Aliments permis et/ou interdits dans le régime hypotoxique

N.B.: Ne pas tenir compte des avertissements concernant des traces de noix, etc, à moins d’être allergique précisément  à ces aliments.   Les autres exceptions sont les personnes atteintes de la maladie coeliaque ou de Crohn concernant la présence de traces possibles de gluten.  La diète hypotoxique peut très bien être suivie par les végétaliens et végétaliens.  Il s’agit simplement d’éliminer les aliments  interdits et de les remplacer  par d’autres.

Pour déterminer si un aliment est permis, que ce soit une préparation de moutarde, de mayonnaise, de crème de soya, de sauce soya,  de crème glacée avec ou sans lactose, etc, il faut lire chacun des ingrédients sur le contenant.  S’il y a présence de protéines de lait, produits laitiers transformés ou modifiés, lait, crème (en fait tout ce qui a un lien avec les protéines de lait animal)  ou présence de céréales que le nom de la céréale soit mentionnée ou non, l’aliment est à éviter sauf si l’on mentionne que l’aliment ne contient que les céréales permises par  le régime (se référer au livre).

Produits laitiers:  tous les produits laitiers provenant d’animaux sont interdits, y compris tous les fromages.  Ceci inclut les laits et fromages venant des brebis et des chèvres.

La margarine « Vegan-Végétale » de Becel est acceptable car elle ne contient pas d’huile hydrogénée donc pas de gras trans, pas de produits laitiers ni de gluten.  Suzie  trouve que la tartinade Earth balance au beurre de coco est meilleure au goût que celle au goût de beurre sans soya. En plus, elle est bio. http://www.earthbalancenatural.com/product/organic-coconut-butter/

Le beurre clarifié ghee est conforme.

Isolat de petit-lait, lactoserum = protéines de lait animal, donc non conformes au régime hypotoxique.  Ce sont les protéines de lait animal et non le lactose qui sont néfastes pour l’humain.  Le lactose n’est dommageable que pour les individus qui ne possèdent pas l’enzyme lactase.

Sauce soya

La sauce soya contient généralement du blé (à éviter) et en plus, elle contient souvent autour de 41% de sodium;  par contre l’assaisonnement au soja liquide de marque « BRAGG » ne contient que des protéines de soja et de l’eau purifiée, et son contenu en sodium est de 6% de la quantité quotidienne permise dans 2.5 ml, donc elle est acceptable.  Encore une fois, il est conseillé de consommer les produits du soja avec modération (voir p. 129 de mon premier livre).

Produits laitiers sans lactose: Les produits sans lactose de Natrel  ou autres: on a retiré le sucre (lactose)  du lait de ces produits mais il reste les protéines du lait et ce sont ces protéines qui sont impliquées dans le développement de maladies d’inflammation chroniques.  Ces produits ne sont donc pas conformes au régime hypotoxique.

Lactoserum  et autres produits contenant des protéines de lait comme ex. « Ensure » hyperprotéinés:  tous les produits sur le marché où il est mentionné « lactoserum » contiennent des protéines de lait donc sont non conformes au régime hypotoxique.  De plus plusieurs produits qui sont des concentrés de protéines de lait et autres, peuvent même être dangereux pour les reins car ils entraînent une augmentation des déchêts azotés donc un travail supplémentaire pour les reins.

Liste des nombreux ingrédients des  produits « Ensure »  comprend des protéines de lait (non acceptables dans le régime hypotoxique), des protéines de soya (non recommandées et à consommer avec modération), du glucose, du sucre, de l’huile de tournesol riche en oméga-6 (pro-inflammatoire) alors qu’on ne mentionne pas d’oméga-3 dont l’action est anti-inflammatoire, de l’huile de maïs (non acceptable par le régime), etc. Donc, il est clair que ce produit ne respecte pas le régime hypotoxique.

Le ketchup Heinz est acceptable en petites quantités même s’il contient un peu de sucre.

Les boissons gazeuses pleines de sucre raffiné ou contenant des édulcorants (aspartame et autres) sont à éviter.

Les oeufs frais sont permis et les oeufs biologiques seraient meilleurs pour la santé.  Les oeufs en poudre (parce que traités industriellement) sont déconseillés.

Les pommes de terre bouillies sont permises dans le régime puisque le point d’ébullition ne dépasse pas 100 degrés C.  Par contre, les frites et les croustilles sont interdites car elles sont cuites à très haute température. Ceci parce  que  les pommes de terre contiennent de grandes quantités de l’acide aminé asparagine qui au contact avec de l’amidon (un sucre) induit la formation d’acrylamide, une glycotoxine particulièrement toxique pour les cellules nerveuses, les tissus articulaires et les vaisseaux sanguins.

Les amidons:Préférer lafécule ou farine de tapioca à l’amidon de pomme de terre.  L’amidon de maïs est à éviter en raison de la possibilité de présence d’OGM puisqu’en Amérique aucune loi n’oblige à mentionner leur présence dans un aliment.

Les légumes et les fruits congelés sont permis par le régime.  Les légumes en conserve sont corrects mais moins recommandables que ceux congelés en raison du recouvrement synthétique à l’intérieur de la boîte de conserve.

La consommation de tous les légumes y compris les jus de légumes est encouragée, à moins d’intolérance personnelle.

Le jus de carottes maison (3-4 carottes pour une branche de céleri) obtenu avec un extracteur à jus est très bon pour l’intestin et il aide à combattre l’acidité.

Fruits:

La consommation de fruits bien mûrs est encouragée. Des jus commerciaux sans sucre ajouté sont acceptables mais pas au même titre qu’un fruit entier.  Compte tenu des nouvelles informations concernant le fructose lorsqu’il n’est pas consommé à même un fruit, je me questionne même sur les jus sucrés avec jus de pommes et de raisins ( lire p. 219-222 de mon second livre).

Le soya (soja) non fermenté doit être pris avec modération.  Ceci est vrai également pour le tofu puisqu’il est fait à partir du soja non fermenté.Voir livre p. 129-131.

Il s’agit d’une consommation raisonnable lorsque l’on prend  une tasse de lait de soya par jour.  Par contre, si l’on ajoute du tofu, la situation est plus problématique. Contrairement au lait de soya,  le lait de riz ou  d’amande n’a pas à être restreint.  Le kéfir  qui est  fait à partir de lait de vache n’est pas conforme au régime hypotoxique alors que le kéfir d’eau est conforme..

Pour vous procurer les produits du soja fermentés qui ne comportent pas de danger, au contraire,  consulter le site:  http://www.alimentsmassawippi.com/ Vous trouverez sur ce site les points de vente. Le miso et le tempeh sont des pré-biotiques qui aident à nourrir la flore bactérienne intestinale.

Les breuvages: Les seules bières acceptées par le régime sont celles à base soit de riz brun et/ou de sarrasin ou de millet.   Elles sont produites par la compagnie « Les bières de la Nouvelle-France » et se nomment: La Messagère, La Messagère rousse. La messagère Millet.  Sur le site, vous trouverez les points de vente:  http://www.lesbieresnouvellefrance.com.

La levure de bière contient du gluten et est à éviter.  Le houblon ne contient pas de gluten.

Les laits de riz et d’amande sont recommandés.  Le lait de soya doit être consommé avec modération chez les gens en général mais les personnes souffrant d’un problème lié à la glande thyroïde devraient l’éviter.  Le thé et le café sont permis mais avec modération surtout en ce qui concerne le café.  Le thé, surtout le thé vert peut être consommé 3-4 fois par jour, si bien toléré.  Pour le café, 2 tasses par jour n’est pas excessif mais là encore, cela dépend de l’individu.  Pour certains, mieux vaut s’abstenir.  Il faut être attentif à ses réactions.

Les sucres:

Éviter le plus possible de consommer du sucre blanc raffiné ainsi que de la cassonnade que ce soit dans les confitures et autres (p. 40-42 de mon livre de recettes).

La mélasse, surtout la mélasse verte,  est un sucre plus complet, mais à consommer avec modération.

C’est une bonne idée de remplacer la compote de pomme sans sucre ajouté pour remplacer les sucres lorsque l’on prépare des muffins, galettes, etc.  Le sirop d’érable est bien également.  Le sucre le plus acceptable par le régime hypotoxique est le sucre intégral sucanat (lire pourquoi p. 41 dans mon livre de recettes).  Les autres sucres de canne sont moins nocifs que le sucre blanc raffiné mais leur consommation doit être limitée le plus possibleOn en retrouve souvent dans les aliments préparés qualifiés de « santé », en fait il s’agit quand même d’une solution de compromis.

Le sucre de coco ainsi que la farine de coco sont compatibles. Consommer avec modération.

Le sirop d’agave:  Le sirop d’agave est constitué d’un mélange de fructose et de glucose, en fait les mêmes constituants de base que le sirop de maïs dont les méfaits ne sont plus à démontrer. Pour une information complète sur les méfaits de ce genre de sucre lire p. 219-222 de mon livre de recette.

Les différents fruits de mer sont permis à la condition que vous n’ayez pas de sensibilité particulière à ces aliments.

Les céréales:  il ne faut pas oublier que dans les céréales ce n’est pas seulement le gluten qui est nocif pour les personnes affectées d’inflammation chronique, c’est l’ensemble des protéines des céréales identifiées comme nocives.

Les céréales suivantes ne sont pas permises dans le régime hypotoxique: le blé, l’avoine, le seigle, l’orge, le maïs, le froment (blé très riche en gluten), l’épeautre (c’est du blé), le kamut (c’est du blé), le triticale, le psyllium (c’est une céréale comme le blé, l’avoine et le maïs et qui contient un concentré de l’enveloppe des grains donc beaucoup de glycotoxines). En fait, le problème avec le psylliums ne concerne pas le gluten mais ses caractéristiques propres qui selon plusieurs témoignages semblent affecter négativement une grande proportion de gens qui souffrent de maladies inflammatoire chronique La semoule de maïs contient des protéines de maïs, donc elle est interdite.

Céréales permises: toutes les sortes de riz, blanc, brun, rouge, riz sauvage , sarrasin, graines de sésame.

Substituts de céréales qui ne sont pas de vraies céréales mais dont les farines, flocons ou autres sont conformes au régime : quinoa, tapioca, millet, sorgho, teff, amarante, pois chiche, farines de fèves.  Le sogho et le teff  même s’ils ne sont pas interdit en principe peuvent affecter certaines personnes et plus particulièrement celles ayant  la maladie coeliaque en raison d’une contamination possible et même probable par du gluten.  Pour tous, être attentif à ses réactions personnelles.

Différences entre farine d’amarante et arrow-root: http://skipthepie.org/cereal-grains-and-pasta/amaranth-grain-cooked/compared-to/arrowroot-flour/   Lire mon article sur « La remise en cause de la pertinence de l’indice glycémique »

Farine de  Robin Hood® Sans gluten

La nouvelle Farine combinée NutriMC Sans gluten est une farine mélangée tout usage fabriquée à partir de farine de riz, de fibres de betterave à sucre, de fécule de pomme de terre et de fécule de manioc. En plus de fournir une saine source de fibres alimentaires, elle vous permet de conserver la délicieuse saveur de toutes vos recettes sans l’addition de gluten.

Remarque de Jacqueline : tous ces ingrédients sont conformes à l’alimentation hypotoxique tel que présentés sur le site de la compagnie mais cette liste est-elle complète?  Avril 2015:  Josée apporte une précision importante à propos du fait qu’aux USA 90% de la betterave à sucre est un produit OGM.  Si l’on tient compte de cette donne, je ne peux recommander cette farine: lire le commentaire de Josée concernant le farine Robin Hood à partir de « Recherche articles ».

N.B.: être vigilant envers les céréales nouvelles que vous introduisez dans votre alimentation.  Les gens prédisposées aux maladies inflammatoires sont souvent plus sensibles que les autres. Quelques personnes m’ont fait part qu’elles sont sensibles au quinoa.

Les bienfaits du  jus dherbe de blé ont été démontrés et comme il ne s’agit pas de grains mais d’herbe (absence de gluten) et que les protéines de cette herbe de blé n’ont pas été chauffées, il n’y a pas eu formation de glycotoxines. En ce qui concerne le jus d’avoine, je ne le connais pas.  Ne pas confondre les jus d’herbe avec les épis des céréales qui sont inévitablement chauffés pour produire les produits céréaliers.  Je n’ai trouvé aucune information qui m’ait convaincu que le  jus d’herbe d’orge était acceptable par le régime hypotoxique.  Les graines de blé germées ne sont pas conformes, exemple, pain ézéchiel.

Compte tenu de l’étude publiée dernièrement sur la nocivité du maïs OGM chez les rats de laboratoires, je considère qu’il faut éviter de consommer ce légume même cuit à faible température.  Ceci parce qu’au Canada, comme aux USA,  aucun règlement n’oblige les compagnies à mentionner la présence d’OGM dans les aliments. De plus, tous les produits préparés industriellement à base de maïs (pâtes,farines,  biscuits, etc.)  ont nécessairement été produits  à haute température et ne sont pas conformes au régime hypotoxique.

La fécule ou amidon de maïs n’est pas interdite car il s’agit de glucides (sucre) et ce sont les protéines des céréales qui sont nocives pour les personnes qui souffrent de maladies d’inflammation chronique.  Toutefois, compte tenu du problème des OGM, je recommande d’utiliser la farine ou fécule de tapioca qui à mon avis donne des résultats supérieurs en cuisine.  La crème de tartre est conforme.

Les céréales de blé, ou apparentées au blé et les céréales contenant du maïs ne sont pas conformes au régime. Les seules céréales  prêtes à manger que l’on retrouve dans le commerce et qui sont  acceptées dans le régime hypotoxique sont les céréales de riz (brun ou blanc), de sarrasin, de quinoa (qui n’est pas une vraie céréale), de tapioca (qui n’est pas une vraie céréale) et de millet.

Levures: la levure Fleischmann pour pain ne contient pas de gluten.  Lorsque vous utilisez de la levure, toujours vérifier sur Google que la marque utilisée ne contient pas de gluten.

Additifs alimentaires permis: gomme de xanthane, gomme de guar, graines de lin, graines de chia et de chanvre. N.B.: le chanvre présente une certaine parenté avec le blé, surveiller une possibilité d’intolérance personnelle.

Vinaigre de vin et balsamique: permis dans la cuisine mais toujours avec modération.

Noix:  les différentes sortes de noix sont permises par contre il est recommandé de les faire tremper une nuit dans de l’eau avant de la consommer pour en faciliter la digestion.  Le beurre d’amande crû est préférable.  On trouve souvent des mises en garde contre les arachides parce qu’il est un allergène important et qu’il est vulnérable à la contamination parles aflatoxines.  Les noix de cajou sont également considérés comme un allergène important.

873 Commentaires

Classé dans Aliments

873 réponses à “Aliments permis et/ou interdits dans le régime hypotoxique

  1. Kate33

    Bonjour,

    A l’adolescence, mon fils unique a fait de l’encopresie . Après des années de souffrance, il a vu un professeur de gastrologie. Et de mois en mois, son état s’est amélioré. Cependant, il mange très peu de légumes et de fruits. Je lui prépare des pâtes sans gluten mais elles sont à base de maïs . Est ce bon ? Et les pâtes complètes ? Il ne mange plus de produits laitiers depuis ses 8-9 ans. Il est sec visuellement mais il a des muscles. Enfant, il faisait bcp de sport. Il a arrêté à l’adolescence. Merci bcp

    • Jacqueline

      Je remplacerais la farine de maïs par d’autres farines de qualité sans gluten et biologiques autant que possible: sarrasin, sorgho, teff, quinoa

  2. Louiza

    Bonjour,

    Je suis atteinte d’une polyarthrite rhumatoïde depuis 5 ans environ et je débute le régime hypotoxique.

    Si j’ai bien compris les crèmes de soja ou lait de soja sont a éviter.
    Et la farine de millet et de sorgho est autorisé (car j’ai lu quelque part que ses farine n’était pas autorisé).

    J’aurai juste une question pour les probiotiques( vu la multitude de probiotique qu’on peut trouver je suis perdu) quels sont ceux autorisé dans ce régime et dois je les prendre en cure ou quotidiennenement ?

    Merci pour votre réponses.

    • Jacqueline

      Bonjour,
      Les produits non fermentés du soja ne sont pas recommandés dans la diète hypotoxique pour plusieurs raisons: 1) la culture du soja est pratiquée de plus en plus en tant qu’OGM ce qui influence à la hausse la quantité de pesticides contenus dans ces végétaux; 2) les études scientifiques concernant les bienfaits ou la nocivité du soja sont contradictoire, c’est pourquoi il est conseillé de les consommer avec modération même lorsqu’ils proviennent de culture biologique. Pour plus d’information se référer à mon dernier livre p 107-108.
      En ce qui concerne les probiotiques, de nombreux facteurs entrent en jeux pour faire des choix pertinents mais la science dans ce domaine n’est pas encore assez avancée pour faire des suggestions vraiment pertinentes, sauf pour prévenir par exemple des infections à C. difficile chez les gens âgés hospitalisés, le Bio-k ayant démontré une bonne efficacité dans de tels cas. Une raison de la difficulté d’application est que pour qu’un probiotique puisse agir avec efficacité il faut qu’un individu possède le récepteur spécifique au probiotique en question.

  3. Ginette

    Les légumes sautés et l’huile de soya sont ils conformes au régime?

    Merci

    • Jacqueline

      L’huile d’avocat, en raison de sa grande résistance à la chaleur est fortement recommandé pour les sautés. L’huile de soya n’est pas recommandé dans le régime hypotoxique tel qu’expliqué sur ce blogue et dans mes livres.

Répondre à Micheline Julien Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s