Questions

3 novembre 2016

Les commentaires sont de nouveau ouverts sur mon blogue.  Vous pouvez commenter et poser des questions.  Toutefois, j’apprécierais avant de poser une question de vérifier si la réponse se trouve déjà sur mon blogue pour la raison suivante:  mon expérience de bloqueuse  de plus de cinq ans m’a démontré que plus de 90% des réponses aux  questions posées  au cours des deux dernières années sont déjà présentes sur ce blogue.  Donc, avec un peu d’effort, il y a de fortes chances d’obtenir une réponse pertinente en précédant comme suit:  1) allez sur la page d’accueil de mon blogue; 2)  utilisez dans une première étape la fenêtre de recherche « Recherche articles » en utilisant un ou des mots clés (il est préférable d’essayer un ou deux mot clé  à la fois; 3) Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, utilisez la fenêtre de recherche « Recherche dans tout le site », là encore avec un ou deux mots clés.  Pour vous aider,  lire attentivement:  « Conseils pour utiliser efficacement les outils de recherche » vous devriez alors être en mesure de retrouver  sur ce blogue toutes les informations qui s’y trouvent, que ce soit des témoignages sur une maladie en particulier, sur un aliment, une recette, des restaurants, des appareils, etc.

Je vous rappelle qu’il y a  sur mon blogue plus de 15,000 commentaires (questions-réponses), plusieurs centaines de témoignages (surtout si vous déroulez les pages qui suivent chaque témoignage), 23 articles de fond dans « Sujets d’intérêt » que je vous conseille fortement de lire, sans oublier mes quatre  livres dans lesquels vous trouverez de l’information pertinente.

Merci de collaboration.

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

 

 

5 706 réponses à “Questions

  1. Anne-Marie Granger

    Bonjour Mme Jacqueline Lagacé,

    J’ai vu cet article dans le Soleil, probablement que je ne serai pas la première mais dans le cas contraire voici le lien. https://www.lesoleil.com/les-choix-de-la-redaction/boulangerie-citron-confit-la-delicieuse-idee-dune-poly-allergique-88e3292e84b35d6b0980ff43a235a17a
    Son pain est très bon !
    Bonne année et santé ; – )

    Anne-Marie Granger

  2. Diane

    Bonjour Madame Lagacé!
    J’espère que vous passez un beau temps des fêtes!
    Bien évidemment, je vous souhaite de la santé, mais aussi plein de petits moments de bonheur en bonne compagnie!

    J’ai entamé, il y a bientôt 2 semaines, l’élimination des céréales de mon alimentation déjà hypotoxique.
    Pour le moment, je mange comme protéine des légumineuses et des pâtes de légumineuses (fait à partir de farine de lentilles par exemple).
    Toutefois, je suppose que je ne peux plus, sans céréale, me nourrir d’une alimentation hypotoxique végétalienne.
    1) Comme les protéines animales sont pro-inflammatoires, je me demande quelle quantité et surtout à quelle fréquence dois-je intégrer des produits animaux à mon alimentation? Est-ce tous les jours, trois fois par semaine?

    2) Je me questionne d’autant plus que j’ai lu que les personnes qui ont des problèmes d’intestin et des maladies auto-immunes seraient plus susceptibles d’avoir des carences en vitamine B12, Dois-je donc, au contraire, consommer davantage de produits animaux que la moyenne?.

    Je vous remercie pour votre travail et aussi pour votre soutien qui m’est très très précieux!!!!
    Merci!

    • Jacqueline

      Vous pouvez très bien éliminer les céréales et suivre une alimentation végétalienne en consommant des aliments très variés en légumes, fruits et légumineuses sans oublier que les oeufs sont permis dans une diète végétalienne.
      En second lieu, si vous choisissez des viandes blanches bio si possible et que vous les faites cuire à moins de 110°C, ces protéines animales ne sont pas pro-inflammatoires. Comme dans tout, une consommation raisonnable est recommandée. Si vous craignez que votre organisme n’assimile pas bien la vitamine B12, vous pourrez demander une analyse sérologique pour vérifier.

  3. BELOU

    Merci pour votre livre mais il y a un livre celui du DOCTEUR GUNDRY LE PARADOX DES PLANTES qui modifie la situation et en meme temps confirme le régime seignalet lisez le et voyez les dégats des LECTINES et dans un nouveau livre tenez compte des découvertes de ce DOCTEUR GUNDRY et mettez en garde vos lecteurs merci pour eux

    • Jacqueline

      Je travaille présentement à tenter de démêler le vrai du faux du contenu du livre du Dr Gundry et à tester les solutions qu’il préconise pour diminuer, sinon éliminer les effets négatifs des lectines car je suis un de ces « serins dans la mine » dont il parle. C’est un travail exigeant et dès qu’il sera finalisé, je le publierai sur mon blogue. Je pense sincèrement que cela aidera la majorité du 20% de gens atteints de maladies inflammatoires chroniques qui n’obtiennent pas de résultats satisfaisants avec la diète hypotoxique.

  4. nathalie béland

    J’ai une question: que pensez-vous de l’hormonothérapie de substitution à la ménopause? Il semble que ce serait aussi efficace que le régime hypotonique sur l’arthrose.

    • Jacqueline

      De façon générale, l’hormonothérapie bio-identique telle qu’encouragée par la Dre Sylvie Demers (Les Hormones au féminin) peut véritablement aider les femmes au cours de la ménopause, y compris en ce qui concerne le développement de l’arthrose. Par contre, lorsque l’arthrose est installée, la diète hypotoxique sera généralement beaucoup plus efficace que l’hormonothérapie.

    • Marielle Dubois

      Personnellement, j’applique les deux. J’ai ajouté la prise d’hormones bioidentiques (selon la Dre Sylvie Demers) depuis quelques mois et je suivais déjà la diète hypotoxique…Question de mettre toutes les chances de mon côté pour renforcir mes os, limiter l’arthrose et l’ostéoporose.

  5. Ginette

    Bonjour,
    Félicitations et merci pour tout. Je suis le régime depuis plusieurs années et j’ai d’excellents résultats.
    J’aimerais savoir si l’huile d’avocat est conforme au régime. Comme le pain L’Angélique n’est pas disponible aux États Unis, j’aimerais savoir si vous connaissez un pain qui serait équivalent? Depuis 5 ans j’en ai essayé plusieurs et je n’ai pas trouvé rien de comparable. Dernièrement j’en ai trouvé un pas si mal mais malheureusement il contient de la mélasse et du sirop d’agave. Je sais que le sirop d’agave est à éviter mais qu’en est il de la mélasse.

    Ginette

    • Jacqueline

      Bonjour, L’huile d’avocat est une excellente huile principalement pour la cuisson car elle supporte bien la chaleur. Effectivement, le sirop d’agave est à proscrire car très riche en fructose. Les USA présentent plusieurs types de pains sans gluten, il serait surprenant, si vous lisez bien les étiquettes, qu’il soit impossible de trouver un pain sans gluten convenable. En ce qui concerne la mélasse, cela dépend de son importance; ce n’est pas idéal mais si cet item arrive au bas de la liste, pourquoi pas.

  6. Christiane Picard

    Bonjour Mme Lagacé,
    J’aimerais savoir si le lait kéfir non effervescent aux fraises de Liberté est bon pour la fibromyalgie? Il est fait avec du lait de vache.
    Merci à l’avance,
    Christiane Picard

    • Jacqueline

      Le lait de vache est généralement déconseillé pour les gens qui souffrent de fibromyalgie. Toutefois, comme je dis souvent, il faut écouter son corps, car il y a des exception dans tous les domaines.

  7. suzie

    Vous dites que les céréales ne sont pas indispensables a notre santé, mais vous dites que se priver entièrement de glucides provenants entre autre de céréales comme dans le fameux régimes keto cest trop déséquilibré, c’est un peu contadictoire.

    • Jacqueline

      Se priver de céréales ne veut pas dire se priver entièrement de glucides; il y a des glucides dans les légumineuses, les légumes et les fruits. D’ailleurs, je ne conseille jamais de se priver de céréales complètes sans une raison valable comme une prédisposition génétique et/ou la présence de maladies chroniques. Certaines personnes, qui en plus d’être sensibles au gluten peuvent être intolérance (ou développer) à d’autres céréales sans gluten. C’est dommage au point de vue de la moins grande variété des aliments pouvant être consommés, mais les autres aliments que j’ai nommés précédemment peuvent compenser. Dans la diète cétogène, le problème est que l’on limite fortement la consommation totale des glucides et ce n’est pas sans conséquence puisque les personnes qui suivent une telle diète doivent être suivies et passer certains tests de façon régulière.

  8. Nicolas Claveau

    Je veux créer un blog comme le vôtre. Pouvez-vous m’aider ? Merci et j’attends de vos nouvelles, Nicolas.

    • Jacqueline

      Je ne suis pas une spécialiste de l’informatique. Pour créer mon blogue, j’ai eu recours à un informaticien de ma parenté qui habituellement ne fait fait ce genre de travail; il a utilisé le système WordPress.com et depuis, je me débrouille seule.

  9. Sagal

    Bonjour,

    J’ai 25 ans et je fais le régime hypotoxique depuis 4 ans (avec une prise de suppléments bien plus grande que simplement la vitamine D) et cela a changé ma vie non seulement au niveau de ma santé physique comme beaucoup semble dire mais aussi au niveau de ma santé mentale !!!
    J’essaye de convaincre ma belle mère atteinte d’arthrite rhumatoïde de faire pareil dans l’espoir qu’elle puisse éviter de prendre du methotrexate toute sa vie mais sa rhumatologue est vraiment dépassée et ne l’encourage pas à aller dans ce sens…. J’aimerais bien l’aider à trouver un(e) rhumatologue plus compétente et ouverte d’esprit.

    Dans les témoignages j’ai lu a plusieurs reprises que certains médecins au Québec avait eux même recommandé ce régime à leur patient
    Avez vous des noms à me donner ??

    Merci beaucoup 🙂

    • Jacqueline

      Merci Sagal pour votre témoignage qui confirme encore une fois le pouvoir bénéfique de la diète hypotoxique tant sur le plan physique que mental. Au sujet de votre demande, je tiens à préciser que, compte tenu du fait que le Collège des médecins, en raison d’une loi médicale désuète dont il se sert pour effrayer les médecins qui sortent de la pratique usuelle des médecins (médicaments, opérations), je m’engage envers mes lecteurs à ce que le nom d’un médecin rhumatologue recommandé pour son esprit ouvert et qui fera l’objet d’une recommandation, ne soit pas publié sur mon blogue et soit transmis de façon confidentielle à l’auteure de cette demande. Merci de votre collaboration.

  10. Laurence

    Bonjour Madame Lagacé,

    Dans notre dernière communication, vous me suggérez de tenter un mois d’une alimentation hypotoxique sans céréale.

    1) Je voulais donc vérifier avec vous si cela interdit également les légumineuses et les noix?

    2) D’ailleurs, je me demandais si vous pouviez me mettre en contact avec des gens pour qui l’alimentation hypotoxique sans céréale a été bénéfique?

    3)J’aimerais également avoir votre avis: on dit de manger de petits poissons, mais ces derniers sont généralement en conserve, Est-il tout de même préférable de manger ces petits poissons ou de plus gros qui ne sont pas en conserve?

    Merci beaucoup!!!

    • Jacqueline

      Bonjour,

      En fait, si je vous suggère d’éliminer seulement les céréales pour commencer, c’est pour éviter d’éliminer inutilement les noix et les légumineuses qui sont des aliments très intéressants au point de vue nutritif. Les céréales ne sont pas indispensables à une bonne santé et la preuve c’est que Homo sapiens ne consomme des céréales que depuis environ 10,000 ans. Il est possible de manger de petits poissons tels les filets d’anchois qui sont préparés dans des pots de verre: marque TouSain dans huile d’Olive (Espagne) et Allessia dans huile de tournesol (Italie). Ces produits sont conservés en tout temps au réfrigérateur.

  11. Nancy

    Bonjour, j aimerais savoir si vous recommandez du lait de vache chez un enfant d un an. Pensez vous qu il est problématique pour sa santé de donner des produits laitiers. La société de pédiatrie et les médecins prônent le lait 3,25% pour les matières grasses, glucides, protéines vitamine D, etc. Qu en pensez vous? Merci !

    • Jacqueline

      Bonjour, Je pense que pour que vous soyez en position de prendre une décision éclairée concernant le lait pour votre enfant d’un an, il serait utile de lire les p. 83 à 98 de mon premier livre « Comment j’ai vaincu la douleur…. » En second lieu, si des membres de votre famille ou de celle du père de votre enfant souffrent de maladies inflammatoires chroniques, ce serait un argument de plus pour faire de la prévention en évitant le lait de vache. Malheureusement, les médecins ne sont généralement pas bien informés concernant les propriétés pro-inflammatoires des laits animaux pour les humains.

  12. Jacqueline

    J’ai répondu à votre question hier.

  13. Guylaine Beaulieu

    Bonjour, je suis le régime hypotoxique depuis 2012. J’ai eu plusieurs bienfaits, dont plus de douleurs d’arthrose, mon taux de cholestérol a baissé, j’ai maigris. Bref, je suis très contente de suivre ce régime. L’hiver passé, je me suis fais opéré à coeur ouvert. Après, j’ai commencé à prendre certains médicaments comme Metoprolol et Entresto. Depuis ce temps, j’ai beaucoup de raideurs dans mes mains. D’après vous, est ce que la cause de mes douleurs pourrait être la prise de ces médicaments?

    • Jacqueline

      Votre expérience me fait penser à ce que m’avait raconté Denis Lévesque lors de ma deuxième entrevue avec lui à TVA. Ce dernier avait obtenu de bons résultats avec la diète hypotoxique quant à ses douleurs articulaires . Puis à un moment donné, ses douleurs ont empiré et il avait pu faire un lien entre le nouveau médicament qu’il prenait pour son coeur et les douleurs ressenties. Son médecin a alors changé son médicament et ce problème a été résolu.

  14. Miriam

    Bonjour,
    J’ai fait une recherche sur votre site pour savoir si ce sujet a déjà été traité mais je n’ai rien trouvé: je souffre de la maladie de Churg et Strauss (maladie auto-immune), et j’ai commencé le régime du Dr. Seignalet, car il est dans la liste des maladies pour lesquelles les résultats ont été positifs, selon le livre de Jean-Marie Magnien « Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet ». Mais on lisant votre livre, le Syndrôme de Churg et Strauss se retrouve dans les maladies qui n’ont pas répondu positivement au changement d’alimentation. Pouvez-vous m’en dire plus? Merci beaucoup par avance!

    • Jacqueline

      La liste des maladies chroniques, présentée dans mon livre, qui ont répondu ou non à la diète hypotoxiqu, provient des études du Dr Seignalet, tel que mentionné à la p. 45 de mon premier livre. Par contre, dans la liste des maladies qui n’ont pas répondu à la diète, bien souvent il s’agit d’un nombre très limité de patients. Si le Dr Magnien affirme qu’il a obtenu des résultats positifs avec la maladie de Churg et Strauss, cela pour moi est important pour vous encourager à continuer la diète. Ceci parce que votre maladie s’exprime par de l’inflammation et que la diète hypotoxique est avant tout une diète anti-inflammatoire. De toute façon, cette diète ne peut que vous faire du bien.

  15. Denis PETER

    Bonjour ,

    Mon épouse (65 ans) a été opérée pour des problèmes d’hydrocéphalie (placement d’un drain) mais ces opérations ne furent pas concluantes. Par contre elle a maintenant des céphalées chroniques qui se calment un peu avec un pack de glace mis sous un chapeau. Auriez-vous une autre piste pour contrer ces céphalées permanentes qui l’usent .
    merci denis .

    • Jacqueline

      Bonjour, des céphalées chroniques indiquent généralement la présence d’inflammation, donc une alimentation anti-inflammatoire comme la diète hypotoxiqu, qui permet d’éliminer les aliments les plus pro-inflammatoires, aurait de fortes chances d’aider votre épouse.

  16. Claire Saint-Georges

    Bonjour Madame Lagacé,
    Sur votre site, il y a un lien Différences entre farine d’amarante et arrow-root qui ne fonctionne pas. Je crois comprendre que la farine d’amarante est conforme au régime hypotoxique mais qu’en est-il de l’arrow-root. Est-il conforme aussi?
    Merci et bravo pour votre travail,
    Claire

  17. Sebastien

    Bonjour Jacqueline, j’ai effectué un florinScan qui s’est avéré plutôt bon en ce qui concerne la perméabilité de mes intestins.comme le docteur Seignalet explique la théorie par un manque de perméabilité en partie, est ce que cela peut remettre en cause les résultats du régime?
    Sur le domaine alimentaire j’avais une hésitation sur le jambon cuit. Il me semblait qu’il était cuit sous les 100°c, d’où viendrait le soucis de le consommer? Et pour le cru il a souvent du sel ajouté, comment savoir si ce sel est acceptable? un grand merci pour votre temps, Sébastien

    • Jacqueline

      Bonjour, le FlorinScan ne permet pas de mesurer la perméabilité intestinale; seuls trois tests le permettent: le test de perméabilité intestinale au lactulose /mannitol, le dosage des peptides urinaires et le dosage des zonulines. Des tests sont très rarement effectués dans les laboratoires cliniques et servent généralement en recherche. Donc, le test que vous avez passé n’est pas pertinent concernant la perméabilité intestinale. La réponse détaillée à votre seconde question se trouve p. 88-91 de mon livre « Une alimentation ciblée…

  18. Eweta

    Que signifie « la poudre de pain » ? Nous sommes français et ont ne sait pas à quoi vous vous référer

  19. Judith Arseneau

    Avez vous lu “The plant paradox” de Dr Steven Guntry et si oui qu’en pensez vous?

    • Jacqueline

      Oui, j’ai lu ce livre et j’ai l’intention de publier un article sur le sujet des lectines dans quelques semaines, car on ne peut traiter de ce sujet en quelques phrases.

  20. Sebastien

    Bonjour, je souffre depuis 6 mois d’une arthrite psoriasique qui me ruine la vie actuellement. Le traitement humera semble fonctionner (je le prends depuis 2 mois) sur mes douleurs aux doigts et un orteil gonflé (enthésite). Mais des douleurs du bassin et au cou apparaissent grandement. J’applique à la lettre le régime Hypotoxique depuis maintenant 3 semaines. Je voulais savoir malgré mes prédispositions si je pouvais obtenir un réel espoir de rémission. Un grand merci à vous

    • Jacqueline

      Bonjour Sebastien, Le Dr Seignalet qui a développé la diète hypotoxique, a obtenu un taux de succès de 92% à partir de 39 patients atteints de cette maladie. Pour ma part, j’ai reçu 8 témoignages positifs et un seul négatif concernant cette maladie. Je vous encourage fortement à tester la diète hypotoxique pendant quelques mois pour voir et avec l’appui d’un médecin à l’esprit ouvert, il sera probablement possible de diminuer et d’éliminer graduellement ce médicament qui vous cause des douleurs.

    • Sebastien

      Merci pour vos encouragements.Celà peut aussi fonctionner même si le gêne qui prédispose à la maladie est présent? Sébastien

    • Jacqueline

      Sébastien, La réponse est « oui » parce que les gènes qui prédisposent à une maladie chronique ne s’expriment que si un facteur environnemental (alimentation inadéquate, stress, etc) permet son expression. De façon générale, on considère que le gène défectueux compte pour environ 20% de l’expression de la maladie alors que les facteurs environnementaux comptent pour environ 80%.

  21. Valery

    Bonjour,
    Je souffre de problèmes articulaires depuis ma naissance (dysplasie des hanches, genu valgum, syndrome rotulien, dysplasie des coudes, scoliose à grande courbe, hyper lordose…). Trop jeune pour la pose de prothèses pour les genoux, j’ai modifié mon alimentation en supprimant le plus possible le lactose et le gluten. Mes douleurs sont devenues nettement plus supportables malgré 20 kilos de surcharge pondérale impossible à perdre. Une attention quotidienne et un suivi par un médecin nutritionniste n’y changent rien. Il y a 3 ans suite à des troubles neurologiques (tremblements et secousses de la tête aux pieds, mouvements latéraux rapides de l’annulaire et du majeur en position bras tendus…), j’ai passé une IRM cérébrale, un électro myogramme et des tests de coordination. Rien sauf à l’IRM. On m’a trouvé des anomalies punctiformes de la sustance blanche dans la région périventriculaire sans pathologie associée. 2 neurologues et 2 avis différents : pour le premier le résultat est normal après 40 ans…pour le 2nd, il s’agissait de sequelles de maladies infantiles et un grand stress….je reste perplexe pour les conclusions mais pas pour le stress. Je venais de perdre ma maman d’un cancer du sein et j’étais anéantie.
    Aujourd’hui j’ai 46 ans et lorsque je suis concentrée et en position assise, ma tête bouge toute seule comme pour dire non mais plus rarement qu’il y a 3 ans. Il s’agit de mouvements presque imperceptibles qui durent 2 à 3 secondes maximum.
    Cette semaine j’ai observé le même tremblement chez un oncle que je vois rarement (plus de 70 ans). Ma maman présentait ce même symptôme toujours au niveau de la tête mais sans être dérangée car peu perceptible et toujours en position assise. Un deuxième oncle et mon grand père ont présenté des tremblements mais au niveau des mains. Ils étaient agés de plus de 70 ans et si cela les empêchait d’écrire leur quotidien n’était pas trop altéré. Ils pouvaient boire, manger, conduire, s’habiller….
    Je pense qu’il s’agit d’un tremblement essentiel. Je ne tiens pas à refaire un long parcours diagnostic car 4 proches atteints des mêmes symptômes me paraissent suffisants. Je marche, bois, écris et mange normalement. Mes gestes sont bien synchronisés, mon équilibre est bon avec les yeux ouverts et fermés….
    Je me demande juste si je peux stabiliser ces tremblements dans le temps et de quelle façon ? J’ai lu que l’évolution est « lente et progressive » mais c’est une notion vague…10 ans, 20 ans, 30 ans… ?
    Quels aliments privilegier absolument, lesquels éviter impérativement ?
    Je n’ai rien vu de particulier pour les tremblements essentiels dans mes livres, ni dans les forums. Est ce inéluctable ?
    Je vous remercie d’avance.

    • Jacqueline

      Bonjour Valery, Peu de médecins savent que le gluten peut causer chez certaines personnes de l’ataxie cérébelleuse (tremblements et autre manifestations). Une dame a témoigné sur mon blogue que cela a pris 40 ans pour que le gluten comme cause de son ataxie cérébelleuse (cervelet) ait été diagnostiqué. La maladie a alors cessé de progresser mais des dommages importants avaient été causés à son cervelet. Je pense qu’il serait intéressant que vous éliminiez complètement tous les aliments qui contiennent du gluten de votre alimentation pendant 2 à 3 mois pour voir. Si vous voyez une amélioration de votre condition, ce serait également intéressant d’enlever tous les produits laitiers animaux car il y a une certaine parenté entre la gliadine présente dans le gluten et les caséines du lait. J’espère que vous m’en donnerez des nouvelles.

  22. Bonjour Dre Lagacé,
    J’ai lu dans Une alimentation ciblée… que la prise de statines peut affecter le macrobiome et être la cause de dysbiose. Je prends des statines depuis plus de 20 ans et constate que c’est depuis environ 18 ans que je souffre du IBS et de dermatite séborrhéique et que ces deux maux ne cessent de s’aggraver. Je suis fidèlement le régime alimentaire FODMAPS du Dr Pierre Nys depuis trois ans mais continue d’éprouver de sérieux malaises qui en ce moment perdurent depuis trois semaines.Les douleurs sont telles qu’elles que je souffre d’insomnie. Croyez-vous que la transplantation fécale sous une des formes auxquelles vous faites allusion dans votre livre (p.238 s.) serait indiquée dans mon cas ? SI oui, à qui devrais-je m’adresser ? Depuis deux semaines déjà, j’ai cessé la prise de statines que je soupçonne être responsable de mon IBS. En vous remerciant d’avance de vos précieux conseils.
    Maurice

    • Jacqueline

      Bonjour Maurice,

      Les travaux de recherche scientifique récents ne démontrent pas que les statines doivent être pris à titre préventifs chez ceux qui n’ont pas connu un problème cardiaque tel un infarctus par exemple. Je vous suggère de lire « Un coeur pour la vie » du Dr Martin Juneau, un cardiologue clinicien et chercheur spécialisé en prévention et réadaptation cardiaque. Je suis certaine que ce livre va vous apporter une aide précieuse. Au sujet de la diète FODMAPS, j’ai des réserves qui s’appuient sur des articles scientifiques très pertinents que j’expose dans mon livre intitulé « Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l’intestin » p. 220-226. De plus dans ce livre vous trouverez toute l’information qui vous est nécessaire pour suivre la diète hypotoxique qui fait ses preuves auprès de milliers de gens depuis 1985 en France et au Québec depuis 2011.

  23. Anne Parker

    Bonjour Madame Lagacé,
    J’ai récemment pris connaissance de cette question et de sa réponse dans la revue de l’institut Hippocrate (volume 38, issue 4, p. 21) et j’aimerais connaître votre opinion, car c’est la première fois que je lis que le cajou est nocif pour la santé.

    «Q: … tree nuts are safe and healthy to eat, but never peanuts or cashews. What makes peanuts and cashews different form real tree nuts?
    R: Cashews are really classified as fruit, not nuts, and can never be eaten raw. The hard shells that house cashews contain urushiol –the chemical found in poison ivy- and must be baked at high temperatures to make the edible. However, heated nuts and oils are known carcinogens and must be avoided. Peanuts are also not nuts –they’re legumes. Science has known for half a century that they contain an aflatocin that encourages fungi and precipitates cancer. Even the so-called organic varieties of these two non-nuts are hazardous.»

    En vous remerciant à l’avance.

    AP

    • Jacqueline

      J’ai effectué une recherche avec les mots poison ivy et cashews et il ressort que de très rares personnes sont allergiques (anticorps IgE) au poison ivy présent dans les noix de cajou, les manques et les poivrons. Des allergies à n’importe lequel aliments sont toujours possibles.

  24. MarieClaude Borgeat

    Bonjour Mme Lagace,
    Je possède 2de vos livres,les premiers.je souffre de la maladie de Basedow chronique depuis 39 ans et j’en ai 73!…la glande bascule parfois en hypothyroidie,elle n’arrive pas à se stabiliser.cela a provoqué cette année de graves problèmes oculaires,3 mois de perfusions de cortisone m’ont sauvé la vue ,je voyais tout à double et le nerf optique risquait d’être bloqué ! Tout dans le corps semble déréglé,j’ai eu beaucoup de candidose et suis toujours toujours fatiguee avec beaucoup de douleurs aux mains ! Je n’en peux plus mon ventre est malade,mais croyez-vous qu’à mon âge,cela vaut la peine de suivre vos conseils?merci de m’avoir lue merci pour tout l’espoir de le bien etre que vous apportez !
    Avec mes meilleures pensées
    Une lectrice Suisse MarieClaude

    • Jacqueline

      Bonjour, oui cela vaut la peine d’améliorer votre mode de vie (alimentation dont les sucres ajoutés sont exclus, même ceux acceptés par la diète hypotoxique) et consulter un praticien reconnu en médecine complémentaires pour vous aider à vous débarrasser de votre candidose. La candidose cause beaucoup d’inflammation y mettre fin ou la diminuer de façon importante améliorerait de façon importante votre qualité de vie. À n’importe quel âge, on peut améliorer sa qualité de vie si on fait le nécessaire. Bon courage Marie-Claude!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s