Archives de Tag: polyarthrite rhumatoïde

Témoignage d’Anne: expériences multiples pour se sortir de la maladie (Polyarthrite rhumatoïde)

Bonjour à toutes et à tous,
J’ai 54 ans et la P.R. depuis l’été 2017. Mon premier problème de santé ! Cela a commencé par les mains, mais j’ai d’abord cru que c’était lié à une chute. Puis attaque massive, pieds, genoux, épaules et mains. Après quelques recherches, j’avais déjà supprimé farine de blé, gluten, j’étais beaucoup moins fatiguée et j’ai donc pu supporter les nuits sans sommeil et continuer à travailler. Mais la douleur était telle, qu’un médecin m’a prescrit de la cortisone, soulagement immense après deux mois de torture ; puis après une longue attente, rdv avec rhumatologue et début du traitement de Méthotrexate. En quelques mois, j’avais déjà perdu près de 10 kgs, je pouvais à peine marcher, de grosses difficultés pour m’habiller et tous les gestes du quotidien, je devais même demander de l’aide pour couper mes aliments et enlever le bouchon d’une bouteille d’eau …
Avant la grosse attaque, une copine avait insisté pour que j’aille faire une séance avec une réflexologue plantaire ; j’étais arrivée la main gonflée, douloureuse, avec impossibilité de la mettre à plat. Une heure de massage des pieds et je suis ressortie la main normale ! J’étais sidérée et folle de joie.
Quand j’ai commencé à perdre mes cheveux à cause du traitement (qui avait aussi mis à plat mes défenses immunitaires en seulement deux mois), j’ai tout stoppé, traitement, prises de sang et rdv avec les médecins. Je me suis souvenue de cette séance chez la réflexologue, persuadée que le médicament n’était pas la solution ; j’y suis retournée une seconde fois et j’ai ensuite acheté un livre sur l’acupressure, qui m’a énormément aidée et que je continue à pratiquer, en prévention, quelques minutes par jour, un plaisir. J’ai fait encore plus attention à mon alimentation et supprimé les laitages animaux, privilégié les légumes et fruits bio, achetés chez un producteur local. J’ai aussi acheté le livre d’une certaine Jacqueline Lagacé (tiens tiens !) et j’ai encore supprimé quelques aliments et réintroduit d’autres, je teste, je vois ce que ça donne. Après six mois sans sport, j’ai repris, dès l’arrêt du traitement, une activité sportive, vélo, marche, jardinage, tout ce dont j’avais été privée et qui me faisait tellement plaisir. Je me suis enfin inscrite à des cours de yoga, j’ai appris à gérer le stress (celui des autres, au boulot principalement) et à m’en couper. Je vis normalement, je sens seulement quelques tiraillements quand je fais des écarts alimentaires (pas souvent). Je fuis les médecins, pour la P.R., puisque le seul discours que j’entends et avec l’air condescendant qui va avec, c’est : « vous croyez que vous allez vous en sortir toute seule ?! (sous-entendu, sans traitement) Vous voulez finir grabataire ? » « Oui, oui, le corps – l’esprit, je connais, j’ai une patiente justement … et elle est morte ! »
Je voulais apporter mon témoignage, parce que ce discours me sidère. Et que pour refuser un traitement, essayer de sortir de la maladie autrement, il faut du courage et des encouragements. Ce dont j’ai manqué pendant tous ces mois. Mais quand je vois le résultat, je me félicite tous les matins avant même de sortir du lit !
Bon courage à toutes et tous …. et belle journée !

Réponse de Jacqueline: Merci Anne  de nous avoir fait part de votre expérience inspirante qui décrit  un parcours difficile et courageux afin de retrouver une qualité de vie enviable malgré les pires pronostics.

12 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Message très motivant de Nicole pour Gina, pertinent pour tous

En réponse à Gina Di massimo.

Moi, je fais de la polyarthrite. Ça m’a pris 5-6 mois avant de commencer à voir une amélioration. L’arthrite ou l’arthrose ou tout problème d’inflammation, ça n’arrive pas du jour au lendemain. Ça prend des années pour créer le problème … donc ça peut prendre plusieurs mois pour corriger la situation. Ne lâchez-pas, surtout! Pour les repas, ce qui est bon pour vous est bon pour le reste de la famille. Au début, moi aussi, je faisais un repas pour moi et un autre pour mon mari. Maintenant, mon mari mange comme moi et il ne s’en porte que mieux. On a changé toutes les épices sèches pour des épices sans gluten et j’essaie de prendre des fines herbes nature.

De Jacqueline: Merci Nicole pour ce très motivant  témoignage

14 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Témoignage d’un homme de 51 ans qui a abusé de la vie au maximum et…

Lire la suite

11 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

Un magnifique témoignage cadeau de Silvia (polyarthrite rhumatoïde)

Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Divers, Témoignage spécial

Jean-François réfléchit sur les causes possibles d’une polyarthrite rhumatoïde apparue subitement

Bonjour. Madame Lagacé

Je prends le temps aujourd’hui de vous livrer mon témoignage. À l’automne 2009, j’ai commencé à avoir des douleurs sous les pieds près des orteils. La douleur c’est installée très insidieusement et s’intensifiait de semaine en semaine. Après 10, 15 minute de marche c’était comme si j’avais les deux pieds en feu. L’inflammation s’était bien installée et j’avais quelques orteils très enflées.

Après environ 6 semaines j’ai commencé à avoir des douleur aux deux genoux. Mes genoux sont devenus très enflés et j’avais de la difficulté à plier mes jambes surtout le matin au réveil. Quelques mois plus tard, L’inflammation prenait encore du terrain ce fût au tour de mes main d’être attaquées. Javais un doigt dans chaque main qui ne pliait plus et qui était très enflé.

Encore quelques mois plus tard, ce fût au tour de mes deux chevilles et mes deux poignets de me faire souffrir en plus d’une tendinite près du pouce droit. À l’automne 2011, les raideurs au réveil le matin qui parfois duraient jusqu’à midi se sont installées en plus de douleurs au cou que j’avais de la difficulté à tourner. Je dormais très difficilement, certaines nuits seulement quelques heures avec un sommeil très léger.

Je n’ai pas manqué un jour de travail même si à certains moments, je n’était presque plus capable de marcher. J’ai toujours caché mon problème de santé à mon employeur. Je ne voulais pas me faire arrêter de travailler par mon médecin puisque je n’avais pas terminé mon délais de deux ans pour l’obtention de ma permanence.Je prenait seulement des tylénol 24h/24. Mon médecin m’a donc prescrit de la cortisone et donné un rendez-vous chez le Rhumatologue. Un amie de ma conjointe m’avait parlé de votre livre Comment j’ai vaincu la douleur chronique par l’alimentation. Je me suis empressé de l’acheter et de le lire.

J’ai donc profité du congé de Noël de décembre 2011 pour lire le livre. Étant sous l’effet de la cortisone , la douleur avait disparu presque instantanément. J’ai donc profité de ce regain d’énergie pour tout changer mon alimentation et suivre à la lettre le régime Hypotoxique.

Après 40 jours sous l’effet de la cortisone l’inflammation s’est réinstallée lentement même si j’avais moins de douleur. Six mois plus tard, j’ai rencontré la Rhumatologue elle m’a fait passer une série de tests, et elle n’a rien trouvé mis à part un peu d’érosion à un os du pied. Je lui ai dit que je suivais le régime Hypotoxique du Dr. Jean Seignalet et que mes douleurs avaient diminuée de 75%. Elle continuât à écrire son rapport sans même me regarder ni me poser aucune question à ce sujet.

Mon propre diagnostique c’est la Polyarthrite Rhumatoïde. Tous les symptômes concordaient parfaitement sauf les deux coude où je n’avais pas de douleur.

Aujourd’hui, après deux ans de régime hypotoxique, je peux dire que l’inflammation est disparue, mes deux doigts qui ne pliaient plus sont à 95% normaux. Je dors très bien et je ne prend aucun médicament mis à part le Coumadin. Je fais de la course sur le tapis roulant depuis un an et je vais au Gym 3 fois par semaine, cardio + musculation depuis 3 mois. J’ai environ 23 livres en moins même si je n’en n’avais pas à perdre. Je me sans beaucoup plus en forme qu’avant le début de cette maladie.

Il y a eu des moments où la douleur était insupportable. Et c’est très difficile d’expliquer aux gens qui nous entourent nos problèmes de santé qui nous détruisent carrément l’existence. On n’a plus le goût de rien faire, je me sentais bien seulement lorsque j’étais couché sur le divan.

J’ai essayé de comprendre pourquoi j’en suis arrivé là puisque j’ai toujours eu beaucoup d’énergie et que j’étais très actif physiquement. Je soupçonne que ça puisse être le Coumadin que je prends depuis près de 24 ans qui ait acidifié mes liquides corporels, en plus de ma nourriture; beaucoup de viande, beaucoup de produits laitiers et céréaliers et peu de fruits et légumes.

De plus, mes recherches m’ont conduit à cet actique du Dr. Russell Blaylock sur l’adjuvant nommé squalène (MF-59) que j’ai reçu lors de la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 à la fin du mois d’octobre 2009. Cela concorde parfaitement avec le début de mes douleurs.

Le Dr. Blaylock dit : Il a été montré que ce produit (squalène (MF-59) ) pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus.

Lien : http://expovaccins.over-blog.com/article-vaccin-grippe-a–h1n1—un-neurochirurgien-repute-met-en-garde–37435335.html

Le régime Hypotoxique me permet de continuer à avoir une vie normale, malgré encore un peu de douleur quand je me lève le matin.( raideur ) qui se dissipe rapidement, environ 10, 15 minutes. Si je fait des excès, les douleurs reviennent très rapidement.
Je veux donc vous remercier pour votre grande générosité et votre détermination à vouloir aider des gens comme moi aux prises avec des problèmes de santé où la médecine traditionnelle est impuissante. Votre livre a changé ma vie pour le mieux. Merci et continuez votre beau travail.

Jean-François , 49 ans

15 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial