Un témoignage « instructif » qui fait réféchir…

J’ai 41 ans et un enfant de 5 ans. Vous comprendrez que c’est une sacrée motivation pour vouloir rester fonctionnelle et en santé longtemps! J’ai des traces de psoriasis sur le corps depuis l’âge de 10 ans et cette maladie s’étend depuis sans que cela ne soit trop incommodant dans ma vie (coudes, cuir chevelu, gouttes sur le ventre). Cependant, c’est désagréable, inesthétique et inquiétant. Ce fut donc la quête de toute ma vie que de trouver un moyen de contrôler cette maladie. Ce ne faut pas un grand succès avant 2010. Je suis formée dans le secteur de la santé et ma curiosité sur le sujet a attirée mon attention sur votre livre, Mme Lagacée. Merci beaucoup, car ce fut le début d’une vraie solution (reste à persévérer!). Ainsi avec le temps, d’autres problèmes ont fait leur apparition. Bien qu’assez jeune, j’ai commencé à ressentir des malaises apparentés à l’arthrose. Douleurs aux coccyx si je restais assise longtemps (ex. en réunion), douleur à la nuque qui n’était pas due au travail de bureau, une espèce de tendinite m’incommodait depuis un pelletage intensif en 2008, douleur au dos, engourdissements ou picotements légers aux bouts des doigts…. De petits bobos, mais inquiétants qui nuisaient à mon sommeil. D’autant plus inquiétants qu’il y a des antécédents d’arthrite dans ma famille et que le psoriasis peut générer une forme d’arthrite peu intéressante à la longue. Le mode d’alimentation que vous recommandez, je l’ai suivi attentivement pendant 3 mois…et ensuite, j’ai eu plein de rechutes alimentaires (pas facile d’aller au restaurant ou de faire comprendre à la famille ce nouveau mode alimentaire qui leur semble être un caprice passager). Cependant, pour la redoutable sceptique que je suis (c’est pour justifier les tricheries d’une gourmande!), ces tricheries alimentaires et leurs conséquences n’ont fait que me prouver que, pour moi, le gluten était responsable de mes douleurs articulaires et accroît mon psoriasis. Pas un placébo, pas une lubie alimentaire ou une mode. De plus, j’ai bien ressenti que le café (avec caféine surtout) m’était toxique (graves raideurs aux jambes si j’en prends). J’ai été étonnée d’être plus malade (quand je trichait) après avoir respecté ce nouveau mode avec rigueur qu’avant de l’adopter. J’ai compris avec vos commentaires sur votre blog que la détresse de mon corps se faisait enfin entendre (lorsque je triche) après des années d’intoxication. Ce fut également avec étonnement que j’ai senti que certains aliments que je pensais bien tolérer se sont avérés être peu amicaux avec mon corps: avocat, oeuf, légumineuse. Ils sont à consommer avec modération. Alors bon courage à tous ceux qui oseront le défi de changer leur alimentation pour améliorer leur santé. Et sachez qu’il n’est pas nécessaire d’attendre une grave maladie pour penser modifier votre alimentation tel que recommandé par Mme Lagacé.  Josée

 

9 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

9 réponses à “Un témoignage « instructif » qui fait réféchir…

  1. Gaetan Roy

    À l’âge de 40 ans, j’ai consulté un homéopathe. Il m’a alors prédit la disparition de 99% des symptômes de mon arthrite rhumatoïde grâce à ses soins et à l’abandon des produits laitiers. À 46 ans, c’était chose faite. Ceci dit, il m’avait avisé qu’il ne pouvait rien contre le psoriasis. Végétarien depuis 19 ans, le goudron, le chaga, la théracurmine, les tisanes et 23 ans de pratique régulière du taichi n’ont en rien réduit mon psoriasis. Si l’alimentation a vraiment un effet sur le psoriasis, je suis candidat à suivre à la lettre toutes les consignes relatives à un régime précis. Pour le reste, je suis à zéro douleur et à zéro prise de médicaments depuis 17 ans. C’est déjà ça de gagné.

    • Jacqueline

      Selon le Dr Seignalet, la diète hypotoxique parfaitement suivie fonctionne dans 83% des cas.

  2. Josée Allaire

    oui en effet très bon témoignage . j’ai changé mon alimentation aussi pour le régime hypotoxique. Mon dieu que les gens porte beaucoup de jugements ….. Surtout quand tu leurs dis que tu ne consomme pas de gluten ni de produit laitier. Tout de suite il dise qu’on a une intolérance. Mais non ……….. moi je leurs dis que c’est un choix personnel . Pour moi aussi aller au restaurant est devenu assez difficile . L’idée m’est venue souvent de partir une petite entreprise avec des plats qui respectent notre corps . Hummm ça serait surement une idée génial .Moi j’Ai décider de changement pour le mien quand la cousine à mon conjoint m’a offert les 2 premier livres,car mon conjoint à la sclérose en plaque , son état c’est beaucoup amélioré depuis que j’ai changé l’alimentation. Bonne journée à tous . Josée !

  3. Denyse Roy

    Bonsoir Jacqueline,
    si je remplace le café par un green plus smothie aux fruits et un verre d’eau auquel j’ajoute un compte goutte rempli de chlorophyle vert. Qu’en pensez-vous?

  4. Bonjour,
    Oui c’est vrai! et encore plus merci pour le partage car on est prévenu maintenant et on sait que ce que nous mangeons peuvent avoir des conséquences positives ou négatives sur notre alimentation.

  5. Johanne Lefrancois

    Vraiment bravo! C’est super et jecomprends trés bien le fait de faire comprendre à nos proches le bien- être que ça nous apporte. Et il ne voit pas le rapport du pourquoi ce changement. Encore bravo!

  6. Marie-Paule Bareil

    Un grand merci pour votre témoignage . Je me reconnais bien dans vos propos. C’est très difficile, il faut du courage et beaucoup de volonté ,mais le résultat tant attendu en est la récompense. Merci encore de l’encouragement à continuer pour avoir une fin de vie agréable.
    Marie-Paule

  7. sylkar7

    Bravo Josée! Ce n’est pas tout le monde qui est capable de faire autant d’observations pour découvrir les aliments en cause et de faire ce qu’il faut pour remédier aux malaises. Ma mère a eu beaucoup de psoriasis mais elle n’a pas eu les outils pour changer quelque chose, à part les bains de soleil et les médicaments, mais c’était toujours à recommencer. Je suis aussi en rémission de psoriasis léger d’arthrose et de tendinites qui se succédaient. Je tiens également à me tenir en forme parce que j’ai eu un enfant à 43 ans. Bon courage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s