La cystite interstitielle : complément d’information venant d’une connaissance qui a vaincu cette maladie

Tout d’abord, Lucie a souffert d’infections urinaires importantes à plusieurs reprises au cours des ans avant qu’une  cystite interstitielle résistante se développe.  Les traitements médicaux classiques ont été un échec pour elle.

Elle attribue sa guérison à 4 démarches thérapeutiques :

1) une alimentation très proche du régime hypotoxique

2) des traitements d’ostéopathie par une infirmière-ostéopathe (uro-gynécologie)  Rosianne Bariteau : cette dernière est en Suisse pour un an.

Heureusement,  Lucie recommande fortement Nathalie Camirand, physiothérapeute et ostéopathe, la sommité en uro-gynécologie qui pratique à la Clinique Camirand-Muzzi d’Outremont (cliniquecamirandmuzzi.com). Elle recommande également dans la même clinique,  Anne-Julie Morand, formée en neuropsychologie (McGill) et en  ostéopathie qui traite également les problèmes gynécologiques et urologiques et travaille en collaboration avec Nathalie Camirand.

Clinique Camirand-Muzzi; tél. 514-273-6136.

Nathalie Camirand a publié le livre suivant : « Dysfonctions glandulaires et nerveuses, diagnostics et traitements ostéopathiques », paru chez Maloine à Paris en 2009 et disponible au Québec.

3) des traitements en physiothérapie donnés par  Louise Perrin, physiothérapeute spécialisée en  rééducation périnéale et pelvienne depuis 1994. Elle pratique au 415 St-Joseph est, Montréal  PQ,  H2J 1J6.  Tél.  (514) 278-5906;   Métro Laurier. Horaires de jour et de soir.

Selon Lucie, les douleurs chroniques causent souvent un syndrome pelvien et périnéal douloureux.  C’est pourquoi il est important de jumeler physio et ostéo.  La physio travaillait avec le bio feedback qui est un outil puissant pour vaincre les énormes tensions qui s’ajoutent à la douleur et à l’inflammation.  La physio permet de reprendre le contrôle de la vessie.

4) Finalement, selon Lucie, « être à l’écoute de son corps  est primordial »

Pour terminer Lucie m’a envoyé l’information suivante : voici le lien vers le reportage d’une pilule une petite granule où l’on peut en apprendre sur le travail de Marie-Josée Lord avec le bio-feed back:

http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=967

Merci à Lucie pour ces précieuses informations !

11 Commentaires

Classé dans Nouvelles, Témoignage spécial

11 réponses à “La cystite interstitielle : complément d’information venant d’une connaissance qui a vaincu cette maladie

  1. monique, Le Puy en Velay France

    Je souffre de CI depuis plus de 3 ans et après les interventions médicales et chirurgicales habituelles dans ce cas, je ne constate aucune amélioration,au contraire. J’ai donc suivi avec beaucoup d’intérêt et d’espoir vos expériences respectives et j’ai décidé de suivre le « fameux régime »!! … Mais je suis ovo-végétalienne et les recettes proposées sont à adapter et j’avoue que lorsque je fais la somme de tous les aliments qu’il me faut supprimer les repas deviennent difficiles à élaborer. Pour le pain sans gluten, je voudrais bien essayer les recettes alléchantes dont vous parlez mais les produits que vous nommez sont inconnus ici et je ne sais pas par quoi les remplacer. Quant aux thérapeutes qui vous aident à surmonter cette période difficile, il n’en existe pas dans ma région hélas …..désert médical!!!
    Merci d’avance de vos conseils.
    Monique

    • Jacqueline

      En France, il y a des sites mentionnés sur ce blogue qui pourraient vous aider. Utiliser l’option « Recherche ».

  2. Louise Lemay

    Bonjour, Je commence tout juste votre régime. J’aimerais avoir de l’aide. Pour la cystite intertistielle, une naturopathe ou une nutritionniste serait le meilleur choix? Quelle différence entre les deux? Avez-vous des noms à recommander?

    • Jacqueline

      L’article d’où vous posez votre question apporte les réponses à vos questions.

  3. Francine Dolbec

    J’aimerais savoir ce que l’on mange avec le régime hypotoxique.Suis vraiment à bout. J’ai une cystite interstitielle et je ne m’en sors pas.

    • Jacqueline

      Dans mon premier livre, vous trouverez toute l’information à ce sujet. Si vous ne désirez pas acheter le livre, plusieurs exemplaires se trouvent dans la majorité des bibliothèques municipales.

  4. Amélie

    Bonjour,

    J’ai maintenant 34 ans et je souffre de cystite interstitielle depuis l’âge de 9 ans. Vous pouvez vous imaginer que j’ai essayé de nombreux régimes et de nombreuses thérapies jusqu’à maintenant (ostéopathie, physiothérapie, acupuncture, naturopathie, homéopathie, hypnose, couper le gluten, couper les produits laitiers, etc.), mais rien ne fonctionne vraiment, à part le fait d’éviter les aliments déclencheurs (aliments très acidifiants), de relaxer et de ne pas trop y penser. De plus, j’ai essayé votre régime, mais je souffre également des intestins irritables, ce qui complique sa mise en pratique. En effet, le fait de manger plus de fruits et légumes, des légumineuses et des noix intensifie mes symptômes digestifs. C’est pourquoi j’aimerais que vous précisiez ce que vous voulez dire par « une alimentation très proche du régime hypotoxique ». Peut-être pourrais-je mettre en pratique la même alimentation que votre amie.

    Merci!

    • Jacqueline

      Vous pouvez éliminer les légumineuses et les noix qui ne sont pas indispensables pour bien suivre le régime. Par contre, je serais surprise si les légumes cuits à la vapeur dans un premier temps vous causeraient des problèmes. Par la suite, lorsque vos problèmes intestinaux se seront améliorés grâce au régime hypotoxique, vous choix alimentaires devraient être plus faciles. Vous savez, tous les professionnels en santé même s’ils ont des diplômes équivalents ne sont pas tous également compétents.

  5. danielle langlais

    Voici j,ai fait le pain élaboré pour Eliane LE PAIN AU RIZ SANS GLUTEN
    POUR MACHINE A PAIN : il y a 2 fois 1 1/2tses eau …..est-ce exact comme information ? merci

  6. Consoeur de CI

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce partage d’information.
    Par ailleurs, est-ce que l’ostéopathe et la physiothérapeute dont il est question serait en mesure de conseiller un de leur collègue qui connait bien les problèmes de la CI, mais qui pratique « a Québec?

    De plus, est-ce que Lucie serait en mesure d’expliquer plus précisément en quoi consiste une alimentation qui se rapproche du régime hypotoxique?. Qu’est-ce qui est différent pour que l’on puisse nous aussi faire les changements adéquats?

    Dans l’espoir de recevoir ces compléments d’information,

    Merci encore énormément.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Pour la première question, je sais que cette équipe donne des cours aux autres professionnelles de la santé. Au sujet de la deuxième question, les bases sont les mêmes.

Laisser un commentaire ou une question

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s