Archives de Catégorie: Témoignage spécial

Je republie le témoignage de Danielle (fibromyalgie) en raison de son expérience des aliments fermentés

Bonjour madame Lagacé !

Je voudrais vous remercier du fond du cœur pour tout ce que vous faites pour nous tous, l’énergie que vous dépensez, l’empathie que vous manifestez et l’engagement profond dont vous faites preuve pour que la vérité scientifique de la diète hypotoxique soit reconnue.
J’en suis une heureuse bénéficiaire et, à 69 ans, je ne souffre plus de ma fibromyalgie. Il m’a fallu 2 ans et demi pour y arriver et beaucoup de tâtonnements, mais le résultat est là. Il ne me restait plus qu’une constipation chronique à soigner et je suis parvenue à m’en débarrasser en consommant des aliments lacto-fermentés. Je fais régulièrement plusieurs bocaux de légumes que j’aime, et du Kimchi coréen et c’est vraiment efficace si l’on en consomme un peu tous les jours (La valeur nutritionnelle finale est immense, comme la valeur enzymatique et la valeur pré biotique, car le processus de la fermentation multiplie énormément la quantité de nutriments, d’enzymes et de pro biotiques. Les légumes lactofermentés fournissent des milliards de bactéries bénéfiques en une quantité aussi petite qu’une cuillerée à soupe. On y trouve aussi de la vitamine C, des vitamines B dont la B12, de la provitamine A et des vitamines K. Ajoutez à cela des minéraux, des oligo-éléments et l’on peut dire que peu d’aliments peuvent rivaliser avec ces légumes lactofermentés).
Je consomme également du bouillon d’os (os de boucherie bio impérativement), carcasses de poulet avec les pattes, os de divers animaux, etc. Le bouillon d’os contient certains nutriments comme le collagène et certains acides aminés qui sont beaucoup plus performants s’ils sont d’origine animale. Le bouillon d’os peut réellement réduire l’inflammation intestinale et donc l’hyperméabilité de l’intestin, son efficacité est scientifiquement prouvée.
Il y a renforcement du système immunitaire, apport exceptionnel en minéraux, amélioration de la digestion, réparation de la muqueuse, que demander de mieux ?
Finalement, je n’ai pas eu besoin de prendre des gélules de pro biotiques comme mon médecin me le conseillait et je ne prends plus aucun traitement ni complément alimentaire, sauf de la vitamine D, sur recommandation de mon naturopathe.
Il existe aussi divers suppléments naturels pour venir à bout de l’inflammation, comme le curcuma, le gingembre, le Lapacho, et j’en passe!

Je souhaite à tous de retrouver une qualité de vie confortable, et encore merci à vous !

Bien amicalement

Danielle

9 Commentaires

Classé dans Aliments, Témoignage spécial

Céline pensait que les témoignages sur la diète hypotoxique « c’était n’importe quoi »! (Crohn et polyarthrite rhumatoïde)

Bonjour à tous,

J’espère que mon témoignage pourra vous aider un peu également.

Atteinte de la maladie de Crohn depuis 12 ans, lors d’une rechute (+ poussée de polyarthrite rhumatoïde) on m’a noyée de cortisone, immunosuppresseurs etc… mon inflammation intestinale diminuait gentillement mais je n’étais plus que l’ombre de moi-même avec des effets secondaires terribles.
Moi qui étais très sportive avec une vie saine, j’étais démoralisée, épuisée et certains jours les douleurs m’empêchaient de dormir, de marcher… À 30 ans, ma vie était constituée de douleurs, d’hôpitaux et de médicaments…

J’ai décidé de changer radicalement mon alimentation car persuadée que quelque chose clochait et que ces traitements lourds étaient pires que tout.

J’évitais déjà les produits au lait de vache depuis une allergie déclarée dans les débuts de la maladie. Mais suite à ces traitements, je n’ai plus toléré aucun produit laitier animal.

J’avais également beaucoup lu que le gluten était inflammatoire donc à contrecœur je l’ai également supprimé de mon alimentation au maximum.

Bref, depuis 18 mois que je suis ce régime, je n’ai plus aucun traitement, plus de douleurs rhumato et j’ai repris le sport comme jamais à 32 ans 🙂 Et cerise sur le gâteau, j’ai également fortement supprimé le sucre et mon énergie est incroyable.

Lorsqu’il y a quelques années je lisais ce genre de commentaires, je pestais me disant que c’était n’importe quoi et que ces gens devaient avoir des repas tristes à mourir ! Et puis… quand on descend aux enfers, que sa vie n’est plus que douleurs, on voit les choses différemment et je me sens tellement vivante à présent que je ne regrette rien ! Et enfin, mes repas sont un plaisir car outre le fait d’avoir redécouvert le vrai goût des aliments, j’ai appris à cuisiner de manière savoureuse sans laitages animaux et gluten ! Et de temps en temps, je m’autorise un écart 🙂

Bon courage à tous !

Cécile

Remarque de Jacqueline: merci Claire pour votre témoignage si remarquable qui m’encourage à reprendre le clavier même durant une journée chaude d’été.

9 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Barbara répond à Sarra concernant l’importance du stress comme déclencheur de la maladie de Crohn

En réponse à sarra.

Je réponds un peu tard, mais ma réponse aidera peut-être d’autres personnes qui la liront. Pour avoir observé ma fille, atteinte de Crohn, depuis maintenant 5 ans, j’ai pu faire un constat: le stress est un des plus grands éléments déclencheurs. En effet, bien qu’elle suive le régime hypotoxique, ses symptômes reviennent rapidement si elle ne gère pas correctement son stress. Mais dès que le stress retombe, les symptômes disparaissent. Je suggère donc, en plus du régime suivi à la lettre, une meilleure gestion du stress (méditation, prière, sport, yoga, sorties dans la nature, etc).

4 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Virginie nous informe à propos du test d’intolérance qui l’a aidée

Réponse de Virginie aux personnes désireuses d’en savoir davantage sur le test d’intolérance qu’elle a effectué:

« Je ne sais pas si c’est un test d’intolérance sérique (c’est le cas), mais ils recherchent les anticorps relatifs à 220 aliments, effectivement dans le sang. c’est le test INTO 220 (ou PANEL 220)  On commande un kit d’analyses, on va chez l’infirmière faire la prise de sang et on envoie le tout avec le chèque de 230 E!

Je ne sais pas si tout est vraiment exact, ce que je sais, c’est que tous les écarts jusqu’ici m’ont coûté cher (angine puis sinusite au bout de 24h)! sauf la réintroduction des pommes de terre et de l’huile de tournesol, à des doses relativement faible (un repas par ci par là, quand je suis dehors) au bout d’un an approximativement (avant ça n’était pas possible). Je pense réintroduire des choses une par une au bout de deux ans, en commençant pas le bas de la liste.

et pour le kéfir, c’est surtout que ça coûte beaucoup moins cher. Pour être vraiment précise, je suis surtout convaincue de l’efficacité supérieure du fait de la plus grande variété de bactéries présentes, mais je n’ai pas constaté moi même de différence. Sauf que du fait du prix je n’aurai absolument pas pu prendre des probiotiques de pharmacie tous les jours depuis un an et demi comme je le fais avec le kéfir!

Suite  de la réflexion de Virginie quelques heures plus tard:

C’est sûr que ces tests ne sont pas parfaitement exacts, mais ils fournissent des pistes qui complètent le régime hypotoxique.
D’après ce que j’ai compris et dont je ne voit trace nulle part pour l’instant sur votre site (j’ai lu votre premier livre, il m’a beaucoup aidée mais je ne me rappelle pas y avoir trouvé cette explication)(réponse de Jacqueline: ces informations se trouvent au chapitre 4 de mon premier livre, p. 55-76), c’est que le problème vient d’une trop grand perméabilité de l’intestin (les passages vers le sang sont élargis en quelques sorte) : du coup des aliments PAS ASSEZ FRAGMENTES passent dans le sang et le corps cherche à s’en débarrasser, soit en les faisant sortir par un des nos « émonctoires » : peau (psoriasis, eczéma), poumon (pathologies ORL), intestin (diarrhées…), foie et rein, soit en les stockant comme il peut quand les émonctoires sont débordés (stockage articulaire ou dans le cerveau ou la masse adipeuse… et problème qui en découlent).
Cette perméabilité de l’intestin serait due à l’agression, l’abrasion, par les glutens et les produits laitiers principalement.
Donc de toutes façons ces produits sont à exclure ou au moins à diminuer fortement, même s’ils ne sortent pas positifs aux tests.
Les « faux négatifs » peuvent s’expliquer par l’existence de réactions du corps qui ne font pas intervenir les IGg (n° 8 du tableau).
Je suis tout à fait d’accord avec l’idée de la prééminence du régime hypotoxique sur ces tests, mais ceux ci peuvent bien souvent APPORTER UN PLUS : en effet, quand on exclut gluten et produits laitiers (pour simplifier), on les remplace bien souvent par d’autres choses en grandes quantités : mon expérience fut que cette autre chose a été le riz, et au bout de 6 mois mes symptômes sont revenus sans que j’y comprenne rien. Le test des IGg m’a permis d’identifier les potentiels coupables (entre autres le riz!), de les évincer de mon alimentation, quitte à les réintroduire un par un au bout d’un moment.
Quant aux « faux positifs », ils peuvent s’expliquer par des réactions croisées.
bref ces tests sont un GUIDE pour se tester, ils orientent l’expérimentation personnelle! Je ne sais pas comment j’aurai fait sans eux… »

Derniers ajouts de Virginie:

J’ajouterai que ces tests sanguins (à envisager- je me répète- en plus du régime hypotoxique) m’ont permis aussi de faire prendre au sérieux ma problématique par mon entourage!!! Paradoxalement, si vous avez un papier d’un labo avec des trucs marqué en rouge, les gens sont moins enclins à penser que c’est une lubie de votre part!!!!!

Le réactif utilisé par les laboratoires barbiers pour le test INTO 220 est « réactif Orgentec » si ça peut aider?

Remarques de Jacqueline:

Les explications de Virginie sont claires et pertinentes; il semble bien que ce test sérique  donne des résultats qui me semblent valables.  Entre autres, alors qu’au départ Virginie n’était pas intolérante au riz, elle l’est devenue par la suite en raison d’une forte consommation et alors le test INTO  220 a identifié correctement, lors d’un second test, cette nouvelle intolérance au riz.  De plus, l’ensemble des événements tel que  décrit par Virginie semble appuyer la pertinence du test même s’il n’est pas parfait selon Virginie. Une chose est certaine, ce test a fonctionné pour elle et pourrait aider d’autres personnes qui n’arrivent pas à identifier leurs intolérances à l’aide du test de retrait proposé dans mon article « Le régime hypotoxique ne fonctionne pas pour vous? »

Merci Virginie pour votre réponse prudente et pertinente.

 

6 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage de Virginie (ORL, Test d’intolérance et autres)

En réponse à Boulon sylvie.

Je suis désolée, je poste là mon témoignage car je ne trouve pas d’endroit approprié, je n’ai pas trop l’habitude de poster….(C’est le bon endroit)

Bonjour!

Merci, merci, merci pour votre site, il m’a permis de confirmer le rôle joué par l’alimentation dans les pathologies ORL dont je souffrais (sinusites chroniques) et dont je suis débarrassée désormais, et de découvrir le test sanguin qui permet de trier plus précisément son alimentation : j’ai fait ce test (onéreux et non remboursé env 200 e en france), ce qui m’a permis de découvrir qu’en plus du gluten et des produits laitiers, il me fallait également éviter riz, fruits à coques, légumineuses, oeufs et soja principalement. C’est contraignant mais efficace. Si je mange un des aliments présents dans la liste « violette » – la plus dangereuse- 24h plus tard apparaissent des signes d’inflammation de la gorge et si j’insiste, c’est l’angine puis la sinusite carabinée.

J’avais auparavant appliqué le régime Seignalet « à l’aveugle » pendant un an, avec un succès dans un premier temps, mais certainement ma muqueuse intestinale étant trop abimée, d’autres aliments que ceux incriminés me faisaient réagir : les analyses m’ont montré à postériori que le riz faisait partie des aliments les plus « réactifs » pour moi, or par quoi l’on remplace le gluten, dans le lait, dans les pâtes, dans les crèmes pour cuisiner …: par le riz ! : Ayant supprimé les plus dangereux, j’ai eu un mieux puis, j’ai remplacé le gluten par beaucoup de riz et les symptômes sont revenus.

Je prends soin parallèlement de ma flore intestinale grâce au Kéfir de fruits (c’est moins cher que les gélules de probiotiques et plus efficace), et je remarque depuis un an que je peux un tout petit peu élargir mon régime alimentaire : je peux manger une assiette de frites à l’huile de tournesol, deux aliments qui font partie de la liste rouge, la deuxième plus « réactive »).

J’ai remarqué en plus que depuis que j’applique ce régime alimentaire, je ne fais plus de tartre dentaire, moi qui devait me faire détartrer au moins une fois par an, voire deux, sous peine d’avoir de très sérieux problème de parondontie, voilà deux fois que je vais chez le dentiste (deux dentistes différents) depuis un an et demi, et que ceux ci me disent qu’il ne sert à rien de détartrer des dents qui n’ont pas de tartre, je n’en crois pas mes oreilles.
Voila pour ce qui est avéré victorieux, sinon, je cherche également à guérir d’une forme particulière d’endométriose, l’adénomyose, et là les résultats sont très faibles au niveau du régime alimentaire, par contre j’ai jeûné 4 ou 5 jours, deux fois à intervalle de 6 mois et à chaque fois mes cycles sont devenus moins douloureux pendant deux ou trois mois.

En ce moment j’essaie parallèlement de prendre soin de mon foie avec une cure de curcuma (je commence par une cuillère à café et je vais aller jusqu’à 3) car les soucis hormonaux ont à voir avec le foie, qui régule les hormones, et de soutenir ma production de progestérone avec l’huile d’onagre (3g par jour) et le magnésium marin…

Virginie

Réponse de Jacqueline:  J’aimerais connaître les coordonnés du test d’intolérance sérique que vous avez subi car je suis surprise du fait que vos observations ont corroborées complètement  les résultats du test.  Il est intéressant que le kéfir vous donne de meilleurs résultats que les gélules probiotiques.  Ceci peut s’expliquer par le fait que les variétés  de microorganismes soient  bien plus grandes dans le kéfir que dans les gélules et que conséquemment vos récepteurs aient plus de chances de rencontrer les probiotiques complémentaires.

 

21 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage de Jacqueline qui vient d’apprendre que son ménisque s’est régénéré

J’ai relaté dans mon dernier livre (« Une alimentation ciblé… », p. 27-28),  l’opération subie à un ménisque, soit l’ablation du tiers du ménisque interne du genou gauche en 2012.

Au début du mois de mai dernier (soit 5 ans après l’ablation du tiers du ménisque interne de mon genou gauche),  je suis tombée très brusquement et avec force,  en raison de la présence d’un obstacle que je n’avais pas vu,  sur un plancher de ciment alors que  je me déplaçais rapidement. J’ai eu très mal, mais je n’avais pas d’indices d’une fracture.   Un mois plus tard, soit au début du mois de juin,  j’avais toujours de la douleur lorsque je marchais plus d’une dizaine de minutes.  Cela me rappelait mon problème de ménisque et j’étais très inquiète de revivre la même situation.

Je suis donc allée consulter le médecin qui m’avait diagnostiqué en 2012 la déchirure  de mon ménisque à l’aide d’une échographie, laquelle avait été confirmée par une résonance magnétique. J’avais apporté la photo de l’arthromensicectomie (photo qui montrait l’ablation du tiers du ménisque interne de mon genou gauche).

À la grande surprise du médecin, l’examen par échographie, à partir de différentes orientations,  a montré que le ménisque interne de mon genou gauche s’était complètement régénéré.  La douleur durant une marche prolongée était simplement due à une inflammation présente juste derrière la rotule, laquelle a disparue deux semaines plus tard.

Le médecin en question est continuellement en formation et constate tous les jours auprès de ses patients l’importance d’une alimentation qui respecte les caractéristiques  génétiques des individus ainsi que l’importance de l’exercice physique.  Il est d’accord avec moi que c’est  à la fois la diète hypotoxique et mes exercices quotidiens (vélo stationnaire et tapis roulant) qui ont permis la régénération de mon ménisque sans oublier tous les autres bienfaits que m’apportent ces deux éléments sur ma santé.

9 Commentaires

Classé dans Divers, Témoignage spécial

Témoignage de Bénito, diabète

Après 6 ans de diabète. je décidé depuis deux mois de suivre les conseils de Madame Lagacé et j’ai descendu ma prise d’insuline le soir de 44 unité a 16 unité, de plus j’ai enlevé un médicament que je prenais le soir. Tout ceci en seulement 2 mois de diète sans Gluten et sans produits laitiers . Merci Madame Lagacé. Bénito

2 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage d’un médecin de famille retraité qui avait l’impression d’être un « Legal Drug Pusher »

Mme Lagacé,
Je suis un médecin de famille à la retraite après 40 ans de pratique intense.Après 15 ans de pratique,je me suis demandé si on faisait les bonnes choses en médecine allopathique.On avait de plus en plus d’outils (comprendre pilules,chirurgies etc),malgré cela,il y avait de plus en plus de malades.J’avais l’impression de n’être qu’un « Legal Drug Pusher ».
C’était très frustrant…
J’ai bien essayé de faire des petits changements dans la pratique orthodoxe de la médecine,mais les réticences et les « railleries » des confrères/consœurs m’ont vite fait réaliser qu’on ne touche pas à l’ordre établi par le corporatisme médical,lui-même contrôlé par les « Big Pharma » et son lobby tout puissant qui contrôlent tout…
Je suis très content d’en être sorti vivant.Heureusement avec la venue de l’internet,la nécessité du médecin comme courroie de transmission de la connaissance médicale de pointe n’est plus nécessaire.
Cependant il y a le risque de « fake news » et dans ce cas précis,je parlerais plus de « fake conclusions » en ne prenant que ce qui fait notre affaire,que nous passons à travers nos filtres biaisés et nous nous servons de notre titre de « DR » pour faire nos recommandations…Et c’est rendu très loin,puisque des revues aussi prestigieuses le « British Medical Journal » acceptent de publier ces articles…
Toutes mes démarches des 30 dernières années m’ont conduit à prendre ma retraite comme médecin allopathique pour me consacrer vraiment à la santé mais avec une approche holistique cette fois et ça donne de très bons résultats.J’ai perdu 75 lbs,fini les anti-hypertenseurs,fini les statines et à 68 ans,j’ai repris le jogging depuis ~5 ans,demi-marathons et aussi marathons complets et ceci avec une vitalité qui me rappelle mes 20 ans.Pendant ce temps-là je vois mourir des confrères/consœurs,parents proches et éloignés bien plus jeunes que moi,ou accrochés à leur insuline ou autre médications…

Pourtant il y a des solutions à la plupart des maladies dégénératives chroniques contemporaines .C’est pour cela que je viens d’ouvrir le « Zone Vitalité Spa » à Lévis.Informez-vous et vous verrez.

Je vous écris à partir de l’Inde,où je suis en immersion de yoga,de méditation à la « Oneness University ».
Gaston Couture MD LMCC

6 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage de Nicole (neutropénie)

Bonjour
Je voudrais témoigner pour les personnes qui souffrent de neutropenie (maladie auto-immune). J ai essayé sur les conseils de mon médecin généraliste le régime hypotoxique depuis quelques mois avec l adjonction d un produit qui s appelle Nutriinflam. Je revis, aucune proposition ne m avait été faite par le professeur qui a fait le diagnostic après ponction osseuse! Mes résultats d analyses sanguines sont le marqueur principal de cette amélioration.
Je vous remercie pour votre site et vos écrits, avec mes meilleures pensées
Nicole

5 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage qui démontre que rien n’est acquis pour toujours (arthrose)

Qand je suis allée au Vietnam, j’avais mis de côté le régime comme mentionné dans ma précédente réponse. Je ne souffrais plus et c’est facile (pensée magique) que je suis guérie à vie. On mange bien au Vietnam tout en faisant attention à l’eau et tous produits lavés avec leur eau. Autrement, les fruits de mer, les poissons, leur soupe repas santé ne m’ont pas gênée pour la marche ni pour les activités… Mais… l’arthrose m’a rattrappée 6 ans plus tard et je reprends maintenant le régime du Dre Lagacé car jadis, les résultats avaient été concluants même si l’arthrose ne se guérit pas. Une saine alimentation, de l’exercice et suivre les recommandations du Dre Lagacé peuvent réduire ou guérir bien des maux.

Céline

2 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial