Archives de Tag: intolérances alimentaires

Jacqueline répond à Marie-Soleil au sujet des intolérances alimentaires

Bonjour Mme. Lagacé,
J’ai une question pour vous concernant les intolérances/sensibilités alimentaires. Croyez-vous ou avez-vous lu que les intolérances alimentaires proviennent: 1) de la trop grande diversité alimentaire 2) d’un microbiote dysfonctionnel 3) de l’épigénétique 4) des polluants et modification environnemental?
Selon vous, le fait d’avoir un régime hypotoxique et de rétablir la fonction du microbiote est-elle suffisante pour éliminer les intolérances alimentaires, ou un régime d’éviction de ceux-ci est tout aussi important?

Marie-Soleil

Réponse de Jacqueline :  les intolérances alimentaires sont dues à plusieurs causes:  des prédispositions génétiques qui font que certaines personnes, si elles consomment trop de produits qui sont incompatibles avec leurs caractéristiques génétiques, vont développer une intolérance à certains aliments. Un bon exemple de cela est le fait que depuis quelques dizaines d’années on retrouve du blé (gluten) dans de nombreux aliments et que l’ on consomme plus que jamais beaucoup de pains et de pâtes et énormément de produits laitiers sous différentes formes. Si vous avez lu mes livres, vous comprenez certainement que le gluten et les caséines du lait sont néfastes pour un pourcentage non négligeable d’individus. Dans ce sens , l’épigénétique joue également un rôle car des polluants, certains aliments, des infections, etc,  peuvent changer l’expression des gènes.  Ces différents éléments  affectent nécessairement l’équilibre du microbiome intestinal et à la longue ils vont favoriser le  déclenchement de maladies chroniques en fonction de nos prédispositions génétiques.

Selon mon expérience et mes observations, dans la grande majorité des cas, le fait d’adopter la diète hypotoxique une fois que la maladie chronique est devenue symptomatique ne permet pas d’éliminer les intolérances alimentaires, mais heureusement dans la grande majorité des cas la maladie sera mise en rémission.  Par contre, je pense que si dans votre famille il y a des cas de maladies inflammatoires chroniques et que vous décidez de restreindre de façon importante les aliments reconnus comme pro-inflamamtoires avant d’en être affectée, il y a de fortes chances d’ éviter de développer de telles maladies.

3 Commentaires

Classé dans Capsules santé

Enfin, une méthode qui a permis d’identifier correctement mes sensibilités alimentaires

Lire la suite

20 Commentaires

Classé dans Sujets d’intérêt

Conférence (19 septembre) sur les intolérances alimentaires par Dr Suzanne Malenfant

Bonjour Madame Lagacé,
Je suis médecin, retraitée, et j’ai adopté l’alimentation hypotoxique il y a 4 ans avec des résultats remarquables sur ma santé. Je présenterai une conférence le 19 septembre prochain sur les intolérances alimentaires où j’expliquerai le fonctionnement de l’écosystème intestinale, ainsi que ses réactions lorsqu’on ingère des aliments qui ne nous conviennent pas. Puis j’aborderai les conséquences à long terme de ces perturbations sur la santé générale. On verra aussi comment détecter les intolérances et comment y remédier.
Cela est le fruit de mes recherches et de mon expérience depuis les 4 dernières années. Je suis personnellement convaincue que l’écosystème intestinal a une valeur prépondérante pour la santé et que son dysfonctionnement est générateur et responsable de maladies chroniques morbides beaucoup trop fréquentes.

Conférence sur les intolérances alimentaires, présentée par
Dr Suzanne Malenfant
Samedi le 19 septembre à 13 h 30
Au local du Club de l’Âge d’Or , au 220, 3e avenue, Lambton.
Coût : 25 $
Inscription : Véronique Mercier 819-549-1041 ou vero.cuisinesante@gmail.com
Le village de Lambton est situé aux confins de la Beauce et de l’Estrie, à 30 minutes de Lac Mégantic, 50 minutes de Thetford Mines et de St-Georges.
Merci beaucoup et j’ai bien hâte de lire votre prochain livre.
Suzanne Malenfant

2 Commentaires

Classé dans Conférence

L’expérience de Laurence montre qu’il est important d’écouter son corps (Crohn)

Pour Paul. Il est important d’être à l’écoute de votre corps. J’ai également la maladie de Crohn depuis presque 20 ans . Dans mon cas, une fois le gluten et produits laitiers éliminés de mon alimentation, j’ai pris conscience que j’étais également intolérante à beaucoup d’autres aliments: noix et amandes, œufs, agrumes,ananas, etc..dans mon cas, les malaises ressentis par la consommations de ces aliments sont absolument les mêmes que les douleurs provoqué pendant les crises de Crohn. Je n’ai plus aucun symptômes depuis ces changements et mon médecin m’a fait arrêter toutes médications pour le Crohn.
Bon courage! Laurence

1 commentaire

Classé dans Témoignage spécial

La reconnaissance des intolérances alimentaires fait lentement son chemin…

7 Commentaires

Classé dans Restaurants

Une lésion cérébrale de Nora (sclérose en plaques) a diminuée + bons conseils de Nora

bonjour à tous et bonne année,
voila deux jours que j’ai eu mon RDV avec ma neurologue et elle m’a appris que l’une des lésions de mon cerveaux a diminué et elle a ajouté que finalement, elle n’est même plus sure que j’ai la SEP. En tout cas, moi je sais que j’avais la SEP et que je l’ai probablement encore car j’ai eu tous les symptômes au début. Tout cela pour vous dire que je suis en rémission grâce au régime hypotoxique et que si j’y arrive, vous y arriverez aussi. Je voudrai ajouter une dernière chose, en effet, c’est important d’écarter le gluten et les produits laitiers mais il y’a souvent d’autres aliments qui nous nuisent sans s’en rendre compte. Pour mon cas, j’ai identifier le fructose,les pommes de terres, le maïs, haricots verts et certains légumes sec. Finalement, il suffit tout simplement d’écouter son corps et ne pas le contrarier.
Bonne continuation à tous.
Nora

11 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial