Archives d’Auteur: Jacqueline

Correction 2: Article fascinant : De la musique pour le cerveau

https://www.lapresse.ca/societe/sante/202001/21/01-5257767-traiter-lalzheimer-et-meme-le-cancer-par-la-musique-.php

Pour ceux que cela intéresse le film « De la musique pour le cerveau » (STF-STA) sera présenté au cinéma du Musée, 1379A entre le 24 et le 30 janvier 2020.

Pour connaître l’horaire et même acheter vos billets: https://www.cinemadumusee.com/fr/index.snc

12 Commentaires

Classé dans Capsules santé

Témoignage: particularités positives après 10-12 jours et 4 mois de diète hypotoxique

Mme Lagacé,bonjour: d’avoir connu votre livre et les éloges sur votre compte par le site « santé nature innovation » au début de juillet 2019 et d’avoir aussitôt commandé ce livre en librairie , d’avoir appliqué illico vos principes et recommandations, alors que je subissais une crise articulaire depuis quelques semaines, je peux dire que j’ai « revécu » au bout de peu de temps et je vous dois beaucoup; il m’étais impossible par ex d’empoigner un stylo, une fourchette ou un outil ; au bout d’une douzaine de jours il y a eu un mieux…puis petit à petit cela s’est amélioré et après env 4 mois j’ai recouvré une vie presque normale mais je continue le régime car il a grande valeur à présent pour moi ! grand merci à vous de France

Réponse de Jacqueline: merci pour ce témoignage qui démontre une fois de plus qu’une amélioration ciblée rapide de certaines articulations peut apparaître en quelques jours alors que le retour à une qualité de vie globale nécessite généralement quelques mois. Je précise de plus qu’une grande partie de l’intérêt de ce blogue repose principalement sur vos témoignages qui sont beaucoup plus stimulants pour la majorité de mes lecteurs que les explications scientifiques des principes de base de la diète hypotoxique.

Poster un commentaire

Classé dans Témoignage spécial

Mes meilleurs souhaits pour la décennie 2020

À tous,  je  souhaite que la décennie 2020 soit l’occasion pour chacun.e d’entre nous d’actualiser dans nos vies les vraies valeurs humaines, soit l’Amour, l’Empathie et le Sens de la  Justice;  c’est grâce à ces valeurs universelles que les connaissances fabuleuses qui s’accroissent de nos jours de façon exponentielle dans tous les domaines pourront permettre de résoudre les problèmes importants qui menacent notre survie.

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

20 Commentaires

Classé dans Messages

Témoignage et information importante à propos de l’autisme

Message de Jacqueline: je vous encourage à prendre connaissance de ce site destiné à aider les parents d’enfants autistes.

https://www.approcheglobaleautisme.org/
Bonjour voici un site d’informations sur l’autisme et ses troubles médicaux associés. Ma fille avait une dysbiose et un candida albican. Terminé. Son comportement, immunité et son système digestif ne pose plus de problèmes.  Corinne

7 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage d’Aurélie: les effets du gluten sur le fonctionnement de son cerveau

Bonjour,

Votre article me rassure (Exemple flagrant de désinformation concernant le gluten)
A la base, je pensais il y a 1 an et demi un peu comme tout le monde que le « sans gluten » est un effet de mode.
Aujourd’hui, après avoir entamée à plusieurs reprises un régime « sans » d’au moins trois semaines puis reprise, je peux dire que le gluten à un réel impact négatif (en tout cas chez moi).
En effet, je ne comprenais pas pourquoi mon alimentation changée et équilibré en réduisant quasiment le sucre à néant j’avais toujours mal aux dents après brossage et des fatigues, des sautes d’humeur puis un manque énorme de concentration d’ailleurs depuis mon enfance et une capacité de mémoire alternée et défaillante.
Enfant, j’ai même étais hospitalisée à cause de problème dentaire avec aphtes récurrents.
Bref, j’ai entamée un régime de trois semaines voire un mois sans gluten et les effets était spectaculaire sur ma mémoire, ma concentration, mes allergies respiratoires, mon humeur, ma joie de vivre etc…
Pourtant, j’ai fait un dépistage par un gastroentérologue et rien à signaler mais peut-être que le résultat a été faussé car j’avais repris du gluten depuis peu.
Après les produits laitiers à petite d’ose n’ont pas de réel impact négatif sur ma santé.
Le plus traître avec le gluten, durant la mastication et la digestion pas d’effet négatif, mais après deux jours les effets se font ressentir.
Surtout au niveau du cerveau embrouillé et des mucus nasales.

Voilà.
Aurélie

Réponse de Jacqueline: L’analyse des témoignages reçus sur mon blogue montre qu’il y a une grande diversité du niveau d’intolérance face aux différents aliments pro-inflammatoires, ce qui peut expliquer que les produits laitiers que vous prenez à petites doses sont sans effets négatifs pour vous. Pour comprendre pourquoi un gastroentérologue ne peut généralement pas diagnostiquer chez les non coeliaques un problème d’intolérance au gluten , lire mon article intitulé: « Tests pour les réactions alimentaires adverses + 10 témoignages »

2 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Olivier recommande la lecture d’un livre sur les vaccins du nourrisson

Bonsoir, sur le sujet des vaccins, les ouvrages les plus scientifiques sont à mon avis ceux du Dr de Lorgeril. Ce sont les livres d’une série en cours « les vaccins du nourrisson », avec des analyses de toutes les données disponibles. Un des constats qui est frappant, c’est l’extrême rareté et fragilité des données scientifiques derrière plusieurs de ces vaccins. Plusieurs notions sont abordées comme le remplacement constaté des sérotypes, par exemple suite à des vaccins contre les méningites. Bref je les conseille vivement.

Réponse de Jacqueline: Oui, les vaccins sont indispensables car ils constituent le meilleur moyen de prévention contre la plupart des maladies contagieuses.  Les modes de production et d’applications des vaccins sont-ils parfaits? Non,  il y a une large place à amélioration et le fait de taire certains problèmes concernant les vaccins a comme conséquence que les compagnies pharmaceutiques qui les produisent n’investissent pas les efforts  et l’argent nécessaires à leur amélioration puissent que le silence ou l’ignorance de nos Institutions les confortent dans leur laisser faire.

Je recommande les livres du Dr Michel de Lorgeril car ce dernier tout en dénonçant les mauvaises pratiques médicales fait montre d’un esprit scientifique ouvert ainsi que de prudence et tente de faire la part des choses entre le positif et le négatif en s’appuyant sur des données scientifiques.

Pour plus d’informations: https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/analyse-scientifique-de-la-toxicite-des-vaccins/

2 Commentaires

Classé dans Livre

Entrevue et article très pertinents de Thomas Mulcair

1) Entrevue de Thomas Mulcair:

https://www.qub.radio/balado/on-est-pas-oblig-d-tre-d-accord-sophie-durocher/episode/thomas-mulcair-pr-cise-sa-position-sur-lhom-opathi?fbclid=IwAR3F8e_rmNiWyYJJ9J4fkPuMLvRXhDRPChHJvVTWrlReMi9cs2-GT6TA9JY

2) Article de Thomas Mulcair (Toronto Sun, 19/10/2019) traduit en français.

MULCAIR: Supreme Court’s naturopath ruling has broader lessons

MULCAIR: La décision de la Cour suprême en matière de naturopathie, une leçon d’ouverture.

Les Canadiens sont habitués aux différences régionales et aux conflits de compétence entre les provinces. L’existence persistante de règles extrêmement différentes régissant les professions, d’une province à l’autre, pose certes des problèmes à notre droit à la mobilité, mais elle peut également affecter les libertés individuelles.

La semaine dernière, la Cour suprême a rappelé au Québec qu’au moins le droit pénal est uniforme pour tous les Canadiens. Cette décision pourrait également rendre la vie plus facile à ceux qui cherchent à avoir accès à des pratiques médicales alternatives au Canada.

Le cas concernait une naturopathe de Montréal, Mitra Javanmardi. Elle avait été mise au pilori après qu’un homme âgé et malade soit allé la voir pour se faire soigner et elle lui avait fait une injection. L’un des flacons était contaminé et il est finalement décédé. Bien que les injections soient légales pour les naturopathes dûment formés dans la plupart des provinces, la profession n’est pas reconnue au Québec.

Elle a été accusée de crimes très graves, notamment «d’homicide involontaire coupable». L’affaire a été jugée et elle a été acquittée sous tous les chefs. La chasse aux sorcières s’est poursuivie et la Couronne a rapidement interjeté appel devant le plus haut tribunal du Québec. C’est là que ça devient intéressant.

Comme la Cour suprême l’a clairement indiqué, la Cour d’appel du Québec n’a pas elle-même suivi une règle de base: le juge du procès doit déterminer les faits dans une affaire criminelle, la Cour d’appel ne peut que vérifier si la loi a été correctement appliquée. La Cour suprême a reproché à la Cour de Québec d’avoir établi ses propres faits.

La Cour suprême amorce sa décision en soulignant le haut niveau d’éducation, de formation et d’expérience de Javanmardi et déclare que cette dernière était pleinement compétente pour administrer l’injection, même si cela n’est pas autorisé par la loi québécoise, et rétablit son  acquittement.

À première vue, le cas pourrait surprendre les habitants de la plupart des provinces, car la médecine naturopathique est largement autorisée et réglementée au Canada. Au Québec, le Collège des médecins jouit toujours d’un monopole étendu et poursuit de manière agressive toute personne qui se présente sur son terrain, ce qui inclut plusieurs poursuites contre Javanmardi elle-même.

Leur justification est simple: ils protègent le public! En fait, les Québécois ont un choix étrange. Ils peuvent traverser la frontière en Ontario où des organismes professionnels réglementés supervisent les naturopathes et les homéopathes, ou tenter leur chance au Québec où les meilleurs et les pires (pratiques) sont dans le même vide juridique. Dans la Belle Province, n’importe qui peut s’attribuer un titre (naturopathe ou autres)  qu’il ait ou non une formation ou une expertise.  Tous sont traités pareillement et ne sont pas protégés des poursuites quelle que soit la qualité de leur formation alors que du même coup leurs patients n’ont aucune garantie quant à la reconnaissance de leur compétence.

Je dois dire que je ne suis pas un observateur neutre dans tout cela. J’ai été président de l’Office des professions du Québec pendant six ans et nous avons mené une vaste étude sur les médecines alternatives.  La Commission avait besoin d’experts pour son étude et, en tant que l’un des rares docteurs en naturopathie pleinement qualifiés et formés au Québec, Javanmardi a collaboré à notre étude et son expertise a éclairé notre travail. Je la suis de près depuis le début et j’ai assisté à son audience à la Cour suprême en mai dernier. Je travaille également dans ce domaine en tant que conseiller.

Le monopole médical était une bonne idée lors de sa création. Il  a suivi une progression naturelle face à la science et a permis l’instauration de pratiques plus sûres et plus uniformes.

Dans le monde d’aujourd’hui, les gens sont plus informés que jamais et cela nécessite une raison impérieuse pour leur retirer le droit de prendre des décisions par eux-mêmes. Il existe de nombreuses pratiques médicales alternatives, anciennes et nouvelles, qui procurent un traitement, un réconfort et un soulagement aux patients que  la science ne peut pas nécessairement expliquer complètement. Ces pratiques doivent maintenant être réglementées dans l’intérêt public et non pas poursuivies sous prétexte de protéger le public.

Les régimes de réglementation provinciaux, à commencer par ceux du Québec, qui favorisent toujours le monopole médical au dépens des droits des patients devront changer, ce qui est une très bonne chose pour nos libertés individuelles.

 

 

1 commentaire

Classé dans Entrevues, Sujets d’intérêt

L’Hon. Thomas Mulcair et Dre Christiane Laberge font le point avec experts et patients sur l’homéopathie

À tous mes lecteurs qui souhaitent que soit respectée l’autonomie du patient concernant ses objectifs de soins de santé et décisions de traitement tel que mentionné dans la loi sur la santé et les services sociaux, Chapitre 1, section des Droits des usagers, articles 4, 5,6 et 8, je recommande de prendre connaissance de  l’article suivant :

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/l-hon-thomas-mulcair-et-dre-christiane-laberge-font-le-point-avec-experts-et-patients-sur-l-homeopathie-863787846.html

ainsi que du lien vers le nouveau site de la coalition pour l’homéopathie

http://cphq.ca/

et le rapport australien dissimulé au grand public:

Rapport australien – un premier rapport dissimulé au grand public

 

 

 

1 commentaire

Classé dans Débats

La réponse de la ministre de la santé à notre pétition sur la santé intégrative

Pour lire la réponse de la ministre de la santé Danielle McCann, suite à notre pétition citoyenne intitulée « Mise en pratique de la démarche de santé intégrative »,  signée par 9176 Québécois  et déposée le 28 mai 2019 à l’Assemblée Nationale du Québec par la députée de Soulanges, Marilyne Picard, cliquer sur le lien suivant:

http://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/consulter-petition/index.html

1) Vous arrivez alors sur la page Consulter une pétition présentée à l’Assemblée. Vous devrez alors écrire  santé intégrative dans la fenêtre située juste sous les termes suivants: « Recherche par mot clé dans les pétitions » et cliquer sur Rechercher.

2) Vous verrez alors  Mise en pratique de la démarche de santé intégrative et sous « Réponse du gouvernement », il s’agira de cliquer sur 2019-10-01 pour lire la réponse de la ministre de la santé Danielle McCann.

3) Suite à la lecture de cette lettre,  j’apprécierais savoir, si selon vous,  les réponses de la ministre répondent de façon pertinente à chacune des 4 demandes de notre pétition et dans les cas où votre réponse est négative,  ce serait très apprécié si vous pouviez expliquer pourquoi.  Merci de vous impliquer pour augmenter la qualité et la diversité des soins de notre système de santé public.

À titre de rappel, voici les quatre demandes énoncées dans notre pétition :

Nous, soussignés, demandons au gouvernement  du Québec d’amender la loi régissant les  soins de santé afin que :

  • soit respecté l’autonomie du patient concernant ses objectifs de soins de santé et décisions de traitement.
  • les médecins ne puissent pas être reconnus coupables de faute professionnelle ou d’incompétence parce qu’ils recommandent ou pratiquent une thérapie non conventionnelle ou qui s’écarte de la pratique médicale en vigueur, sauf s’il est démontré que la thérapie complémentaire pose un plus grand risque pour la santé du patient que la pratique de la médecine conventionnelle.
  • les associations de thérapeutes formés de façon rigoureuse en santé intégrative puissent obtenir plus facilement justice pour la reconnaissance d’un statut professionnel qui permettrait ainsi de mieux protéger le public.
  • les soins de première ligne puissent être décentralisés et administrés par d’autres groupes de praticiens de médecine intégrative formés en ce sens.

Merci à tous ceux qui ont signé la pétition et qui s’impliquent pour qu’une réelle médecine intégrative devienne une réalité au Québec.

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

12 Commentaires

Classé dans Débats

Seconde méditation guidée de Marie-Eve Labrie

Voici la  2ième méditation guidée produite par Marie-Eve Labrie ainsi que ses commentaires:
« Cette fois ci, j’aborde les différents cycles de nos vies.
Cette méditation devrait apporter du calme et de la confiance.
Je vous suggère de la faire pendant 30 jours afin que le mantra soit bien ancré.
Aimez et partagez 🙂
NAMASTE et au plaisir! »

https://www.youtube.com/watch?v=sMLav9YYEcU&feature=youtu.be

**Abonnez-vous à ma chaîne si vous désirez les recevoir directement!

Poster un commentaire

Classé dans Capsules santé