Témoignages

À la demande de certains des lecteurs et pour faciliter leur consultation, les témoignages démontrant l’efficacité du régime hypotoxique sont maintenant regroupés  sous le titre « Témoignages ». C’est pourquoi, l’administrateur de mon blogue a regroupé les commentaires parus en 2011 et leur a accolé la date de 2012/01/03. Pour les commentaires ainsi classés,  j’ai sélectionné  uniquement les parties qui témoignaient des effets positifs du régime. Il va s’en dire que les commentaires complets apparaissent toujours dans leur forme originale et sous la date de leur envoi dans les parties inscrites sous le terme « Commentaires, questions, ou autres ».  Par contre, à partir de  janvier 2012, les gens ont pu  livrer directement leur témoignage dans la partie Témoignages » identifiée comme telle en haut de la page d’accueil  du blogue.

Il existe également sur ce blogue une partie intitulée « Témoignage spécial ».  Cette section peut être consultée à partir de la classification « Catégories »  placée à gauche de l’écran; vous trouverez ces témoignages  en descendant au 16 ième item/17 items. En fait, il s’agit de témoignages que je trouvais  importants et que je désirais mettre plus facilement à la portée des gens intéressés particulièrement par les témoignages.  Ces témoignages sont toujours visibles également dans les sections où ils avaient été  envoyés originellement par leurs auteurs:  questions,  commentaires ou autres.
Jacqueline Lagacé

Juillet 2012

Je fais parfois un ménage dans les témoignages pour enlever les commentaires qui n’ont  aucun lien avec un témoignage.  Je me suis assurée d’introduire sous forme d’un article ou d’un commentaire les informations qui n’étaient  pas déjà présentes ailleurs sur le blogue.

N.B.: pour lire les témoignages, il faut dérouler le texte.

475 réponses à “Témoignages

  1. Lyne Labrie

    Bonjour! Je me présente, Lyne Labrie. j’ai découvert il y a 3 mois que j’ai des kystes ovariens. Mon médecin a vu ds les échos qu’ils ne sont pas cancéreux. Seulement, ils sont la cause de mes douleurs. L’endométriose. Hier, j’ai dû aller à l’hôpital et c’était horrible. 1er jour de menstruations: nausées, vomissements, engourdissements des extrémités (je ne sentais plus mes mains et mes pieds), je sentais que j’allais m’évanouir, douleurs abdominales terribles. À l’hôpital, on m’a fait des tests de sang, on m’a injecté de la morphine et on m’a donné un soluté. Finalement, le médecin m’a confirmé que tout ça est dû à mes kystes qui font de l’endométriose. On m’a prescrit du naproxène.

    J’ai lu les témoignages sur le site de Mme Jacqueline Lagacé et je dois dire que je désire commencer ce régime de vie. Ce n’est pas la première fois que j’en entends parler. Mon frère suit ce régime depuis 3-4 ans et il en voit et ressent tous les bienfaits.

    J’aimerais faire un témoignage de ma situation, de ma maladie (l’endométriose c’est une maladie?) et j’aimerais savoir s’il est possible d’entrer en contact avec Mme Jacqueline Lagacé.

    En vous remerciant à l’avance,

    Lyne Labrie

    • Jacqueline

      Bonjour Lyne,

      Vous pouvez faire un témoignage sans problème sur ce blogue. Si vous voulez vous adresser à moi de façon confidentielle, vous n’avez qu’à le préciser dans votre témoignage pour que je puisse en tenir compte et enlever avant publication la partie que vous désirez qui nw soit pas publiée.

  2. Liane Rollin

    Bonjour Madame Lagacé

    Depuis le 14 mars 2016, mon conjoint Marc et moi suivons votre régime à la lettre. Nous étions lacto-ovo végétariens, maintenant ovo-végétariens + sans gluten, sans produits laitiers et sans café; tout un changement. Nous pensions que cela aurait difficile, mais non puisque nous sommes convaincus que ce changement apportera que du bien fait à notre santé.

    Nous avons eu des améliorations, surtout dans les mains, mais il se passe des choses bizarres. Tous les deux, nous avons des douleurs à des endroits qui n’avaient jamais fait mal auparavant, est-ce normal?

    Nous sommes conscients que l’intoxication ne s’est pas fait du jour au lendemain et que ça prendra un certain temps pour l’enrayer. Sommes-nous sur la bonne voie?

    J’ai trouvé un naturopathe à Ottawa qui prône le sans gluten et sans produits laitiers et de plus, il fait des tests pour connaître les aliments auxquelles nous sommes allergiques. Après notre consultation, je vous laisserai savoir s’il connaît votre régime.

    Merci à l’avance pour votre réponse, car je sais que vous êtes très occupée.

    Liane
    L’Ange-Gardien, Outaouais, Québec

    • Jacqueline

      Il peut effectivement s’agir d’une intolérance à un nouvel aliment. Le temps passé depuis le début de votre diète ne concorde pas avec un phénomène de manque comme il arrive souvent suite à l’évitement du gluten.

  3. Samson Rachel

    Je souffre d’arthrite depuis 8 ans. On a tardé à faire le diagnostique car au début, seul le dos était atteint. On parlait d’abdo devenus faibles à cause de la grossesse, de douleur musculaires… puis est venu l’arthrite des mains et des chevilles. J’ai tenté les AINS, le Tylénol, la chaleur, le froid, les baumes chauffants, puis les immunosuppresseurs et la prednisone. Ce fut un échec. Aucune amélioration. Un peu par désespoir (et en espérant secrètement que ça ne marche pas pour ne pas devoir tout chambouler mon alimentation…) j’ai acheter votre livre. « Franchement, c’est n’importe quoi! » me suis-je dit au début. Mais ça fait 10 mois maintenant et je ne prend plus rien. Aucune douleur. Plus rien. Même si ce n’était que ça, ce serait déjà gros. Mais voilà, il y a plus. C’est pourquoi je prend la peine d’écrire.
    Je faisais 2-3 migraines par semaine. Je devais endurer 24h de mal de tête en moyenne à chaque fois mais il n’était pas rare que ça dure 3 jours. Eh bien: parti!
    J’avais aussi beaucoup de reflux causé par une hernie hiatale (au niveau de l’estomac). On parlait même de m’opérer. J’ai arrêté de courir pour cette raison. Eh bien: parti!
    J’étais toujours fatiguée, épuisée, à moitié morte. Eh bien: parti!
    Malgré mes efforts pour rester en forme (je me suis toujours entraînée régulièrement) j’étais toujours essoufflée. Je peux courir 10km sans le moindre essoufflement maintenant. C’est la même fille qu’il y a 8 ans pourtant… en 8 ans plus vieille!
    On n’insiste pas assez sur le fait que l’alimentation et la prévention sont à la base de notre santé. La diète hypotoxique ressemble étrangement à la diète anti-cancer de Richard Béliveau… hummm….
    Après 3 mois, on cesse de se sentir privé des aliments qu’on aime pour ressentir tout le bien que ça fait. Bonne chance à tous!

    • Jacqueline

      Merci pour ce témoignage très encourageant pour les nombreuses personnes qui sont sceptiques à propos des bienfaits de la diète hypotoxique.

      Je tiens toutefois à préciser que la diète hypotoxique est très différente de la diète anti-cancer de Richard Béliveau. Ce dernier n’élimine ni le gluten, ni les produits laitiers
      de sa diète et ne fais aucunement mention de la cuisson des viandes (protéines animales à – 110°C. Ces 3 éléments sont la base de la diète hypotoxique. Naturellement la consommation de légumes variés est importante ainsi que cesser de consommer du sucre raffiné. Éviter la nourriture préparée industriellement.

  4. Catherine

    Bonjour madame Lagacé,
    Je tenais à vous donner un retour de l’efficacité de vos conseils concernant le cas de ma mère, 82 ans, qui a déclaré subitement la polyarthrite rhizomélique il y aura maintenant 3 ans en juin. Il y a très peu ou pas de témoignages concernant cette forme de polyarthrite qui touche les grosses articulations, épaules et hanches en particulier. Elle ne pouvait absolument plus se lever de sa chaise, un jour elle est tombée dans sa chambre et ma tante a mis plus d’une heure à réussir à la remettre au lit, il y a eu plusieurs incidents de ce genre. Dans l’urgence elle est allée voir un rhumatologue qui lui a prescrit de la cortisone. Comme je suis passionnée de naturopathie (j’ai suivi des cours avec André Passebecq) et de plantes médicinales, elle avait déjà l’idée qu’elle ne devait pas continuer sur la longueur avec la cortisone. Au bout de 6 mois d’un traitement dégressif elle a arrêté la cortisone, elle avait moins de symptômes, mais ils sont revenus assez vite.
    6 mois après, elle n’allait pas bien du tout. Elle avait énormément de mal à descendre les escaliers, à se lever de sa chaise, et aussi très important, elle était très confuse. Gros problèmes de mémoire, impossible de retrouver les choses, elle pensait qu’elle préparait Alzheimer. Venue la voir en décembre 2014, j’étais inquiète, me demandant si elle allait pouvoir rester seule dans sa maison pleine de marches.
    Nous avons parlé de tout ça pendant les fêtes de Noël et le premier janvier 2015 elle a commencé l’alimentation hypotoxique. Elle avait déjà mangé très sainement quelques années auparavant pendant plusieurs mois pour faire une détoxination avec une naturopathe, ça a donc été facile pour elle de manger sans gluten, ni produits laitiers, ni oeufs. De plus elle a eu une volonté sans faille, vraiment très très peu d’écarts. La perspective de redevenir autonome et d’avoir les idées plus claires l’encourageait. Les progrès ont été lents mais très réguliers. Déjà en avril il y avait vraiment régression des symptômes, et de mois en mois elle a gagné sur la maladie. Elle a retrouvé toute sa tête, et je peux lui montrer à se servir de son ordinateur, elle fait ses comptes sur internet, lit, tient ses papiers alors qu’un an et demi auparavant c’était mission impossible. En juin 2016 ça fera un an et demi, et je voudrais dire aux personnes qui trouvent le temps long que même après un an on continue de faire des progrès. Elle vient de se faire opérer d’une arthrose du genou, et elle a une santé insolente. Elle a cicatrisé très vite ce qui a beaucoup étonné les soignants qui étaient stupéfaits de voir le genou dégonfler aussi vite et tout se remettre en ordre rapidement, je sais grâce à la naturopathie que c’est très lié à l’alimentation (elle surveille aussi le sucre). Seul bémol : les anti-douleurs la rendent à nouveau un peu confuse, mais elle sait que ça va aller mieux dès qu’elle pourra s’en passer.
    Une petite question à Jacqueline : j’ai vu je ne sais plus où qu’il n’y a plus de lactose dans les fromages à pâte dure qui ont 18 mois d’affinage, est-ce vrai ?
    Voilà donc notre témoignage concernant la rémission possible des symptômes en cas de polyarthrite rhizomélique (Seignalet l’évoque dans son livre pour ceux qui cherchent des infos)
    Bon courage à tous ceux qui souffrent !
    Catherine

    • Jacqueline

      Réponse de Jacqueline à votre question: malheureusement, il est commun que des personnes pensent que c’est le lactose qui est le plus dommageable dans les produits laitiers. Le lactose est en fait le sucre du lait alors que ce sont les protéines du lait et plus particulièrement les caséines qui favorisent le développement de maladies inflammatoires chroniques. Donc, lorsque l’on suit la diète hypotoxique, il faut éviter tous les produits laitiers animaux qu’il y ait ou pas présence de lactose.

      Merci Catherine d’avoir pris le temps d’envoyer ce témoignage exceptionnel qui est très encourageant puisque la démence dont la maladie d’Alzheimer fait terriblement peur lorsque l’on prend de l’âge.

  5. Chantal BOUCHER

    Bonjour,
    En réponse à votre demande de témoignage, voici le mien.
    Il y a environ dix ans, apparition de douleurs dans différentes parties du corps – bras, épaules, bassin, etc.- qui viennent s’ajouter au syndrome des jambes jamais au repos existant depuis près de 40 ans sans aucune amélioration et prise en compte sérieuse du corps médical consulté.
    Je précise que j’ai, depuis l’âge de 20 ans, une alimentation à dominante végétarienne, bio si possible, et privilégie les médecines alternatives.

    Navigant sur Internet, je découvre le mot fibromyalgie. Les descriptions lues m’amène à penser que c’est ce dont je souffre. J’en parle à mon médecin naturopathe : « C’est possible… ». Mais aucune réponse aidante. Je le quitte. Reprends mes investigations sur Internet, découvre l’existence de cures thermales spécifiques. Le prochain médecin homéopathe me dira ne rien y connaître mais est prêt à me prescrire la cure si je me charge des recherches. Qui fut dit fut fait.
    Différentes rencontres hors champ médical et lectures m’amène à supprimer, à 90 %, fromages de chèvre et brebis -produits vache supprimés depuis longtemps- et gluten. En 3 à 4 mois, diminution à 80% des douleurs, je peux à nouveau lever les bras, porter un sac à dos, randonner, faire des raquettes dans la neige, à mon rythme. Cette modification de l’alimentation et une cure thermale annuelle améliore très nettement l’état général. Aucun traitement allopathique, aucun anti-douleur ni anti-inflammatoire, anti-dépresseur ou somnifère.
    Il y a deux ans, retour des douleurs dans les jambes au point de devoir limiter mon périmètre de marche et éviter toute montée d’escalier. Je ne comprends rien. Mais j’ai l’impression que mes douleurs sont plus fortes quand je fais une crise d’herpès fessier -première crise il y a 35 ans, avec manifestation espacée- jusqu’à des crises fréquentes ces dernières années. Je me reprécipite sur internet et trouve sur des blogs des témoignages de personnes ayant établie des liens entre manifestation d’herpès et douleurs neuropathiques, constat nié par le corps médical. Je confirme mon intuition et en parle à mon médecin qui m’engueule : « Ras le bol des patients qui vont sur Internet, c’est le zona qui donne des douleurs neuropathiques pas l’herpès » ! Je ressors dépitée de la consultation, sans traitement spécifique, mais continue de croire qu’il y a un lien.

    De fil en aiguille, je consulte un ostéopathe pour mes douleurs lombaires accentuées. Il m’alerte sérieusement sur l’urgence à agir sur ces crises dont il me dit que, OUI, l’herpès génère des douleurs neuropathiques et que cela peut devenir très invalidant. Il me conseille vivement de prendre contact avec le Docteur DONATINI. 10 mois d’attente pour un rendez-vous ! ! !
    Pressée de diminuer mes douleurs, je consulte un naturopathe formé par ses soins au mode de diagnostic et aux traitements. Amélioration rapide et quasi disparition des douleurs de jambes jamais au repos.
    Et mon rendez-vous avec le Docteur DONATINI approche -fin juin 2016-.
    Je vous laisse le soin de regarder sur son site le traitement qu’il a mis en place en lien avec la suppression du gluten et des produits laitiers.

    Au travers de ces cheminements, galères, surdité du corps médical, même quand il relève de la médecine alternative -méconnaissance de l’impact de l’alimentation et enfermement dans ce qu’il connait…- je crois qu’il appartient à chacun d’entre nous d’être à l’écoute de ses intuitions et de chercher jusqu’à trouver les réponses adéquates avec sa réalité.
    A ce jour, je pense que c’est l’ensemble alimentation sans gluten ni produits laitiers, cure thermale annuelle et découverte de la thérapie du docteur DONATINI qui me permettent, à bientôt 70 ans, de poursuivre ma vie au mieux des possibles.
    J’ajoute que le psychisme a sa part de responsabilité et qu’il nous appartient, me semble-t-il, de nous éloigner de tout ce qui fait entrave, castration, douleurs, censure, interdit dans notre vie, et de tendre, autant que faire se peut, vers une meilleure écoute de soi et de ce qui nous permet d’être en harmonie avec nous-même.
    Plus que jamais, malgré ou à cause d’une vie très bousculée depuis mon enfance, je tente d’être « une bonne compagne pour moi-même », « autrice et actrice » de ma vie au quotidien car nul ne sait mieux que moi ce qui me convient.
    A votre disposition si besoin d’informations complémentaires.
    Avec mes cordiales salutations depuis Paris -France-

    • Jacqueline

      Vous avez bien raison lorsque vous affirmez que: « je crois qu’il appartient à chacun d’entre nous d’être à l’écoute de ses intuitions et de chercher jusqu’à trouver les réponses adéquates avec sa réalité ».

      Merci pour votre témoignage.

  6. Christine Comeau

    Bonjour Jacqueline,
    J’ai commencé graduellement à suivre le régime hypotoxique en 2010. Depuis 2011, je dirais que je le suis à 90%. Ma motivation n’était pas de soulager les jambes sans repos, mais effectivement je suis débarrassée de ce symptôme désagréable. Afin de ne pas réveiller mon conjoint, je finissais par changer de lit tellement je bougeais les jambes. Je n’avais pas fait le lien entre la disparition de ce symptôme et le régime jusqu’en 2014. En effet lorsque je vais en voyage, c’est impossible de suivre le régime. Or, lors de trois voyages, les jambes sans repos se sont manifestées après quelques jours à négliger la diète. J’en profite pour vous remercier d’avoir vulgarisé et largement fait connaître ce régime. Je souffrais d’arthrite, d’arthrose et de tendinites. Afin de fonctionner et supporter ma douleur, en 2009 je prenais 8 comprimés d’acétaminophène 500mg par jour, plus 200mg de Celebrex et en plus je suis allée 8 mois en physiothérapie. Grâce au régime-commencé graduellement- en 6 mois j’ai pu cesser tout ça. Honnêtement, je prends des Celebrex après la première semaine de voyage parfois. Dès qu’on revient à la maison, je reprends le contrôle sur les douleurs au bout d’environ 1 semaine à bien suivre le régime. Pour les jambes sans repos, il suffit de 2 jours à bien manger. Espérant que mon témoignage apportera une petite contribution à vos recherches.
    Respectueusement,
    Christine Comeau

  7. Bonjour,

    Comment puis-je entrer en contact avec vous Mme Lagacé afin de modifier une publication fait dans la section Plats pré-cuisinés ? Je voudrais aussi pouvoir faire part de mon témoignage et de comment je peux aider les gens à mon tour! Merci. Sincèrement, Yasmina Benmira.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Vous n’avez qu’à me laisser l’information sur ce blogue et je ferai les changements nécessaires et publierai votre témoignage. Merci.

  8. Nathalie

    Bonjour Mme Lagacé!

    Je fais de l’urticaire chronique depuis 1 an, c’est une maladie auto immune. Mon dermatologue me donne de la cortisone ( 2 mois automne 2014, 2 mois à l’hiver2015 et 2 mois cet été ) et ça ne marche pas plus. Je lui ai parlé de votre régime et il m’a presque ri au nez. J’ai lu votre livre et je me demandais si vous aviez des témoignages de personne avec la même problématique que moi qui avait réagit positivement au régime Seignaler? Merci!

    • AZIMI

      Bonjour
      ma fille a de l’urticaire chronique depuis plus d’un an ( maladie auto-immune)
      Avez-vous fait le régime Seignalet ?
      merci

    • Pauline

      Bonjour,
      J’ai fait de l’urticaire chronique 3 mois apres mon accouchement. Cela a duré sans discontinuer d’octobre 2013 à avril 2014, où j’ai arrêté les anti-histaminiques (prescrits par l’allergologue) pour des tests d’allergies aux antibiotiques. Les anti-histaminiques (polaramine puis ebastel forte 20mg) fonctionnaient bien sur les symptômes.
      Après un an et demi de visites, analyses de sang, tests d’allergie (dermato, allergo puis gastro-enterologue), l’analyse de sang avait décelé des anticorps contre le gluten (anti-transglutaminase). Une biopsie de l’intestin pratiquée en octobre 2015 a confirmé que j’avais la maladie coeliaque (+ test génétique positif).
      Après 6 mois de régime sans gluten (et peu de produits laitiers, en tout cas pas de lait), j’ai remarqué des changements très légers, comme récupération de la sensibilité aux doigts, et moins de douleurs musculaires aux mollets au lever, et je n’ai plus de brulûres sous les pieds. Par contre, au bout de trois mois et cela va en s’atténuant, une remontée des boutons d’urticaire (très peu, et très aléatoire) et un peu d’urticaire par pression à la ceinture. Cela va en diminuant.
      Dans mon cas, l’urticaire a permis de découvrir que j’étais coeliaque sans symptômes digestifs. De par mes lectures, j’interprète que la remontée légère de l’urticaire serait due au désencrassage, mais je n’en ai pas de confirmation par un professionnel.
      Le régime sans gluten a fait baisser drastiquement les anticorps et l’analyse de sang est meilleure. Les tests d’allergie n’ont finalement révélé aucune allergie, ni aux antibiotiques qui m’avaient provoqué de l’urticaire il y a quelques années (amoxicilline et azitromycine).
      J’espère que ce témoignage pourra vous être d’utilité.
      Salutations cordiales

  9. Josée

    Bonjour Madame Lagacé,
    À votre demande, je vous envoie mon témoignage, car les nouvelles reçues cette semaine sont excellentes.
    En 1994, j’ai été diagnostiquée avec une maladie de Crohn. J’ai longtemps pris de l’Asacol, puis de la Prednisone et finalement du Purinethol. J’avais de la difficulté à m’alimenter, à conserver mon poids, j’ai été opérée plusieurs fois pour des fistules. À tous les medecins que je rencontrais, je demandais ce que je devais modifier dans mon alimentation, car j’était convaincue que le lien était là. Tous me disaient de privilégier une alimentation hyporésiduelle de modérée à stricte, suivant mon état. Cette diète est constituée de pain blanc, de pâtes blanches, de jus, de bouillon et du moins de fibres possible. Ma condition empirait (douleur, fièvre constante, perte de poids, nausées, diarrhées…) , je suis passée au Methotraxate et j’ai dû rencontrer un chirurgien qui voulait me retirer le gros intestin au complet. J’ai refusé et cherché d’autres alternatives. J’ai rencontré une acupunctrice qui m’a beaucoup aidé, mais je sentais que j’étais de nouveau en train de faire une rechute quand je suis tombée par hasard sur le livre de Madame Lagacé. Je me suis dit que je n’avais rien à perdre et j’ai décidé d’essayer la diète de façon très stricte pour 1o jours juste pour voir. Au bout de quelques jours, j’ai senti mon ventre se décontracter. La douleur et les diarrhées avaient disparues. Puis, je suis allée au restaurant et j’ai mangé un risotto qui contenait un peu de fromage. Le lendemain, je n’allais pas bien. J’ai alors compris que ça fonctionnait. Honnêtement j’étais découragée de devoir mettre une croix, sur les fettucines Alfredo, la crème glacée, le fromage, le yaourt, le pain… Qu’est-ce que j’allais bien pouvoir manger?
    Je me suis tranquillement adaptée et à mon rv suivant chez le gastroentérologue, ce dernier était surpris de mes résultats sanguins et de ma grande forme. Il m’a dit de continuer ce que je faisais. Au bout d’un an, nous avions diminué ma médication d’Asacol de moitié (je prenais la dose maximale depuis des années)!
    L’automne dernier, mon gastroentérologue à pris sa retraite et a transmis mon dossier à un jeune médecin qui voulait absolument me faire passer une côlonoscopie. Je n’en avais pas eu depuis plus de 10 ans, car mon gros intestin était tellement rétréci à cause de l’inflammation et des tissus cicatriciels que le scope, ne passait plus. Il a donc insisté, d’autant plus qu’il ne croyait pas trop à la rémission dont je lui parlais et qui était reliée à mon changement d’alimentation. Il m’a par contre fait arrêter complètement l’Asacol, disant que les dernières recherches démontraient que ce médicament n’était d’aucune utilité dans le traitement de la maladie de Crohn. J’ai arrêté sans problèmes. J’ai aussi passé l’examen en janvier. Tout s’est bien passé , il a pu voir ce qu’il voulait, prendre des biopsie, constater de lui-même. Cette semaine, je l’ai rencontré pour mon suivi: il était tout à fait sidéré! Plus aucune trace de Crohn, aucune inflammation, aucun symptomes et même une prise de poids! D’un commun accord, nous avons convenu d’arrêter complètement toute ma médication. Je suis officiellement en rémission. Moi je le sais depuis 3 ans déjà, mais c’est maintenant officiel et il m’a dit de continuer ce que je faisais. Voilà! Je suis la preuve vivante qu’on peut vaincre cette foutue maladie avec un peu de volonté.
    Et en passant, on s’habitue à tous les changements alimentaires et on se trouve de nouveaux aliments favoris. Quand quelque chose me manque, j’essaie de me rappeler la douleur que j’éprouvais et je me dis que ce n’était pas assez bon pour que je revive ça. Aujourd’hui, je trouve que le fromage sent la vache…😉
    Merci à Madame Lagacé de m’avoir littéralement rendu ma qualité de vie!
    Josée

    • Moi aussi j’ai du cessé les produits laitier ,sauce blanche ,fromage gratiné ,crème glacé lait et céréales etc …moi aussi c’était surtout le lendemain que l’indigestion survenait…
      Cependant le fructose des fruits et légumes me rend fatigué et fait tremblé …pour le tremblement c’est surtout apres une chirurgie ou j’ai eu pendant 2 semaines un sérum …
      Les pomme verte et autre fruits de la famille agrume me donnent des maux de ventre atroce ..quand je prenais des antidouleurs cela développait la fibromyalgie …j’ai trouvé une solution …je prend juste un fruit moin acide comme la banane environ 3 fois semaine prenant avec un enzyme beano pour la digestion…je ne prend pas les enzyme pour le lactose parce qu’en réalité je ne crois plus au vertu des produits laitier.

    • Chantalbarrette1 Barrette

      Bonjour Madame Lagace, tout comme Josée, ça fait aussi 3 ans que je suis en rémission. Je voulais vous demander encore votre aide pour que des personnes qui suivent le régime puisse s’aider les unes les autres en partageant ou elles achètent leurs produits pas facile à trouver. J,aimerais donc que vous nous permettiez d’afficher notre prénom avec notre ville et notre email pour que l’on puisse ensuite s’échanger nos informations si précieuses. J’espère que vous considérerez ma demande. Merci encore !

    • Jacqueline

      Bonjour Chantal,

      Oui, j’accepte de publier votre demande. Dans ce but, j’indique votre courriel (chantalbarrette1@hotmail.com). Ainsi les gens qui veulent participer à votre initiative pourront communiquer directement avec vous.
      Par la suite, je publierai sur mon blogue les informations que vous aurez assemblées.

      Merci pour votre initiative.

  10. neron

    Sa fait depuis le 7 avril 2015 que je suis le régime sans gluten mais pourquoi j ai parfois beaucoup de gaz quand même mais la douleur est 90% de moins mal je fais de la frybromialgie c’est merveilleux .

    • Jacqueline

      Avez-vous augmenté votre consommation de légumineuses. Si oui, essayez d’y aller plus progressivement.

  11. Robert Lamothe

    Bonjour à vous, c’est Robert, le frère de Francois, recement je vous aie écris pour vous remercier. Brièvement j’ai l’hépatite C contracté vers l’âge de 6 ans, mes derniers résultats sanguins démontrent que j’ai un taux de mauvais enzimes de 117, j’étais à 458 il y a 5 ans, ce qu’il y a de plus intérescent c’est que j’ai eu une baisse de 28 unitées en 3 mois et demi, c’est du jamais vue à l’hôpital qui me traite. Vous savez ce qu’il y a de choquant c’est lorsque l’on demande au medecin traitant s’il y a un mode alimentaire qui peut favoriser de meilleurs résultats, il répondent tout le temps dans la négative. Je voulais partager ce grand moment de plaisir avec vous. Depuis l’hôpital m’a contacté pour un traitement avec harvoni et ribavirine, j’ai accepté de le faire car il guérit 95% des personnes atteinte. Je tiens à vous dire merci et je vous fais un gros hug, bonne journée
    Robert Lamothe

    • Jacqueline

      Bonjour Robert,
      Compte tenu des avancés extraordinaires de la science actuelle démontrant l’importance des aliments sur notre microbiome (le milieu écologique de notre intestin y compris les 100,000 milliards de bactéries qui s’y trouvent) et sur notre santé globale, d’ici peu, les médecins n’auront plus le choix de s’intéresser à l’alimentation pour prévenir et soigner les maladies chroniques. je vous souhaite bonne chance en espérant que les anti-viraux remplissent parfaitement leur mission d’éliminer de votre corps le virus de l’hépatite C.

  12. Robert Lamothe

    Bonjour Jacqueline, c’est Robert le frère de Francois, comme je vous avait déjà dis dans le passé, j’ai l’hépatite C. Après lecture de vos 2 premiers livres, je vais mieux, même avec une sirrose du foie mon taux de mauvais enzimes qui était autour de 460 est maintenant de 146 en date de février 2015, même que l’an passé j’ai eu un appel de l’hôpital où je suis soigné pour faire des test pour une recherche car ils ne comprennent pas ce qui se passe avec moi, ben c’est simple j’applique vos enseignements, pendant un temps j’ai stické sur le yogourt et mes résultats on regrimpé. Depuis je tente de couper les produits laitier entièrement. Avec l’histoire des gluten je vais me lancer pour faire mon pain maison. Encore merci et je demeure toujours ouvert à toute suggestion, merci à vous
    Robert

  13. Suzie Bertrand

    j’aimerais émettre ce commentaire au sujet de l’entrevue de la journaliste scientifique a l’émission de Benoit Dutrizac le 24 mars dernier. Je ne connais pas sa soit disant compétence en tant que journaliste scientifique, mais je sais une chose, ses propos étaient tout a fait stupide, lorsqu’elle a affirmé qu’il n’y avait aucune étude et que la plupart des scientifique ne partage pas cette théorie. Il faut vraiment vouloir se fermer les yeux.. Ce qui m’a vraiment choquée est sa méconnaissance du régime hypotoxique ainsi que de ses recommandations générales, puisqu’elle a dit que les produits sans gluten étaient tous mauvais pour la santé , qu’ils étaient bourrés de sucres et d’autres ingrédients nocifs.

    On voit bien qu’elle n’y entend pas grand chose, car au contraire le régime hypotoxique nous apprend a contourner les aliments industriels quels qu’ils soient. C’est un principe qui s’applique a tout les aliments aussi bien les produits a base de blé, grain entier, bio ou n’importe quoi puisque les compagnie alimentaires récupèrent tout ce qu’elles peuvent pour berner la population. De plus, le lait d’amande ne coute pas tellement plus cher que le lait de vache. Encore une info exagérée pour corriger ses propos la dessus. Un exemple, l’autre jour je regardait une boite de produit sans gluten, c’était écris en gros titre QUINOA, mais lorsque tu regardait les ingrédients réels, le premier ingrédients c’était le mais , le quinoa était en dernier. Les produits commerciaux pour la plupart contiennent du sirop de mais, et bien d’autres substance mauvaise, sans parler des produits laitiers qui sont presque tout le temps fait de  »substances laitières qui est un produit transformé donc loin d’être santé. Enfin……..

    Suzie

  14. Marie

    Emission sur l autisme.
    Bonjour, voici le lien d’une emission qui est passée sur Arte (programme tele franco-allemand) hier soir . Elle est en ligne pendant 8 jours. Nous l’avons trouvé très informative, le régime sans gluten et sans lactose est abordé au cours de l’émission, il est très encourageant de voir que des scientifiques prennent enfin au sérieux la piste de l’alimentation pour « guérir » cette maladie soi-disant incurable.
    http://www.arte.tv/guide/fr/044582-000/l-enigme-de-l-autisme

    Cordialement
    Marie

  15. Nouvelle étude randomisé à double aveugle chez des gens suspectés d’avoir une intolérance non spécifique au gluten démontre que la prise de petite quantité de gluten (4.375 g/jour) pendant 1 semaine augmente de manière significative les symptômes globaux (intestinaux et extra-intestinaux) contrairement au placébo (prise de fécule de riz).
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25701700
    Dommage par contre qu’il n’y avait pas de groupe contrôle de gens qui ne sont pas suspecté d’intolérance au gluten mais néanmoins un pas dans la bonne direction!
    Tyna Paquette

  16. Celine Beaucamp-Stout

    Bonjour Jacqueline,
    Tout d’abord, merci pour toutes vos recherches, vos livres (j’attends votre second volet avec tant d’impatience!), ce blog…
    Je suis une femme de 30 ans, pas encore d’enfants et une vie très mouvementée! Déménagements depuis l’enfance, boulot extrêmement fatiguant… Pourtant, cette vie m’allait à merveille car j’ai la bougeotte, et ce malgré mon héritage familiale de spondylarthrite ankylosante (ma maman et tous ses frères et soeurs, leur mère et grand-père maternel sont tous très touchés).
    Pour ma part, je connais les symptômes depuis l’âge de la puberté (constantes sciatiques, migraines extrêmement violentes, « maux de dos » qui est un terme qui m’énerve, je préfère dire maux de la colonne vertébrale car douleurs et raideurs de haut en bas, sacro-iliaques, problèmes digestifs dès la naissance, tendance à l’eczéma et psoriasis….).
    Je m’étais fait testée pour la présence du HLA-B27 au début de la vingtaine (le reste de ma famille étant positive), et là, surprise, je suis négative!
    Et c’est là que commence la danse immonde des médecins incompétents et enfermés dans leur médecine occidentale… « je n’ai rien », « j’imagine », « c’est dans ma tête », « je veux faire comme ma mère », « je fais une dépression »… et j’en passe des excuses complètement loufoques pour m’ignorer…
    J’ai tenu sans diagnostique et sans médecine jusqu’à l’année dernière…
    Il semble que mes 30 ans ont été un cap, j’ai commencé à avoir des douleurs handicapantes alors que d’habitude, je pouvais tout de même bouger.
    J’ai pris mon courage à 2 mains et suis retournée voir les médecins, car je ne connaissais personne d’autre susceptible de m’aider…
    Et de nouveau: « je n’ai rien »… on ne voit rien dans mes prises de sang, sur mes radios et même sur les IRM… pas de problèmes de nerfs ou de myopathie… « je n’ai rien »… Mon médecin se cache derrière un diagnostique-alibi : fibromyalgie… ha bon… Il ne sait pas ni ce que j’ai, ni quoi faire, mais n’a aucun scrupule à vouloir me refiler toutes sortes de prescriptions, ce que je refuse systématiquement.
    Désespérée, je reste collée au lit pendant des semaines… jusqu’au jour où ma mère me fait mention d’un régime dont elle a entendu parlé… Apparemment, des gens alors atteint gravement de maladies rhumatoïdes se retrouvent en totale rémission simplement en le suivant…
    Moi et mon esprit scientifique très occidental, nous n’y croyons pas… et puis un jour, on se décide…
    J’ai commencé à fouiner sur internet, je découvre le site/blog du Docteur Seignalet, et le votre… et ce qui m’a convaincu que ce n’était pas une supercherie, c’est les centaines de commentaires…
    Alors puisque je n’avais rien à perdre, j’ai commencé à supprimer le lait, puis le blé, puis petit à petit (ça m’a pris 3 mois), à suivre le régime à la lettre…
    J’ai commandé tous les livres que je pouvais, j’ai recherché les articles scientifiques et j’ai révolutionné ma cuisine.
    Maintenant, ça fait à peine 4 mois, et je suis une nouvelle personne.
    Je n’ai que très rarement des raideurs, même plus des douleurs. Parfois je me demande même si les médecins n’avaient en fin de compte pas raison… je n’ai rien! je suis normale (juste pour me convaincre, je mange un biscuit au gluten, et hop! en moins de 4 heures, j’ai de nouveau des douleurs importantes… c’est ça être scientifique, on veut toujours tester, confirmer, re-confirmer, n’est-ce pas?). Mon système digestif est incroyable, mes dents, mes yeux, tout est devenu normal, sans douleurs…
    Depuis, ma mère s’y ai mise avec un succès magnifique, elle qui commençait à être grandement handicapée, elle peut maintenant revivre! et j’essaye de convaincre qui que ce soit qui veuille bien m’écouter!

    Et voilà, mon témoignage est peut être long, mais mon expérience l’a été aussi… Vous avez changé ma vie et celle de mes proches car vous m’avez ouvert les yeux, tout simplement… Merci!
    J’ai maintenant une question pour vous: connaissez-vous le silicium organique? Je ne connais pas suffisamment ce produit pour me prononcer.
    Merci, Céline.

    • Stéphanie

      Bonjour Céline, je me permets de répondre car je me reconnais totalement dans votre témoignage. J’ai commencé aussi un régime sans lactose et sans gluten il y a 2 mois de cela. Combien de temps cela vous a pris pour en voir les effets bénéfiques car je n’ai toujours pas d’amélioration à mon stade

    • Sonia

      On m’a diagnostiqué une fibromyalgie, il y a 3 jour en plus d’une arthrite rhumatoïde depuis 2013. Votre témoignage me remonte le moral. Mille mercis
      Sonia

  17. Caroline C.

    Je suis une femme de 42 ans. Au début de l’automne 2014, j’ai perdu plus de cheveux qu’à l’habituel, j’étais exagérément fatiguée, j’ai eu un épisode de palpitation inexplicable (j’étais au repos), j’avais un peu plus de migraines, un peu plus de problèmes de peau (acné, psoriasis au cuir chevelu), mes intestins fonctionnaient de moins en moins souvent, j’avais plus de difficultés à me concentrer et aussi, j’avais l’impression soudaine d’avoir mal partout : des raideurs aux hanches, douleurs au dos, dans les coudes, etc. En même temps, j’ai remarqué que mes règles étaient plus fréquentes et de plus courtes durée qu’avant (aux 21 jours et 2/3 jours seulement).

    Ajoutons au tableau clinique qu’en 2012, j’avais passé une résonnance magnétique au genou gauche et on avait diagnostiqué un début d’arthrose, ce qui à l’automne 2014 semblait être disparu de ce côté mais était réapparu au genou droit. Bizarre!

    Aussi, jusqu’à ce que je lise votre livre « Comment j’ai vaincu La douleur chronique par l’alimentation », je pensais que je mangeais bien. En effet, je prenais mes 3 repas par jours incluant les 4 groupes d’aliments du Guide alimentaire Canadien. Depuis toujours, j’adore les produits laitiers et je ne me suis jamais vraiment privé d’un « bon » yogourt ou de fromages de toutes sortes.

    Voilà que passablement incommodée par tous ces dérangements physiologiques où je me sentais avoir pris 10-15 ans en quelques semaines, j’ai lu très attentivement votre premier livre et j’ai opté pour le régime hypotoxique dès le 1er novembre.

    Surprise!!! Après 6 jours seulement, ma peau du visage était différente, l’acné avait disparu. Dans la même veine, mes intestins fonctionnaient déjà un peu mieux. Wow! Je me sentais aussi un peu plus énergique. J’ai donc continué le régime pleine d’espoir!!!

    Voilà qu’après maintenant 2 mois et demi, je n’ai plus jamais refait de migraines, je n’ai plus mal partout, mes intestins fonctionnent très bien, ma concentration s’est améliorée, mon acné est partie à 90%, ma douleur d’arthrose débutante au genou droit a diminué d’au-moins 50%. Parfois, il m’arrrive de ne plus ressentir aucune douleur à certains mouvements du genou qui me faisaient mal avant. En montant l’escalier, j’ai encore une petite raideur à la hanche gauche qui persiste. Sachez que depuis maintenant 45 jours, je n’ai plus de règles.

    En conclusion, il est clair que je vais poursuivre le régime hypotoxique dans les prochains mois. Je m’attends à voir apparaître encore possiblement plus de bienfaits. Ce régime est cependant déjà très positif dans ma vie!!! Je crois être dans ma préménopause, ce qui ne serait pas infirmé par mon médecin.

    Autre bienfait du régime, j’ai perdu 7 livres sans me priver de manger en quantité. Moi qui a un très bon appétit, me voilà en plein dans mon poids santé. Mille mercis Mme Lagacé pour nous avoir fait découvrir le régime du Dr Seignalet!!!

  18. Serge Mathieu

    Bonjour, je suis un homme de 51 ans qui a abusé de la vie au maximum: 34 ans à fumer la cigarette, manger mal, manger gras et manger trop de n’importe quoi. Buveur de bière et de vin. Casanier et sédentaire, Je n’ai jamais fait de sport, pourquoi s’essouffler ! Je conduisait des camions de Montréal vers la Californie, bel job pour un sédentaire hein ? 12 heures par jours à conduire et 12 heures en arrière du gros monstre à essayer de dormir (et se faire brasser ) Soudainement, un bon matin ensoleillé de l’ouest Américain, je me lève avec cette douleur intense aux jointures de la main. Bon, j’ai dû mal dormir !! Le lendemain matin, même chose mais avec plus de mal et plus de jointures atteintes. À mon retour au bercail, ça empire et, sur de plus en plus de jointures, le dessous des pieds, les deux mains. Attacher mes souliers, devient une lourde tâche, Oh boy c’est quoi ça ?? Je n’ai jamais eu de Médecin de famille, quand on choisit de vivre sa vie ainsi, pas question de voir le Doc! Après quelques mois de cette souffrance qui ne faisait qu’empirer et de ma conjointe qui me pousse sans cesse à consulter, je me décide enfin, et prends rendez-vous avec un Médecin. Prise de sang, test et blabla. Résultat : Polyarthrite rhumatoïde, maladie Auto-immune CHRONIQUE, mon système immunitaire m’attaque !! Je vois une excellente Rhumatologue au CHUS, bon voilà ; tu devra te piquer chaque semaine avec un produit qu’il utilise contre le cancer, qui mettra à terre ton système immunitaire et qui me fera attraper toutes les grippes et autre cochonneries autour de moi. Non, je ne peux me convaincre de prendre ce poison !! Entre temps, ma conjointe me parle du livre de Jacqueline Lagacé et du régime hypotoxique. Ok, je veux bien essayer n’importe quoi sauf me piquer avec ce poison !! Je commande ses deux livres, et commence donc ce régime sans Gluten et sans aucun (mais vraiment aucun) produits laitiers, rien à perde hein !, je me donne donc 1 mois de ce régime , sinon, c’est la seringue !! J’arrête aussi de fumer, je commence l’entrainement au gym et aussi à la course à pied. Donc, après 28 jours de cette nouvelle vie, je me lève un matin et PLUS rien !! Aucune enflure, Je me sens léger, je marche comme quand j’avais 19 ans, en forme et plus aucune douleur ! Ça fait maintenant 3 mois et tout semble fini pour cette maladie. Si je triche, (comme pendant le temps des fêtes) je le ressent aussitôt le lendemain et, pour quelques jours. Je serai pour toujours reconnaissant envers Mme Jacqueline Lagacé pour ses super livres et ses conseils ! Merci beaucoup et du fond du coeur , ma vie a changée à jamais !

    • Diane Langlais

      Merci Serge, pour votre partager. Je suis prises avec LA même maladie. J’essayé le régime alimentaire de Mme Lagacé, et je lui remerci pour cela! Pendant un an et demi, je n’avais plus de douleurs et presque plus d’inflammation en trichant pas très souvent. Après, j’ai commencé à tricher plus souvent, surtout l’été, et j’en ai souffert. C’était au point que j’avais Les doigts des deux mains engourdits! J’ai décidé de prendre Les injections de poison, et oui une des 2 mains n’a plus d’engourdissements, mais à quel Prix! Je souffre de nausées, et UN état général de ne pas me sentir bien. Là mon rein droit fait mal en plus des autres dommages à Mon corps, que je ne connais pas!

      Alors, demain je rencontre ma Rheumatologue pour arreter ce traitement! Je vais suivre le régime alimentaire à la letter, maintenant! Je me sentais tellement bien quand je ne trichait pas très souvent! Ça vaut LA peinne!

      Félicitatons pour votre réussite et j’espère que vous avez continué et que vous allez toujours bien!

  19. Patricia lAROSE

    Bonjour,
    J’aimerais simplement vous dire que je connaissais déjà cette façon de manger après avoir consulté un très bon naturopathe à Mont-Tremblant. J’ai coupé les produits laitiers et en 3 semaines environ, enfin à 34 je n’avais plus de boutons (acné) !!! Le gluten pour ça part, je savais que ce n’était pas fait pour moi puisqu’en en consommant (spécialement les pâtes) je gonflais du ventre instantanément. Ensuite, une femme m’avait recommandé de ne pas consommer de tomates à cause de l’histamine qu’elles contiendraient et j’ai réglé mon problème de peau rouge (plaques et rougeurs). Enfin !!! Et dernière chose, moi qui a toujours été très sportive, j’ai commencé à 30 ans à avoir mal aux genoux de façon récurrente sans aucune raison. Après avoir consulté à quelques reprises une ostéopathe, celle-ci m’a demandé si je mangeait du chocolat… et oui, c’était mon dada 3-4 fois semaines, palettes de chocolat ou Nutella. J’ai donc arrêté, et je n’ai plus jamais eu mal au genoux!! Je tenais à vous partager mon expérience et vous faire part que les tomates et le chocolat peuvent également être la cause de certains maux.

  20. Sophie Bourbeau

    Bonjour Mme Lagacé,

    À 34 j’ai commencé à avoir mal aux mains durant ma 3e grossesse. Mon médecin m’avait dit que ça passerait. Ça n’a jamais passé, au contraire. À 38 ans, je commence à avoir mal aux hanches, aux genoux, à la cheville, aux bras… Je ne comprends pas mes douleurs, je n’arrive pas à les décrire adéquatement et surtout, mes douleurs changent de place, apparaissent et disparaissent. Preuve que je ne suis pas blessée.

    À 40 ans, mon médecin de famille me fait passer des tests sanguins, des radiographies. Rien. Elle m’envoie chez un rhumatologue, qui ne trouve rien non plus. J’en suis rendue à avoir de la difficulté à rencontrer mes obligations (je suis monoparentale avec trois enfants, et je travaille temps plein comme cadre), je suis de plus en plus déprimée et surtout, épuisée par les douleurs. Lors de mon dernier RV avec le rhumatologue, il m’annonce que je n’ai aucune trace d’arthrite ou arthrose (une bonne nouvelle évidemment) mais il n’a rien trouvé. Il m’a dit que j’étais « peut-être » en train de développer la fibromyalgie, et qu’il n’y a rien à faire. Il me dit de consulter un psychologue si je déprime trop.

    J’avais vu quelques mois auparavant un reportage sur la diète hypotoxique à Télé-Québec. Je n’ai pas fini de lui demander son avis qu’il m’interrompt impatiemment:  » Pas encore ce régime! C’est une autre mode qui ne marche pas, les gens perdent leur temps, il n’y a aucun lien prouvé entre la nourriture et les douleurs chroniques ». En pleurs, je lui demande ce qu’il adviendra de moi, j’ai peur de ne pouvoir conserver mon travail et d’avoir de la difficulté à prendre soin de mes enfants. Il répond de revenir le voir si ça empire de manière significative…

    Trois mois plus tard, en désespoir de cause, j’achète votre livre, je lis votre site d’un bord à l’autre, et je débute la diète. Je me donne trois mois avant d’arrêter. Après deux mois, aucun résultat. Je suis de plus en plus déprimée, d’une part car ce régime me demande beaucoup de sacrifices, d’autre part parce que ça ne fonctionne pas…

    Miracle! Après 10 semaines, en quelques jours seulement 90 % de mes symptômes disparaissent. Je n’ai presque plus de douleurs, mon moral remonte et mon niveau de fatigue s’améliore nettement. Je commence à courir, à faire du vélo, du yoga.

    Ça fait maintenant 18 mois que je fais votre diète. Les deux fois où j’ai baissé la garde (je ne parle pas d’un seul écart, mais de 3-4 semaines où je ne faisais la diète qu’à 70 %), les douleurs sont revenues.

    On ne se racontera pas d’histoires, la diète demande un changement drastique dans nos habitudes. Maintenant que j’ai trouvé de bons produits et que j’ai d’excellentes recettes, je mange avec plaisir, mais parfois le pain et le fromage me manquent, je ne peux le nier! Mais entre deux maux, le choix est clair: souffrir ainsi à 40 ans est trop difficile, et je sais que grâce à la diète j’améliore ma santé globale. J’ai le syndrôme du colon irritable diagnostiqué depuis 1998, c’est maintenant sous contrôle sauf lors d’épisodes de stress intense.

    Mon médecin m’a refait faire tous les tests sanguins 6 mois après le début de la diète. J’avais toujours eu des tests normaux, mais plusieurs résultats étaient encore meilleurs, preuve que la diète ne cause aucune carence.

    Mme Lagacé, votre livre et votre blog ont changés ma vie. Je vous en suis très reconnaissante et si mon témoignage peut convaincre ne serait-ce qu’une seule autre personne souffrant comme j’ai pu souffrir, je serai heureuse!

    Merci, et continuez de diffuser les bienfaits de cette diète!

    Sophie B.,
    41 ans
    Candiac

  21. Régime hypotoxique
    Témoignage
    Dyspepsie et douleurs inflammatoires :
    Un jour de novembre 2013 lors de la cueillette de médicaments pour un diagnostic de dyspepsie non ulcéreuse… un livre attire mon attention *Pourquoi le blé nuit à votre santé* de William Davis ….
    La lecture de celui-ci me renverse…je suis en train de comprendre ce qui ne va pas… avec ma santé…et me voila…à la recherche d’informations supplémentaires…le processus commence…
    28-01-14 Juste avant le début d’un cours, je fais un brin de jazette avec une amie et lors de notre conversation, elle me mentionne qu’elle a coupé la farine, elle est à présent capable de plier les genoux lors de ses entrainements, j’ai aussi remarqué que ses plaques d’exzéma ont disparu, un médecin chinois qui lui a conseillé de couper la farine…elle a perdu plusieurs livres, sa taille est svelte…c’est inspirant …
    31-01-14 Quelques jours plus tard, à mon RV chez ma coiffeuse et amie personnelle, je lui raconte ma conversation avec Lina, c’est alors qu’ elle me parle d’une émission à la télévision ou Denis Lévesque reçoit une dame qui a retrouvé l’usage de ses mains, celle-ci a des diplômes en immunologie…je me rends chez Archambault et je trouve votre livre Mme Lagacé….je le lis…l’ouvrage est bien vulgarisée et d’un grand intérêt…
    La première semaine : arrêt de la farine de blé, d’orge et de seigle….et début de la cuisson des viandes à un maximun de 230 degrés fahrengeit…. après une semaine, la douleur sous les pieds disparait presque complètement, la douleur est particulièrement aigue sous le gros orteil…les douleurs musculaires aux jambes et aux cuisses s’atténuent, les crampes aux pieds à faire plier les genoux disparaisssent, et…trois semaines après le début de ce régime…je me rends compte que cela fait au moins deux semaines que je ne n’ai plus de… bouffées de chaleur…
    La deuxième semaine : arrêt des produits laitiers et des céréales …. disparition de la douleur aux muscles des cuisses et des jambes et aussi des articulations des membres inférieurs, disparition de la douleur sous les pieds, j’ai du plaisir à marcher, à faire des élévations des chevilles, le cœur ne me débat plus…monter et descendre les escaliers est facile… le 07-01-14 achat des 2 autres livres de Jacquline Lagacé…cuisiner pour vaincre la douleur et reçettes gourmandes..
    La troisième semaine : arrêt du beurre et du fromage… la douleur aux épaules, coudes et muscles des bras et avant-bras diminue de 40% …
    La quatrième semaine : mes ongles sont devenus solides et durs…de plus…enfin…j’ai de bonnes nuits de sommeil depuis 2 semaines….je ne pleure plus pour un rien depuis 2 semaines ……j’ai une belle énergie…mon cerveau est plus alerte…je pense et j’agis plus vite…les périodes d’anxiété intérieures ont disparu…
    Depuis le 7-01-2014 Je cuisine le régime hypotoxique…je m’habitue à cette nouvelle façon de cuisiner ..mon corps s’en porte mieux…je vais mieux…
    01-03-2014 Je suis les cours de *inspirations de Gabrielle et Amélia*, mon alimentation s’améliore…smooties et super-aliments, la déshydratation…etc
    Le 8-03-14 Lors d’un cours sur la déshydratation, une des personnes inscrites parle de son expérience avec le test *imuno pro 300*, test sur les intolérances alimentaires, coût 995$….je ne connaissais pas…
    17 et 18 mars, il ne reste que des douleurs aux bras et avant-bras lorsque je les déplie….
    10-04-2014 Prises de sang au laboratoire Biron sur les intolérances alimentaires…
    16-04-14 Je viens de prendre conscience que je n’ai pas eu le bout des doigts * blanc * au froid…
    19-04-2014 Réception des résultats : intolérance alimentaire sur 23 aliments …dont les noix –amandes, pistache, arachides, cashew, poivre, gingembre, radis, produits laitiers et tous ses dérivés…chou rouge…etc…
    23-04-2014, Je suis votre régime fidèlement …dûment je le croyais … j’aime le pesto…je le fais moi-même…j’ai oublié…que dans la préparation de celui-ci j’ai introduit du fromage parmesan….et j’en mange au moins une fois par semaine….et lors de la préparation de mes tomates séchées…j’ai introduit du poivre noir auquel je suis intolérante…et dans certaines sauces achetées…celles-ci contenaient du gingembre…ma vigilance s’est accrue au fil des mois…
    10-05-2014 La vie est belle, les douleurs ont cessé …enfin…vivre sans souffrir… après quelques mois du suivi de votre régime, je ne pourrais plus revenir à l’ancien…manger sainement…c’est merveilleux!!!…mais surtout le bien être l’accompagnant…et la qualité de vie qu’il procure !!!
    Nous sommes le 22 juillet, les douleurs ne sont pas réapparues…Je peux vivre sereinement l’aube de mes soixante ans…
    Vous êtes Mme Lagacé comme un * miracle de la vie * ….je parle de vous…de vos livres…et espère contribuer par votre entremise à soulager le plus de gens possible…des gens qui comme moi…étaient épuisés , démunis et sans ressource potable face à la souffrance…
    Je remercie les anges qui m’ont placé sur votre route!!!
    Martine Benoit
    Delson

    • Jacqueline

      Merci pour la précision de ce beau témoignage qui sera certainement très utile pour de nombreuses personnes.

  22. Micheline Demers

    Bonjour
    J’étais toujours à la recherche d’un pain sur le marché qui me conviendrait,
    j’en trouvé un vraiment super,pour faire des sandwichs ,des rôties,etc et très bon,en plus son ratio améga 3,oméga 6 très rare, car améga 3 plus élevé..
    C’est udi’s Millet et chia, 6 gr protéine, oméga 3 ,0.4g, oméga 6 0.2g
    Chez IGA au congéleteur
    Bonne appétit
    Micheline

  23. Denise Figiel

    Are you planning on expanding your web site in English along with your other books. My girlfriend lives in Quebec and informed me of your wonderful book and I would like to learn more about your diet along with specific points on supplements and ratios to take. I know your web site gives that advice but I am not fluent in French, both my brother and I suffer from arthritis and I watched my Mother suffer all her life, I don’t want to follow the same path. Would appreciate any information, Thank You Thank You Thank You
    Denise Figiel

    • Jacqueline

      My first book « Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation » is now published under the title : « The End of Pain. How nutrition and diet can fight chronic inflammatory disease »

  24. Sylvain

    Bonjour,
    Je suis un homme souffrant depuis 14 ans de douleurs pelviennes chroniques communément appelées prostatite chronique de catégorie 3A. *** Plusieurs ouvrages mentionnent que la prostate n’est pas en cause (dont « A Headache in the Pelvis » ) et je suis 100% d’accord. La cause semble beaucoup plus liée à un désordre musculaire. Les symptômes sont bien décrits sur ce site http://www.pelvicpainhelp.com/symptoms/details-on-symptoms-of-pelvic-pain-syndromes1/

    QUESTIONS: Savez-vous si le régime hypotoxique peut être bénéfique pour ce type de condition? Connaissez-vous ou avez-vous entendu parler d’hommes dans la même condition que moi ayant essayé ce type de régime?

    Je tiens à spécifier que depuis 3 mois, j’applique le protocole Wise-Anderson développé à l’Université de Standford. Celui-ci consiste principalement en 3 choses.
    – Auto relâchement des points gâchette externe à l’aide d’une Thera-Cane (voir http://www.theracane.com/)
    – Auto relâchement des points gâchette interne à l’aide d’un wand (voir http://www.pelvicpainhelp.com/the-wand/)
    – Relaxation [Paradoxical Relaxation] (voir http://www.pelvicpainhelp.com/treatment/the-importance-of-relaxation-training/)

    Merci d’avance et bonne journée

    • Jacqueline

      Souvent lorsqu’il y a douleur chronique, il y a inflammation. Lorsque j’ai fait une recherche sur PubMed, en associant inflammation à douleur pelvienne chronique, j’ai trouvé plusieurs articles qui suggèrent une implication d’un système immunitaire déréglé pour expliquer ce type de douleur. Entre autre, je vous suggère de lire le résumé intitulé: Immune mediators of chronic pelvic pain syndrome, que vous trouverez à l’adresse suivante: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24686526

      Si les auteurs qui suggèrent fortement qu’une dérégulation du système immunitaire serait impliqué dans cette maladie, je pense que cela vaudrait la peine d’essayer pendant au moins 6 mois de suivre les règles de l’alimentation hypotoxique.

  25. Marie-Soleil Lessard

    Bonjour Jacqueline,
    dernièrement mon conjoint et moi avons été approché par la compagnie immunotech, ventant leur produit immunocal pour les bienfaits incroyables sur la santé…. Par contre, ils emploient de la protéine de petit lait pour créer le produit, ce qui m’a laissé un peu perplexe, même si j’ai pu voir le résultat positif chez une collègue. J’aurais aimé avoir ton opinion sur ce produit svp.
    Merci et bonne journée!

  26. Olivier CALLET

    @ José Roy : des chercheurs & médecins danois ont fait suivre, dès la détection d’un diabète de type 1, un régime sans gluten à un jeune enfant, ce qui a permis de lui éviter l’insuline, avec un suivi de longs mois. Je vous mets le lien à toutes fins utiles.
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22729336

    Une fois que toutes les cellules Beta (productrices d’insuline) des ilôts de Langherans sont détruites, on ne peut par contre les restaurer, et l’arrêt du gluten n’aura pas cette utilité là.

    Mais ça reste bon à savoir pour votre famille, si un autre DT1 se déclare un jour.

    • Josée Roy

      Oui tout-à-fait!!! Nous avons préservé les cellules bêta toujours vivantes au moment du diagnostique. Nous sommes toujours en rémission partielle( lune de miel depuis 27 mois) et encore plus important je veux prévenir les autres troubles autoimmuns en lien étroit avec le diabéte de type 1, soit l’hypothyroîdie et la maladie celliaque et d’autres maladie comme la cirhose du foie non-alcoolique, les troubles cardiovasculaires et rénaux causés par un taux d’acide urique anormal et d’inflammation.

    • Josée Roy

      http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24527714
      Un traitement anti-inflammatoire est présentement en cours de recherche pour le diabète de type 1 concernant l’interleukin 1.

    • Olivier Callet

      @ Josée Roy : vous voulez dire que cet enfant est toujours en lune de miel avec la pratique dès le début du régime hypotoxique ? C’est très intéressant. Vous est il possible de me contacter à ce sujet sur mon mail : olivier.callet@laposte.net ?

  27. Jackie Grant

    Bonjour,

    J’ai bientôt 30 ans et je souffre d’arthrite psoriasique, sans le psoriasis. J’ai eu un épisode il y a 6 ans qui n’avait duré que quelques mois avec traitement de méthotrexate et anti-inflammatoires. Après 1 an de médication,j’ai pu arrêté tous les médicaments et aucune douleur pendant 6 ans complets. Depuis un an par contre, j’ai beaucoup souffert et j’ai du arrêter mon emploi durant plusieurs mois. Je prends méthotrexate en injection, Celebrex, Plaquenil et sulfasalazine. J’ai commencé le régime hypotoxique depuis Janvier et je dois dire que je me porte beaucoup mieux. Mon conjoint et moi voulons avoir des enfants(depuis longtemps), et je voudrais savoir s’il y a des femmes souffrant de cette maladie qui on une expérience de grossesse? Je sais qu’il ne faut pas être enceinte sous traitement de méthotrexate. Je sais aussi que nous prendrons une décision avec mon médecin,etc.. Je désire pouvoir arrêter la médication pour pouvoir être enceinte mais je suis inquiète. Si quelqu’un a de l’information à ce sujet qui pourrait m’être utile, merci beaucoup. Jackie Grant

    • Josée Roy

      J’avais avant d’avoir des enfants, un psoriasis en plaque uniquement au niveau du cuir chevelu. Après une première grosesse et encore pire après la deuxième, j’ai développé un psoriais en goutte, car j’ai dû allaiter pendant un an et demi(ma fille avait des problèmes digestifs à l’époque et ne pouvait s’alimenter qu’avec du lait maternel). Depuis, je suis limitée au niveau de la consommation de protéines animales même à base temperature en plus de faire le régime hypotoxique à 100% et je me porte bien. Moi et ma soeur(également atteinte de psoriasis) ont eu chacune deux enfants don’t l’un d’entre eux souffre d’une maladie autoimmune. Ma soeur a un fils attaint de Chron et moi ma fille atteinte du diabète autoimmune type 1. On dirait que les gènes peuvent muter sous d’autres formes; enfin en ce qui concerne notre famille et ceci n’est qu’une hypothèse. Une chose est sûre, apprend à bien contrôler ta maladie avant d’avoir des enfants, car si jamais tu leur transmets quelque chose génétiquement, tu pourras ainsi leur donnner la solution qui vient avec. Moi c’est ma phisolophie et en ce qui concerne ma fille et sa maladie, on peut dire que sa situation est tellement belle et mieux gérable que les autres et ce à cause des inombrables vertues du régime hypotoxique.

  28. carole saindon

    Bonjour madame Lagacé,

    En 2009 j’ai soudainement ressenti des douleurs aux genoux qui rendaient mes déplacements difficiles. Au fil des mois qui ont suivi la fatigue chronique s’est installée aussi. Un an plus tard, mon rhumatologue a posé un diagnostic d’arthrite psoriasique (stade avancé) et m’a prescrit méthotrexate. Je précise que j’ai été atteinte d’eczéma lorsque j’était enfant et de psoriasis léger à moyen à l’âge adulte.

    Ma situation s’est donc améliorée jusqu’à ce que les effets secondaires du médicament se fassent sentir, dont une nausée quasi chronique. Mon rhumatologue m’a alors suggéré de passer à Enbrel. C’est au cours de la même période que je me suis souvenu vous avoir vue à la télé et que j’ai acheté votre premier livre. Quelques jours plus tard j’ai retirés le gluten et le lait de vache de mon alimentation. J’ai fait d’autres ajustements que vous suggérez aussi. Je note que j’ai cessé la prise de tout médicament au cours de la même période. Je voulais voir, en temps réel, oû le retrait du gluten et du lait de vache mènerait.

    Les premiers six mois ont été difficiles physiquement, je l’avoue, mais j’étais encouragée par les changements positifs que je constatais au fil des semaines et des mois.

    Quinze mois plus tard je ne ressens plus aucune douleur ou fatigue et, à 54 ans, mon taux d’inflammation est celui d’une adolescente selon mon rhumatologue. L’inflammation logée dans mes extrémités s’est résorbée. La marche est redevenue un plaisir que je ne prends plus pour acquis. Je continue de suivre le régime hypotoxique et j’entends modifier mon alimentation à l’avenir afin qu’elle devienne plus conforme à vos recommendations.

    Merci madame Lagacé pour la rigueur de votre démarche et votre générosité. Une pensée pour le Dr Seignalet aussi. Bonne santé aux adeptes du régime hypotoxique.

    Carole Saindon
    Ottawa

  29. leuzel

    Bonjour
    *je voudrais apporter également mon témoignage concernant les réticences que la médecine a encore vis à vis de ce régime.
    Atteinte depuis sept 2013 de polyarthrite rhumatoïde, je suis passée par la médecine comme beaucoup pour traiter cette maladie. L’évolution de celle ci a fait qu’au bout de 6 mois je devais commencer à prendre de la cortisone. Cortisone que j’ai refusée après avoir commencé à m’intéresser à l’alimentation et ses méfaits. Le livre de madame Jacqueline Lagacé m’a ouvert les yeux mais malheureusement pas ceux de mon rhumatologue.
    Lorsque j’ai voulu aborder ce sujet après un mois de régime avec amélioration de la mobilité de mes articulations (surtout les mains ) il a été complètement fermé à la discussion, et m’a déclaré que cela ne l’intéressait pas ce que je faisais sur le plan alimentaire, qu’aucune étude sérieuse n’avait apporté la preuve qu’un régime hypotoxique soulageait la polyarthrite ,allant même jusqu’à me dire de changer de rhumato si je le trouvais trop fermé (! !!)à la discussion.
    Voilà pour l’anecdote médicale…..j’en suis à deux mois de régime et constate les bienfaits de celui ci.
    Florence, Brest,France

    • Jacqueline

      Peut-être qu’en voyant de plus en plus de cas comme le vôtre, il comprendra…

  30. lilla

    j’ai le myélome-multiple de type L3 depuis trois ans,l’alimentation a été toujours au coeur de ma vie,quoi faire? aidez moi?
    merci santé

    • Jacqueline

      Oui, mais consommez-vous les aliments que l’on peut qualifier de pro-inflammatoires tels le gluten, les produits laitiers, du sucre raffiné, des protéines animales cuites à plus de 230°F?

  31. Danielle

    A toux ceux qui ont des enfants ou des proches atteints d’autisme, ne manquez pas cette reprise lundi le 14 avril à Télé-Québec de l’émission Planète Science portant sur la piste bactérienne et la flore intestinale de ces enfants. Les conclusions vont dans le sens d’une régime sans caséine et sans gluten . De l’espoir enfin car les cas d’autisme montent en flèche au Québec et partout dans les pays industrialisés
    http://www.telequebec.tv/documentaire/documentaire.aspx?idCaseHoraire=104046975&section=presentation

    D. Langlois

  32. Bonjour Mme Lagacé, je viens tout juste de découvrir vos livres par l’entremise d’une amie. Pas besoin de vous dire que je suis assez néophyte dans le domaine concernant ce plan alimentaire antitoxique . Depuis Presque 15 ans que j’ai des douleurs au niveau du cou, trapèzes et omoplates, le long de la colonne et je fais des céphalées de tensions à répetition. Aucun médecin n’a diagnostiqué quoi que ce soit sur mon cas. Quand on me passe des radios, on ne voit rien (pas d’arthrose). Cependant, c’est très handicapant au quotidien. J’ai de bonnes doses d’anti-inflammatoire à mon actif. Mes douleurs sont de 4 à 7 sur 10. Tout dépend de ma journée de travail, stress, échéancier, etc. J’ai presque tout essayé, ostéopathie, physiothérapie, massothérapie. Très statique le 3/4 du temps en face d’un écran, je ne bouge pas beaucoup dans une journée. On a apporté plusieurs modifications à mon poste de travail afin que j’y trouve un peu de confort mais les douleurs sont toujours présentes. Par contre, je suis une bibite à sucre, j’adore les produits laitiers et tous les pains et pâtes. Peut-être qu’un changement radical me fera le plus grand bien. Je n’ai rien à perdre, au contraire, j’ai TOUT à gagner. Je vais y aller une journée à la fois. Je me lance… Mon but est de ne plus avoir mal et je suis prête à faire bien des concessions pour y arriver. Je suis patiente. Ça fait tellement longtemps que j’ai mal. Je suis à l’aube de la cinquantaine et j’aimerais bien améliorer ma qualité de vie. J’en fais ma priorité. Dossier à suivre… Merci!

    • Jacqueline

      Je vous souhaite d’avoir le courage de bien suivre les règles de l’alimentation hypotoxique pour obtenir le maximum d’améliorations.

  33. Johanne

    Bonjour Jacqueline, je fais le régime depuis maintenant 5 ans et j’en ai retiré que des bienfaits sauf que depuis 20 mois je ne dors plus ,insomnies total et j’ai recommencé à avoir mal au cou ,au dos et aux épaules, j’avais cessé complètement d’avoir de l’acné au visage et je recommence ça me fait peur de voir que tout les efforts fait depuis 5 ans s’envolent et le mal revient, Je suis une femme de 50 ans et je suis coeliaque, serais-je en train de développer d’autre allergies alimentaires ? Je ne prends plus aucun produit laitier ni gluten je mange rarement du maïs et du soja mais j’en prends à l’occasion.Je continue de croire que cette façon de vivre est la meilleure mais je ne comprends plus ce qui m’arrive!Merci d’avoir apporté au québecois une façon saine de vivre et de transmettre votre savoir aux gens c’est très apprécié!

    • Jacqueline

      Essayez d’éviter complètement le maïs et le soja. Commencez un journal pour noter tout ce que vous mangez en écrivant chaque jour comment vous réagissez aux aliments que vous consommez. Soit vous avez introduit un aliment qui ne vous convient pas, soit vous êtes devenue intolérante à un aliment que votre corps acceptait auparavant. Vous devriez ainsi être capable d’identifier le ou les coupables.

  34. Lise Presseault

    Bonsoir
    J’ai éliminé les produits laitiers et le gluten de mon alimentation depuis votre conférence à Gatineau trois semaines passées. Je viens de constater que je peux me relever du sol sans appui, monter et descendre les escaliers en plaçant un pied en avant de l’autre. Mes mains ne sont plus engourdies et j’ai même une grande flexibilité au niveau des doigts. C’est incroyable les changements physiques qui se manifestent. Mon seul grand défi en ce moment est de trouver un régime alimentaire facile à suivre. J’avoue que les restaurants mes surprennent, ils ont du pain sans gluten et sont très bons pour substituer des aliments avec des fruits lorsqu’on leur demande. Je vais relire votre livre parce que là je suis convaincue que je suis sur la bonne piste. J’ai un rendez-vous avec un spécialiste ici à Ottawa à l’hôpital Riverside en juillet 2104 pour commencer à prendre le PLAQUENIL. Je préfère un éliminer des aliments plutôt que des médicaments tel que le Plaquenil. je ne suis qu’à la fin de la semaine 3 donc le trajet sera long et remplit de défis. Ce qui me manque est de l’appui côté alimentation; salade, sarrasin, fruits, quinoa, légumes…je manque d’idées! Continuez vos recherches par rapport au broccoli et faites-nous part de vos résultats de recherche. Merci. Lise

  35. Céline

    Je suis atteinte de colite ulcéreuse, diagnostiqué il y a de ça deux ans. On vient tout juste de me refaire passé une coloscopie courte et on les résultats ne sont pas encourageant, même avec ma médication. Le médecin insiste pour que je prenne de la cortisone mais je refuse complètement car je connais les effets nocifs qu’elle peut avoir sur la santé. En bref, j’ai décidé de changer mon alimentation du tout au tout et de suivre le régime hypotoxique. J’ai débuté il y a environ une semaine et j’en ressens déjà les bienfaits! Génial!! Et tout ça en ayant réduit ma médication de moitié! Enfin, je retrouve une certaine qualité de vie. J’ai votre premier livre ainsi que celui de recettes et je les adorent. Merci de partager toutes vos belles connaissances, elles rendent service à tant de gens.
    Bisous xx

    • Anne-Marie Corrignan

      Comment se fait-il que depuis quelques jours les messages que nous recevons se présentent comme suit.
      Exemple:
      acqueline Lagacé sera présente le samedi 12 avril et le dimanche 13 avril de 13h30 à 15h30 au Salon International du livre de Québec, qui aura lieu au Centre des congrès de Québec, 1000, boul. René-Lévesque Est, Québec G1R 5T8. Elle sera heureuse de vous accueillir au stand no 5 de Fides pour signature et […]

    • Jacqueline

      Je ne sais pas encore pourquoi, mais certains courriels vidéotron ne reçoivent pas correctement mes messages. Abonnez-vous à hotmail.

  36. Carole Pepin

    Jai déjà vécu ce problèmes il y a quelques années et j’ai découvert qu’il était relié à la prise d’anovulant.
    À l’arrêt de la pilule anticonceptionnel, mes maux sont complètement disparues à tous jamais et ne sont jamais revenues.

  37. Réponse à Suzanne Fontaine, Bonjour, oui je fais toujours le régime. Depuis environ 18 mois. C’est un régime à vie pour moi et pour tout ceux qui souffre de douleur inflammatoire. Le régime est si efficace que je ne prends plus du tout de médicament pour la douleur. Je suis en pleine forme. Il m’arrive de triché mais seulement quand je n’ai pas le choix ou que je veux vraiment me faire plaisir. Mais ce plaisir est de courte durée car je sents la douleur soit instantanément ou les jours suivants. Je n »aime donc pas triché!! Pour répondre à votre seconde question j’ai la sclérose en plaques depuis 10 ans.

    • Laguillier

      j’ai la SEP depuis 2 ans, je suis le régime depuis 14 mois sans aucune amélioration, puis-je encore espérer un mieux ?

    • Jacqueline

      Dans mon blogue, cliquer sur : « Le régime ne fonctionne pas pour moi?

  38. Lucy Monette

    Bonjour Mme Lagacé.

    J’ai acheté vos trois livres, parce que je soufre d’arthrose et j’ai une bursite de la hanche droite sacro-iliaque. J’ai arrêté le blé depuis un mois et j’ai déjà perdu sept livres. Ma question est je suis allergique aux noix donc je ne peux prendre du lait d’amandes et je n’aime pas le goût du lait de soya (je ne suis pas allergique aux graines Tournesole , citrouille, sésame) que puis-je prendre en remplacement des noix? Puisque dans les recettes il y en a beaucoup.

    Merci de me répondre.

  39. Jessica

    Bonjour madame Lagacé, d’abord merci et félicitations pour vos recherches et démarches!
    Souffrant de migraines depuis l’âge de 12 ans, je vais commencer à appliquer l’alimentation hypotoxique puisqu’il semble y avoir des résultats concluants et je pourrai ensuite témoigner des résultats sur mon état.
    Je vous écris cependant concernant un problème qui n’est pas en lien avec moi. Comme j’étudie en santé, plusieurs personnes se confient à moi en ce qui concerne leurs problèmes. Deux jeunes femmes m’ont raconté dernièrement souffrir de vaginose bactérienne, et ce depuis plus d’un an, sans que la médication puisse les aider, il s’agit d’un état récurrent et ces deux jeunes femmes prennent déjà des Probiotiques régulièrement. Elles souffrent de leur état et sont désespérées, elles sentent que leur gynécologue respectif ne sait plus comment les conseiller ou quel traitement pourrait être efficace. Ayant suivi des cours en microbiologie, je suis consciente que l’on peut faire facilement des liens probables avec notre flore intestinale, mais avez-vous eu des témoignages positifs concernant ce problème pour lequel le régime hypotoxique avait aidé? Avez-vous des conseils particuliers pour les aider? Aussi, est-ce que deux capsules de probiotique par semaine est suffisant dans leur cas? Merci de votre aide! Et bonne continuation à vous dans vos projets!

    • Jacqueline

      La meilleure solution pour contrer de tels problèmes est de fortifier le système immunitaire en suivant correctement les règles de l’alimentation hypotoxique et en évitant tous les sucres ajoutés et même les fruits pour un temps plus ou moins long sera le cas. Concernant les probiotiques, il faut s’assurer de la qualité de ces derniers et je conseillerais d’en faire quotidiennement tant que le problème persiste.

  40. Noëlla Pothier

    Réponse concernant la cystite interstitielle
    Francesca me demande de lui donner le nom du remède homéopathique qui a fait disparaître ma cystite. Il faut bien comprendre que l’homéopathe, à l’aide de chaque client, doit faire une étude le plus précise possible de l’histoire de cette personne tant au plan physique, émotionnel et mental… Ce n’est qu’après avoir fait cette étude du ‘terrain’ qu’elle prescrira un remède adapté à la condition de chacun. Cette façon de pratiquer l’homéopathie est dite ‘classique’, ‘unicitaire’ ou ‘globale’ car elle tient compte de la totalité d’une personne avant de prescrire quoi que ce soit. Sachant que nos ‘mal-aise’ sont causés par divers facteurs, il faut tenir compte de la globalité de l’être….Et de surplus, cette homéopathe de Granby est tout à fait alignée sur les enseignement de Mme Lagacé!
    Bonne chance à vous!
    Noëlla

  41. Ginette

    Chère Jacqueline,
    Je voudrais partager mon histoire avec vous, car je pense que ça pourra aider certaines personnes… D’abord, mon problème n’a jamais été diagnostiqué. Depuis 2 ans, j’éprouvais des douleurs aux articulations. C’était très enflé et j’avais même des bosses qui apparaissaient autour des articulations. On pense que mon problème est une forme quelconque d’arthrite. Malgré avoir consulté de nombreux médecins, mes douleurs n’étaient pas contrôlées. J’étais sur une liste d’attente pour voir un rhumatologue. Le tout s’était tellement aggravé depuis les 6 derniers mois que j’avais une douleur constante dans les articulations que je quantifierait à environ 4-5/10 (10 étant le pire). Le soir c’était pire et je ne dormais plus que 3-4 heures par nuit. De plus, mes genoux commençaient à être très affectés. Tellement que certains matins je n’étais plus capable de marcher. On devait m’aider pour mes déplacements. J’avais peur de finir en chaise roulante. Tous ces changements ont énormément affectés mon moral et je n’étais plus la même personne. Souvent, je me sentais déprimé, je n’avais plus d’énergie, et je ne pouvais plus faire ce que je voulais de mes journées. Tout cela inquiétait aussi toute la famille.

    Mon fils Christian, qui finira ses études en avril pour être super infirmier (M.Sc), est venu passé Noël à la maison. Il m’a expliqué qu’il était inquiet pour moi et qu’il avait préparé une présentation qu’il croyait allait m’aider à me redonner la santé. C’est à ce moment qu’il nous a fait une présentation sur l’alimentation hypotoxique, les sensibilités alimentaires (dont le gluten), les effets néfastes du sucre, des organismes génétiquement modifiés et sur les carences alimentaires. Ensemble, nous avons fait une évaluation en profondeur de mes habitudes alimentaires, de mon mode de vie, et de toutes mes conditions médicales. Il faut dire que j’avais aussi des problèmes de coagulations et que mes plaquettes fluctuaient constamment. Christian m’a introduit à votre régime hypotoxique et m’a recommandé certains suppléments (divers vitamines et autres).

    Je dois dire que ça changé ma vie…en fait ça m’a sauvé la vie! J’ai retrouvé la personne que j’étais il y a 2 ans. Après seulement 1 semaine sur le régime hypotoxique, mes douleurs ont diminuées de 90%! Je ne le croyais pas…j’étais enfin capable d’avoir des nuits de sommeil normales (de 7-8 hrs). De plus, j’ai non seulement recommencé mes activités routinières, j’ai même recommencé à marcher 3 fois par semaine! Récemment, j’ai visité mon médecin de famille. Tous mes tests sanguins sont se sont normalisés (plaquettes)! De plus, mon médecin trouvait cela incroyable que je puisse avoir retrouvé ma santé… Je suis tellement reconnaissante envers mon fils, je pense qu’il m’a sauvé la vie. Et vous chère Jacqueline, j’aimerais vous remercier du fond de mon cœur pour avoir diffuser cette information si puissante qui permet aux gens comme moi de reprendre leur santé en control. Je pense que votre contribution pour la santé des québécois est immense! Bravo!

    • hamonie

      Bonjour à toutes et à tous,
      Je découvre ce forum ou on a la chance de pouvoir laisser notre témoignage,
      Personnellement, j’ai souffert de rosacée de longues années, alors que les dermatologues m’avaient tous dis, que c’était une maladie incurable, je m’en suis sortie, grâce à un traitement naturel et quelques précautions simples.
      Mais ce n’est pas suffisamment, je vous donne quelques explications dans un premier temps, que je pourrais détailler si vous le souhaitez en vous envoyant mon témoignage détaillé par mail.
      Pour obtenir des résultats durables, cette maladie doit se traiter dans sa globalité, en tenant compte de tous les paramètres, le stress (qui joue un très grand rôle) l’alimentation et l’hygiène de vie, de cette façon nous prenant en compte de la cause et pas uniquement les symptômes, comme le font les dermatologues.
      Les antibiotiques qu’ils nous donnent, n’ont aucun effet concret sur cette maladie, on peut parfois avoir une accalmie un moment, et ensuite lorsque on les arrête la maladie reprend de plus belle et évolue si elle n’est pas soignée,
      En sachant qu’il y a 3 stades pour les femmes, les hommes peuvent avoir 4 stade la rhinophyma (un tout petit pourcentage de femmes souffre du stade 4 stades) c’est très rare..
      Si vous souhaitez que je vous envoie mon témoignage plus détaillé, ce sera avec plaisir,
      A bientôt,

    • Jacqueline

      Votre témoignage complet sera très apprécié. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s