Archives d’Auteur: Jacqueline

Cours de cuisine présentés par Gabrielle Samson

La rentrée en Santé

En santé pour la rentrée avec les cours d’alimentation vivante et hypotoxique de Gabrielle Samson collaboratrice au livre "Cuisiner pour vaincre la douleur et l’inflammation chronique".

Plusieurs de mes clients me disent qu’il est difficile de suivre le régime hypotoxique. Grâce à des recettes simples, faciles, rapides et surtout savoureuse que je cuisine devant vous, il est plus facile de gagner confiance et apprivoiser le régime. Chaque cours comprends une partie théorique et une partie de démonstration. Un document est remis comprenant la théorie et les recettes faciles à reproduire à la maison.
Les dates de cours sont maintenant en ligne. J’offrirai des cours à Montréal, Val-Morin et Québec cet automne.
Sélectionnez votre région dans la page suivante pour connaître les événements offerts le plus prêt de chez vous.
Pour plus d’information sur les cours et ateliers communiquez directement avec moi au 514-965-5228

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Cours de cuisine

Recette "Terrine de volaille" de Danielle (Toulouse, France)

bonjour Jacqueline et bonjour à tous

Diagnostiquée gougerot depuis quelques semaines après de très longues années d’errance médicale, je me lance avec beaucoup d’espoir dans le régime alimentaire que vous proposez.
J’ai lu vos livres, vos articles et tous les témoignages bouleversants sur votre site, et d’avance, quels que soient les résultats, je vous remercie pour votre générosité et votre enthousiasme.
Comme j’aime rendre (très modestement) ce qu’on m’offre, je me permets de vous proposer ici quelques recettes que j’ai testées, qui me paraissent conformes à vos préconisations et que pour ma part j’ai trouvé savoureuses.
J’espère qu’elle pourront peut-être servir à votre petite communauté de fidèles.

Pour ma part, je ne mets pas de sel à cause de la cortisone mais vous voyez en fonction de vos obligations.

TERRINE DE VOLAILLES :
– 2 cuisses de poulet
– 2 cuisses de dinde
– 3 carottes coupées en rondelles
– 1 poivron coupé en cubes (vous choisissez la couleur qui vous plait)
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– persil, coriandre (frais), quelques grains de poivre, piment d’espelette (facultatif)
– noisettes, pistaches, câpres, tartare d’algues.
Mettre la volaille, les carottes, les poivrons, le poivre et le piment dans un plat allant au four, remplir d’eau. Chauffer à 110 ° pendant 1 h.
Laisser tiédir, décortiquer dans un grand saladier la volaille et la couper en petits morceaux (la taille qui vous fait plaisir).
Ajouter les carottes et les poivrons.
Emincer l’ail, le persil, la coriandre, mélanger.
Ajouter les pistaches, les noisettes, les capres, le tartare d’algues (facultatif bien sûr),
Mélanger l’ensemble et bien tasser dans un moule à pâté rectangulaire.
Filtrer le liquide de cuisson et remplir le moule jusqu’à ras bord.
Remettre au four pendant 45 mns environ.
Laisser refroidir au moins une nuit.
Vous obtenez une délicieuse terrine très colorée.

ACCOMPAGNEMENT QUE J’AI SERVI AVEC MAGRET DE CANARD
Cuire al dente dans une cocotte à l’huile d’olive (très petit bouillons pour basse température)
– 2 échalotes
– 2 belles courgettes
– 1 poivron
– quelques tomates
le tout coupé en morceaux.
A côté dans une casserole, faire cuire 1 tasse de riz complet.
Filtrer le riz et mélanger à l’appareil précédent.
Emincer finement, persil et ail frais et mélanger au dernier moment avec quelques tours de moulin de poivre rose.

Bon appétit …. j’ai encore plein d’idées (surtout pour les gâteaux du petit déjeuner)
Dommage que je ne puisse pas joindre les photos.

Je retrouve le plaisir de cuisiner que j’avais perdu depuis longtemps, abonnée aux repas préparés, achetés en revenant du travail et pris sans plaisir sur le pouce.
Pour ça merci aussi Jacqueline.
Bon courage à tous.
Danièle de Toulouse (France)Terrine de volaille

Poster un commentaire

Classé dans Recettes

Après 5 mois de diète, le témoignage de Marie Laure

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Témoignage spécial

Une émission radio très instructive

Lorsque j’ai écouté cette entrevue du professeur Michel Lucas  au sujet du nouveau guide alimentaire publié par l’université Laval, j’ai pensé que je devais absolument  la mettre sur mon blogue.  La raison en est que le professeur Lucas n’a pas peur de dire les vrais choses.

Pour écouter cette entrevue présentée lors d’une émission de Bien dans son assiette, vous n’avez qu’à cliquer sous audio fil sur Un nouveau guide alimentaire publié par l’Université Laval avec Michel Lucas.

Vous comprendrez enfin l’influence de l’industrie alimentaire et de la politique sur un guide alimentaire.

Bonne lecture

http://ici.radio-canada.ca/emissions/bien_dans_son_assiette/2013-2014/archives.asp?date=2014/07/03&indTime=127&idmedia=7115833

1 commentaire

Classé dans Aliments

Message de Jacqueline

J’ai commencé mes recherches pour l’écriture de mon prochain livre qui sera la suite de "Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation".  À partir de maintenant, j’aurai peu de temps pour m’occuper de ce blogue.  Je vais continuer cependant à publier périodiquement  les témoignages et répondre aux questions les plus urgentes.  Je vous demande donc de faire les recherche sur mon blogue pour trouver les réponses à la très grande majorité de vos questions.  Merci de votre collaboration.  Jacqueline Lagacé

15 Commentaires

Classé dans Nouvelles

Témoignage intéressant d’un biochimiste (soif exacerbée, tendinites, fibromyalgie, arthrite, etc)

Commentaire d’André très intéressant… hydratation contre les tendinites… car pour ma part, je buvais de l’eau presque sans arrêt sans pour autant parvenir à étancher ma soif… jusqu’à ce que j’arrête de consommer les aliments contenant du gluten… et un beau jour, après seulement 3 jours sans gluten, j’ai constaté à ma grande surprise que j’avais passé toute une matinée sans boire d’eau faute de ressentir la soif (habituelle depuis plus de 10 ans!) et que mes bras s’étaient « dégonflés » = assouplis au toucher (moins de rétention d’eau). J’attribue cela à ma sensibilité au gluten, inconnue jusqu’à ce matin d’avril 2013, et que mon corps essayait d’éliminer par mes reins (très sollicités par cet excès d’eau) et mes intestins (beaucoup de mucus dans mes selles à l’époque). Ma vessie m’a remercié également ! Même si je mange beaucoup de légumes, souvent crus en salades mixtes et peu de produits grillés (source de glycotoxines), je constate que depuis avril 2013, mes autres problèmes de santé qui devenaient de plus en plus invalidant (tendinites, fibromyalgie, arthrite,… ) se sont améliorés au point que je peux maintenant bouger ou rester immobile, selon mes envies, sans souffrir ! (même si je consomme une portion de lait par jour et un peu de gluten 2 fois par semaine environ) — merci à Mme Lagacé pour avoir réussi à sensibiliser les gens aux travaux du Dr Seignalet et à rendre accessible au plus grand nombre la compréhension des mécanismes impliqués dans ce phénomène d’intolérance alimentaire. C’est ainsi que j’ai pris connaissance de ce blog qui a changé ma vie de biochimiste (biopharma) à nutrithérapeute ! Joh,

Précisions apportées par Jacqueline:  les écarts de Joh ne semblent pas lui poser de problème mais tout est une question de sensibilité personnelle.

Poster un commentaire

Classé dans Témoignage spécial

Des témoignages tel celui-ci font que je ne peux cesser d’alimenter ce blogue

Lire la suite

8 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Information intéressante concernant les aliments qui contiennent de l’histamine ou activent leur production.

Bonjour Hélène, j’ai personnellement eu plusieurs fois des crises d’eczéma liées à un excès alimentaire d’histamine. Dans ce cas (et même dans le cas d’un « eczéma de contact »), la seule chose qui fait partir durablement mon eczéma est un régime pauvre en histamine (et par expérience, surtout pauvre en fromages/charcuteries). Bien entendu, depuis que je suis le régime hypotoxique, je n’ai plus ce problème car j’ai supprimé totalement les laitages et grandement la charcuterie… Voilà, je ne sais pas si votre problème est similaire au mien, mais sachez que l’intolérance à l’histamine alimentaire n’est pas un mythe.
On trouve très facilement sur internet la liste des aliments à diminuer/arrêter lors d’un régime sans histamine. Une fois la crise passée, on peut généralement les réintroduire de façon modérée sans souci (du moins ceux qui sont par ailleurs bons pour la santé comme certains légumes/fruits ou fruits de mer).

Poster un commentaire

Classé dans Témoignage spécial

Amélie aimerait recevoir des témoignages de personnes atteintes de Sclérose en plaques qui ont stabilisé leur état avec le régime hypotoxique

Lire la suite

12 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Un témoignage exemplaire et précis décrivant les progrès obtenus sur une période de 4 mois (douleurs inflammatoires).

Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial