Message encourageant pour ceux qui souffrent de cystite interstitielle

La cystite interstitielle est une maladie d’inflammation chronique de la vessie. Jacqueline vous propose de lire également son article intitulé: Conseils pratiques pour prévenir les infections urinaires et leurs récidives

Bonjour,
Je suis une jeune femme de 30 ans à qui ont a diagnostiquée la cystite interstitielle en 2008. L’urologue m’avait prescrit de la médication, mais également de la physiothérapie périnéale parce que, à cause de mes douleurs à la vessie, j’avais développée le syndrome périnéal douloureux et une hypertonie. Ironiquement, ce syndrome périnéal douloureux, cette contraction permanente de toute ma zone pelvienne renforçait ma douleur. Un organe qui a mal se crispe, un organe qui se crispe a mal……c’est un cercle vicieux horrible. J’avais mal jusque dans le dos. Au début le médecin croyait même que j’avais des pierres au rein.
J’ai aussi eu des dilatations de la vessie, faites par l’urologue. Au cours de cette expérience, j’ai côtoyé une femme dans ma chambre d’hôpital qui avait la cystite interstitielle depuis plusieurs années et qui suivait le processus médical “normal”. Elle était dans une état pitoyable. Ne pouvait plus travailler et était visiblement en dépression par dessus le marché. Ça a été un choc pour moi et j’ai décidé que je ne voulais pas être un cobaye, un malade qui subit passivement des traitements.
J’ai décidé de ne pas prendre la médication prescrite par le médecin (dont il ne pouvait pas m’assurer l’efficacité et qui entraînait de graves effets secondaires). Le médecin m’a expliqué que ce médicament agissait en créant une couche protectrice sur ma vessie, pour diminuer l’inflammation.
J’ai donc décidé de me donner 6 mois pour tester des choses naturelles après quoi, si je n’avais pas vu une diminution significative de ma douleur, je prendrais le foutu médicament. Je suis allée voir une nathuropathe (reconnu et compétente pour ce genre de problèmes). J’ai continuée à faire la physio en plus de voir une ostéopathe régulièrement. Ces trois personnes m’ont été d’un support psychologique très précieux et m’ont aidé à ne pas me décourager et à persévérer.
Avec la naturopathe, j’ai entrepris un régime assez draconien pour couper toute source d’inflammation potentielle pour laisser le temps à ma vessie de se reconstruire et pour couper le cycle de l’inflammation.
Pas d’alcool, pas de sucre industriel, alcaliniser mon alimentation le plus possible, remplacement du blé par d’autres céréales, boire beaucoup etc. Je ne connaissais pas le régime que propose Jacqueline, mais je crois que beaucoup de principes se recoupent. Je dois aussi dire que j’ai bu des litres de tisane à la guimauve à chaque jour. La guimauve agissant comme un émoliant des voies urinaires et digestives (un peu comme le médicament chimique proposé par le médecin). J’ai réussi rapidement à diminuer ma douleur. Maintenant, je n’est presque plus jamais mal. Je peux dire que j’ai vaincu la cystite interstitielle. Je ne suis plus le régime de façon aussi drastique même si j’en ai intégré une grande partie dans mon alimentation. J’ai eu des petites rechutes, dans des moments de grands stress ou d’excès, mais je sais comment les contrôler.
Je crois qu’un des élément le plus important de ma démarche a été le pouvoir et la prise que j’ai pu avoir sur ma santé. Avec ma naturopathe, mon ostéopathe et mon physio, j’ai cessé de me percevoir comme atteinte d’une maladie chronique. J’ai cessé d’être passive et dépendante d’un médecin que je voyais tous les 6 mois…..
Quand j’ai finalement revu l’urologue et que je lui ai raconté mon expérience, je lui ai demandé pourquoi il ne m’avait pas parlé des autres possibilités à la médication. Pourquoi il ne m’avait pas dit qu’avec mon alimentation, je pouvais avoir un grand impact sur cette condition. Il m’a dit que c’est parce qu’il sait que c’est difficile, que ça demande de la rigueur et des ressources intellectuelles…..bref, les médecin décident pour vous que vous n’êtes pas capable d’agir sur votre santé alors que c’est faux!
En espérant que mon histoire puisse donner un peu de courage et de confiance à ceux qui vivent avec la cystite interstitielle!

154 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

154 réponses à “Message encourageant pour ceux qui souffrent de cystite interstitielle

  1. France Dufour

    Bonjour, je tiens à dire que le monde médical n’est pas trop au fait de ce genre de condition. Après une douzaine de visites à des médecins généralistes et 2 gynécos, j’ai su ce que j’avais après 7 ans, grâce à une physio spécialisée en douleurs pelviennes. J’ai appris son existence par une connaissance, elle exerce dans une clinique spécialisée. J’allais la voir pour supposément une vulvodynie et elle a réfuté cette condition. Sous ses conseils, j’ai consulté diététicienne, urologue et spécialiste en clinique de douleurs. J’ai déjà le colon irritable et le rgo, la ci complète ce joyeux trio. Pour résumer, déjà de savoir ce que j’ai, aide. L’alimentation, le stress et les règles sont les déclencheurs. J’ai une liste des aliments habituellement bien tolérés, à essayer et à éviter. Chaque personne est unique et devra faire des essais erreurs. C’est inscrit aussi quoi manger sans gêne lors de crise. Je bois l’eau du robinet préalablement déchlorée toute la nuit. 3 litres par jour de prérérence, j’arrive à en boire environ plus ou moins 2. La chaleur sur le bas ventre aide à la douleur. Mon uro m’a prescrit du phénazopyrridine, c’est un analgésique exprès pour la vessie. La détente en tout genre est prescrite, j’ai même essayé l’accuponcture, c’était bien sauf l’aiguille dans le périné, ce qui n’aidait pas, ainsi que des manipulations de physio trop intenses. Je prends aussi du lyrica, mais j’suis pas capable d’évaluer si ça donne quelque chose. J’ai 53 ans et j’ai três hâte d’être ménopausée pour que les règles cessent de me donner les plus grosses crises. Stress et nutrition ensuite. J’ai prit note de toutes les idées inscrites dans ce blogue, rien n’est à négliger. Mes solutions ne seront pas nécessairement toutes les vôtres!!!

  2. fournier

    Bonjour on m’a détecté une cystite interstitielle depuis l’âge de 50 ans et je n’ai plus qu’un rein, j’ai de la difficulté à uriner, je ne sais plus quoi faire

    • Jacqueline

      Je vous recommande fortement de consulter La clinique d’ostéopathie Camirand Muzzi http://www.cliniquecamirandmuzzi.com

      40, chemin Bates, #100
      Montréal (QC) H2V 4T5
      Téléphone : +1 514-273-6136
      Fax: +1 514-273-6101 Horaire du secrétariat : De 9 h à 16 h du lundi au vendredi

  3. Joanne Cassidy

    Bonjour moi aussi je me suis guéri avec la diète. Pendant plus de 7 mois je me suis gardé un journal d’alimentation. De temps en temps si je triche trop (chocolat noir, thé noir, etc) les symptômes recommence.

    En plus, des bains tièdes, méditation, huile de coconut bio sur la vulve ou rectum si vous avez des brûlants et un ice pack sur votre abdomen aide à réduire l’inflammation.

    Bon courage, il y a de l’espoir.

    Joanne

    • Jacqueline

      Merci Johanne pour votre témoignage qui pourra être utile pour plusieurs personnes.

    • Marie

      Bonjour

      Quand vous parlez de l’huile bio sur la vulve c’est pourquoi?
      Avez vous l’urètre qui a vous faisait mal ?
      Merci de bien vouloir me répondre 🙂

  4. Lucie

    Bonjour,
    J’ai 21 ans, et on ne m’a jamais diagnostiqué avec une cystite interstitielle mais j’en ai tous les symptômes, cependant en plus de ça, je souffre de gros disfonctionnements en terme de digestion (très mauvaise digestion, diarrhées, ballonnements, constipation, etc…). Cela a commencé durant ma deuxième année de classe préparatoire aux grandes écoles, il y a 3 ans. Je suis très fatiguée, lire votre message me rassure, et j’aimerai beaucoup consulter le naturopathe que vous avez consulté, si vous pouviez me donner son nom, ça serait chouette. Comme vous, je ne souhaite pas du tout prendre les antibiotiques et médicaments, j’aimerai me guérir naturellement, je suis super jeune et j’ai pas envie que ma vie entière devienne un enfer… si vous pouvez m’aider..
    merci d’avance

    • Jacqueline

      Tout d’abord comme première démarche, suivre les règles de la diète hypotoxique pourrait grandement vous aider. Il serait important que vous lisiez mon article suivant: Tout ce que vous voulez savoir sur la cystite interstitielle ou vessie douloureuse. Aussi prenez la peine de lire les témoignages de lectrices en inscrivant « cystite interstitielle’ dans la fenêtre « Recherche article » sur la page d’accueil, cela pourrait vous inspirer. Selon votre commentaire, vous habitez probablement la France, il y a certainement des thérapeutes en médecines complémentaires en France qui pourraient vous aider.

  5. Gnizako jessica

    Bonjour, je suis atteinte du syndrome de la vessie douloureuse depuis 5 ans maintenant. C’est insupportable de vivre ça. Au départ je ressentais les douleurs qu’après ma période d’ovulation. J’ai mis un implant contraceptif et çà été un enfer pour moi. Javais constamment mal, toujours envie d’uriner et les douleurs étaient deux fois plus fortes. Après le retrait de l’implant, les douleurs ont recommencé a se faire sentir juste après ma période d’ovulation. J’ai vu un médecin qui m’a fait faire un traitement anti-douleurs et antibiotiques. J’ai l’impression que ça n’agit plus. J’ai de plus en plus mal.
    J’ai lu pas mal de commentaires ici, je vais essayer de voir un urologue et changer mon alimentation.
    J’espère guérir de cette fichue maladie

    • Jacqueline

      Si vous lisez sur mon blogue l’article intitulé : tout ce que vous désirez savoir sur la cystite interstitielle ou vessie douloureuse

  6. Sam

    Bonjour,
    J’ai ma fille de 6 ans atteinte de la cystite intertistielle. On est passé par tous les examens médicaux , on vu pédiatre, chirurgien urologue et pour finir un professeur à l’hopital « RoBert Debré » .
    On nous a dis qu’il faut aller au pôle anti-douleur et voir un psychologue pour ma fille.
    . Tous les médecins consultés ont vu ma filles en crise , se tordre de douleur jusqu’a Ne plus marcher mais ils m’ont apporté aucune solution à sa maladie.
    A ce jour elle souffre toujours autant , elle ne peut pas aller à l’ecole , ne peux pas faire d’activité physique et je n’ai toujours pas de remède pour la soigner . Et il serait très difficile de lui faire faire un régime drastique ou de lui faire boire 2 à 3 litre de thisane par jour. Elle n’ a que 6 ans . Et nous sommes dépassés et ont ne saient plus quoi faire.
    Si une personne peut nous donner des conseils ou nous apporter son expérience pour un enfant de 6ans .
    Merci pour votre attention
    Vous souhaitant une bonne journée

    • Jacqueline

      Bonjour Sam,

      Je suis certaine qu’il est possible d’aider véritablement votre fille qui souffre de cystite interstitielle (syndrome de la vessie douloureuse). Comme première étape je vous conseille fortement de lire avec attention le document que j’ai produit et publié sur mon blogue ( « Tout ce que vous voulez savoir sur la cystite récidivante (interstitielle) ») avec la participation de la physiothérapeute-ostéopathe Nathalie Camirand (http://www.cliniquecamirandmuzzi.com)qui a une large expertise en cystite interstitielle. Prenez tout le temps nécessaire pour bien intégrer ce document qui va vous permettre de mieux comprendre les échecs vécus et les approches à favoriser pour que votre fille retrouve la santé. Après avoir lu et compris les différentes démarches à entreprendre, de l’aide d’ostéopathes français, tels Geneviève Kermorgant et Jean-Yves Kreiter (Leurs paramètres se trouvent facilement sur Google)pourrait être utile tel que recommandés par Nathalie Camirand.

  7. Yamina

    Bonsoir je m’appelle Yamina et je suis comme vous j’ai une cystite interstitielle qui s’appelle maintenant le syndrome de la vessie douloureuse. Il faut prendre tous les matins une cuillère a café moulue de graine de lin avec un peu d’eau, je vais maintenant aux toilettes toutes les heures alors qu’avant j’y allais toutes les 5 à 10 minutes. Je vous conseille aussi de consulter un Ostéopathe pour les massages et miracle , moi personnellement je vais faire pipi maintenant toutes les heures et ça a changé ma vie. De plus en prenant les graines de lin j’ai remarqué que mon urine a repris une couleur normal.
    Bon rétablissement a toutes !
    J’espère que mon partage d’expérience profitera a certaines

  8. Linda

    Bonjour,

    J’ai guéri ma cystite interstitielle (CI) grâce au probiotique fem-dophilus, 1 capsule le matin et 1 capsule D-manose 500 mg le soir.
    Fini les douleurs coup de poignard et l’inconfort. Je peux maintenant consommer du café, des tomates, des épices etc.

  9. florent delhaye

    Bonsoir.
    Est-il possible d’echanger en privé avec une personne qui a guéri de la CI?
    Merci.

    • T.

      Bonsoir,
      Les tisanes de racines de guimauve ainsi que le curcuma liquide sont efficaces dans mon cas.
      L alimentation alcaline joue son rôle aussi. Attention à la dénutrition. La douleur coupe l appétit ainsi que les anti douleurs.
      L acupuncture peut elle aussi jouer son rôle. ‘huile essentielle de tea tree. Efficace en cas de crise. En usage externe.
      Bien à vous.
      Laurence.

    • Marie

      Bonjour Boivin ,
      Est ce possible de pouvoir communiquer par courriel ?

    • Marie

      Moi aussi je voudrais bien … je suis totalement désemparée … ou avec quelqu’un qui a sa et qui essaie pleins de chose peux importe …

    • Jacqueline

      L’article publié en raison du témoignage de Linda devrait vous aider; lire en entier y compris l’article suggéré.

  10. florent,

    Bonjour.
    Avez vous des solutions naturelles contre la prostatite chronique non bacterienne? merci

    • Jacqueline

      Prostatite veut dire inflammation de la prostate. Une alimentation anti-inflamamtoire telle la diète hypotoxique suivie sérieusement pourrait vous aider.

  11. Marie

    J’ai lu ailleurs sur votre site ( je ne trouve plus ou ) que la clinique d’ostéopathie demande d’aller passer un test pour savoir si nous avons une bactérie dans les intestins … je suis au Canada ( rive sud de Montréal ) où pourrai-je aller faire ce test ?

    Selon eux il pourrait y avoir un lien ? Pouvez vous m’expliquer svp

    • Jacqueline

      Normalement, il faut une prescription d’un médecin pour aller passer ce genre de test. Ce dernier vous renseignera sur le laboratoire. Certaines bactéries pathogènes peuvent effectivement débalancer l’équilibre de votre microbiome intestinal et favoriser divers problèmes de santé.

  12. Benjamin M

    Bonjour,

    Quels types de noix faut-il éviter ?

    En 2012 j’étais opéré pour un cancer de la vessie, j’avais 30ans… après résultats des biopsies aucune cellule cancéreuse alors la CI a été posée.
    Depuis je souffre de douleurs chroniques très handicapantes mais gérables.
    Sauf que depuis 1an, rechute avec coups de poignards à vouloir mourir, jour et nuit, sans répit.
    A la cystoscopie ça parait propre mais avec l’hydrodistension de février 2019, la vessie est fichue, il faut la retirer.
    Je me donne quelques mois pour essayer ce nouveau régime et j’espère garder ma vessie le plus longtemps sans ces coups de poignards.

    Une demande d’ALD est en cours auprès de la sécu, je suis en France.

    Merci pour votre livre !

    Benjamin

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Les noix sont parmi les aliments les susceptibles de provoquer des intolérances alimentaires, c’est pourquoi vous êtes la meilleure personne pour déterminer si vous les supportez ou non. La seule chose qui concerne tout le monde est qu les amandes cuites à plus de 110°C doivent être évitées en raison de la formation de glycotoxines. Je vous réfère quelques noms de thérapeutes qui pourraient vous aider, lesquels noms m’ont été transmis par une thérapeute qui travaille dans ce domaine: Dr Donatini gastro-immuno-entérologue travaillant avec de très bons protocoles pour traiter le microbiote et Genevieve a kermorgant comme ostéopathe près de Toulon ou Jean-Yves Kreiter md ostéopathe dans la région de Bordeaux .

  13. Laurence

    Bonsoir à tous,
    Pour la cystite intertitielle, le centre anti douleur m à fortement conseillé de ne surtout pas cconsommer de NOIX. Qui sont potentiellement un poison pour la ci.
    Bien à vous.
    Laurence.

  14. Marie

    Bonjour

    Suite à une infection urinaire bactérienne ecoli qui a durer presque 3 semaines car résistante au antibiotiques j’ai encore des douleurs à la vessie et sentiement de pression . En début de semaine test d’urine négatif alors plus d’infection mais moi encore un reste de symptôme . Prochaine étape se serait d’aller voir un urologue et j’ai très peur d’y aller car ont ma dit que sa faisait très mal ! Et j’ai surtout peur du résultat d’une vessie douloureuse.

    Hier je suis aller acheté au naturiste de l’extrait de pamplemousse. Je voudrais savoir qu’est ce qui peut aider à restructurer la vessie ? Je suis au Canada alors je sais pas si les produits son les mêmes ailleurs
    Mardi je vais voir mon ostéopathe aussi

    Je prends des probiotiques aussi
    Merci de m’aider

    • Jacqueline

      Bonjour, Prendre des probiotiques Flore Suprême pour femme et soutien vaginal pourrait vous aider (la santé du vagin influence fortement la vessie et ses conduits qui sont anatomiquement très proches.
      Plutôt qu’aller consulter un urologue, je consulterais la clinique Camirand/Muzzi dont les coordonnées sont sur mon blogue et qui est spécialisée dans ce genre de problème.

    • Marie

      Est ce qu’il y en a qui s’en est sortie et qu’il ne sente plus la pesenteur dans la vessie ???!!

      Qu’avez-vous faite ?

    • Boivin

      Bonjour Marie,
      J’ai 29 ans et exactement le même problème que vous. Dites moi si celà a finalement fini par partir. Je vous tiendrai également au courant de mon côté si j’en trouve la cause et s’il y a eu des pistes de solutions.
      Bonne chance

  15. sylvie choulet

    bonjour, atteinte de cystite interstitielle depuis 2002, mon parcours ressemble un peu au vôtre. Après avoir été suivie pendant 2 ans par un urologue qui m’a prescrit des médicaments, fait subir 4 hydro distensions et des instillations de DMSO, sans aucun résultat et ne prenant pas en compte mes réflexions lorsque je lui disais que j ‘avais l’impression que mes symptômes s’aggravaient selon ce que je mangeais, j ‘ai décidé de le laisser et je me suis tournée vers les médecines douces. De 2004 à 2008, j ‘ai été suivie par un médecin homéopathe et ostéopathe qui m a donné un traitement en fonction de mes « trop pleins » et carences et qui m a conseillé sur l’ alimentation pour alcaliniser les urines. Grâce à lui mes douleurs quotidiennes ont disparues et j’ai appris à gérer lorsque je fais des excès alimentaires.

    Malgré celà il restait le problème des nombreuses mictions de jour comme de nuit, car ma vessie s’est « cartonnée » à cause de la maladie et a une toute petite contenance. 5ml par miction 10 ml quand je suis en grande forme!
    Et puis au mois de mai de cette année j ai rencontré une personne professeur de yoga et de méditation qui possède un appareil appelé OLOM. j ai fais 15 séances d’olom, j ai supprimé le gluten, fais une cure d ‘extrait de pépins de pamplemousse et de D-mannose et depuis début décembre,il se passe quelque chose! outre le fait que je ne sens plus ma vessie, mes mictions ont augmenté en volume, 15ml à 20ml et vendredi je suis restée 3h sans uriner;ça ne m’est jamais arrivé depuis 16 ans!

    Je ne sais pas si cela relève du miracle ou de tout ce que ns avons mis en place depuis mai, mais en tout cas les faits sont là!!
    je croise les doigts pour que ça dure car cela signifirait que je suis guérie et que l’on peut donc se soigner de cette fichue maladie!!!

    Sylvie

    • Jacqueline

      Merci Sylvie pour ce témoignage exceptionnel qui démontre l’importance de garder l’esprit ouvert et de continuer à chercher des solutions pour résoudre un ou des problèmes de santé qui portent atteinte à notre qualité de vie.

    • Marie

      Je voudrais bien échanger en privé ( par courriel avec quelqu’un qui a une cytiste interstielle) est ce que quelqu’un voudrait ?
      J’ai 30 ans , comme j’ai expliqué plus bas dans les messages j’ai eu une infection urinaire …

      Sa fait depuis janvier que je suis encore sur un symptôme de pression dans la vessie . J’ai fais beaucoup de recherche et je cherche encore beaucoup …

      Si quelqu’un voudrait échanger j’aimerais vraiment sa car je me sens vraiment seul avec mon gros problème.
      Merci

    • Jacqueline

      Bonjour, Je reconnais que le soutien de personnes affectées du même problème de santé est positif mais consulter un(e) spécialiste de médecine complémentaire dans ce domaine est nécessaire. Je vous recommande la clinique d’ostéopathie Camirand Muzzi http://www.cliniquecamirandmuzzi.com

  16. bonjour moi j’ai pas de medecin j’ai vue un naturopathe pour la 2e fois cette année un suivi hier, et je me demandais si tu peux m’aider je coupé les sucres depuis plus de 18 mois pour contrer le cancer car ma maman en a eu 3, j’ai pas de médecin, mais je vois un naturopathe depuis janvier je l’ai vue aujourd’hui pour la 2e fois, il a checker mon sang et dit que mes pas sure que c ca lol limphosite son basse et de diminuer le sel, le sucre, aliments salé, chocolat, viande rouge, poire, arachides, café, thé. et augmenter celeri, celeri rave, , concombre, eau pomme jaune, ortie noix de grenoble. qu’en pense tu? merci si tu as le temps. Je mange de vrai aliments viande poisson légumes fruit merci

    • Jacqueline

      Bonjour, la seule chose que je peux vous dire c’est que ce naturopathe a raison de vous conseiller d’éliminer le sucre ajouté et de diminuer le sel et les aliments salés, la viande rouge, de consommer plus d’eau, de légumes et de noix plutôt que des arachides. Pour les autres recommandations cela dépend des caractéristiques propres des individus.

    • sylvie

      Bonsoir Nyne,
      Je n’ai pas bien compris, le naturopathe n’ est pas sûr que ce soit une cystite interstitielle? pour ma part, en 2001 mon urologue m’a fait subir toute une batterie d’examens pour être sûr que je souffrais bien d’une cystite interstitielle et écarter tout risque de cancer de la vessie, j ‘ai eu une cystoscopie, cystographie, bilan urodynamique, biopsie. la cystographie a montré que l’intérieur de ma vessie comportait des petits vaisseaux a vif qui saignaient dès que ma vessie se remplissait d’urine, d’où les brûlures.
      Avez-vous fait des examens?
      Si c’est bien une cystite interstitielle, il faut que vos urines soit le plus alcalines possible car si trop d’acidité elles attaquent la paroi interne de la vessie, d’ où l’utilité d’éviter de consommer des aliments trop acides.
      Si les personnes souffrant de cystite interstitielle ont relativement les mêmes symptômes, il semblerait que nous ne réagissons pas tous de la même façon vis à vis des aliments ingérés.
      c’est pourquoi, je pense que chacun doit essayer de supprimer certains aliments dit acide pendant quelque temps , et ensuite les réintégrer séparément en vérifiant comment la vessie réagit.
      En ce qui me concerne, je supporte très bien les concombres ,tomates (cuites ou crues) et tous les légumes en général,les agrumes dont le citron; je bois d’ailleurs un jus de citron froid ou chaud le matin au réveil, car il paraît que le citron a plein de vertu et bien qu’il soit acide au départ, il devient alcalin au moment de la digestion.je pense que ce doit être vrai car, en tout cas, il ne me fait pas de mal.
      Par contre, j ‘ai complètement supprimé le lait et les produits laitiers depuis des années, je mange des desserts au soja, je cuisine à l’huile d’olive (jamais de beurre ou margarine) et huile de colza. je mange peu de viande et jamais de viande rouge, peu de charcuterie, sauf jambon blanc et baccon. Depuis le mois de Mai, j’ai supprimer les céréales du matin ainsi que le lait d’avoine. j’ai supprimé les aliments contenant du gluten, donc, plus de blé, avoine, seigle, orge, plus de pain, de pâtes.j ai remplacé par des pâtes et des biscottes sans gluten, des galettes de riz ou de maïs. je mange des oeufs, du poisson, du riz complet, des pommes de terres,du quinoa.je mange aussi des noisettes ,amandes, des fruits frais ou secs. J’achète des graines de lin, tournesol, courge et sésame que je mélange et mixe et je les soupoudre sur les crudités ,salades de fruits ou autres desserts. je ne mange jamais de sucre blanc, j ‘évite le sucre en général et je le remplace par du miel ou du sirop d’agave .
      En règle général, il faut éviter les produits raffinés, les produits lyophilisés, les excitants : thé,café, alcool, cigarettes.
      Pour ma part, je ne fume pas, je ne bois jamais de vin blanc(ma vessie réagit tout de suite!) j ‘évite tous les alcools forts, mais je bois du vin rouge ou rosé et du pétillant lors de repas en famille ou au restaurant. de même que je me fais plaisir le week end en mangeant un peu de fromage ou des gateaux et je craque aussi sur le chocolat !!!! de toute façon dès que je fais un peu trop d’excès, ma vessie me rappelle à l’ordre le lendemain et à ce moment là, je sais qu’il faut que je boive beaucoup d’eau pour nettoyer
      l’organisme. Depuis un mois, j’ai arrêté les deux cafés par jour parceque j ai remarqué que la vessie me titille moins quand je ne bois pas de café et j ‘ai remplacé par du thé en vrac et de la tisane; je les supporte bien.
      je m’autorise un café le samedi et dimanche.
      J’ai remplacé l’eau que je filtrai par de l’eau en bouteille et l’on m’a conseillé de boire l’eau Mont roucous ou Mont calme (on la donne au nourisson car elle a peu de sels minéraux).
      Et enfin, comme je vous l’avais dit, j ai fais pendant trois mois de Mai à Juillet, une cure d’extraits de pépins de pamplemousse et de compléments alimentaires de D-Mannose et je pense que ça m’a été efficace.
      Parlez en à votre Naturopathe et demandez lui ce qu’elle en pense.
      Voilà, je pense vous avoir à peu prés tout dit, ou en tout cas le principal en ce qui me concerne.
      J ‘espère que celà vous aidera. Donnez-moi si vous pouvez de vos nouvelles.
      Bonne nuit.
      Sylvie

    • Jacqueline

      Merci Sylvie de tenter d’aider les autres tout en étant bien consciente que nous sommes différents et qu’il faut écouter les réactions de son corps, ce que vous démontrez clairement.

  17. CATHERINE Edwards

    Bonsoir, j’ai lu pas mal de commentaires, vous faites références à votre blog mais comment y accéder svp ?

    • Jacqueline

      Bonjour, la preuve que vous avez accédé à mon blogue, c’est que vous avez posé une question et que je vous réponds. Pour accéder à l’ensemble de mon blogue, lorsque vous arrivez sur la page d’accueil, vous découvrez en haut de la page 6 sujets que vous pouvez explorer en cliquant sur les titres; c’est le même proches pour les 20 catégories présentés à la verticale. Vous pouvez également déterminer un sujet de recherche qui vous intéresse à l’aide de la fenêtre « Recherche articles ». Bonne lecture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s