Archives de Catégorie: Divers

Un témoignage incroyable en faveur de la médecine intégrative (cystite interstitielle et cancer de la vessie)

Remarque de Jacqueline: merci infiniment Carmel pour ce témoignage vraiment exceptionnel et d’une grande générosité pour nous tous.

Témoignage de Carmel reçu le 17/05/2018

Très informatif, je suis encouragée de voir les dernières avancées qui se font au sujet de cette condition débilitante.
Actuellement, je me considère « guérie » de cette condition.

Il y a quatre ans, on m’a diagnostiquée comme ayant à la fois, une cystite interstitielle (SVD) et un cancer agressif de la vessie (c’est plutôt rare, selon l’urologue, d’être atteinte des deux). La fréquence, l’urgence d’uriner et la douleur étaient quotidiennes. De plus, les traitements pour le cancer, instillation vésicale du BCG, exacerbaient les symptômes de cystite interstitielle au point où souvent j’étais incapable de me tenir debout, étant donné les spasmes douloureux au niveau du bas ventre et du plancher pelvien. La panoplie de médicaments n’arrivaient pas à soulager les symptômes et la douleur. Lorsque je parlais de mes symptômes à l’urologue, la solution proposée afin d’arriver à un soulagement à long terme était l’ablation de la vessie. Je sentais l’impuissance et la méconnaissance à me proposer d’autres options.

Depuis le début de cette aventure, j’étais très ouverte et parallèlement, je me suis dirigée vers les médecines complémentaires/alternatives où je mes suis sentie écoutée et prise en charge de façon globale. J’ai consulté acupunctrice, docteur en naturopathie, ostéopathe, psychologue, massothérapeute. Je suivais déjà les conseils du régime hypotoxique avant l’apparition des symptômes, j’ai poursuivi ceux-ci en y ajoutant des jus verts à tous les jours.
Aussi, dans ma quête de guérison, j’ai découvert par hasard sur internet, des vidéos d’une dame que je me permets de nommer, Nassrine Reza. Ces paroles sages et réconfortantes, m’ont permis de me délester de cette quête de «me guérir » et d’accueillir ce qui est.

Je ne peux affirmer ce qui a fonctionné, possiblement la synergie de toutes les approches, mais je suis sans douleur reliée à la cystite interstitielle depuis deux ans. Aussi, il n’y a plus de trace de cancer, alors arrêt des traitements, et à la dernière cystoscopie de contrôle, l’urologue était très surprise de constater l’amélioration de l’apparence de ma vessie.

Chaque personne est unique et répondra selon son unicité aux traitements offerts. Je prône comme vous, madame Lagacé, une approche intégrative, où la médecine conventionnelle et les médecines alternatives s’uniront pour aborder la personne dans sa globalité. J’ai été stupéfaite d’apprendre dans votre texte que le Collège des médecins du Québec puisse sévir contre les médecins qui recommandent les médecines alternatives. À mon avis, c’est inconcevable et inacceptable!

Mon témoignage se veut un hommage à tous les thérapeutes des médecines alternatives qui m’ont soutenue et aidée pendant cette période très pénible physiquement et psychologiquement. Et à vous tous, thérapeutes, qui doivent œuvrer dans un système de santé qui ne reconnaît pas votre apport indispensable. Aussi, puisse ce témoignage apporter espoir et courage à toutes les personnes affligées par cette maladie encore trop méconnue qu’est la cystite interstitielle (SVD).

Merci à vous, madame Lagacé, pour l’immense travail d’information et de sensibilisation que vous faites.

Carmel

Poster un commentaire

Classé dans Divers, Témoignage spécial

Jacqueline vous invite au premier congrès DÉFI VÉGÉBIO LE 26 MAI, 8h30 à 17h00

defisvegebio

SVP: Prenez la peine de prendre connaissance de l’intérêt des sujets traités et du contenu des intermèdes, ce congrès vous emballera

N.B.: vous pourrez me rencontrer personnellement durant les intermèdes et à la fin du congrès pour discussion

L’Association Manger Santé Bio organise une journée éducative et inspirante rassemblant des scientifiques, des personnes-ressources dans le domaine de la santé naturelle et des citoyens engagés pour faire le point sur les grandes tendances en alimentation et en mode de vie!

Le billet au coût exceptionnel de 55$ donne accès à huit conférences + un dîner tout végétal du Resto Végo + rencontres avec les conférencières + intermèdes ressourçants à propos de sujets fort intéressants dont les aliments lacto-fermentés et le yoga sur chaise.

Liste des conférencières et vidéo-message d’Hubert Reeves

• 9h00-9h30 France Gravel (Ecocert) et Pascale Tremblay (CARTV) nous informeront sur la fiabilité du système de certification biologique au Québec.
9h30h Intermède: présentation d’aliments lacto-fermentés
• 9h45-10h30 Jacqueline Lagacé Ph.D. nous y présentera les dernières découvertes concernant le microbiome.
• 10h30 Intermède: Présentation de l’Association et « respirons »
• 10h45-11h15 Louise Vandelac nous entretiendra des dangers des pesticides en utilisation au Québec.
• 11h15 Intermède: Lumière sur le miel et sirop d’érable BIO
• 11h30-12h00 Julie Taillefer fera le point sur la diète cétogène.
• 12h00-13h30 Dîner végétal et sans gluten inclus dans le prix du billet
• 13h45-14h30 Anne-Mariwe Roy et Hélène Baribeau Mise au point sur le soya
• 14h30: intermède
• 14h45: exercice de méditation
• 15h00-15h30 Élise Desaulnier. Le véganisme au Québec: sommes-nous à la croisée des chemins?
• 15h30 Intermède: yoga sur chaise
• 15h45-16h15 Lise Guénette abordera plusieurs mythes et réalités de l’alimentation végétale.
• 16h15: Hubert Reeves nous livrera un message motivant et empreint d’espoir via une vidéo exclusive pour clore le Congrès.
17h00 Clôture du Congrès et possibilité de rencontrer des conférencières.

Voici le lien vers le site du congrès pour vous inscrire:   Lien vers Congrès DÉFI VÉGÉBIO

Poster un commentaire

Classé dans Conférence, Divers

Il y a 5,500 ans, des études montrent que l’acupuncture était déjà pratiquée pour de l’arthrose

Pour lire l’article de Nicolas Paquin, acupuncteur de Piedmont,  cliquer sur:  https://www.nicolas-paquin.com/single-post/2017/10/05/ORIGINES-DE-LACUPUNCTUREpaléontologie

Poster un commentaire

Classé dans Divers

Hélène: pourquoi l’Association de la SEP ne reconnaît pas les bienfaits de la diète hypotoxique, réponse à Diane

En réponse à Diane L..

Pourquoi l’association de la SEP ne reconnaît pas les bienfaits de la diète hypotoxique ? Je me suis déjà posé la question après avoir essuyé un refus quand je leur ai demandé d’en parler pour que tous les malades puissent au moins le savoir.

Dans mon cas, j’ai l’ai appris en lisant une revue ACTUALITÉ à l’été 2013. Ça faisait déjà 3 ans que j’étais diagnostiquée et je voyais mon état se détériorer. Ce régime a heureusement été efficace et je suis contente de partager ce succès.

Je pense sincèrement que si j’avais su trois ans plus tôt qu’un régime alimentaire pouvait m’aider, je l’aurais au moins essayé.

L’association de la SEP ne veut pas parler du régime hypotoxique sous prétexte que ça peut heurter des sensibilités. La sensibilité de qui? Des gens qui souffrent? NON!

La sensibilité des pharmaceutiques qui doivent sûrement les financer pour la publication de leur petit mensuel censuré.

Vous savez combien je coûte par mois de médicaments pour la SP? 1500$ minimum, si je ne fais pas de poussée.

Ils font tellement d’argent avec moi qu’ils me paient ma franchise mensuelle pour que je reste avec leur compagnie de médicaments.

C’est sûr que c’est pas dans leur intérêt que l’organisme qu’ils commanditent parlent de la diète hypotoxique si c’est pour leur faire perdre des clients.
. Cette année mon neurologue n’a pas voulu que je cesse mes injections. Il m’a fait peur en me disant de ne pas niaiser avec ça.
Je vais tellement bien que je vais diminuer graduellement mes doses et on verra bien…

Je vous tiens au courant, Hélène

Remarque de Jacqueline: merci pour votre courage de dénoncer la fermeture d’esprit de cette association qui devrait tenir compte avant tout de la qualité de vie des gens atteints de la SEP.  Il est de leur devoir de s’informer avec ouverture d’esprit  des  thérapies de médecine intégrative qui pourraient aider les gens qu’ils affirment vouloir aider et de les informer correctement.

9 Commentaires

Classé dans Divers

Rappel: conférence de Rosemary Tiklé à Asbestos

2 Commentaires

Classé dans Divers

Nathalie: du jamais vu en 38 ans de diabète de type 1

Bonjour,

Permettez-moi, cette fois, de vous faire part d’une petite tranche de vie pleine d’espoir pour vous signifier toute ma reconnaissance par rapport à vos livres et à votre grande disponibilité auprès des personnes qui, comme moi, souffrent d’une ou de plusieurs maladies inflammatoires. Je suis diabétique insulino-dépendant (type 1) depuis de nombreuses années et je souffre également d’arthrose dans les doigts, le cou et les pieds. Au départ, mon intérêt pour cette approche concernait uniquement ce dernier point jusqu’à aujourd’hui.

Je m’explique. Récemment, la nutritionniste qui assure mon suivi alimentaire pour le diabète de type 1 avec pompe à insuline_et qui travaille conjointement avec toute une équipe médicale formidable_ m’a fortement recommandé de poursuivre le régime hypotoxique que j’ai entrepris suite à la lecture de vos livres. Non seulement il est favorable à la diminution de mes douleurs reliées à l’arthrose, dit-elle avec article scientifique en main, mais, à la lecture de mon carnet de glycémies, il convient également et visiblement à merveille pour en optimiser le contrôle et ainsi obtenir une nette amélioration de mon hémoglobine glyquée. En effet, le changement est assez spectaculaire pour moi de ce côté. Du jamais vu en 38 ans de diabète insulino-dépendant !!!

Vive l’ouverture d’esprit de cette superbe équipe soignante mais surtout, longue vie à votre blogue et aux principes que vous défendez si bien avec rigueur et conviction !

Madame Lagacé, merci pour tout…

Remarque de Jacqueline: merci pour ce témoignage très important pour tous les diabétiques qu’ils soient de type 1 ou 2.  Votre témoignage est d’autant plus important que c’est une nutritionniste qui travaille au sein d’une équipe médicale qui vous a conseillé de suivre la diète hypotoxique et qui a pu vérifier le bien-fondé de son intervention;  un changement de paradigme  serait-il amorcé?

16 Commentaires

Classé dans Divers

Article très intéressant sur l’acidose chronique et ses effets sur la santé

Equilibre acide-base tiré du site  de Thierry Souccar Éditions

Acidose chronique : qui est concerné et quels effets sur la santé ?

Dans Potassium, mode d’emploi, le Dr Philippe Veroli explique comment le potassium est un élément important de la défense de l’organisme contre l’acidose chronique. Mais comment l’acidose chronique apparaît-elle ? Quelles sont ses conséquences sur notre santé ? Explications du Dr Veroli.

Le régime alimentaire occidental est classiquement pauvre en potassium et bicarbonates du fait de la place réduite des végétaux, et il est au contraire riche en sel, en produits céréaliers, en viandes et laitages, en additifs phosphatés. Ce type d’alimentation est acidifiant : il apporte 75 à 100 mEq d’acide par jour.

En effet, le chlorure du sel favorise la production d’acide chlorhydrique, acidifiante. C’est aussi le cas des viandes et des fromages qui apportent du phosphore – tout comme les additifs au phosphate – et contribuent donc à la production endogène d’acide phosphorique. Les céréales en quantité favorisent la production d’acide sulfurique du fait de leur richesse en acides aminés soufrés.

A l’inverse les végétaux, fruits, légumes, tubercules, sont alcalinisants du fait de leur teneur en bicarbonates et potassium.

Un déséquilibre entre les sources d’acides et les sources de bases contribue à une acidification de l’organisme. Il existe des systèmes tampons efficaces pour rétablir l’équilibre, mais avec l’âge, ils le sont de moins en moins, notamment parce que la fonction rénale diminue.

Si aucune correction n’est faite dans le mode de vie, notamment diminution des sources d’acides, augmentation des végétaux, prise éventuelle de compléments de citrate ou de bicarbonate de potassium, alors une acidose chronique finit par s’installer. Ses conséquences :

  • Au niveau intestinal : baisse de l’activité enzymatique et perturbation de la flore intestinale peuvent entraîner lourdeurs, flatulences, ballonnements, ulcères.
  • Au niveau de la peau : sueur acide, odeurs corporelles, mycoses.
  • Au niveau des reins : insuffisance rénale, risque de calculs et d’infections urinaires.
  • Au niveau cardiovasculaire : hypertension artérielle, artériosclérose (durcissement et épaississement des artères).
  • Au niveau osseux : déminéralisation et ostéoporose.
  • Au niveau musculaire : fonte musculaire.
  • Altération des réponses hormonales et insulinorésistance.
  • Fatigue persistante.
  • Prise de poids par ralentissement du métabolisme

De manière générale, l’acidification de l’organisme favorise l’inflammation et entraîne un vieillissement prématuré.

Ces effets délétères surviennent généralement sur le long terme (après des années ou des décennies de déséquilibre) et peuvent être prévenus efficacement par des mesures nutritionnelles.

Lire aussi : Comment évaluer l’acidité de l’organisme ? par le Dr Philippe Veroli

 

2 Commentaires

Classé dans Capsules santé, Divers

Témoignage de Jacqueline qui vient d’apprendre que son ménisque s’est régénéré

J’ai relaté dans mon dernier livre (« Une alimentation ciblé… », p. 27-28),  l’opération subie à un ménisque, soit l’ablation du tiers du ménisque interne du genou gauche en 2012.

Au début du mois de mai dernier (soit 5 ans après l’ablation du tiers du ménisque interne de mon genou gauche),  je suis tombée très brusquement et avec force,  en raison de la présence d’un obstacle que je n’avais pas vu,  sur un plancher de ciment alors que  je me déplaçais rapidement. J’ai eu très mal, mais je n’avais pas d’indices d’une fracture.   Un mois plus tard, soit au début du mois de juin,  j’avais toujours de la douleur lorsque je marchais plus d’une dizaine de minutes.  Cela me rappelait mon problème de ménisque et j’étais très inquiète de revivre la même situation.

Je suis donc allée consulter le médecin qui m’avait diagnostiqué en 2012 la déchirure  de mon ménisque à l’aide d’une échographie, laquelle avait été confirmée par une résonance magnétique. J’avais apporté la photo de l’arthromensicectomie (photo qui montrait l’ablation du tiers du ménisque interne de mon genou gauche).

À la grande surprise du médecin, l’examen par échographie, à partir de différentes orientations,  a montré que le ménisque interne de mon genou gauche s’était complètement régénéré.  La douleur durant une marche prolongée était simplement due à une inflammation présente juste derrière la rotule, laquelle a disparue deux semaines plus tard.

Le médecin en question est continuellement en formation et constate tous les jours auprès de ses patients l’importance d’une alimentation qui respecte les caractéristiques  génétiques des individus ainsi que l’importance de l’exercice physique.  Il est d’accord avec moi que c’est  à la fois la diète hypotoxique et mes exercices quotidiens (vélo stationnaire et tapis roulant) qui ont permis la régénération de mon ménisque sans oublier tous les autres bienfaits que m’apportent ces deux éléments sur ma santé.

9 Commentaires

Classé dans Divers, Témoignage spécial

Témoignage: en 3 mois de diète hypotoxique, un problème « irréversible » aux genoux, vieux de 25 ans, et autres sont réglés

Bonjour!
Je suis un homme de 43 ans avec des problèmes au genoux droit depuis 25 ans. Une visite chez le chirurgien à l’automne 2016 m’apprend que je fais de l’arthrose aux 2 genoux et aux hanches. Je suis incapable de courir et certains jours je marche en boitant bas. Je dois ajouter qu’à l’été 2016 j’ai couru un semi marathon, autant dire que mon état s’est dégradé rapidement et la réponse du médecin ne m’a pas du tout plus. Je dois arrêter la course pour limiter ma douleur. Méchant choc. Maintenant le positif: j’ai changé mon alimentation en décembre 2016 et comme ma vie sportive en dépendait j’ai été très strict. J’ai recommencé à courir en mars, dimanche dernier j’ai couru 16 kms et je suis inscrit à un marathon en octobre, c’est miraculeux je n’ai pas d’autre mot….Alors études médicales bla bla bla médicaments bla bla bla infiltrations bla bla bla état irréversible ben ok je laisse ça à la médecine je n’ai rien contre les médecins sauf que les pharmaceutiques sont un peu trop sur leur dos et beaucoup trop éloignées du serment d’Hippocrate! Évidement à tout cela on peut ajouter perte de poids, plus beau teint, pas de sinusite ni de grippe de l’hiver ce qui était coutumier pour moi. La famille en bénéficie aussi pas de bronchite pour mon garçon de 9 ans! Essayez ça vaut le cout !!! Merci énormément!!!

Gérard

11 Commentaires

Classé dans Divers

Des nouvelles de Rosemary Tiklé: activités et rencontres

 💚Belles nouvelles sur l’alimentation anti-inflammatoire hypotoxique / Rencontre avec le Ministre de Santé, M. Gaetan Barrette💚

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Conférence, Cours de cuisine, Divers