Archives de Tag: arthrite

Christine: jambes sans repos, arthrite, arthrose et tendinites

Bonjour Jacqueline,
J’ai commencé graduellement à suivre le régime hypotoxique en 2010. Depuis 2011, je dirais que je le suis à 90%. Ma motivation n’était pas de soulager les jambes sans repos, mais effectivement je suis débarrassée de ce symptôme désagréable. Afin de ne pas réveiller mon conjoint, je finissais par changer de lit tellement je bougeais les jambes. Je n’avais pas fait le lien entre la disparition de ce symptôme et le régime jusqu’en 2014. En effet lorsque je vais en voyage, c’est impossible de suivre le régime. Or, lors de trois voyages, les jambes sans repos se sont manifestées après quelques jours à négliger la diète. J’en profite pour vous remercier d’avoir vulgarisé et largement fait connaître ce régime. Je souffrais d’arthrite, d’arthrose et de tendinites. Afin de fonctionner et supporter ma douleur, en 2009 je prenais 8 comprimés d’acétaminophène 500mg par jour, plus 200mg de Celebrex et en plus je suis allée 8 mois en physiothérapie. Grâce au régime-commencé graduellement- en 6 mois j’ai pu cesser tout ça. Honnêtement, je prends des Celebrex après la première semaine de voyage parfois. Dès qu’on revient à la maison, je reprends le contrôle sur les douleurs au bout d’environ 1 semaine à bien suivre le régime. Pour les jambes sans repos, il suffit de 2 jours à bien manger. Espérant que mon témoignage apportera une petite contribution à vos recherches.
Respectueusement,
Christine Comeau

5 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Un témoignage qui démontre la très grande efficacité de l’alimentation hypotoxique contre de multiples maux

Je souffre d’arthrite depuis 8 ans. On a tardé à faire le diagnostique car au début, seul le dos était atteint. On parlait d’abdo devenus faibles à cause de la grossesse, de douleur musculaires… puis est venu l’arthrite des mains et des chevilles. J’ai tenté les AINS, le Tylénol, la chaleur, le froid, les baumes chauffants, puis les immunosuppresseurs et la prednisone. Ce fut un échec. Aucune amélioration. Un peu par désespoir (et en espérant secrètement que ça ne marche pas pour ne pas devoir tout chambouler mon alimentation…) j’ai acheter votre livre. « Franchement, c’est n’importe quoi! » me suis-je dit au début. Mais ça fait 10 mois maintenant et je ne prend plus rien. Aucune douleur. Plus rien. Même si ce n’était que ça, ce serait déjà gros. Mais voilà, il y a plus. C’est pourquoi je prend la peine d’écrire.
Je faisais 2-3 migraines par semaine. Je devais endurer 24h de mal de tête en moyenne à chaque fois mais il n’était pas rare que ça dure 3 jours. Eh bien: parti!
J’avais aussi beaucoup de reflux causé par une hernie hiatale (au niveau de l’estomac). On parlait même de m’opérer. J’ai arrêté de courir pour cette raison. Eh bien: parti!
J’étais toujours fatiguée, épuisée, à moitié morte. Eh bien: parti!
Malgré mes efforts pour rester en forme (je me suis toujours entraînée régulièrement) j’étais toujours essoufflée. Je peux courir 10km sans le moindre essoufflement maintenant. C’est la même fille qu’il y a 8 ans pourtant… en 8 ans plus vieille!
On n’insiste pas assez sur le fait que l’alimentation et la prévention sont à la base de notre santé. La diète hypotoxique ressemble étrangement à la diète anti-cancer de Richard Béliveau… hummm….
Après 3 mois, on cesse de se sentir privé des aliments qu’on aime pour ressentir tout le bien que ça fait. Bonne chance à tous!

2 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Après 5 mois de diète, le témoignage de Marie Laure

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage intéressant d’un biochimiste (soif exacerbée, tendinites, fibromyalgie, arthrite, etc)

Commentaire d’André très intéressant… hydratation contre les tendinites… car pour ma part, je buvais de l’eau presque sans arrêt sans pour autant parvenir à étancher ma soif… jusqu’à ce que j’arrête de consommer les aliments contenant du gluten… et un beau jour, après seulement 3 jours sans gluten, j’ai constaté à ma grande surprise que j’avais passé toute une matinée sans boire d’eau faute de ressentir la soif (habituelle depuis plus de 10 ans!) et que mes bras s’étaient « dégonflés » = assouplis au toucher (moins de rétention d’eau). J’attribue cela à ma sensibilité au gluten, inconnue jusqu’à ce matin d’avril 2013, et que mon corps essayait d’éliminer par mes reins (très sollicités par cet excès d’eau) et mes intestins (beaucoup de mucus dans mes selles à l’époque). Ma vessie m’a remercié également ! Même si je mange beaucoup de légumes, souvent crus en salades mixtes et peu de produits grillés (source de glycotoxines), je constate que depuis avril 2013, mes autres problèmes de santé qui devenaient de plus en plus invalidant (tendinites, fibromyalgie, arthrite,… ) se sont améliorés au point que je peux maintenant bouger ou rester immobile, selon mes envies, sans souffrir ! (même si je consomme une portion de lait par jour et un peu de gluten 2 fois par semaine environ) — merci à Mme Lagacé pour avoir réussi à sensibiliser les gens aux travaux du Dr Seignalet et à rendre accessible au plus grand nombre la compréhension des mécanismes impliqués dans ce phénomène d’intolérance alimentaire. C’est ainsi que j’ai pris connaissance de ce blog qui a changé ma vie de biochimiste (biopharma) à nutrithérapeute ! Joh,

Précisions apportées par Jacqueline:  les écarts de Joh ne semblent pas lui poser de problème mais tout est une question de sensibilité personnelle.

Poster un commentaire

Classé dans Témoignage spécial

Réactions en chaîne dans une famille en 10 mois suite à l’élimination du gluten.

6 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage de Julie: nombreux effets de la diète hypotoxique

10 Commentaires

Classé dans Divers

Un témoignage « instructif » qui fait réféchir…

9 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Céline démontre la cohabitation de l’alimentation hypotoxique et de médicaments anti-inflammatoires

2 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Expérience d’une lectrice après dix ans de souffrance

21 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial