Questions

3 novembre 2016

Les commentaires sont de nouveau ouverts sur mon blogue.  Vous pouvez commenter et poser des questions.  Toutefois, j’apprécierais avant de poser une question de vérifier si la réponse se trouve déjà sur mon blogue pour la raison suivante:  mon expérience de bloqueuse  de plus de cinq ans m’a démontré que plus de 90% des réponses aux  questions posées  au cours des deux dernières années sont déjà présentes sur ce blogue.  Donc, avec un peu d’effort, il y a de fortes chances d’obtenir une réponse pertinente en précédant comme suit:  1) allez sur la page d’accueil de mon blogue; 2)  utilisez dans une première étape la fenêtre de recherche « Recherche articles » en utilisant un ou des mots clés (il est préférable d’essayer un ou deux mot clé  à la fois; 3) Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, utilisez la fenêtre de recherche « Recherche dans tout le site », là encore avec un ou deux mots clés.  Pour vous aider,  lire attentivement:  « Conseils pour utiliser efficacement les outils de recherche » vous devriez alors être en mesure de retrouver  sur ce blogue toutes les informations qui s’y trouvent, que ce soit des témoignages sur une maladie en particulier, sur un aliment, une recette, des restaurants, des appareils, etc.

Je vous rappelle qu’il y a  sur mon blogue plus de 15,000 commentaires (questions-réponses), plusieurs centaines de témoignages (surtout si vous déroulez les pages qui suivent chaque témoignage), 23 articles de fond dans « Sujets d’intérêt » que je vous conseille fortement de lire, sans oublier mes quatre  livres dans lesquels vous trouverez de l’information pertinente.

Merci de collaboration.

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

 

 

6 254 réponses à “Questions

  1. Thérèse Charbonneau Lamothe

    Bonjour Madame Jacqueline Lagacé,
    J’essaie de suivre le régime hypotoxique. Parce-que j’ai la polyarthrite rhumatoïde et arthrose. Je me permets de vous dire mon âge : 78 ans.
    Si j’ai bien compris c’est sans gluten, aucun produit laitier. Pas de sucre raffiner.
    Il me reste beaucoup de questions
    Le café,certain chocolat à tartinage sont-ils permis ? Aussi la marguerine à l’huile d’olive, huile d’avocat de becel est-il permis ? Les viande rouges sont ils permis occasionnellement ?
    Merci de votre attention.

    • Jacqueline

      Bonjour Thérèse, Effectivement, il faut éviter le gluten, tous les produits laitiers, tous les sucres ajoutés dans la mesure du possible en se limitant à de petites quantités de sucres complets comme le miel, le sirop d’érable, etc. Comme sucre ajouté, je favorise de plus en plus le sucre appelé fruits des moines.Le chocolat noir à partir de 72% en petites quantités et le café de façon raisonnable si vous le tolérez bien. Plusieurs personnes ont découvert grâce au suivi de leur journal de bord quotidien qu’ils tolèrent mal le café. Les margarines sans gras trans sont acceptables mais idéalement de l’huile d’olive vierge et biologique est préférable.Les viandes rouges sont permises occasionnellement et devraient être cuite à température basse pour éviter les excès de glycotoxines.

  2. chantale lauzon

    Bonjour,
    Je souffre du syndrome de Sjogren depuis 35 ans. Je n’ai aucune douleur articulaire associée et ne prend aucun médicament pour ca.La secheresse oculaire se controle avec des larmes artificielles et je bois de l’eau pour amoindrir la secheresse bucale.La fatigue est par contre un symptome dérangeant étant quelqu’un d assez active de nature.Est ce qu’il est pertinent dans mon cas de suivre le régime hypotoxique ou devrais-je porter mon attention sur l’élimination des solanacées.
    Merci !

    Chantale Lauzon

    • Jacqueline

      Bonjour Chantale, j’essayerais d’éliminer en premier lieu le gluten, les Solanacées et tous les sucres ajoutés. Il serait bon également que vous évitiez les aliments ultra-transformés qui contiennent beaucoup de sucre ajouté et de nombreux produits néfastes pour la santé.

  3. Marjorie Lebreux

    Bonjour,
    Ma fille de 22 ans a une maladie au niveau de la peau et des vaisseaux sanguins. La dermatologue qui l’a suit, devine quelle aurait peut-être une maladie qui s’appelle Lymphocytic thrombophilic arteritis. Elle est suivie depuis 10 ans, médecine interne, hématologue, oncologue, flebologue.. il ne trouve rien de concluant. Ils ont donc décidé de lui prescrire de la Colchicine. Les premiers 6 mois allaient bien mais depuis son cas ne cesse de s’aggraver. Elle souffre beaucoup d’inflammation. Elle souffre quand c’est humide et chaud et depuis la prise de ce médicament, elle a dû couper l’alcool, le gluten, les produits laitiers et les mets épicés qui créer beaucoup d’inflammations et de douleurs. La dermatologue a donc augmenté sa dose de colchicine ne sachant pas quoi faire. Et ma fille souffre toujours malgré qu’elle s’entraîne à tous les jours pour soulager ses douleurs et favoriser la circulation, elle boit de l’eau, se nourrit Très bien.. elle a même décidé d’étudier en naturopathie pour essayer de s’aider. Sa maladie ressemble à une maladie inflammatoire et dégénérative. Ma question est la suivante: Se pourrait-il que la Colchicine de par sa toxicité empire son cas? Elle a peur d’arrêter car lorsqu’elle diminue sa dose (1 au lieu de 2) elle a vraiment mal. Elle doit même parfois en prendre 3 par jour. (dose maximale)

    • Jacqueline

      Bonjour Marjorie, la maladie dont souffre votre fille est effectivement difficile à traiter.D’après les articles que j’ai consultés, il n’est pas impossible que la colchicine induise des effets secondaires. Il serait important de discuter de cette possibilité avec la dermatologue qui suit votre fille. Évidemment, il serait important que votre fille évite les aliments pro-inflammatoires, y compris les aliments ultra-transformés. Suivre une alimentation très riche en légumes variés et en fruits serait certainement utile pour diminuer son taux d’inflammation.

  4. Vivianne Saulnier

    Bonjour,
    Suite à une intervention chirurgicale où on m’a enlevé un lipome à l’intérieur du coude , des nerfs ont été touchés et je vis avec une douleur neurologique constante . Pensez-vous que l’alimentation hypotoxique peut m’aider, réduire ou enlever la douleur?

    • Jacqueline

      Bonjour Vivianne, lorsqu’il y a de la douleur, il y a ordinairement de l’inflammation. C’est pourquoi l’alimentation hypotoxique qui est anti-inflammatoire peut aider généralement. Avez-vous essayé les compresses glacées réutilisables qui se vendent en pharmacie? Cela aide également.

    • Vivianne Saulnier

      Merci beaucoup de votre réponse.
      C’est très difficile de vivre avec cette douleur que la médecin a qualifié de douleur neurophatique. Selon vous , il y a aussi de l’inflammation dans ce type de douleur .
      Il semble que des médicaments de la famille des antidépresseurs, peuvent soulager. Je ne suis pas très enthousiaste à cette idée.
      Je lis vos livres et j’ai commencé des changements . Ce sont de grands changements à faire , qui valent la peine pour améliorer ma qualité de vie .

    • Jacqueline

      Bonsoir Viviane, généralement, lorsqu’il y a de la douleur, il y a de l’inflammation et selon mon expérience il y a un phénomène inflammatoire dans la douleur neuropathique. Comme vous, je ne suis pas enthousiaste envers la prise d’antidépresseurs pour soulager la neuropathie. Par contre, identifier et éliminer les aliments qui jouent un rôle dans son problème de neuropathie, ex. le sucre ajouté et autres aliments pro-inflammatoires permet d’améliorer de façon importante sa qualité de vie. Bonne persévérance!

  5. Julie Payette

    Bonjour Madame Lagacé,

    Merci beaucoup pour votre précieux partage à travers vos livres et votre site web.

    J’ai fait lire votre livre à ma mère (78 ans) il y a 10 ans qui met en pratique votre diète et vraiment, ses douleurs restent minimes. Je suis aussi assez bien la diète, quoique avec des écarts, et je peux en apprécier les bienfaits. Je viens de recevoir un de vos livres dernièrement que je lis avec grand intérêt.

    Je me demande toutefois comment ce régime pourrait s’appliquer à mon chien qui souffre d’arthrose. Avez des notions, connaissance et expérience en ce sens?

    En vous remerciant par avance.
    Au plaisir de vous lire,
    Julie

    • Jacqueline

      Bonjour Julie, je connais des personnes qui nourrissent leur chien avec une alimentation spéciale sans gluten pour chien et obtiennent de bons résultats.

  6. Sonia Drolet

    Les services de santé E-Zlab à Montréal et Laval font apparemment des tests sanguins (400 aliments je crois) pour savoir si nous sommes intolérants. En avez vous entendu parler car j’en aurais vraiment besoin! Ces tests sont ils complètement nuls? Ou bien cela vaut il la peine de l’essayer car c’est environ 400$

  7. Caterina Signorelli

    Bonjour madame Lagace’,
    je vous ecris de l’Italie, j’ai lu votre livre, merci pour partager votre experience.
    Je viens de decouveir que j’ai l’arthose a mes mains et je voudrais commencer le regime Seignalet. Est-ce que je peux manger les cereals comme le sorgho, le teff et l’amarante? Merci beaucoup

    • Jacqueline

      Bonjour Caterina, Normalement, ces trois céréales n’induisent pas d’intolérance chez la grande majorité des gens. Par contre, lorsque l’on est sensible au gluten et aux produits laitiers, il est bon de procéder doucement, donc introduire dans son alimentation une seule nouvelle céréale à la fois pour s’assurer qu’elle n’entraîne pas un problème d’intolérance qui nous est propre.

  8. Annick

    Bonjour Madame Lagacé,
    Je me permets de vous contacter pour vous demander un avis . Atteinte de polyarthrite rhumatoïde et d’une thyroïdite d’hashimoto, je suis le régime hypotoxique avec rigueur depuis 3 ans et j’ai aussi évincé les aliments auxquels je suis intolérante (bilan annuel complet) et mon état s’est bien amélioré.
    Ma thyroïde fonctionne sans aucun médicament et ma PR va beaucoup mieux je n’ai plus de crises. Je suis à 7,5 mg de Methotrexate et ma rhumato pense me passer à 5 mg sous peu et arrêter le traitement si tout va bien. Cependant, j’ai depuis peu des poussées d’arthrose au niveau des doigts et même si je savais qu’elle était latente au vu des radios je ne comprends pas pourquoi cette maladie ne répond pas au régime…
    Bien cordialement.

    • Jacqueline

      Bonjour Annick, Au cours des années, j’ai pu remarquer que certains aliments peuvent induire des problèmes d’intolérance par exemple au niveau articulaire des doigts mais pas en ce qui concerne un autre problème comme par exemple de la neuropathie. Il serait intéressant dans votre cas que vous commenciez un journal quotidien pour vérifier si vous souffrez d’une intolérance à un aliment que vous consommez régulièrement. Il se peut qu’il s’agisse d’un aliment que vous avez introduit depuis peu et il est possible aussi que vous soyez devenue intolérante à un aliment que vous consommez depuis longtemps. Le journal devrait vous aider à le découvrir. Une sensibilité est à mon avis une réponse à un aliment qui ne nous convient pas ou ne nous convient plus.

  9. Atina at

    Bonjour Mme Lagacé, J’aimerais savoir si la patate douce et la betterave contiennent de l’Asparagine comme la pomme de terre et devraient donc être cuites à moins de 110 degrés C.? Merci d’avance de votre réponse

    • Jacqueline

      Bonjour Atina, il semble malheureusement que les patates douces sont riches en asparagines et développent des glycotoxines à température élevée. La betterave présente un taux faible d’asparagine d’après ce que j’ai lu.

  10. Michael Croteau

    Bonjour Mme Lagacé,avez vs des suggestions pour hypertrophie de la prostate ? Merci en avance et bonne journée . Michael Croteau.

    • Jacqueline

      Bonjour Michel, Voici les résumés et conclusions de deux articles qui pourraient vous aider: 1) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31451276/
      Benign prostate hyperplasia and nutrition (2019). Vous pouvez traduire en français ces résumés avec le traducteur de Google, cela fonctionne bien.
      Abstract
      Background: and aims: Benign Prostatic hyperplasia (BPH) is an important public health problem. Roughly half of all men will suffer from BPH related symptoms later in life. The prostate gland, a hormone dependent part of the male reproductive system, is susceptible to internal and external disruptions of regulatory systems. We attempt in this paper to collect available evidence on influence of lifestyle modifications, and naturally occurring substances, plants, micronutrients and supplements on BPH symptoms.
      Methods: Systematic review was performed within the MEDLINE database and Cochrane Library Central Search using a combination of Medical Subject Headings (MeSH) and keywords.
      Results: Moderate exercise and the type and amount of protein intake have a considerable influence on BPH symptoms. The intake of zinc and vitamin D also positively influence BPH symptoms, and so do certain supplements, such as saw palmetto, cemilton and pygeum extracts.
      Conclusions: Lifestyle changes, diet modification and certain nutritional supplements can favorably influence BPH symptoms.
      Therapeutic goals in BPH include normalization of prostate nutrient levels, restoration of steroid hormones to normal levels,inhibition of overproduction of DHT, reduction of inflammatory processes, and limitation of promoters of hyperplastic process. Altering the progression of BPH by lifestyle modification, dietary changes or supplementation with nutritional supplements is long known but not widely adapted. Performing moderate exercise 4e6 times a week, following a diet rich in vegetable protein and low in animal protein, fortification of diet with zinc and Vitamin D rich foods and intake of supplements like Saw palmetto, Cemilton and Pygeum extracts may help in controlling prostate growth and related LUTS
      2) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34885733
      Treatment of Benign Prostatic Hyperplasia by Natural Drugs (2021)
      With regard to lifestyle advice, it is recommended to reduce fluid intake to reduce the urge to urinate. Especially when the urge to urinate is most disturbing, e.g., at night or occasionally in public. Avoiding or reducing caffeine and alcohol consumption is also advisable. Regular exercise of the bladder is also suggested. This will increase the capacity of the bladder and may help to hold back urine when there is an urgent need to urinate.
      Conclusions
      The treatment of BPH is a complex process due to its multifactorial origins. Protocols of this disease include classic medical treatment, lifestyle and behavioral modifications, and phytotherapy. Moreover, regarding BPH research, researchers are focusing on new alternatives in the field of surgical treatment (e.g., water vapor thermal therapy), combinational therapies (e.g., combination of PDE5 inhibitors with 5α-reductase inhibitors, a β-3 adrenergic agonist with α1-adrenoceptor antagonists), and herbal supplements (par-
      ticularly among the herbs of TCM, e.g., Coptis chinensis). In mild or moderate cases, most patients ask for advice from a healthcare professional about non-prescription phytotherapeutics, or they choose a product on their own. In these cases, patients can be involved in the decision-making process, such as the choice of the pharmaceutical form. Herbal medicines are available in tablets, capsules, and oils, while synthetic medicines are only offered in tablet or capsule form. However, it is always important to advise the patient
      about the “category” of the product. This is crucial because traditional herbal medicines

  11. francine1p

    Bonjour Madame Lagacé. J’ai une recette qui demande de la sauce HP. Après la lecture des ingrédients, je me rends compte qu’il y en a plusieurs qui ne font plus partie de mon assiette. Ma question est: par quoi ou comment puis-je remplacer cet ingrédient?
    Merci

    • Jacqueline

      Bonjour, comme il s’agit d’une sauce sucrée, la sauce d’assaisonnement à la noix de coco biologique de marque Ecoideas conviendrait probablement. Comme sauce d’assaisonnement, la Damari Massawippi biologique, fermentée pendant 3 ans est excellente mais non sucrée.

  12. Hélène

    Bonjour Madame Jacqueline
    J’aimerais savoir l’endroit au Québec pour se procurer le Vitaliseur Marion
    Merci et bonne journée
    Hélène 🙏

    • Jacqueline

      Bonjour Hélène, à ma connaissance, le Vitaliseur de Marion n’est pas disponible au Québec. Par contre vous pouvez le commander par internet à partir du site Web de Marion Kaplan. Par contre, même si vous ne possédez pas le Vitaliseur, ce qui est le plus important c’est de cuisiner le plus possible à la vapeur douce.

  13. Soda

    Bonjour mme
    Je souffre de gastrique antro-fundique chronique discrète depuis l’année dernière quelle traitement à adopter et quelle régime alimentaire à adopter.j’ai mal à l’estomac parfois avoir l’impression d’étouffer,et aussi des crachats blanc,mal à digerer

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Comme il y a présence d’inflammation chronique dans ce genre de problème, une diète anti-inflammatoire hypotoxique suivie correctement pourrait vous aider.

  14. Carole Rousseau

    J’aimerais savoir si le régime hypotoxique est bénéfique pour les problèmes de reflux gastro-oeophagien?

    • Jacqueline

      Bonjour Carole, j’ai reçu quelques témoignages positifs affirmant que le régime hypotoxique avait permis de régler un problème de reflux gastro-oesophagien.

  15. Lucie grenon

    Dimanche 10 avril 2022
    Bonjour Dre Lagacé,

    À la suite d’une greffe hépatique le 28 novembre 2020, le Prednisone a été arrêté le 13 décembre 2021. Prise de Cortef 10 mg du 14 décembre 2021 au 2 février 2022. Quelque temps en début de prise de Cortef, mes mains sont engourdies, avec difficulté de fermer la main la nuit. Effets diminués le jour. Je mange du fromage cheddar bio en collation avec craquelins sg et biscuits maison avec farine d’épeautre, dattes et noix de coco quotidiennement depuis 6 mois plus ou moins. Mes genoux et pieds ont perdu de la force avec un peu de douleur/faiblesse. Je suis une personne active et aimante de plein-air. J’ai lu vos livres et je les ai reconsultés. Votre rétroaction me serait utile avec toute ma reconnaissance.
    En vous remerciant,
    lucie

    • Jacqueline

      Bonjour Lucie, Si vous désirez suivre un régime alimentaire anti-inflammatoire, il faudra respecter les règles du régime hypotoxique tel que décrit sur ce blogue et dans mes livres, principalement le premier et le dernier libre. Bon courage!

  16. MENISSIER Claire

    Bonjour Docteur Lagacé, merci pour votre blog. Je me permets de vous écrire (de France) car je n’ai pas trouvé de ‘post’ consacré à la mastocytose. Mon compagnon (60 ans) est atteint de mastocytose au niveau de la peau (depuis l’adolescence) et des os – avec pour conséquence une sérieuse ostéoporose (détectée vers 35 ans) entraînant des tassements spontanés qui ont conduit à sa mise en invalidité, récemment. Nous avons lu le chapitre du Dr Seignalet sur la mastocytose et nous inspirons de certains ses conseils, notamment cuissons douces, suppression de diverses aliments contenant des histamines ou histamino-libérateurs. Nous avons supprimé le pain industriel, mais conservons un pain bio local au levain à base de céréales plutôt d’anciennes variétés (c’est difficile d’éliminer le pain et le beurre quand c’est dans votre culture ancestrale). MAIS SURTOUT à cause de l’ostéoporose, les rhumatologues conseillent trois laitages par jour… et ne citent aucun autre aliment riche en calcium (il me semble qu’il y a au moins les choux, les amandes, les noix ???) Je fais part de mon embarras à mon compagnon à ce sujet mais je ne fais pas le poids face à un médecin rhumatologue. ET visiblement, on ne sait pas que faire face à cette ostéoporose particulière provoquée par la mastocytose. Auriez-vous des pistes ? des informations ? des conseils sur des changements de régime à tester prioritairement ? Merci déjà de m’avoir lue, et pour tout votre travail.

    • Jacqueline

      Bonjour Claire, Vous trouverez les réponses à vos questions dans mon dernier livre « Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin ». Entre autres, dans le chapitre 3 intitulé « La diète hypotoxique: 1001 questions, 1001 réponses.

  17. Francine

    Bonjours Mme Lagacé, Je viens de voir l’émission l’épicerie et il y avait un médecin gastro-entérologue qui disait que si 10% de la populations qui avait des problèmes avec le gluten mangeait que du pain fait avec de la farine ancienne et de façon artisanal il n’aurait plus de problème surtout avec le pain au levain qui selon lui serait bon pour le microbiote. Que penser de cela. Merci.

    • Jacqueline

      Bonjour, en me basant sur mon expérience personnelle, je peux vous affirmer que malheureusement je n’ai pas pu tolérer ce genre de pain qui contient malgré tout du gluten.

  18. francine1p

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si je peux prendre prendre des grignotines de mais?

    Merci

Répondre à Carole Rousseau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s