Témoignages

À la demande de certains des lecteurs et pour faciliter leur consultation, les témoignages démontrant l’efficacité du régime hypotoxique sont maintenant regroupés  sous le titre « Témoignages ». C’est pourquoi, l’administrateur de mon blogue a regroupé les commentaires parus en 2011 et leur a accolé la date de 2012/01/03. Pour les commentaires ainsi classés,  j’ai sélectionné  uniquement les parties qui témoignaient des effets positifs du régime. Il va s’en dire que les commentaires complets apparaissent toujours dans leur forme originale et sous la date de leur envoi dans les parties inscrites sous le terme « Commentaires, questions, ou autres ».  Par contre, à partir de  janvier 2012, les gens ont pu  livrer directement leur témoignage dans la partie Témoignages » identifiée comme telle en haut de la page d’accueil  du blogue.

Il existe également sur ce blogue une partie intitulée « Témoignage spécial ».  Cette section peut être consultée à partir de la classification « Catégories »  placée à gauche de l’écran; vous trouverez ces témoignages  en descendant au 16 ième item/17 items. En fait, il s’agit de témoignages que je trouvais  importants et que je désirais mettre plus facilement à la portée des gens intéressés particulièrement par les témoignages.  Ces témoignages sont toujours visibles également dans les sections où ils avaient été  envoyés originellement par leurs auteurs:  questions,  commentaires ou autres.
Jacqueline Lagacé

Juillet 2012

Je fais parfois un ménage dans les témoignages pour enlever les commentaires qui n’ont  aucun lien avec un témoignage.  Je me suis assurée d’introduire sous forme d’un article ou d’un commentaire les informations qui n’étaient  pas déjà présentes ailleurs sur le blogue.

N.B.: pour lire les témoignages, il faut dérouler le texte.

530 réponses à “Témoignages

  1. Bonjour Jacqueline, je m’appelle Amélie et je reçois votre livre demain, j’ai hâte ! Je souffre de divers problèmes inflammatoires dont une calcification au majeur gauche. On me propose une opération pour la retirer… Pensez-vous qu’un changement d’alimentation peut m’éviter cette chirugie (qui m’empêcherait de travailler pendant plus d’un mois) ? Merci beaucoup🙂

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je pense que cela vaudrait la peine d’essayer pendant au moins 3 mois de suivre la diète hypotoxique de façon la plus parfaite possible. La douleur devrait alors s’être estompée en grande partie et peut-être que l’opération ne sera pas nécessaire. Bon courage, cela en vaut la peine.

    • Merci énormément pour votre retour si rapide ! C’est encourageant🙂

  2. de penfentenyo typhaine

    Madame

    Atteinte d’une polyarthrite rhumatoïde sévère, j’ai traîné à faire le régime bien que connaissant le livre du Dr Seignalet ; j’avais du mal à réaliser que nous pouvions autant souffrir parce que nous nous alimentons !!
    Quand je n’ai plus eu le choix, je m’y suis mise ; avec rechutes certes ! mais maintenant au bout d’un an et demi, je me considère comme guérie !
    plus de douleur, j’ai retrouvé 95% de ma mobilité, remet entre autre des chaussures à talon..je pense que d’ici un mois de régime, je tournerai la page de cinq années de grande souffrance.
    Ce que je peux dire aussi, c’est que je me sens mieux en énergie positive, (le gluten la paralysant), que maintenant que la flore intestinale est rétablie, je peux de temps en temps faire des excès (aller au restaurant..) ; que d’autre part, il est plus facile qu’on ne le pense de se déshabituer du gout même pour les fromages pour une française ! il y a beaucoup de choses dont je n’ai plus envie du tout à part le croissant au beurre de l’hôtel🙂
    Il faut écouter ses intestins, dès qu’ils se manifestent, c’est que nous nous sommes empoisonnés et donc retirer vite fait les aliments en question.
    Il faut avoir des intestins ‘plats’, je dirai même, jusqu’à avoir des selles sans odeur.
    Lors de ma maladie, j’ai passé des centaines d’heures avec le coussin shiatsu trouvé sur internet (de bonne marque) ; cela m’a aidé. j’ai pris longtemps des anti inflammatoires (3à 4 par jour et les ai diminués au fur et à mesure); je ne prends plus aucun médicament !!

  3. Roza Petrofski

    Svp ma fille est atteinte du syndrome d’Ehlers-Danlos type 3 aidez moi

    • Jacqueline

      Syndrome d’Ehlers-Danlos type 3
      Description clinique
      La maladie débute à tout âge et est difficile à évaluer chez les jeunes enfants qui ont une plus grande laxité articulaire. La variabilité clinique est grande. Les manifestations principales sont l’hyper-laxité de toutes les articulations : les subluxations et dislocations sont fréquentes, spontanées ou lors d’un traumatisme mineur. L’hyper-laxité est plus marquée chez les jeunes malades et les femmes. Les malades peuvent aussi présenter une hyper-extensibilité cutanée légère ou modérée, une tendance aux ecchymoses et des troubles hémorragiques. L’atteinte gastro-intestinale avec troubles intestinaux fonctionnels est commune ; hypotonie oesophagienne, reflux gastro-oesophagien et gastrite sont parfois observés. Les complications incluent souvent des douleurs chroniques retentissant sur l’activité physique, la fatigue, le sommeil, une arthrose et une ostéoporose précoces, et des symptômes cardiovasculaires (douleurs thoraciques, palpitations, troubles posturaux). Dans la plupart des cas, un des parents voire les deux parents du malade présentent une certaine laxité articulaire, une susceptibilité aux ecchymoses ou une peau lâche ; certains de ces symptômes se retrouvent de façon isolée dans la famille du patient.
      Il s’agit d’une maladie héréditaire dont le mécanisme pathogénique est inconnu.

      Les travaux de recherche récents suggèrent fortement que les maladies chroniques débutent dans un intestin dont le microbiome est déséquilibré. Comme la description clinique de cette maladie indique une atteinte gastro-intestinale avec troubles intestinaux fonctionnels parallèlement à de l’arthrose, etc, je pense que cela vaut la peine d’essayer l’alimentation hypotoxique pour votre fille. Vous n’avez rien à perdre et c’est sans effets secondaires. Bon courage.

  4. elodie.n

    Bonjour
    Je souhaite vous faire de mon mal afin de savoir si il y aurait un temoignage similaire au mien pouvant m être utile.
    J ai 30 ans et des cystites á répétition depuis plus de 2 ans. J ai du en avoir 12 en 2 ans. La douleur etait si importante que je me suis faite hospitaliser plusieurs jours á chaque fois avec morphine en ontr veineuse et anti inflammatoire. Les ecbu etait á 90%tjrs sans germes. et steriles. La morphine me soulageait mais c etait vraiment l anti inflammatoire qui m apaisait le plus. J ai comsulté deux urologues , qui m ont tous deux fait une cystoscopie qui n a rien révélé. J ai bu toute la canneberge du monde mais rien á faire deux mois apres les symptomes reviennnent. Le probleme est que depuis 1 mois je souffte et comme je suis enceinte de 3mois et que je ne peux plus prendre d anti inflammatoire. Avec la grossesse les symptomes se sont accentués. Je ne dors plus la nuit. J ai tout le temps mal. Que pensez vous de l homeopathie ? D un regime alimentaire specifique ?

    • Jacqueline

      Le témoignage de Priscilla sur la cystite interstitielle (syndrome de la vessie douloureuse se trouve sur mon blogue et dans mon dernier livre p. 68-70 et d’autres recommandations dans mon livre p. 43-45.

  5. Josée Chicoine

    Bonjour Jacqueline, j’ai beaucoup entendu parlé de votre diête sans glutene j’ai vraiment le gout de m’y mettre. J’ai un diabète de type 1 (insulino dépendant) et la sclérose en plaque cyclique qui est maintenant rendu slérose en plaque dégénérative, et je me demandais si cette diète pourrait m’aider. J’attends de vos nouvelles.

    Le 08 Novembre 2016
    Josée Chicoine

    • Jacqueline

      En ce qui concerne le diabète de type 1, il est évident que la diète hypotoxique ne pourra pas rétablir la sécrétion d’insuline. Par contre, je vous conseille d’aller lire le témoignage d’un homme âgé qui avait cette maladie mais qui s’était largement protégé des effets négatifs à long terme du diabète de type 1. Sur la page d’accueil, dans la fenêtre « recherche d’articles » inscrivez « diabète de type 1 » pour lire son témoignage. J’ai reçu plusieurs témoignages de personnes atteintes de sclérose en plaques qui ont amélioré leur qualité de vie de façon importante avec la diète hypotoxique. Je vous conseille de vous procurer mon dernier livre qui devrait vous apporter beaucoup d’informations essentielles.

  6. Martine Pitre

    Bonsoir,

    Je voudrais apporter mom témoignage. Ma soeur ainsi que moi-même, sommes atteintes d’ataxie ponto-cérébelleuse.

    Depuis plusieurs années, soit depuis que je vous ai vue à Denis Lévesque, je mange sans gluten et sans produits laitiers.

    Depuis ce temps, je n’ai plus de reflux gastrique, j’ai plus d’énergie qu’á vingt ans, j’endure mieux la chaleur, une moindre sensibilité aux médicaments, j’ai moins de douleurs articulaires, je traverse mieux ma ménopause, j’ai perdu près de 10 livres, je ne suis plus incontinente et je peux me retenir plus longtemps.

    Si vous désirez me contacter pour en savoir plus où me poser des questions pour fins de statistiques, n’hésitez pas à me contacter.

    Martine

  7. Bonjour,
    Je suis le régime hypotoxique depuis Août 2015 : tendinites à répétition, arthrose et douleurs articulaires, hernie discale lombaire, névralgies cervico-brachiale. Tout a disparu, il n’y a que mon hernie discale qui me titille encore si je jardine trop ou fais le grand ménage dans la maison, mais énorme amélioration aussi de ce côté là. En plus la menopause s’étant installée, fini les transpirations nocturnes et 9kg au total en moins depuis le début du régime. Pour moi c’est une renaissance !

    • Jacqueline

      Merci pour ce beau témoignage qui encouragera de nombreuses personnes.

  8. Diagnostiqué Sclérose et ayant déjà laissé un commentaire sur les bienfaits des conseils de Mme Lagacé.J’ai depuis de nouveau développements. Ayant fait la lecture l’hiver dernierd’un bouquin que j’essaie de retrouver, traitant du « MAIS » industriel cultivé à grande échelle et que l’on retrouve sous toute sorte de formes dans notre alimentation: sucre, farine, huile, viande, oeuf, lait. Le bétail en est nourri,car ce produit est très engraissant et peu chèr. Une protéine de ce mais,non nécessairement OGM, mais provenant de multiples croisements,se retrouve dans la chaîne alimentaire affectant la santé du bétail et des humains.
    Ayant fait le lien que récemment et ayant banni toute source de mais de mon alimentation huile végétale contenant MAIS,certaines huiles d’olives peu chères en contiendraient; source provenant d’un reportage TV qui affirmait que cette huile peu chère était ajoutée aux huiles d’olives pour augmenter les profits. Personnellement je remarque que certaines huiles d’olives,mêmes dispendieuses,m’affectent.Aussi banni toute viande,blanche, rouge et poisson d’élevage car eux aussi nourri au MAIS,depuis je me porte mieux.Si je retrouve ce bouquin,je vous en fait part.
    Je partage donc cette info. à qui veut l’entendre.
    Marc Blais

  9. suzie

    Bonjour,

    A propos de l’ostéoporose, selon dre Sylvie demers, celle ci est causée principalement a la ménopause par la chute de l estrogene qui entraîne la perte du calcium dans les os . La nature nous laisserai tomber quoi qu’on fasse, qu’en pensez vous?

    • Jacqueline

      Je ne suis pas d’accord avec l’affirmation « quoi que l’on fasse ». Le meilleur moyen de lutter contre l’affaiblissement des os est de faire de l’exercice physique régulièrement, je dirais au moins 5 jours par semaine. Ces exercices n’ont pas besoin d’être très rigoureux et exigeants. Naturellement, il est également très important d’avoir une alimentation bien équilibrée et d’éviter les aliments qui sont pro-inflammatoires.

  10. Steven

    Bonjour jaqueline depuis 1 mois ma blonde a été hospitalisé 3 fois au chull pour des colites au intestins en se moment elle y est toujours a lheure que je vous écris pouvez vous donner des conseil pour l’aider a surmonter cette dure epreuve, jespere d’avoir de vos nouvelle merci

    • Jacqueline

      Je pense que vous trouverez une information complète dans mes livres « Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation » ainsi que dans mon dernier livre Une alimentation ciblée… » De plus, si vous parcourez mon blogue, vous y trouverez aussi beaucoup d’informations pertinentes.

  11. Sonia

    Bonjour Mme Lagacé !
    Je m’appelle Sonia. J’ai une polyarthrite rhumatoïde depuis 4 ans suite à une commotion ( chute sur la tête à l’arena), fibromyalgie cette année et des tremblements dûs à de la spasmofilie selon mon rhumatologue. J’ai acheté vos trois livres et j’attends le 4ème avec impatience. Je fais le régime depuis 6 mois. Dès la 3ème semaine, mes douleurs ont disparu. J’ai refusé de prendre le Lyrica pour la fibromyalgie et j’ai bien fait, car mon corps a bien réagi au régime. Après un mois, j’ai arrêté le méthotréxate et ça a bien fonctionné. Plus de migraines ( 3 par semaine minimum), des menstruations normales ( Elles duraient 10 jours au lieu de 5 jours) et plus d’énergie. Depuis deux semaines, les douleurs sont revenues. Épaule gauche ensuite droite, le pli de l’aine droit ensuite gauche, quelques doigts enflés et hier à 4h du matin , la machoire se bloque et me réveille en pleine nuit. La douleur joue avec moi. Chacun matin, je ne sais pas où elle va apparaître. Je ne sais plus quoi faire. Est-ce normal et pourquoi?
    Je ne peux pas en parler à mon rhumatologue, car il n’y croit pas. Dois-je reprendre mon médicament après un arrêt de 6 mois? Je n’ai rien mangé de nouveau pour expliquer cela. Je suis épuisée par la douleur.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Il me semble qu’il est probable que vous ayez développé une intolérance contre un aliment qui durant les premiers mois de la diète hypotoxique ne vous causait pas de problème. Si j’étais à votre place je retirerais de mon alimentation toutes les céréales y compris le riz. Après au maximum deux semaines vous saurez si la cause vient des céréales. Vous pourrez alors faire des tests pour identifier la ou les responsables. Les légumineuses est la seconde catégorie d’aliments qui pourrait être responsable. Bonne chance!

    • Sonia

      cette semaine, je n’ai mangé que des fruits et des légumes. Aujourd’hui est ma première journée de répis. 90% de mes douleurs se sont calmées.je vais suivre votre conseil et réintégrer progressivement,une à une les céréales et ensuite les légumineuses.
      Merci!

  12. Anne-Marie Granger

    Bonjour Jacqueline,

    J’ai bien hâte de lire votre prochain livre. J’ai lu le commentaire de Yves Perron et en cliquant sur son nom, nous sommes dirigés vers son Facebook où il met de nombreuses photos de bonbons, Il a inscrit un commentaire que le Pop cup est le produit vedette du moment… Voilà pourquoi il vient dénigrer votre travail et tenter de minimiser l’impact de l’alimentation nocive qu’il distribue.
    Bonne santé !
    Anne-Marie Granger

  13. Coste

    Bonjour.
    Je souhaite pouvoir publier un témoignage sur le regime hypotoxique, je souffre du syndrome de l’intestin irritable et de la maladie de Lyme, et souhaite pouvoir aider les autres par mon expérience.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Si vous m’envoyez votre témoignage je serai très heureuse de le publier. Vous avez raison, les témoignages sont toujours susceptibles d’aider les autres. Même les témoignages qui montrent que ce n’est pas toujours rapide ou facile d’obtenir des résultats sont également très utiles et aident à mieux comprendre le fonctionnement du régime selon les individus. Merci.

  14. Sonia Drolet

    bonjour Jacqueline…depuis quelques mois je mangeais le pain :CANNELLE AU QUINOA…..j`ai eu des problèmes gastrique assez intense…j`ai même cru avoir le cancer colorectale!!!finalement j`ai cessé le pain et je suis correct!!!fiou!!! ……………………le pain était en vente!!je me demande pourquoi!!j`ai avisé la compagnie par Facebook…

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Malheureusement, je constate avec le temps et les témoignages qui s’accumulent qu’un pourcentage d’environ peut-être 20% des personnes qui sont sensibles au gluten développent avec le temps des intolérances à d’autres céréales ou pseudo-céréales. C’est peut-être votre cas et il est également possible que votre hypothèse (pain pas assez frais) soit la bonne. Vous êtes la mieux placée pour le téterminer.

    • suzie

      Bonjour madame Lagacé , je veut juste faire un commentaire deconcertant. Le dr Richard Beliveau viens juste de publier sur son site, un tout nouvel article faisant référence aux plus vastes étendues d’études jamais publiés ventant les bienfaits des céréales a grains entiers notamment Le Ble. Comme cest deconcertant ! On voit qu’il publi ce qu’il croit. Jai tres hâte de lire votre nouveau bouquin .

      Suzie

    • Jacqueline

      Ce manque d’intérêt du Dr Richard Béliveau, biochimiste, pour les problèmes d’intolérances alimentaires, vient probablement d’une pratique de la recherche en silo toute orientée vers le cancer.

  15. Lisette Benoit

    je pense que ça pourrait grandement vous intéresser. C’est une jeune mère qui a pratiqué l’alimentation hypotoxique. Entrevue avec Paul Arcand

    [audio src="http://www.985fm.ca/lecteur/audio/lynda-marie-louis-mere-de-louis-lachapelle-decede-332463.mp3" /]

    • Jacqueline

      Merci pour ce lien qui démontre que l’alimentation, dans ce cas ci une diète cétonique (sans gluten, etc) peut aider à bien des points de vues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s