De l’influence de la fraicheur des farines sur la glycémie

Submitted on 01/07/2012 at 12:22

Bonjour,

Je fais mes farines depuis un petit moment. Je dois admettre que j’utilise une floconneuse manuelle, qui ne chauffe rien, donc garde toutes les propriétés nutritives des grains. Faire soi-même ses farine, en plus d’être économique, permet de conserver les enzymes et vitamines des grains (important de ne pas les chauffer).

Je suis diabétique type 1 à la base, et ça fait toute la différence au monde! Mes quantités d’insulines nécessaires pour assimiler les farines diminuent étrangement entre des farines fraîches et des farines achetées. ;-) Les farines complètes achetées déjà préparées, même bio, perdent rapidement leurs charges en enzymes et vitamines. J’ai compris en testant mes glycémies en mangeant des grains entiers et des farines achetées. Je ne comprenais pas pourquoi je devais prendre des quantités différentes d’insuline pour une quantité de grains équivalent.

Pour obtenir le maximum de vitamines et d’enzymes. Il s’agit de faire tout juste la quantité de farine nécessaire à partir de grains trempés (germés) ce qui les réveilles et les rend encore plus digestes et plus chargés en enzymes et en vitamines. Je les laisse sécher un peu et les broient en farines ou en flocons. Et voilà, le tour est joué.
Julie

5 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

5 réponses à “De l’influence de la fraicheur des farines sur la glycémie

  1. Bellerose

    Est-ce que le pain aux Grains Germés,vendu dans les épiceries est permis ?

    • Jacqueline

      Utiliser « germination » dans recherche et la fonction CTRL + f

  2. Chanel

    Qu’est-ce que vous utilisez pour broyer les grains? Quel genre de grains prenez-vous? Combien de temps laissez-vous tremper vos grains? Vous les laisser sécher combien de temps avant de procéder? Merci à l’avance de votre réponse! Bien à vous!

    • Julie

      Bonjour Chanel,
      Pour broyer les grains, j’utilise une floconneuse de marque Eschenfelder. Il y en a d’autres j’imagine. Et je ne sais pas ce qui est dispo au Québec. Je suis en Belgique. C’est génial, ça permet de faire à la fois des flocons ou de la farine en repassant les flocons dans le même appareil.

      Pour le trempage, ça dépend des grains, mais pour faire des farines, je ne trempe que quelques heures et ensuite passe les grains au déshydrateur aussi quelques heures à moins de 42 degrés Celcius pour éviter de détruire les enzymes réveillés par le trempage. Ensuite je passe à la floconneuse. Si je n’ai pas le temps de faire tout ce procédé de puriste, je passe simplement les grains à la floconneuse (quinoa, riz, pois chiches, sarrasin, amandes, noisettes et d’avantage). Par contre les noix bien fraîches sont huileuses, donc la floconneuse n’est pas aussi facile à nettoyer par la suite, mais tellement savoureux.

  3. annick

    Je suis impressionnée… je suis diabétique type 1 depuis près de 20 ans… je pense essayer la diète hypotoxique… je n’avais jamais entendu parler de la différence entre les farines fraîches et les autres… Merci :)

Laisser un commentaire ou une question

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s