Questions

3 novembre 2016

Les commentaires sont de nouveau ouverts sur mon blogue.  Vous pouvez commenter et poser des questions.  Toutefois, j’apprécierais avant de poser une question de vérifier si la réponse se trouve déjà sur mon blogue pour la raison suivante:  mon expérience de bloqueuse  de plus de cinq ans m’a démontré que plus de 90% des réponses aux  questions posées  au cours des deux dernières années sont déjà présentes sur ce blogue.  Donc, avec un peu d’effort, il y a de fortes chances d’obtenir une réponse pertinente en précédant comme suit:  1) allez sur la page d’accueil de mon blogue; 2)  utilisez dans une première étape la fenêtre de recherche « Recherche articles » en utilisant un ou des mots clés (il est préférable d’essayer un ou deux mot clé  à la fois; 3) Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, utilisez la fenêtre de recherche « Recherche dans tout le site », là encore avec un ou deux mots clés.  Pour vous aider,  lire attentivement:  « Conseils pour utiliser efficacement les outils de recherche » vous devriez alors être en mesure de retrouver  sur ce blogue toutes les informations qui s’y trouvent, que ce soit des témoignages sur une maladie en particulier, sur un aliment, une recette, des restaurants, des appareils, etc.

Je vous rappelle qu’il y a  sur mon blogue plus de 15,000 commentaires (questions-réponses), plusieurs centaines de témoignages (surtout si vous déroulez les pages qui suivent chaque témoignage), 23 articles de fond dans « Sujets d’intérêt » que je vous conseille fortement de lire, sans oublier mes quatre  livres dans lesquels vous trouverez de l’information pertinente.

Merci de collaboration.

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

 

 

6 054 réponses à “Questions

  1. Antoine RG

    Bonjour,
    Je cherche à me procurer le livre « Recette gourmande contre les douleurs chroniques » en France mais impossible de le trouver sur les sites internet. Par quel moyen est t’il possible de l’avoir ?
    Merci

  2. Christiane Bertrand

    Bonjour Mme Lagace, je fais beaucoup d’arthrose (lombaire, genoux, épaules et hanches opérées à reprises suite à des complications. J’ai acheté vos 2 livres et j’essaie d’assimiler tant bien que mal toutes vos informations. J’ai fait quelques changements tel que le pain la cuisine d’angelique, lait d’amande, fromage daiya, yogourt sans produits laitiers, eau badoit. Avant de me procurer un robot culinaire et tous les équipements mentionnés. Je me permet un essaie de 3 mois avec des produits acheté respectant le régime hypothoxique. Je sais que je dois lire toutes les étiquettes ce qui me demande beaucoup de temps. Ce que je trouve difficile c’est de cesser la liqueur diète, je pouvais boire 4 à 5 cannettes par jour. J’éprouve des nausées et des etourdissements et je ne sais pas si cela est dû au changement alimentaire ou au manque de Pepsi diète. Que me suggérez vous. Pouvez vous me suggérez une marque de yogourt au soya, j’achète présentement le yogourt au lait de coco sans sucre. Est ce que tous les produits Daiya sont conformes au régime hypothoxique.
    Un gros merci
    Christiane Bertrand

    • Jacqueline

      Bonjour Christiane, Lire ma réponse à Andréanne que je viens de publier ce matin. Comme les liqueurs diète sont des poisons pour l’organisme et que vous en consommiez 4 à 5 par jour, je ne suis pas surprise que vous viviez présentement une période de détoxication qui peut s’exprimer par des nausées et des étourdissements. Tout devrait rentrer dans l’ordre bientôt. Pour vraiment améliorer votre santé, il ne suffit pas d’enlever les aliments pro-inflammatoires, il faut vraiment adopter une alimentation très riches en aliments santé, légumes nombreux et variés, fruits, viandes blanches, etc. Le yogourt au lait de coco sans sucre est très bien. Si vous lisez mes livres, vous verrez pourquoi, je n’encourage pas la consommation de soya. Bon courage, cela vaut vraiment la peine.

  3. Louise Mongeon

    Bonjour

    Je suis allergique aux sulfites, j’ai votre livre Recettes gourmandes et je n’ai rien trouvé à propos des sulfites. Ou puis-je trouver de la documentation?

    Merci

    Louise

  4. Lou

    Bonjour Madame Lagacé,

    Je souffre de spondylarthrite depuis plus de 15 ans. J’ai essayé plusieurs fois de commencer le régime hypotoxique mais souvent j’échoue car difficile de combiner avec une vie de travaille qui oblige à manger souvent hors de chez soi. Ainsi, je recherche un spécialiste (naturopathe ou diététicien) pour m’accompagner dans cette démarche. Avez vous des contacts en France ou Belgique pour consultation par visio? Cordialement, Lou

  5. Eugénie

    Bonjour,
    Je suis le régime Seignalet depuis une année en raison d’une rectocolite hémorragique et j’ai vu de nombreuses améliorations, même si les crises n’ont pas totalement disparues jusqu’à présent (le stress jouant également un rôle conséquent dans mes crises). Cependant, je ne reviendrais pas en arrière et suis déterminée à continuer la diète hypotoxique. Je prends de la L-glutamine en complément alimentaire depuis quelques mois après avoir lu des bienfaits à propos de sa capacité à reconstruire les parois endommagées des intestins et vaincre les douleurs. Cependant, j’ai également lu sur votre blogue que la glutamine était contenue dans le gluten et dans la caséine. S’agit-il de la même glutamine et est-ce conforme au régime de prendre de la L-glutamine pure en complément?
    Merci pour votre réponse,
    Eugénie

    • Jacqueline

      La glutamine est simplement un acide aminé qui entre dans la formation normale des différentes protéines. Dans le gluten, c’est surtout la présence de gliadine-alpha (un des peptides les plus nocif du gluten) qui est responsable du pouvoir pro-inflammatoire du gluten et cette caractéristique ne concerne pas la glutamine.

  6. Delph

    Bonjour Madame,
    Je viens de lire grand nombre de témoignages sur la maladie de crohn et le régime du Dr Seignalet.
    Personnellement terrain donc inflammatoire, héréditaire ( fièvre méditerranéenne familiale), et iléite chronique non diagnostiquée pendant 23 ans, puis en 2008. Traitement par corticoïdes, modulen et à présent HUMIRA qui me donne des fièvres, épuisant. J en suis au stade ou essayer n importe quoi serait déjà mieux que des médicaments toxiques et du modulen au long cours qui est vraiment très mauvais. Par contre je dois éviter les crudités.
    Un gougerot-sjogren en prime.
    Que me conseillez vous? Lequel parmi vos ouvrages est le plus approprié ?
    En vous remerciant

    • Jacqueline

      Bonjour, Je vous conseille sans aucune hésitation la diète hypotoxique car cette diète a un grand pouvoir anti-inflammatoire. Le fait de cuire vos légumes à la vapeur compense en grande partie le fait de manger des crudités. L’ouvrage la mieux indiquée pour vous est mon dernier livre: « Une alimentation ciblée… »
      Bon courage et bon succès!

  7. Suzie

    Bonjour devrions nous craindre les nouveaux vaccins ARN Messager? Jai bien lu votre articles sur le sujet des vaccins antérieurement fort intéressant. Dans le contexte de l’urgence sanitaire il y a une tres grande méfiance, que devrions nous en penser?

    • Jacqueline

      Bonjour Suzie,
      J’ai traité de ce sujet important dans un article publié le 27 janvier. Merci pour votre question qui a intéressé de nombreux lecteurs.

  8. Sophie Chalifoux

    Bonjour Mme Lagace,
    J’aimerais savoir quand on achète des noix
    mélangées,il marque,peut contenir lait,blé.
    Est-ce-que c’est bon.
    Merci beaucoup

    • Jacqueline

      Bonjour, Généralement, lorsqu’il est mentionné  » peut contenir des traces de.. » ces informations sont données pour se protéger face aux personnes réellement allergiques (ex. allergie de type 1) à ces substances; la grande majorité des personnes uniquement intolérantes à ces substances peuvent consommer ces préparations à l’exception de celles qui souffrent de la maladie céliaque ainsi que de la maladie de Crohn en raison de leurs très grande sensibilité intestinales.

  9. karine

    Bonjour,
    Je profite de l’occasion pour vous souhaiter une très belle année .
    Je suis le régime hypotoxique depuis maintenant plusieurs mois et j’en observe uniquement des bénéfices.
    Par contre, mes résultats au niveau hormonal sont toujours mauvais (j’ai 47 ans, oestrogène très haute et progestérone très basse ainsi que l’iode quasi inexistante.) jJe ne supporte pas la progestérone et ne peux donc pas en prendre. Je prends des plantes pour l’instant (alchemille) Je perds mes cheveux par poignée depuis des mois et une supplémentation en iode et divers vitamines ne change rien.
    Ils semblerait qu’il s’agisse d’une hypothyroïdie .
    L’alimentation hypotoxique peut elle venir à bout de ce déséquilibre à elle seule en persévérant dans le temps?

    Vous remerciant par avance ,
    Karine

    • Jacqueline

      Bonjour Karine,
      À part quelques rares exceptions lorsque la diète hypotoxique est suivie dès le début du développement de l’hypothyroïdie, cette diète peut permettre de retrouver une fonction normale de la thyroïde mais ce n’est pas courant. Toutefois, lorsque l’on bénéficie d’un supplément ou d’un médicament apte à maintenir un équilibre de la fonction thyroïdienne, la diète hypotoxique joue certainement un rôle positif dans l’équilibre hormonal global. Si vous habitez le Canada, le synthroid s’avère souvent efficace pour compenser la fonction thyroïdienne si vous le tolérez; vous devriez en discuter avec votre médecin. Si vous habitez la France, la Levothyroxine modifiée avait entrainé des problèmes, discutez avec votre médecin des nouveaux développements à ce sujet. Il existe également des suppléments naturels qui peuvent êtres efficaces, renseignez-vous auprès de praticiens en médecines complémentaires.
      hormonal.

    • Catherine

      Bonjour,
      Je suis contente que le sujet de l’hypothyroïdie soit abordé. Mme Lagacé dans votre réponse à Karine, vous mentionné que la Synthroid peut être mal tolérée. Je fais de l’hypothyroïdie depuis plusieurs années et je prend de la synthroid par le fait même. Je me pose souvent des questions au sujet de ce médicament et de ma tolérance à celui-ci. Quels seraient les symptômes reliés à la prise de synthroid chez quelqu’un qui ne le tolère pas? Peut-être que cela mettra en lumière certains maux physiques que j’ai.

      Merci énormément

    • Jacqueline

      Bonjour, Les manifestations d’intolérance à un produite peut varier énormément d’un individu à l’autre. Pour ma part j’ai ressenti une forte pression très désagréable dans les deux bras à partir de la troisième journée et la cessation du médicament a mis rapidement fin à ces symptômes. Je serais portée à croire que vos maux physiques pourraient plutôt être causés par une ou des intolérances alimentaires.

  10. Van der maren

    Bonjour Docteur
    Je souffre depuis plus de 1O ans de migraines et de douleurs sévères au niveau des cervicales. On m à diagnostiqué depuis peu une névralgie d Arnold des 2 cotés.
    Je prends tous les jours des anti-inflammatoires et des triptans sans être totalement soulagée pour autant. J ai beaucoup de mal à assumer mon rôle de maman et mon travail a plein temps dans ces conditions.
    Pensez-vous que ce régime hypotoxique est indiqué pour les névralgies d Arnold? Je trouve peu d informations de qualité sur cette pathologie.

    Je vous remercie par avance pour votre réponse
    Merci pour toutes vos informations, ce blog aide tellement de personnes
    Cordialement
    Marie-Helene

    • Jacqueline

      Bonjour, La névralgie d’Arnold est une neuropathie périphérique du cou et de la tête caractérisée par une inflammation importante qui peut comprimer et irriter les nerfs de cette région. De l’arthrose au niveau des vertèbres cervicales peut également jouer un rôle dans cette maladie. Il y a de fortes chances d’améliorer de façon importante votre situation si vous suivez correctement la diète hypotoxique, laquelle est en réalité un régime anti-inflammatoire. De plus, outre les règles habituelles de la diète hypotoxique, il serait utile de lire et de tenir compte des informations concernant la neuropathie p.19 à 26 dans mon dernier livre « Une alimentation ciblée… ». J’apprécierais que vous me teniez au courant des résultats.

  11. Yann Coulouarn

    Je souffre de maladie de forestier est-ce votre régime pourrait m aider

    • Jacqueline

      Bonjour, La diète hypotoxique est avant tout un régime anti-inflammatoire, donc parce que la maladie de Forestier, contrairement aux autres formes d’arthrite n’entraîne pas d’inflammation, elle ne peut être efficace en tant que telle contre cette maladie. Par contre, il est important d’avoir une diète santé équilibrée, donc éviter le plus possible les aliments transformés, particulièrement les sucres raffinés, pour aider le plus possible votre organisme à mieux résister à la maladie.

  12. Jocelyne Jodoin

    Bonjour, j’ai une autre question pour vous 🙂
    On parle jamais dans le blog(d’après mes lectures) de la goutte ou encore de l’arthrite goutteuse. Nous sommes en processus de changer notre alimentation car le rhumatologue ne fait qu’ajuster les médicaments et rien de plus. Est-ce qu’il y a des aliments du régime hypo-toxique qu’on doit continuer à éviter comme les épinards, les choux…..
    Merci d’avance pour vos réponses!

    • Jacqueline

      Selon le site suivant que j’ai apprécié (https://www.axaprevention.fr/internet/goutte-alimentation), il est conseillé :
      1) d’éviter l’alcool qui favorise la formation d’acide urique (les crises font souvent suite à des repas « bien arrosés »
      2) Boire au moins un litre et demi d’eau par jour, pour éliminer l’acide. Une eau de pH basique (Vichy, Gérolsteiner) est recommandée.
      3) Sans éliminer les aliments suivants, éviter les abus car ils sont susceptibles d’élever le taux d’acide urique (charcuterie, abats, sauces, poissons gras, fruits de mer, viandes et volailles, gibier ; légumes comme les champignons, les épinards, le chou-fleur, les asperges, l’oseille ou les lentilles.
      Un point très important : écoutez les réactions de votre corps vis-à-vis ces aliments, compte tenu de vos prédispositions génétiques, certains peuvent être plus nocifs que d’autres pour vous.

    • Jocelyne Jodoin

      Merci pour votre réponse
      Je peux conclure que le régime hypotoxique peut aider pour la goutte.
      Je vois avec la référence que mon mari fait maintenant de la goutte chronique car il est continuellement en douleur donc consomme continuellement des médicaments. Ma prochaine question est: par quel livre je commence pour bien m’enligner où est-il préférable d’aller consulter parmi vos références ?
      Merci encore pour votre temps

    • Jacqueline

      Idéalement lire mon premier livre « Comment j’ai vaincu la douleur… » et ensuite mon dernier livre « Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin ». Ce dernier livre publié 5 ans après le premier apporte énormément de nouvelles informations très importantes. Il est certain qu’un livre de cuisine peut aider mais lorsque l’on comprend bien les bases de la diète hypotoxique, il est facile de modifier les recettes en fonction de la diète. Bonne chance et si votre mari suit bien la diète et les ajustements que j’ai mentionnés dans le commentaire précédant, je suis convaincu qu’il ne souffrira plus de la goutte dans un temps relativement court. Tenez-moi au courant.

    • Gérard Michel

      Bonjour,
      ayant des crises de goutte dont la dernière m’a vraiment fait souffrir longtemps, depuis 7 mois, j’ai supprimé à 99 % les produits laitiers et à 95 % la viande rouge.
      Mon alimentation principale est basée sur des légumes (tous sans exception), une eau hydrogénée avec un PH de 8.5, un peu de charcuterie (jambon fumé)étalé sur la semaine (+- 100 gr).
      Concernant la viande rouge, au plus, un petit steak une fois par mois pour éviter les carences.

  13. Audrey

    Bonjour, le régime hypo-toxique est-il efficace dans le cadre d’une fibrose pulmonaire idiopathie (j’ai fait une recherche sur votre site mais je n’ai rien trouvé à ce propos). Merci

    • Jacqueline

      Comme les dernières données de la science indiquent que les poumons des personnes atteintes de FPI ne présentent pas les signes habituels d’inflammation et que d’autre part la diète hypotoxique est efficace surtout en raison de ses effets anti-inflammatoires, il y a peu de chance que la diète hypotoxique soit efficace contre cette maladie. Par contre, suivre une diète santé anti-inflammatoire est un moyen très efficace d’améliorer le fonctionnement de l’ensemble de tous les organes et celui des organes impliqués dans l’élimination des déchets et autres substances toxiques. Plus votre organisme se maintiendra dans un bon équilibre homéostatique, plus il sera en mesure de ralentir les effets négatifs de la FPI comme de toute autre maladie.

  14. Justine

    Bonsoir Mme Lagacé,
    Ma grand-mère a rédigé un mot pour vous :

    J’ai mal au poignet droit depuis plus de 6 mois. La radio a indiqué que la 3ème articulation du pouce est abîmée : l’os est sorti du cartilage. J’avais déjà eu l’inflammation dans les articulations. Il y a 6 ans j’avais beaucoup diminué le lait et les produits faits avec. Cela a recommencé en 2018 et le médecin m’a mise 1 an sous cortisone à petite dose en diminuant chaque mois et j’ai terminé ce traitement fin septembre 2019.
    J’ai acheté vos 2 livre : « Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation » et « Cuisiner pour vaincre la douleur et l’inflammation chronique ». Je suis votre régime hypotoxique depuis plus d’un mois et j’ai déjà beaucoup moins mal. J’ai tout de même des difficultés pour me laver, pour écrire avec ma main droite et j’aimais beaucoup tricoter mais je ne peux plus. Je me permets de vous demander si vous pensez que malgré mon âge (86 ans), je peux encore espérer une amélioration.
    Nous essayons de faire du pain en nous servant de vos recettes et avec un robot boulanger de la marque « Moulinex ». Vous parlez de poudre à pâte, j’ai lu que c’était de la levure alsacienne, la levure pour four à pain ou rapide est-ce qu’il faudrait de la levure de boulangerie ?
    Merci beaucoup madame d’aider les gens.
    Andrée

    Bonne soirée

    Et merci de votre attention.

    • Jacqueline

      Bonjour, Mon expérience auprès de mes lecteurs (conférences, Salons du livre, témoignages) m’a démontré qu’à tout âge, si on respecte bien les règles de la diète hypotoxique et que l’on est à l’écoute des réactions de son corps, on peut retrouver une qualité de vie enviable. Cela demande du courage et de la persistance mais cela en vaut vraiment la peine. Bon courage! Dans une recette précise de pain, il semble que la levure chimique et la levure de boulangerie ne soient pas interchangeable.

  15. ROUILLÉ

    Bonjour. La gomme arabique est elle en adéquation avec le régime Seignalet ?

  16. Sylvain Bisson

    Bonjour Jacqueline,

    J’aimerais savoir si tu pourrais me référer un ou une coach nutritionniste qui pourrait m’aider à débuter mon programme. J’ai acheté ton premier livre et les 3 autres arriveront sous peu mais je suis un peu perdu là dedans. Je suis en attente d’un diagnostic et les medecins suspectent le syndrome de Slogren, vu que depuis quelques mois j’ai une sécheresse de la bouche et les yeux secs. Je me suis abonné à SOS cuisine et j’ai choisi le programme Hypotoxique mais j’ai vu que plusieurs recettes comprennent des legumes solonacés qui contiennent de la leptine. De plus, je prends des suppléments comme le curcumma, omega 3, glucosamine et du biok et je me demandais si c’était bon ou pas et si d’autres suppléments anti-inflammatoires seraient mieux de prendre. Je veux mettre toutes les chances possibles pour une amélioration de mes symptômes c’est pourquoi que je pense qu’un ou une coach pourrait m’aider à me monter un menu équilibré.

    Merci beaucoup de votre aide ,

    Sylvain

    • Jacqueline

      Bonjour Sylvain,
      Pour trouver un(e)nutritionniste, aller sur la page d’accueil et cliquer dans Catégories sur « Nutritionnistes ouvertes à la diète hypotoxique. Effectivement, la maladie de Gougerot-Sjögren nécessite une diète plus sévère que la diète hypotoxique normale car elle nécessite d’éviter le Solonacées (particulièrement les piments forts, etc), souvent également les lectines alors que l’on doit être encore plus sévère pour éviter tous les sucres ajoutés, même ceux comme le sirop d’érable par exemple.

      Normalement, consommer du curcuma est une excellente chose mais il ne faut pas oublier que la première consigne est d’écouter son corps car même le meilleur aliment au monde ne convient pas à tous. Il est très important de consommer des omega-3 en consommant des petits poissons gras; toutefois, dans mon dernier livre « Une alimentation ciblée… » je démontre à partir de plusieurs articles scientifiques fiables que la prise de capsule d’oméga-3, ne doit absolument pas être encouragée(Lire le chapitre 5 de mon dernier livre et surtout les p.157-169). En ce sens, j’ai été agréablement surprise que L’Émission « L’Épicerie » du 11 novembre 2020 aille dans le même sens sous le titre « Une bonne idée les suppléments d’oméga-3? (https://ici.tou.tv/l-epicerie/S19E08). Consommer des prébiotiques et des probiotiques est une bonne initiative, mais le choix des probiotiques n’est pas toujours évident tel que discuté aux pages 235-238 de mon dernier livre (Une alimentation ciblée..). À propos des glucosamines et autres suppléments de ce genre  » Dietary supplements for treating osteoarthritis: a systematic review and meta-analysis (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29018060/), La conclusion est la suivante: Conclusions: The overall analysis including all trials showed that supplements provided moderate and clinically meaningful treatment effects on pain and function in patients with hand, hip or knee osteoarthritis at short term, although the quality of evidence was very low. Some supplements with a limited number of studies and participants suggested large treatment effects, while widely used supplements such as glucosamine and chondroitin were either ineffective or showed small and arguably clinically unimportant treatment effects. Supplements had no clinically important effects on pain and function at medium-term and long-term follow-ups.

  17. Sébastien

    Chère madame, le tuménia est il autorisé dans le régime? (blé sicilien complet ancestral visiblement..) un grand merci à vous

    • Jacqueline

      Malheureusement, tous les blés, même ancestraux possèdent des gliadines susceptibles de provoquer de l’intolérance chez les gens le moindrement sensibles à cette molécule.

  18. Xavier

    Bonjour Mme Lagacé,

    Tout d’abord merci pour ce blog. Il apporte une chose inestimable dont la plupart d’entre nous manque : l’espoir.
    Je suis un homme de 30 ans, très sportif. Depuis plusieurs mois j’ai des douleurs dans les membres inférieurs : d’abord des tendinites aux genoux à répétition, puis des contractures musculaires, des crampes et surtout depuis 4 mois de vives douleurs au pied qui m’empêche de mener une vie normale. Ces douleurs dans le pied sont variables et se déplacent un peu partout sur le haut du pied, sans réelles explications. Les examens médicaux montre une légère arthrose mais rien d’alarmant (donc pas d’opération ni même d’infiltration). J’ai un régime alimentaire particulier puisque je ne mange quasiment qu’un seul GROS repas par jour : le soir, en grande quantité.

    J’ai débuté le régime Seignalet depuis à peine une semaine, mais je me pose beaucoup de questions :
    – Est-il possible faire bouillir le riz ou le Quinoa dans l’eau ?
    – Comment faire cuire des Pomme de terre à moins de 110°C ?
    – Les lentilles, haricots ou pois chiches en conserves sont il autorisé ?
    – Les fruits sont ils tous autorisés ? La compote ?
    – Quid de la digestion avec tant de crudités ?
    – Le vinaigre balsamique, la moutarde ou la sauce soja sont-ils possible ?

    A partir de quand pourrais-je envisager une amélioration des symptômes ?

    • Jacqueline

      Bonjour Xavier,
      Tout d’abord, avoir l’habitude de consommer un seul repas important par jour et surtout le soir est loin d’être idéal. Vos questions indiquent clairement que vous auriez intérêt à lire mon dernier livre « Une alimentation ciblée… ». Pour répondre à vos questions: 1) la réponse est oui; 2) L’eau boue automatiquement à 100°C, donc la cuisson des pommes de terre dans l’eau évite la production de substances pro-inflammatoires comme les glycotoxines; 3) les produits en boîte sont autorisés mais non conseillées en raison des substances qui recouvrent l’intérieur des boîtes, cela est bien expliqué dans mon dernier livre; 4) les fruits sont recommandés et la compote si on n’a pas ajouté de sucre;5) on recommande environ 20% des légumes crus; 6) Oui, à la condition que leurs constituants soient conformes, par exemple la plupart des sauces soja contiennent du blé; 7) si vous suivez correctement la diète hypotoxique, la norme pour observer des améliorations est d’environ 3 mois mais cela peut varier énormément d’une personne à l’autre.

  19. manon comtois

    Bonjour, J’ai éliminé beaucoup d’aliments le gluten et produits laitiers mais encore douleurs quelques fois mal de tête.Je cuisine avec l’huile de coco biologique surtout pour sauter de légumes et tofu à la poële ,est-ce que vous la recommander et le tofu bio est-il recommandé? Merci!

    • Jacqueline

      Parce que l’huile d’avocat et l’huile de coco résistent bien à la chaleur, elles conviennent bien pour sauter les légumes. D’ailleurs pour la cuisson j’utilise principalement le mélange d’huile d’avocat et de coco de la Cie Chosen Foods. Le soya biologique est acceptable mais on doit le consommer modérément. Par contre le soya fermenté est recommandé.

  20. Rollande Leger

    Bonjour Madame Lagacé, je ne sais pas si je suis au bon endroit mais j’ai cherché sur le site votre adresse courriel et je ne l’ai pas trouvée. J’aimerais que vous me fassiez parvenir le texte que j’ai
    lu il y a quelques jours d’un monsieur qui disait que le régime hypotoxique ne l’avait pas aidé pour le Parkinson. Par contre, il décrivait ce qu’il avait utilisé pour être en rémission après 3 ans et avait écrit un livre à ce sujet, et j’y suis très intéressée.
    Je vous remercie à l’avance de l’attention que vous porterez à ma demande et merci à vous pour tout ce temps que vous prenez pour nous rendre la vie meilleure.

  21. Céline

    Bonjour madame Lagacé,
    J’aimerais savoir si vous ou vos lecteurs auraient une solution à mon problème.
    J’ai reçu un vaccin pour Hépatite B en juillet 1998 et j’ai eu une mauvaise réaction par la suite. Mon système immunitaire est devenu déficient d’une part (ne combat plus les infections) et d’autre part hyperactif à s’attaquer à des tissus sains (thyroïdite d’Hashimoto). Mon système nerveux aussi semble hypersensible. Que ce soit prendre une marche de plus de cinq minutes, utiliser mes bras plus que quelques minutes, le moindre stress, quoique ce soit qui m’active même émotionnellement comme une joie, de l’irritation ou autre, c’est toujours la même réaction soit douleur dans la région du foie (brulure) et insomnie totale. Je ne vous dis pas le nombre de nuits blanches que j’ai eues depuis toutes ces années. Et je ne vous défile pas non plus la quantité de symptômes que j’ai. Ça n’en finirait plus. Je ne peux plus travailler non plus.
    J’ai beaucoup consulté en médecine, en homéopathie, ostéopathie, acupuncture et personne ne peut m’aider.
    Les examens (scan et échographie) sont normaux.
    Un neurologue m’a dit que son hypothèse était que les adjuvants du vaccin sont généralement neurotoxiques et qu’ils auraient fait du dommage au système nerveux. Pour lui il n’y a rien à faire. Les autres médecins ne reconnaissent même pas que ça puisse être la cause de mes problèmes et veulent me donner toutes sortes de médicaments auxquels je réagi très mal. Alors je n’en prends plus du tout sauf le synthroid qui ne m’aide pas non plus.
    Je fais le régime hypotoxique depuis plus de cinq ans, de la méditation (j’ai le temps la nuit), de la relaxation, j’ai essayé l’hypnose etc etc et rien ne m’a aidé à date.
    Que pensez-vous de ça? Si vous n’avez pas de réponses, avez-vous une idée vers qui ou vers quoi je pourrais me tourner? Ou est-ce qu’un de vos lecteurs aurait réussi à s’en sortir?
    Je comprends que les vaccins aident la majorité mais c’est terrible d’être laissé à soi-même quand ça tourne mal.
    Merci beaucoup et félicitation pour votre beau travail.
    Céline

    • Jacqueline

      La réponse à Céline se trouve dans l’article « Auto immunité: ma réponse à Céline

  22. Nadia Sofia Segato

    Bonjour Mme Lagacé,
    Le Dr. Gundry, qui a écrit le livre Plant Paradox, mentionne plusieurs points en commun avec la diète hypotoxique. Par contre, il dit que les produits laitiers de brebis et chèvre, en faible quantité, sont passables à cause de la protéine casein 2 qui est moins inflammatoire que la casein 1 que l’on retrouve dans le lait de vache. Etes-vous accord avec cela ?
    Merci pour votre excellent travail !

    • Jacqueline

      Je suis d’accord que le potentiel pro-immunitaire des produits laitiers de brebis et chèvre est moins marqué que ceux de vache mais malgré tout la majorité des gens qui souffrent de maladies inflammatoires chroniques sont quand même sensibles à ces produits laitiers.

    • Marie Julien

      personnellement, je triche un peu en me faisant une belle mousse un lait de chèvre avec mon café au lait le matin et quelques bouchées de fromage de chèvre, à l’occasion. je suis d’accord que cela ne convient peut-être pas à tous.

  23. Caroline Thibeault

    Bonjour, malgré les adresses laissé dans vos livres… personne ne vends de couscous aux riz… vous vous l’acheter où ce fameux couscous ? Merci

    • Jacqueline

      Il ne s’agit pas d’un appareil « couscous au riz » mais bien d’un cuiseur de riz à la vapeur. Plusieurs marques existent sur le marché à différents prix.

    • Anne

      Il est possible de substituer le couscous de blé par de l’attiké à base de manioc. Vous le trouvez dans les marchés africains, créoles ou de produits naturels. Ça ce prépare comme le couscous.

  24. Jeannine Arseneault

    Je suis le mieux possible depuis quelques semaines le régime hypotoxique. J’avais des douleurs aux genoux qui me limitaient beaucoup. Je sens une amélioration sensible même si cela ne fait pas trois mois et malgré le fait que j’aie triché à quelques reprises. Merci. J’aurais une question: est-ce que l’avoine certifiée sans gluten est conforme?

    • Jacqueline

      Selon le Dr Seignalet qui a dévelopé la diète hypotoxique, l’avoine n’est pas compatible avec cette diète.

  25. Louise

    Bonjour, J’ai eut une bonne réaction inflammatoire suite à un repas Thai que je me suis concocter. Pensez-vous que cela serait dû à la sauce de poisson (extrait d’anchois) de la cie Blue Dragon dont en fait partie la recette. Il n’est pas inscrit ‘sans gluten’ sur la bouteille mais les ingrédients me semblent OK (extrait d’anchois, sel, sucre, eau). Ou pensez-vous que ma crise d’inflammation serait dû au gingembre frais?
    Merci de votre réponse,
    Louise

    • Jacqueline

      Bonjour, personnellement, je serais portée à penser qu’un produit commercial serait davantage impliqué dans votre réaction inflammatoire qu’un produit naturel comme le gingembre. Toutefois il faut être conscient que n’importe lequel aliment peut déclencher des intolérances. Seul le fait d’écouter votre corps peut vous donner la bonne réponse.

  26. Guylène Daigneault

    C’est encore moi Guylène, je m’excuse pour les fautes précédent, de mon message je dicte avec mon téléphone je n’ai pas regardé, et j’ai envoyé. Bref….
    J’ai une autre question. J’ai fait cette alimentation là, parce que j’ai, des grosses migraines qui dure depuis l’âge de 14 ans et j’en ai 52 aujourd’hui. Évidemment je suis allé à la clinique des migraines. Je suis médicamenté à tous les jours avec un médicament que l’on donne à des épileptiques, car c’est neurologique, je veux savoir quand je vais pouvoir enlever mes médicaments pour voir s’il y a un résultat? Je le fais aussi parce que j’ai des problèmes de constipation chronique. Est-ce que cela va régler mes problèmes? j’ai vu qu’il y avait eu une grosse amélioration en 1 mois au niveau de mon sommeil. Je dors beaucoup mieux, et j’ai beaucoup moins de chaleur. En plus j’ai perdu 15 livres. Alors merci de répondre à mes deux questions. Plus l’autre question de mon message avant.

    • Jacqueline

      Bonjour Guylaine,
      Comme vous semblez déjà bien réagir à la diète hypotoxique, je suis confiante que si vous suivez bien cette diète, votre problème de constipation chronique devrait se régler. Quant à vos migraines, je suis également confiante.
      Je pense que le témoignage de Lise adressé au départ à Nathalie pourrait également vous aider:
      Lise Imbault
      2020/10/19 à 13:24

      Bonjour ! Je pourrais dire à Nathalie que de 2009 à 2012, j’étais suivie par une neurologue pour des migraines, dont une sévère qui m’a amenée à l’hôpital . Ils croyaient que je faisais une méningite, alors c’est là qu’une neurologue m’a pris en charge pour me prescrire des médicaments, dont je devais augmenter la dose à toutes les semaines jusqu’à en prendre 4 par jour. Les migraines étaient toujours là , moins fortes cependant et moins souvent. En juin 2012, j’ai commencé le sans gluten pour des maux de dos et l’arthrose, je me suis aperçue après 2 mois, que je n’avais plus de migraines, alors j’ai commencé à diminuer la médication jusqu’à l’arrêter complètement. Je n’ai plus jamais fait de migraines depuis ce jour. Il faut vous dire que si j’avais écouter la neurologue j’aurais pris ça toute ma vie, elle n’était pas du tout d’accord avec mes choix. Mais je me suis dit, que ça ne coûtait rien de l’essayer et que je n’avais rien à perdre. Meilleur choix de ma vie. Je ne retournerais jamais en arrière! Merci encore Mme Lagacé, grâce à vous et les livres que vous avez écrits, que j’ai une meilleure vie à 68 ans. Lise

  27. Guylène Daigneault

    Bonjour madame Lagacé,
    J’ai commencé il y a environ 1 mois l’alimentation hypotoxique, cela fonctionne super bien, il y a par contre une chose que je ne comprends vraiment pas. Je sais qu’il faut cuisiner à 230 degrés fahrenheit maximum, mets dans mon livre de recettes Mia certaines recettes que vous set de cuisine et à 350 degrés fahrenheit, pourquoi? Ça va en contradiction avec ce que l’alimentation hypotoxique où le docteur signaler nous dit? Merci de cette réponse.

    • Jacqueline

      Bonjour,
      Habituellement lorsqu’une recette de cuisine hypotoxique propose une température de cuisson plus élevée que 230°F, c’est que la recette est réalisée en milieu liquide car le liquide inhibe en grande partie la formation de glycotoxines.

Répondre à Caroline Thibeault Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s