Questions

3 novembre 2016

Les commentaires sont de nouveau ouverts sur mon blogue.  Vous pouvez commenter et poser des questions.  Toutefois, j’apprécierais avant de poser une question de vérifier si la réponse se trouve déjà sur mon blogue pour la raison suivante:  mon expérience de bloqueuse  de plus de cinq ans m’a démontré que plus de 90% des réponses aux  questions posées  au cours des deux dernières années sont déjà présentes sur ce blogue.  Donc, avec un peu d’effort, il y a de fortes chances d’obtenir une réponse pertinente en précédant comme suit:  1) allez sur la page d’accueil de mon blogue; 2)  utilisez dans une première étape la fenêtre de recherche « Recherche articles » en utilisant un ou des mots clés (il est préférable d’essayer un ou deux mot clé  à la fois; 3) Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, utilisez la fenêtre de recherche « Recherche dans tout le site », là encore avec un ou deux mots clés.  Pour vous aider,  lire attentivement:  « Conseils pour utiliser efficacement les outils de recherche » vous devriez alors être en mesure de retrouver  sur ce blogue toutes les informations qui s’y trouvent, que ce soit des témoignages sur une maladie en particulier, sur un aliment, une recette, des restaurants, des appareils, etc.

Je vous rappelle qu’il y a  sur mon blogue plus de 15,000 commentaires (questions-réponses), plusieurs centaines de témoignages (surtout si vous déroulez les pages qui suivent chaque témoignage), 23 articles de fond dans « Sujets d’intérêt » que je vous conseille fortement de lire, sans oublier mes quatre  livres dans lesquels vous trouverez de l’information pertinente.

Merci de collaboration.

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

 

 

5 764 réponses à “Questions

  1. Frédéric Lavergne

    Bonjour Mme Lagacé,
    très honoré et reconnaissant de votre contribution importante à éclairer le Québec de ce sujet de santé publique. Merci!

    Ayant eu des troubles de santé débilitants au début de l’âge adulte, les ayant moi-même traité par l’alimentation avec succès depuis plus de 10 ans principalement par l’alimentation, voici que je suis le père d’un enfant de 9 ans qui présente des troubles neurologiques légers, depuis la naissance, et desquels j’ai l’intuition profonde qu’il pourrait lui aussi trouver un certain soulagement de ses symptômes en considérant une approche thérapeutique nutritionnelle. Puisqu’un père n’est jamais seul et que les parents ne s’entendent pas toujours, je dois démontrer une crédibilité face à cette démarche car la mère y est complètement fermée.

    La démarche désirée en est une d’obtenir la référence, par le biais de son médecin de famille, d’un spécialiste (neuro-gastro-entérologue, pédopsychiatre, ou tout autre spécialiste pertinent à la démarche) qui soit bien au fait du lien entre le cerveau et l’intestin et qui considère dans les traitements envisageables l’alimentation comme piste de solution. Bien qu’on en parle beaucoup dans les médias ces derniers temps, il semble difficile de trouver des praticiens qui prennent vraiment cette piste en considération. Auriez-vous quelqu’un à me référer qui pratique au Québec, ou pouvez-vous m’aider à me guider dans cette démarche?

    En vous remerciant infiniment,
    M. Lavergne

    • Jacqueline

      Bonjour, Tant que la démarche de la santé intégrative ne sera pas un fait reconnu au Québec, il est impossible de recommander le nom d’un médecin pour traiter un enfant autiste avec une alimentation anti-inflammatoire. Par contre, vous pouvez vous informer sur ce sujet à l’aide de livres tel celui de Nathalie Champoux « Être et ne plus être autiste , le livre du neurologue, Dr Dr David Perlmutter « Ces glucides qui menacent notre cerveau »

    • Marine Van Hoof

      Bonjour Madame Lagacé, je réagis à votre réponse récente « Tant que la démarche de la santé intégrative ne sera pas un fait reconnu au Québec, il est impossible de recommander le nom d’un médecin pour traiter un enfant autiste avec une alimentation anti-inflammatoire ». S’il est vrai que le corps médical officiel du QC cherche à décourager la pratique de la médecine intégrative, je trouve important que le public qui a réussi à en bénéficier concrètement continue à diffuser les noms de ceux et celles qui la pratiquent encore, entre autres au QC. Ayant fréquenté (avant sa fermeture récente) le Centre de médecine intégrative de Montréal (http://www.mcim.ca/fr/home/) avec succès (un médecin , installé désormais à Toronto, a très bien soigné la fibromyalgie d’un de mes enfants, notamment par le régime hypotoxique), je recommande à ceux qui cherchent ce genre d’approche de contacter les médecins qui appartiennent au CIMA http://www.cimadoctors.ca/about/), par exemple le Dr Barry Breger qui travaillait au centre de Montréal et qui a maintenant une pratique à Westmount (j’ai gardé son tél: 514 448 9777). Même s’il pratique en dehors de la RAMQ, il reste un médecin expérimenté qui pourra peut-être utilement aider la personne qui vous a écrit, merci de transmettre à celle-ci mon message.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s