Réponse aux gens qui souffrent de neuropathie et jambes sans repos

Le phénomène de la neuropathie est très mal compris et conséquemment on ne sait pas comment soigner ce problème.  On prescrit donc des médicaments pour alléger la douleur, laquelle  peut se présenter sous différentes formes (élancements, sensation de brûlure, etc) mais ces traitements sont rarement satisfaisants.  Lorsque l’on parle de douleur, il y a ordinairement un phénomène inflammatoire.

Suite à différents observations et discussions concernant le phénomène de neuropathie, il me semble que certains aliments, dépendamment  de nos sensibilités particulières, sont à même d’amplifier ce phénomène.  Je demande donc aux personnes qui sont concernées par ce problème d’observer si certains jours,  les douleurs sont davantage présentes.  Si c’est le cas, je leur demande de noter ce qu’ils ont mangé les jours où cela semble mieux aller ainsi que les jours où les douleurs sont plus importantes.  Ces personnes pourront peut-être établir que le fait de se priver de certains aliments leur permet d’alléger leurs souffrances parfois de façon importante.

J’apprécierais que les personnes qui feront cet exercice me tiennent au courant des résultats obtenus.

50 Commentaires

Classé dans Capsules santé

50 réponses à “Réponse aux gens qui souffrent de neuropathie et jambes sans repos

  1. Mimi

    Bonjour je suis seropositivite du a la triterapie j’ai une perte de muscles troubles de la mémoire élocution lors de changements de temps les douleurs sont amplifier à la limite de ne plus marcher les douleurs sont tellement importantes que j’ai envie d’en pleurer tramadol 200mg 3 fois par jour dafalgan codéine 3 fois par jour lyrica 2 matin et 2 le soir laroxyl 30 gouttes cela m’arrive de prendre 4 tramadol

    • Jacqueline

      En avez-vous discuté avec votre médecin? Je pense que ce serait important de le faire car peut-être qu’une modification de votre prescription pourrait diminuer vos douleurs.

  2. moncancerdusein

    Bonjour, j’ai complètement arrêté le gluten (en juin 2016) et les produits laitiers il y a plus d’un an. Je ne mange pas de soya ni de viande rouge. Je mange parfois de la Poitrine de poulet. Les légumineuses sont très difficiles à digérer. Je n’ai plus beaucoup d’options. J’achète le plus possible bio, j’ai un filtreur pour mon eau… en rémission d’un cancer depuis 2012. Depuis octobre dernier apparition d’une probable neuropathie. Il n’y a plus grand chose à faire au niveau de l’alimentation pour diminuer les douleurs…

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Au contraire, j’ai fait fasse personnellement à ce problème et j’explique les solutions dans mon dernier livre (Une alimentation ciblée..) chapitre no 1.

    • Pierre-Michel Barillon

      Intéressant vraiment

  3. nicole

    JAI UNE NEUROPHATIE pas a cause de l’alimention mais les nerfs et je souffre terriblement voila

    • Jacqueline

      Bonjour, j’ai déjà pensé comme vous. Prenez la peine de lire dans mon dernier livre intitulé  » Une alimentation ciblée…. » no 3 -6, p. 19 à 26.

  4. Diane

    au sujet du beurre clarifié: mme caroline roy de la cuisine évangélique qui a fait des vidéo sur la confection du pain sans gluten, dit que si on fais du beurre clarifié la caséine du lait étant partie on peut le consommé, est-ce exact, diane

    • Jacqueline

      C’est exact. On peux même en trouver dans les épiceries comme IGA.

  5. Tatanier

    Je suis le régime sans gluten et produits laitiers depuis deux ans, je suis en rémission complète de plusieurs pathologies: dystonie cervicale, maladie de Verneuil, syndrome des jambes sans repos, sinusite, sciatique, douleurs diverses aux articulations (chevilles, genoux, poignets, coudes, ), dépression, insomnie….persiste des douleurs chroniques au niveau des lombaires qui se sont réveillées au moment du sevrage du Laroxyl; je souffre encore du syndrome du colon irritable, mais je vais vers le mieux; j’ai encore des soucis de dysbiose en lien avec une candidose intestinale que je me « coltine » depuis mon adolescence; j’ai eu des problèmes ORL , une acné rebelle qui m’ont fait prendre de nombreux traitements antibiotiques qui ont dû avoir des effets néfastes sur ma flore intestinale; j’ai donc cesser tous les sucres ajoutés depuis plus d’un an, je sais qu’il faut que je sois patiente….Notre 1er cerveau est bien au niveau de nos boyaux!!

  6. depuis 2 mois j ai des douleurs dans les 2 jambes surtout la nuit…je dors très mal et les anti douleurs ne suffisent pas toujours …j ai aussi des douleurs dans les 2 mains mais surtout la main droite ..
    avant j avais mal a ma hanche droite et depuis une infiltration je n ai plus mal
    par contre mes douleurs nocturnes de mes jambes sont associées avec presque toutes les nuits de crampes :crampes aux orteils de la jambe droite et au mollet de la jambe gauche…
    et lorsque je prends des anti inflamatoire j ai des problemes de constipation
    que dois je faire?
    Merci pour votre reponse
    gigi

  7. Besnard

    Je fait un régime et quand je ne lève j’ai mal dans les mollets et dans les chevilles je voudrais savoir pourquoi merci.

  8. Francois

    Je souffre de neuropathie périphérique…. Avec certitude .. un excès de poivre sur les aliments me provoque une douleur persistante dans les mollets… contractions… brulures…

  9. boudin

    Bonjour,
    Jais très souvent des impatientes le soir et la nuit dans les jambes ,je ne sais pas ou les mettre et fait que de remuer
    Des fois je m’ endort bien et cela me réveille au milieu de la nuit
    ou je me couche et ne m’ endort pas avant 1h ou 2h et je fais que remuer .
    je prend du sifrol le soir au coucher que ma prescrit un neurologue , cela fait 3 ans déjà,
    jais des périodes sans et après sa revient
    je suis inquiète de prendre ses médicaments ,que me conseillerez vous?
    Merci pour vos renseignements

    • Jacqueline

      Inscrire « impatiences » dans recherche.

    • philippe

      Bonjour,
      J’ai résolu le problème en mettant des bas de contention en me couchant le soir. Ce sont des bas qu’on achète en pharmacie pour par exemple faire un long voyage en avion. Bonne chance. philippe

  10. Manon Lortie sainte-luce

    merci à ma fille Annik de m’avoir fait prendre connaissance de votre livre

    je faire sans faute votre régime

    Manonxxxx

  11. silvia blaszczynski

    J’ai commencé à lire vos travaux et je me pose beaucoup de questions: depuis 12 ans, j’ai des douleurs violentes sur le bord interne de mon pied gauche. J’ai été opéré du syndrôme du canal tarsien en vain. Les douleurs sont violentes, atténuées par des antalgiques puissants
    Que faire pour améliorer mes douleurs (je suis végétarienne depuis

    suisvégétarienne depuis 30 ans, sportive ans)

    • Jacqueline

      Essayez l’alimentation hypotoxique pendant au moins 3 mois pour voir…cela pourrait vous aider.

  12. Vincent P.

    Commentaire :
    Bonjour et merci à madame Lagacé pour cet important travail de même qu’à tous ceux qui partagent.
    D’abord, mon cas : il y a environ une dizaine d’années, vers quarante ans, je me suis senti épuisé, avec un besoin de dormir en après-midi, me sentant paresseux avec tout le travail que j’avais à faire; pour finalement en arriver à un épuisement complet : saignement de nez après avoir marché et devoir prendre un repos après avoir monté deux marches de l’escalier de l’entrée. Je marchais à petits pas comme un homme de quatre-vingt-dix ans. D’ailleurs, en me voyant, un médecin m’a demandé qu’elle âge j’avais. Diagnostique : diabète de type II, plus maladie auto-immune (détecté par ponction lombaire) qui causait un mouvement musculaire permanent (nommé fasciculation par mes médecins) dans mes mollets se transformant trop souvent en crampes douloureuses. À cela s’ajoutait des raideurs dans les cuisses, quelques fasciculations entre le pouce et l’index d’une main, constipation sérieuse, beaucoup de gaz intestinaux (écographie) et un peu d’arthrite à la colonne vertébrale (radiographie). On m’a traité avec des anticorps et cela m’a permis de recommencer à bouger. Le contrôle du diabète n’a pas dû nuire non plus.
    Environ dix années plus tard, je me suis mis au régime Seignalet avec votre livre et avec les hauts et les bas d’un accro aux glucides. Sans avoir lu votre texte «Le régime hypotoxique ne fonctionne pas pour vous?», je me suis mis à noter tout ce que je mange et toutes mes sensations (fasciculations, glycémie, constipation, besoin de dormir, etc.). J’ai cependant de la difficulté à évaluer l’intensité des mouvements dans mes mollets puisqu’ils se tétanisent à différents degrés dépendamment si je passe un vibromasseur, si je dors mal ou si je suis stressé (j’y reviens). «Heureusement», lorsque la réaction à un aliment s’intensifie, je sens une douleur dans un de mes orteils en même temps que la raideur des mollets s’intensifie. J’ai ainsi pu déduire que le blé (essayé par accident), les oranges et les clémentines sont à proscrire. Je ne touche plus au lait, moi qui pouvais manger un kilo de yogourt sucré. J’ai récemment eu une réaction avec les tomates, mais n’en ai pas la certitude puisque les tomates en boîte dans une soupe n’a pas eu d’effet notable. Je suspecte les «épices» dans des trucs en boîte comme les sauces tomates, pâte de tomate et salsa. Une tomate nature aurait cependant eu un effet modéré : difficile de confirmer puisque ça bouge toujours.
    Chez moi, l’amélioration s’effectue lentement. À cause de cela, il est difficile de dire ce qui est à l’origine de mon amélioration de santé, ayant eu une orthèse pour ajuster la longueur d’une jambe à la même époque et que le diabète m’a fait modifier mon alimentation dès le début. Malgré tout, étant d’une raideur hors du commun, j’arrive maintenant à attacher mes souliers lorsque assis et ne prends plus de glucosamine pour mes genoux. Je suis aussi plus énergique, moins confus et ma glycémie est plus facile à contrôler qu’avant.
    J’aimerais maintenant vous faire part d’un élément que je trouve intéressant : De toute ma vie (52 ans aujourd’hui), je n’ai jamais développé une très grande musculation au niveau des bras, échouant aux tests d’éducation physique au cegep malgré un effort certain. Dernièrement, je me suis mis à un exercice de Qi Gong, les bras fixes dans les airs 5 à 10 minutes par jour. Je me suis développé une masse musculaire aux biceps et épaules que je n’ai jamais eue même lorsque je pratiquais le même exercice pendant 50 minutes (avec douleur) quinze années auparavant. Comme si maintenant le corps acceptait de réagir.
    Avec le temps, j’en suis venu à me convaincre que deux éléments majeurs, outre les réactions aux aliments précédents, influencent mon état de santé : ma biomasse intestinale (fragilité de la paroi, abondance de gaz de ma part) influencée par ma consommation de sucre encore compulsive et le stress qui chamboule tout (fasciculation, sommeil, fatigue générale). Je pense maintenant me référer à votre article déjà cité et commencer par l’essai # 10 et voir avec le temps. Cet article me stimule et m’encourage à continuer, sentant que je ne suis pas le seul à avoir des problèmes de ce genre.

    Merci encore

  13. COULADAIZE

    Madame,

    Je souffre de neuropathie des petites fibres nerveuses aux deux pieds avec brulures sous la voute plantaire. Ces brulures s’accentuent lorsque je conduis (chauffage coupé car cela amplifie sinon) et station debout et surtout piétinement.

    Un nutriotionniste loca m’a proposé votre régime : quen pensez vous ?
    j’ai peur de défaillances physiques ; je fais du vélo assez souvent.

    Je pense commencer le régime : avez vous des trames de menus types ?

    Merci de vos réponses.

    Cordialement.

    Bruno

    • Jacqueline

      Cela vaut la peine d’essayer et si vous suivez bien les conseils de base vous ne risquez que d’améliorer votre santé. Je n’ai pas de menus types.

  14. picandet odette

    depuis une dizaine de jours j’ai des douleurs principalement à la jambe droite en position allongée , parfois en position assise – je vois mon rhumato vendredi prochain – Ces douleurs pourraient elles rovenir dun problème circulatoire?

    • Jacqueline

      Seul un examen pratiqué par votre médecin et/ou un spécialiste pourra répondre à votre question

  15. André Drouin

    Bonjour, 2012-11-27 J’ai depuis 4 ans les jambes sans repos durant la nuit je prends le médicament suivant : pramipexole .25mg 1 heure avant de me coucher sans cela les jambes n’arête pas de bouger comme si j’avais des fourmis dans les jambes. Cela m’empêche de dormir.J’ai commencé le régime depuis 2 mois j’avais mal aux articulations et les douleurs sont presque toutes parties et mon énergie est vraiment super.
    J’aimerais savoir quoi faire pour mes jambes sans repos.

    André Drouin de Sherbrooke /64 ans

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je vous recommande de suivre le régime le plus rigoureusement possible et d’essayer d’éliminer pendant 3 semaines le sucre de votre alimentation. Si cela n’améliore pas votre situation, cliquez sur le lien en haut de la page d’accueil « Le régime ne fonctionne pas pour vous? ». Je pense que votre problème pourrait être du à un aliment permis par l’alimentation hypotoxique mais auquel vous êtes intolérant. Dans mon cas mon problème de neuropathie était du au sucre raffiné et aux tomates. Vous pourriez peut-être l’identifier le ou les aliments possiblement en cause si vous suivez la marche à suivre décrite dans l’article en question.

  16. Valérie Letendre

    Je souffre de polyneuropathie membres inférieurs, j’ai beaucoup de difficultés à marcher au lever, je me tiens mur-table-comptoir, j’ai aussi de l’arthrite et arthrose alors je marche un peu plié-avant. L’autre jour, je prenais un mimosa le matin et je me suis mise à marcher comme si javais jamais rien eu même au dos ! Mais ce n’est pas une solution, il doit bien y avoir quelque chose qui existe si cet effet soudain fonctionne 100% mais est une dépendance inappropriée !

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je pense que suivre le régime hypotoxique vous aiderait pour votre arthrite et arthrose. Concernant la polyneuropathie, c’est souvent plus complexe. En fait, je vous conseille de commencer un journal pour y indiquer les aliments que vous avez consommés lorsque vous avez une bonne journée et de faire la même chose lorsque vos douleurs neuropathiques ont été importantes. Ainsi, vous pourrez faire des recoupements et éliminer les aliments qui sont susceptibles de provoquer vos douleurs.

  17. Alice Létourneau

    Cela fait un bon 5 mois que je suis le régime hypotoxique.
    Je suis diaggnostiquée fibromyalgique et j’ai des tendinites chroniques aux chevilles, avec déchirures, ainsi qu’au coude, à l’épaule et aux deux genoux. Le régime améliore mes douleurs. Je peux dormir la nuit et ne souffre plus de sensations de brulures et d’élancements. Je ne prend plus de médicaments. Lorsque je mange du fromage la douleur revient rapidement, alors que le gluten prend plus de temps à se manifester.
    Ma physiatre m’encourage à continuer le régime ainsi que son collègue de la clinique de la douleur. Ils sont convaincus du bienfait du régime.

    • Jacqueline

      Merci pour ce témoignage qui montre l’ouverture d’esprit de certains médecins.

  18. Rita Cloutier

    Concernant les symptômes des jambes sans repos: mon symptôme est un engourdissement et le besoin de bouger. Je me suis rendu compte que ces symptômes apparaissent quand je fais de l’exercice suite à un arrêt de quelques semaines (marche).
    Rita (Rimouski)

  19. Pauline Villeneuve.

    Bonjour, je suis la diète avec plaisir et je découvre que ce que je mange goûte meilleur qu’avant.
    Mille mercis pour cette recherche.
    Est-ce qu’on peut prendre des protéines de petit-lait, SISU ?

    • Jacqueline

      Les protéines de petit lait ne sont pas conformes tel que dit à de nombreuses reprises.

  20. Bonjour Madame Lagacé,
    J’ai eu une greffe de la moëlle osseuse à l’âge de 37 ans,j’ai fait une rechûte à l’âge de 46 ans.J’ai été traitée par les IKT (inhibiteurs de la thyrosine kinase,nouveaux médicaments transgéniques)jusqu’à l’année dernière.Je suis en rémission,j’ai 54 ans .Je vais bien sauf que je suis affligée par une sécheresse gorge,bouche,nez ,peau,yeux.Croyez-vous que le régime peut m’aider en décrassant mon corps de la médication qui s’est possiblement accumulée.Je fais le régime presque depuis 4 mois et la seule différence que j’ai noté est que ma peau du visage grandement améliorée,douce et hydratée.

    • Jacqueline

      Je ne peux rien affirmer mais il est possible que de désintoxiquer votre organisme aide au moins partiellement à alléger votre problème.

  21. Jean-Robert Grenier

    Bonjour à tous, je suis musicien et depuis un certain temps je souffre au poignet gauche lorsque je joue de la guitare. Un jour, une bosse a poussé sous le pouce au niveau du poignet. Puisque je souffrais d’une déchirure du ménisque au genou gauche, le médecin m’a prescrit des anti-inflammatoires qui ont fait disparaitre la bosse, mais la douleur est toujours présente lorsque je joue. Un ami musicien m’a parlé du gluten est-ce possible?
    Jean-Robert

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Il est possible effectivement que le régime hypotoxique (sans blé ou céréales apparentées et sans produits laitiers) puisse vous aider à vous débarrasser de votre douleur.

  22. Michelle Guertin

    Bonjour Madame Lagacé,
    J’ai commencé à lire vos livres . Que de révélations. Je me pose une grande question, soit celle ou on prends du Coumadin (prothèse cardiaque métallique). Il y a beaucoup d’aliments que nous devons éviter à cause de leur quantité de vitamine K. Bien que j’ai de la difficulté à les connaître tous, je pense que beaucoup d’aliments que vous avez dans vos recettes sont très riches en vitamines K. Cette diète me serait très bénéfique, mais j’ai de la difficulté avec mon taux de coagulation. Comment pourrais-je faire? Je vous serais très reconnaissante d’avoir une réponse. Merci

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Il s’agit en effet d’une situation complexe puisque ce sont souvent les aliments les plus bénéfiques pour la santé comme les légumes verts qui contiennent le plus de vitamine K. De plus, vous devez consommer un minimum de vitamine k car cette vitamine est indispensable à une bonne santé. Je vous conseille de consulter une nutritionniste pour obtenir le régime le plus approprié pour vous.

  23. Simon

    J’ai noté que la température de 28o et plus réveillait ma neuropathie.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Vous avez raison, la chaleur chez certains individus réveille ou amplifie selon le cas les douleurs neuropathiques.

  24. Bonjour,
    J’ai depuis plusieurs années le syndrome de la jambe sans repos. On m’a prescrit plusieurs médicaments sans grand résultat. Maintenant je prends de l’élavil 25 mg, 2 comprimés au coucher. J’ai eu quelque bons effets au début, mais la douleur a recommencé. Je fais de l’arthrose généralisée et de la fibromyalgie, est-ce que ça fait partie de cet ensemble reconnue par ma rhumatologue ?
    Merci de me répondre

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Il y a en effet de fortes chances que ces symptômes soient liés. Je vous encourage à suivre le régime hypotoxique car cela pourrait améliorer votre santé en éliminant des aliments incompatibles avec vos fragilités génétiques. Toutefois, il est possible que vos symptômes de jambes sans repos soient dus à la consommation d’un ou d’aliments différents de ceux qui sont en relation avec la fibromyalgie et l’arthrose. Relire la capsule d’où vous avez posé votre question et essayez de vous faire un scénario capable de vous aider identifier les aliments qui ne vous conviennent pas.

    • Madeleine

      Bonjour,
      Plusieurs amies m’ont fait remarquer qu’elles avaient beaucoup de douleur aux jambes lorsqu’elles prennent du vin !
      Triste …mais vrai ;(
      J’ai moi-même commencé à remarquer cela aussi! Le rosé est-il pire que le blanc à cause d’un taux plus élevé de sucre ?!? Je me le demande !?

    • Jacqueline

      Effectivement, le vin semble induire des problèmes chez plusieurs personnes affectées par une maladie d,inflammation chronique. Je pense que ce n’est pas un hasard car nous sommes généralement plus sensibles que les autres à bien des aliments.

  25. Luce Lachance

    Bonjour,
    je vais suivre vos recommandations et vous en avisez car cette nuit j’ai eu tellement de douleur j’ai pris mes anti douleur plus des tylenol et glace sur les bras et épaules et après plusieurs heures de douleur finalement j’ai réussi a m’endormir .

  26. sylvie

    Merci de votre intérêt en regard au bien-être de chacun.

  27. sylvie

    et que faire avec un trijumeau qui apparemment serait un crise de sclérose en plaques dont je suis attente depuis 1998?

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Essayez de suivre le régime hypotoxique, cela pourrait vous aider à diminuer vos douleurs tel que décrit par Martine Noël à la p. 250-251 de mon livre de recettes. Son témoignage personnel a été fait avec beaucoup de générosité pour aider les autres aux prises avec la même maladie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s