Témoignages

À la demande de certains des lecteurs et pour faciliter leur consultation, les témoignages démontrant l’efficacité du régime hypotoxique sont maintenant regroupés  sous le titre « Témoignages ». C’est pourquoi, l’administrateur de mon blogue a regroupé les commentaires parus en 2011 et leur a accolé la date de 2012/01/03. Pour les commentaires ainsi classés,  j’ai sélectionné  uniquement les parties qui témoignaient des effets positifs du régime. Il va s’en dire que les commentaires complets apparaissent toujours dans leur forme originale et sous la date de leur envoi dans les parties inscrites sous le terme « Commentaires, questions, ou autres ».  Par contre, à partir de  janvier 2012, les gens ont pu  livrer directement leur témoignage dans la partie Témoignages » identifiée comme telle en haut de la page d’accueil  du blogue.

Il existe également sur ce blogue une partie intitulée « Témoignage spécial ».  Cette section peut être consultée à partir de la classification « Catégories »  placée à gauche de l’écran; vous trouverez ces témoignages  en descendant au 16 ième item/17 items. En fait, il s’agit de témoignages que je trouvais  importants et que je désirais mettre plus facilement à la portée des gens intéressés particulièrement par les témoignages.  Ces témoignages sont toujours visibles également dans les sections où ils avaient été  envoyés originellement par leurs auteurs:  questions,  commentaires ou autres.
Jacqueline Lagacé

Juillet 2012

Je fais parfois un ménage dans les témoignages pour enlever les commentaires qui n’ont  aucun lien avec un témoignage.  Je me suis assurée d’introduire sous forme d’un article ou d’un commentaire les informations qui n’étaient  pas déjà présentes ailleurs sur le blogue.

N.B.: pour lire les témoignages, il faut dérouler le texte.

633 réponses à “Témoignages

  1. Annie

    Bonjour madame Lagacé,
    je souffre de polyarthrite rhumatoide depuis que j’ai 12ans ainsi que de la maladie de Crohn. Je fais le régime hypotoxique de facon très stricte depuis la mi-juillet 2013 avec d’excellents résultats jusqu’à maintenant, D’ailleurs je ne prends plus aucune médication. Par contre, j’ai fait une prise de sang le 24 janv. 2014 qui démontrait une sédimentation à 8
    (ce qui est très encourageant) par contre, une protéine C réactive augmentée à 5.5. Je dois dire que cela m’inquiete énormément. Est-ce que cela signifie que la maladie va revenir, devrais-je m’inquiéter? Car je ne souhaite plus avoir à reprendre de médicaments, j’aimerais me traiter uniquement avec l’alimentation.
    Merci encore milles fois pour tous vos enseignements, j’ai maintenant une belle qualité de vie grâce à vous !!!
    Annie

    • Jacqueline

      Comme votre situation générale semble s’être beaucoup améliorée, il est possible que l’augmentation de la protéine C réactive ait coincidé avec la consommation d’un aliment non conforme que vous auriez introduit dans votre alimentation.

    • blais marc antoine

      Diagnostiqué,sclérose en plaque,mais mes problèmes ont commencé par un taux trop élevé d’arsenic,diagnostiqué par un naturopathe.La médecine traditionnelle croit déceler l’arsenic dans le sang ou l’urine alors que non,seulement dans les cheveux,voir Centre de toxycologie de Québec.Le régime hypotoxique a grandement aidé.2 commentaires,1- il faudrait plus d’emphase sur la Bécel entièrement végétale 2- le lait de soya et les autres peuvent contenir jusqu’à 12% de sucre

    • Jacqueline

      Plus de précisions concernant la présence de sucre dans des breuvages végétariens intéresseraient les lecteurs et quelles sont vos questions concernant le Bécel végétal.

  2. nicole

    bonjour j aimerais savoir si votre régime est bon pour une sclérodermie systémique car j en suis atteinte depuis 17 ans et si cela peut la ralentir merci de me repondre

    • Jacqueline

      Oui et lire les témoignages sur ce sujet.

    • Eric

      Est-ce qu’il est possible de combiner le régime hypotoxique avec les produits de type phytomed ? Merci de bien vouloir me répondre

    • Jacqueline

      Pour ma part, je suis convaincue qu’une bonne alimentation équilibrée et variée telle que l’alimentation hypotoxique est bien supérieure aux suppléments. Dans mon premier livre j’explique pourquoi.

  3. Nicolas B.

    Bonjour Jacqueline,

    Je suis un jeune homme de 25 ans. Ca fait deux ans et demie que je trainais un anxiété chronique doublé d’un dépression larvée. Je suis passé par la case psychologue pour évalué mon état psychologique et décelé un état peut-être pathologique lié à une maladie particulière. Après 6 mois passés au rythme d’un RDV par semaine, le bilan s’avéra négatif on me décela simplement un anxiété situationnelle.
    Pourtant à la suite de ces RDV, je ne me sentais toujours pas mieux et je sentais que quelque chose n’allait pas. Mais quelque chose lié à ma biologie et non lié à mon environnement : J’ai décidé corps et âme de me prendre en main et de trouver le cause biologique de ce mal-être général assez prononcé.
    Ma devise fut : Je ne renoncerais jamais ! car je savais qu’au fond de moi qu’il se passe quelque chose d’anormal. Je commença par faire des analyses de sang sur les acides gras (W3/W6 – EPA/DHA) puis les minéraux essentiels, analyse hématologique, enzymes, hépatobiliaires..etc.
    En fin de compte un scan complet de mon corps. Le bilan est très bref, déséquilibre W3/W6 prononcé, déséquilibre des neurotransmetteur, sérotonine/Gaba/Dopamine..

    Au fil des mois, au bout de 18 mois je commence à comprendre grâce à une autoanalyse très stricte que mon comportement était étroitement lié à l’alimentation. Je décide de faire un test sanguin d’intolérance alimentaire. Et voilà ! je trouve une forte intolérance au Gluten (Gliadine) blé , malt, orge. Je décide par la suite d’enlever tous aliments contenant du gluten.

    Figurez-vous qu’au bout de 30 jours, mon état s’est amélioré de manière spectaculaire, plus de mal au ventre, plus de migraine, plus de mal-être, moins de questionnements personnels ou brouillards, plus de dépendance affective ni de période d’hyperactivité…
    Enfin ! enfin je peux reprendre ma vie, la croquer et profitez du meilleur : projet professionnel et personnel.

    Conclusion : avant toutes choses, veuillez à bien se connaître, à savoir si à l’intérieur tout fonctionne correctement avant d’aller chercher la solution miracle dans la médecine occidentale. Notre médecine moderne fait des choses extraordinaires sur des maladies graves et bien connues, mais tous les maux chroniques sont très mal interprétés par beaucoup de médecins car il est nécessaire pour cela de prendre les symptômes dans son ensemble afin de traiter la cause et non les conséquences. Il me semble que la médecine chinoise possède une longueur d’avance pour cela.

    Nicolas.

  4. Anonyme

    Bonjour Jacqueline, je suis une femme de 32 ans de poids normale. J’ai décidé d’essayer votre régime que je fais depuis maintenant 1 mois et demi. Mon problème, je souffre de troubles alimentaire depuis plus de 15 ans. Plus précisément boulimique. Mes symptôme se résume à avoir des rages de nourriture pour ensuite me faire vomir pour enlever l’inconfort de cet excès. Je ne peux pas passer plus de 2 heures sans manger sinon j’ai des tremblements, faiblesses un peu comme en hypoglycémie. Il m’est impossible de contrôler mes rages, je me sens réellement en manque. Ce problème me rend la vie bien difficile. Depuis les 10 dernières années, il n’y a pas un jour où je ne me suis pas fait vomir… Mais aujourd’hui, ça fait plus d’un mois que je ne l’ai pas fait ! Mes rages de nourriture on subitement disparue, je peux passer du diner au souper sans avoir aucune faiblesse ou sentiment de manque. Votre régime à définitivement changé ma vie ! En analysant le tout, je m’aperçois que mon corps était intoxiqué, « drogué » par la nourriture industriel. Les pertes de contrôle, le sentiment de manque…Tous ces symptômes ont disparue ! J’espère bien que mon témoignage pourra en aider d’autres. Merci mille fois 🙂

  5. Josée Roy

    http://www.fda.gov/Food/FoodborneIllnessContaminants/ChemicalContaminants/ucm053549.htm
    http://www.envirolaw.org/report_how_potato_chips_stack_up.pdf
    On a répertorié les niveaux d’acrylamide des chips et du fast food cuits à très haute température. Intéressant et ça ne donne surtout pas pas le gout d’en manger.
    Josée

  6. Lise de Kappelle

    Comment sait-on que l’on est allergique au gluten? Est-il possible que le gluten soit la cause d’une abondance de gaz intestinaux ? Merci pour votre réponse.

    • Jacqueline

      La seule façon de s’en assurer est de cesser d’en consommer et après 2-3 semaines, recommencer à en consommer. Vous devriez pouvoir observer une différence significative.

  7. Marie-Pier

    Bonjour,

    Je suis une jeune fibromyalgique de 25 ans (traitée par le cymbalta depuis 6 mois, ce qui a diminué d’au moins 50% mes douleurs). Mon médecin est très septique face à votre approche. En plus de dire à quel point cette maladie encore très nébuleuse ne pourrait être simplement diminuée par un régime alimentaire, il me dit qu’il peut y avoir des risques à couper complètement certains aliments, comme développer une allergie au gluten et aux produits laitiers. Il avance également que le sans gluten est une mode qui de est de plus en plus démontrée comme mauvaise pour les non-allergiques. Que lui répondriez-vous? Je ne mange plus de gluten ni de produits laitiers depuis près de 2 mois et je dois avouer que malgré une amélioration de mes douleurs, certaines persistent. Je désire poursuivre. J’aimerais éventuellement cesser de prendre la médication et idéalement, si ma condition me le permet, avoir un 3e enfant. Je suis donc très motivée, mais un peu inquiète face aux réticences de mon médecin. Merci!

    • Jacqueline

      Je vous conseille d’imprimer mon article « L’alimentation hypotoxique peut mettre en rémission une centaine de maladies d’inflammation chronique: pourquoi? et de le donner à votre médecin. N »oubliez pas d’imprimer les 57 références. Cet article se trouve dans « Sujets d’intérêt ». Écoutez votre corps pour identifier s’il n’y aurait pas d’autres aliments qui ne vous conviennent pas. Si vous n’avez pas d’intolérance particulière au gluten et au produit laitier, vous ne souffrirez pas lorsque vous allez recommencer à consommer ces aliments. Par contre, si vous y êtes sensible, votre corps manifestera sa souffrance si vous les consommez à nouveau.

  8. François Major

    2014 devait être l’année pour moi de l’alimentation. Après avoir découvert vos livres chez Renaud-Bray, je pense que cela le sera plus que je ne pensais. À 64 ans, je me lève toujours avec des raideurs lombaires et cervicales que mon ostéopathe ne peut m’enlever. J’ai commencé la cuisine hypotoxique le 6 janvier 2014. C’est une révolution qui me prend des heures d’étude et de travail depuis une semaine. Je suis en processus d’acheter un robot boulanger. Le jeune boulanger français de Première Moissons m’a expliqué que ses beaux pains sont faits à base de blé kamut et d’épeautre et que, pour lui, c’est pourtant la base de l’alimentation humaine…! Je vous suis maintenant. Je vous reviendrai avec des commentaires sur mon état prochainement j’espère.

    • Jacqueline

      Surtout ne pas consommer du blé kamut et d’épeautre car ils contiennent du gluten.

  9. Marie-Soleil Lessard

    Je donne des préparations de lait à mon bébé de 8 mois, puisque je n’allaite plus depuis qu’elle en a 4.
    Je voulais savoir s’il était possible de remplacer ses préparations de lait par autre chose que des produits laitiers.
    J’ai déjà essayé les préparations à base de protéines de soya, malheureusement, cela la fait vomir énormément. Je trouve qu’il n’y a pas grand choix en ce qui concerne les remplacements à l’allaitement. Merci à l’avance!

  10. 4lussluk24

    À Louise Delisle,
    J’ai été diagnostiquée asthmatique et je fais le régime hypotoxique.
    J’ai de bons résultats, cependant je dois éviter ce qui déclenche les allergies. Merci à Jacqueline Lagacé de nous communiquer son savoir .
    Je pense que le plus difficile, c’est de se débarrasser du « connu » en matière de goût….pas de changement pas d’agrément *!*
    Merci à Jacqueline Lagacé qui nous a communiqué son savoir
    qui fonctionne…..sans toutes les pilules qui peuvent nous empoisonner,
    tout simplement en se nourrissant bien.

  11. C.Rousseau

    Est-ce que quelqu’un peut me recommander une marque de pâtes alimentaires qui ne collent pas et qui se rapprochent le plus des pâtes de blé dur? J’ai essayé plusieurs sortes de pâtes et aucune ne me satisfait jusqu’à maintenant.

    • Emma

      Bonjour, essayez les pâtes sans gluten de Catelli, que vous trouverez dans la section régulière des pâtes au Loblaws

    • Bonjour si j’ai bien lu dans les pates catelli il y a de la farine de maïs ce qui n’est pas conforme au régime. Si je suis dans l’erreur j’aimerais que l’on me renseigne

    • Jacqueline

      Le maïs n’est pas conforme.

  12. Jean-François Fortin

    Bonjour. Madame Lagacé

    Je prends le temps aujourd’hui de vous livrer mon témoignage. À l’automne 2009, j’ai commencé à avoir des douleurs sous les pieds près des orteils. La douleur c’est installée très insidieusement et s’intensifiait de semaine en semaine. Après 10, 15 minute de marche c’était comme si j’avais les deux pieds en feu. L’inflammation s’était bien installée et j’avais quelques orteils très enflées.

    Après environ 6 semaines j’ai commencé à avoir des douleur aux deux genoux. Mes genoux sont devenus très enflés et j’avais de la difficulté à plier mes jambes surtout le matin au réveil. Quelques mois plus tard, L’inflammation prenait encore du terrain ce fût au tour de mes main d’être attaquées. Javais un doigt dans chaque main qui ne pliait plus et qui était très enflé.

    Encore quelques mois plus tard, ce fût au tour de mes deux chevilles et mes deux poignets de me faire souffrir en plus d’une tendinite près du pouce droit. À l’automne 2011, les raideurs au réveil le matin qui parfois duraient jusqu’à midi se sont installées en plus de douleurs au cou que j’avais de la difficulté à tourner. Je dormais très difficilement, certaines nuits seulement quelques heures avec un sommeil très léger.

    Je n’ai pas manqué un jour de travail même si à certains moments, je n’était presque plus capable de marcher. J’ai toujours caché mon problème de santé à mon employeur. Je ne voulais pas me faire arrêter de travailler par mon médecin puisque je n’avais pas terminé mon délais de deux ans pour l’obtention de ma permanence.Je prenait seulement des tylénol 24h/24. Mon médecin m’a donc prescrit de la cortisone et donné un rendez-vous chez le Rhumatologue. Un amie de ma conjointe m’avait parlé de votre livre Comment j’ai vaincu la douleur chronique par l’alimentation. Je me suis empressé de l’acheter et de le lire.

    J’ai donc profité du congé de Noël de décembre 2011 pour lire le livre. Étant sous l’effet de la cortisone , la douleur avait disparu presque instantanément. J’ai donc profité de ce regain d’énergie pour tout changer mon alimentation et suivre à la lettre le régime Hypotoxique.

    Après 40 jours sous l’effet de la cortisone l’inflammation s’est réinstallée lentement même si j’avais moins de douleur. Six mois plus tard, j’ai rencontré la Rhumatologue elle m’a fait passer une série de tests, et elle n’a rien trouvé mis à part un peu d’érosion à un os du pied. Je lui ai dit que je suivais le régime Hypotoxique du Dr. Jean Seignalet et que mes douleurs avaient diminuée de 75%. Elle continuât à écrire son rapport sans même me regarder ni me poser aucune question à ce sujet.

    Mon propre diagnostique c’est la Polyarthrite Rhumatoïde. Tous les symptômes concordaient parfaitement sauf les deux coude où je n’avais pas de douleur.

    Aujourd’hui, après deux ans de régime hypotoxique, je peux dire que l’inflammation est disparue, mes deux doigts qui ne pliaient plus sont à 95% normaux. Je dors très bien et je ne prend aucun médicament mis à part le Coumadin. Je fais de la course sur le tapis roulant depuis un an et je vais au Gym 3 fois par semaine, cardio + musculation depuis 3 mois. J’ai environ 23 livres en moins même si je n’en n’avais pas à perdre. Je me sans beaucoup plus en forme qu’avant le début de cette maladie.

    Il y a eu des moments où la douleur était insupportable. Et c’est très difficile d’expliquer aux gens qui nous entourent nos problèmes de santé qui nous détruisent carrément l’existence. On n’a plus le goût de rien faire, je me sentais bien seulement lorsque j’étais couché sur le divan.

    J’ai essayé de comprendre pourquoi j’en suis arrivé là puisque j’ai toujours eu beaucoup d’énergie et que j’étais très actif physiquement. Je soupçonne que ça puisse être le Coumadin que je prends depuis près de 24 ans qui ait acidifié mes liquides corporels, en plus de ma nourriture; beaucoup de viande, beaucoup de produits laitiers et céréaliers et peu de fruits et légumes.

    De plus, mes recherches m’ont conduit à cet actique du Dr. Russell Blaylock sur l’adjuvant nommé squalène (MF-59) que j’ai reçu lors de la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 à la fin du mois d’octobre 2009. Cela concorde parfaitement avec le début de mes douleurs.

    Le Dr. Blaylock dit : Il a été montré que ce produit (squalène (MF-59) ) pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus.

    Lien : http://expovaccins.over-blog.com/article-vaccin-grippe-a–h1n1—un-neurochirurgien-repute-met-en-garde–37435335.html

    Le régime Hypotoxique me permet de continuer à avoir une vie normale, malgré encore un peu de douleur quand je me lève le matin.( raideur ) qui se dissipe rapidement, environ 10, 15 minutes. Si je fait des excès, les douleurs reviennent très rapidement.
    Je veux donc vous remercier pour votre grande générosité et votre détermination à vouloir aider des gens comme moi aux prises avec des problèmes de santé où la médecine traditionnelle est impuissante. Votre livre a changé ma vie pour le mieux. Merci et continuez votre beau travail.

    Jean-François , 49 ans

  13. Laurette

    Depuis 2 semaines, j’ai été diagnostiquée de la maladie de Parkinson. C’est un début seulement. J’ai des raideurs au niveau de la main gauche et un peu au bras mais je n’ai pas de douleur. Depuis 1 semaine, j’ai commencé ce régime de madame Lagacé. Puis-je espérer que ce régime fera en sorte que mes raideurs n’augmenteront pas ? Je fais aussi plus d’exercices physique. Merci pour votre bon travail!
    Laurette.

    • Jacqueline

      Selon les travaux du Dr Seignalet et des témoignages que j’ai reçus, vos chances de mettre votre maladie en rémission sont très grandes.

  14. Roy Julie

    Bonjour

    Je suis le régime depuis six mois et je fais une large part aux légumes et fruits crues. Je suis attentive à mes sensations. Hier je marchais dans la neige et je me suis souvenu du témoignage de Nora qui a la sclérose en plaques et dont son mari dit qu’elle est comme un cheval tellement elle est devenue en forme grâce au régime hypotoxique. J’ai pensé à elle parce que je me sentais moi aussi, en marchant dans la neige, comme un cheval. Sensation très agréable de sentir son corps tout en vigueur. Je réalisais que j’ai recommencé à marcher beaucoup et que je peux trimballer mes sacs de commissions lourds sans conséquences, c’est-à- dire sans douleurs à la hanche et au dos. Je ne savais pas au départ que ça guérirait ça aussi car j’avais commencé le régime à cause de l’eczéma. Mais le plus beau, ce n’est pas juste que je n’ai plus de douleur, c’est que je suis en forme, comme un cheval! Quel bonheur, ça n’a pas de prix! Au départ, je n’avais pas (encore?) de maladie grave mais seulement des douleurs avec lesquelles je composais et que je croyais fatales, dues à l’âge, et voilà, je me sens si bien maintenant! Il ne faut pas avoir peur de changer. Il ne s’agit pas de se priver mais de découvrir ce qui libérera notre plein potentiel!

    Julie

  15. C.Rousseau

    Je constate qu’il y a beaucoup de pâtes (alimentaires) sans gluten qui contiennent du maîs. Je n’ai pas d’intolérance au maïs, du moins je ne le pense pas… Est-ce correcte ou non de consommer des pâtes qui contiennent du maïs?

    • Jacqueline

      Le maïs n’est pas conforme à l’alimentation hypotoxique en partie en raison de la zéine, sans oublier la possibilité qu’il soit OGM.

  16. valerie

    Avez vous de bons resultats pour le reflux gastrique? Et pour la sarcoidose?

    • Jacqueline

      La réponse est oui pour le reflux gastrique. Le Dr Seignalet avec un nombre très restreint de patients n’a pas obtenu de succès avec la sarcoïdose. Par contre, je vous recommande de lire le témoignage d’une personne atteinte de diabète de type 1 qui démontre que l’alimentation hypotoxique peut aider à diminuer les effets nocifs d’une maladie chronique inflammatoire même si elle ne réussit pas à la mettre en rémission.

  17. Katherine Poirier

    Bonjour,

    je me demandais si vous aviez de l’info concernant la sclérose latéral amyotrophique (SLA) et ses liens possibles avec le gluten?

    Merci

    • Jacqueline

      Je pense que cela vaudrait la peine de tester l’alimentation hypotoxique, vous n’avez rien à perdre.

  18. Claire

    Mon ami est très malade. Colite ulcereuse, chron, pierres à la vésicule (énorme ), reflux œsophage, maux de gorge constant depuis des années, maux de tête aux quotidien tout cela depuis au moins 10 ans. Il souffre le martir. depuis quelques mois il vient d’apprendre qu’il à le cancer de la prostate. À chaque coloscopi son gastro lui dit que tout est beau même s’il lui dit qu »il à très mal. Pour la1ère fois aujourd’hui’hui j’étend parler de votrer livre, ça me donne une lueur d’espoir. Merci, Claire.
    Merci à tous pour les témoignages.

    • Jacqueline

      Votre ami semble avoir tous les symptômes démontrant sa sensibilité aux aliments que le régime hypotoxique élimine. ce mode d’alimentation devrait être très bénéfique pour lui.

  19. Bonjour, Je voudrais vous remercier. Il y a 10 mois mon conjoint a entendu votre interview à Isabelle Maréchal et il m’a reconnu. Je souffre depuis 4 ans de maux de tête 24/24, 7/7. J’ai parlé de vous à mon médecin qui m’a traité pratiquement de folle mais des tests ont confirmer que je suis intolérante au gluten (197 et 300 aux tests). Malheureusement je ne peux vous confier que le régime a fait disparaitre mes maux de tête car ils sont toujours là et à une grande intensité mais je n’ai plus de problèmes digestifs, j’ai eu aucune allergies saisonnières (moi qui était sous médicament d’avril à septembre avant) et je n’ai toujours pas été malade moi qui ai à cette date au moins une sinusite et un streptocope habituellement.

    Mais ce dont je suis le plus reconnaissante est la réaction en chaine que cela a eu dans mon entourage. Mon père est malade depuis plus de 25 ans, gros problèmes de digestion, arthrite, difficulté à marcher. Il est suivi par un éminent gastroentérologue qui n’a jamais rien trouvé et bien il est retourné le voir car après seulement une semaine sans manger de gluten , ses doigts avaient commencé à se détordre et il se sentait bien comme il n’avait jamais été. Il est retourné voir ce médecin qui a confirmé que d’après les tests sanguins il n’était pas intolérant et d’après la colonoscopie tout était beau, etc. Le médecin lui a fait une gastrocospie et verdict: mon père est coeliaque. Il a souffert toutes ces années pour rien…

    Mon fils de 3 ans ne parlait pratiquement pas, ne grandissait pas (il portait du 24 mois à 3 ans) et en commençant le régime sans gluten il s’est mis à parler et on a passé plus de 3 grandeurs de pantalons en seulement 3 mois! Il est testé négatif mais je le prend pas pour acquis. Dès que je lui donne du gluten, il est malade. C’est un nouveau petit bonhomme que j’ai.

    Alors merci, Merci beaucoup!

    • Jacqueline

      Au sujet de votre mal de tête qui persiste, je vous conseillerais de lire mon article intitulé :le régime ne fonctionne pas pour vous? Dans votre cas, je pense que cela vaudrait la peine de retirer de votre alimentation toutes les céréales sans exception pendant 2 semaines juste pour voir. Bon courage!

  20. Josée Roy

    Merci madame Lagacé,
    Depuis que je vous ai vu à Denis Lévesque, j’ai décidé d’adopter ce regime à 100% pour ma fille diabétique de type 1. Enfin! ses glycémies sont maintenant prévisibles. Je suis très satisfaite et soulagée de voir qu’elle est maintenant stable.

  21. Raphaëlle

    Bonjour, je souffre de céphalées de tension constantes et permanentes depuis plus d’un an. Rien n’a fonctionné dans les médicaments anti-douleur. Les chiro me font très mal, ostéopathe aussi. L’acupuncture n’a rien changé et les aiguilles me faisaient très mal. Je suis hypersensible des tempes, de la mâchoire et de la nuque. Je dois porter une plaque dans la bouche la nuit car je serre trop des dents, et si je ne la porte pas, c’est comme si j’avais recu des coups de poings au visage pendant mon sommeil. En un an, la douleur s’est répandu dans mes mâchoires, dans la nuque et parfois intensément dans mes oreilles. Les médecins, n’ont trouvé rien d’anormal dans tous les examens médicaux que j’ai passés pour ce genre de problème(2 IRM, scan, radiographie du nez, radiographie de la nuque, prises de sang, test d’allergie au gluten), . J’ai des tensions musculaires extrêmes et de l’anxiété chronique, et je suis très fatiguée tout le temps. J’ai beaucoup de difficulté à faire de la relaxation et la paix dans mon esprit. En lisant les bienfaits extraordinaires du régime hypotoxique, j’ai compris que je n’avais rien à perdre et je commence à l’essayer depuis une semaine. J’espère tellement guérir, ne serait qu’un petit soulagement de tout ce que je vis, c’est très dur! Le médecin me certifie hier que je n’ai aucune intolérance au gluten et pourtant, depuis que j’ai arrêté d’en manger complètement depuis une 1 semaine, les diarrhées douloureuses et quotidiennes ont cessé. Explication? Bref, j’espère vraiment que votre régime pourra m’aider, car comme beaucoup de gens qui souffrent, je suis découragée.

    • Jacqueline

      Pour vous aider à comprendre que le fait d’avoir cessé de consommer du gluten ait déjà amélioré l’état de vos intestins en une semaine malgré que l’on vous ait affirmé que vous n’avez aucune intolérance au gluten, je vous conseille de lire mon article « Tests pour les réactions alimentaires adverse » en écrivant ce titre dans « Recherche articles ». Il est possible qu’avec le temps vous puissiez constater d,autres améliorations.

  22. Jérôme

    Bonjour Jacqueline,
    J’ai 41 ans est suis en arrêt de travail depuis 4 ans à cause d’une fatigue extrême inexpliquée. Mon médecin m’a fait passer plusieurs testes dont celui de l’intolérance au gluten et tous est correct. Je mange assez bien : Pas de fast food, sucrerie, peux de viande… je mange beaucoup de fruits et légumes et pourtant j’ai pris vraiment beaucoup de poids ces dernières années.

    Au cours des derniers mois, mon état se détériore. Je m’obligeais à prendre une petite marche quotidienne mais la j’en suis plus capable. Je de la difficulté à me rendre à la salle de bain, je dois me tenir sur les mures pour me déplacer. J’ai les idées très brumeuses et manque de beaucoup de concentration, perte de mémoire… je ne me sens pas bien. Je tente de chercher une solution sans succès. C’est l’enfer. Tous semblent impuissants devant ce mal.

    J’ai découvert ton approche dernièrement sans avoir vue de lien directe avec la fatigue chronique extrême. As-tu des conseils pour moi? Je suis désespéré. Merci beaucoup et bonne continuité.

    • Jacqueline

      Je vous conseille fortement d’essayer la diète hypotoxique et d’inscrire dans la fenêtre « Recherche d’articles, « Tests pour les réactions alimentaires adverses + 9 témoignages » pour vous aider à comprendre pourquoi les résultats de vos tests ne sont pas nécessairement fiables.

    • Munari Silvio

      A Jérôme :
      Seriez-vous par hasard traité avec un médicament anti-cholestérol, notamment une statine ? Si c’était le cas, ne cherchez pas plus loin et consultez le site du Dr. Michel de Lorgeril.

  23. Pourquoi le blé nuit à votre santéComment le blé nous rend malade!

    Cardiologue, William Davis s’est penché sur les causes des troubles cardiaques liées à la diète alimentaire. Il s’est fait connaître à travers le monde par son livre Wheat Belly qui fait la promotion d’une alimentation sans blé.
    Vous auriez intérêt à lire ma critique dans « Sujets d’intérêt »

    Dominique LaRoche
    Le Hufffington Post

  24. David

    Bonjours, ma conjointe moi est alergique au gluten et depuis elle est atteint d’une depression depuis plus de 3 ans. Elle voit un psychiatre et elle a subit plusieurs traitements et medications sans succes. On est desespere, svp aidez nous!

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Il lui serait probablement très bénéfique de suivre les règles de l’alimentation hypotoxique. Comme il y a du blé (gluten) dans presque tous les aliments préparés commercialement, il serait important de cuisiner tous vos aliments et de bien lire les étiquettes de tous les aliments que vous achetez. Vous m’en donnerez des nouvelles.

  25. Guylaine Laliberté

    J’avale par jour beaucoup de médicaments: Prozac,élavil, seroquel 600mg et rivotril, synthroïd, provera, estrace. Je souffre de dépression et de fibromyalgie depuis très longtemps. Si je suis le régime hypotoxique à 100%, est-ce que j’aurai autant de bon résultat malgré les médicaments nommés ci-haut que je vais continuer de prendre pendant le régime? Merci
    Guylaine, Sherbrooke.

    • Jacqueline

      Cela vaut vraiment la peine d’esssayer et je suis certaine que si votre médecin a l’esprit ouvert, vous pourriez diminuer la quantité de médicaments à mesure que votre médecin pourra voir des améliorations dans votre condition.

  26. Bonjour Madame Lagacé,

    Depuis la publication de votre livre, je suis votre parcours avec grand intérêt et enthousiasme puisque je suis une naturothérapeute (spécialisée en allergies/intolérances) depuis plus de 10 ans ainsi que naturopathe.

    En juin 2013, j’ai fais l’acquisition d’un important restaurant à Sherbrooke connu sous le nom du Restaurant Le Cartier (www.restaurantlecartier.com) qui demeure encore aujourd’hui un emplacement de prestige offrant de délicieux repas ensoleillés.

    La semaine prochaine nous publierons le nouveau menu ‘santé’, lequel offrira plus d’une vingtaine de repas qui respectent intégralement les approches alimentaires hypotoxique, alimentation vivante, végétalien et beaucoup plus encore.

    Veronica Kaczmarowski

    Historique et nouvelle direction du Restaurant Le Cartier

    C’est en 1994 que le Restaurant Le Cartier accoste à Sherbrooke. Dès la première journée d’ouverture, le restaurant fait salle comble, en offrant un menu d’inspiration végétarienne et santé. Il semble que les Sherbrookois l’attendaient avec impatience. En 2001, le Pub St-Malo a déployé ses voiles avec l’ajout de quatre salles de réunion. Le Cartier a été baptisé ainsi d’abord en référence à son emplacement sur le boulevard Jacques-Cartier, face au Parc Jacques-Cartier, mais surtout parce qu’on désirait que le
    restaurant porte un nom évocateur de l’expérience qu’on désirait offrir à la clientèle, c’est-à-dire une aventure exceptionnelle dans les choix de son menu, son décor et son personnel chaleureux.

    Aujourd’hui, en 2013, Le Cartier continue sa mission de marier saveur et santé, beauté et bien-être. Il met le cap vers la cuisine dite «hypotoxique», c’est-à-dire inférieures à 100° (séchage, vapeur douce, cuisson à l’étouffée), une évolution naturelle qui repose sur la conviction que la santé est dans l’assiette. Nous
    poursuivons notre belle histoire avec vous. Tout en conservant les plats préférés des clients du Cartier, nous élargissons notre menu afin de vous offrir tout un éventail d’options – sans gluten, sans produits laitiers, alimentation vivante, recettes végétaliennes.
    Des smoothies verts aux germinations en passant par les frites-moules belges et nos populaires hamburgers, de la promotion des agriculteurs biologiques locaux au compostage des déchets de cuisine, Le Cartier/Saint-Malo continue d’équilibrer l’aventure culinaire saine qui le définit depuis ses débuts avec les recettes réconfortantes qui ont fait sa renommée.

  27. Caroline Lachance

    Bonjour, J’ai fait à quelques reprises votre recette de velouté aux champignons et je dois avoué qu’elle est vraiment mais vraiment à notre goût! C’est à la page 74 de votre livre pour ceux que ça intéresse. Merci beaucoup. Demain, je vais essayer celle de l’osso Buco page 103. Tout est prêt! Merci 🙂

    • Caroline Lachance

      Encore moi 🙂 Je ne sais pas ce que veut dire : en attente de modération mais bon…
      J’ai fais aujourd’hui votre osso buco et wow!!!! Mon mari m’a dit que je pouvais recevoir avec ce plat 🙂 vraiment délicieux! Tendre à souhait et à refaire absolument avec de la visite!
      Merci pour cette belle découverte!
      Caroline Lachance

    • Jacqueline

      Simplement, me laisser le temps pour vous répondre.

  28. Julien Adrian Bilodeau

    Bonjour
    Je suis un homme de 26 ans. Je souffrais du syndrome de l’intestin irritable. Cela m’a été diagnostiqué il y a quelques années. Le syndrome comme tel est apparu à l’adolescence.
    J’ai commencé a devenir végétarien depuis un an maintenant. Au départ c’était pour des raisons éthiques. Le premier mois était très durs pour mes intestins. Après , la douleur, les ballonnements et tout les autres symptômes ont disparurent. Depuis ce temps, je n’ai plus rien à ce niveau là. Je peux donc conclure qu’il y avait des toxines accumulés dans l’intestin qui inflammait le conduit. Durant le premier mois, le corps a vidangé ces toxines, le pourquoi de l’intensification des symptômes. Depuis 4 ans, je souffre d’un autre syndrome; celui de fatigue chronique qui débute en septembre et se termine vers la fin de l’hiver. Les nombreux tests n’ont rien donnés mais les symptômes sont une sensation de fièvre à chaque jour, courbatures et fatigue intense sans oublier un humeur qui laisse à désirer. Cette année, je n’ai rien eu. Je suis en pleine forme!

    Je sais que souvent nous n’y pensons pas à cause que ça semble trop banale mais l’alimentation joue un grand rôle dans la santé et le rééquilibre de son corps.

    Je souhaite à tout le monde de trouver par l’alimentation le remède de leur maladie chronique.

  29. Luce Drouin

    Bonjour Madame Lagacé, je suis une nouvelle, heureuse à suivre ce beau régime hypotoxique que vous nous avez fait connaître, depuis vos conférences à Saint-Georges-de-Beauce. Présentement j’ai une bronchite chronique et des allergies saisonnières, puis-je espérer me débarrasser de ces bibites ? Peut-on se servir de bouillon déshydraté de marque Cyrches; sinon quelle marque prendre ?
    MERCI INFINIMENT CHÈRE DAME *!*

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Oui, l’alimentation hypotoxique devrait vous aider à résoudre les problèmes de santé que vous décrivez. Pour le produit dont vous parlez, lire attentivement les ingrédients pour vous assurer qu’ils sont conformes.

  30. bonjour
    j’ai 61ans je souffre de mes deux genoux malgré les anti ,les antalgiques rien ne soulage je veux bien suivre un régime alimentaire mes peut être chez nous y a pas les moyen je suis Algérienne
    vos conseilles svp merci d’avance

    • Jacqueline

      Je pense que vous pouvez trouver chez vous tous les produits indispensables à une bonne santé et compatibles avec la diète hypotoxique.

  31. Julien B

    Ostéochondrite et évolution vers l’arthrose …

    Bonjour, je suis un homme de 33 ans qui depuis l’âge de 12 ans a des ostéochondrites ( le cartilage n’est pas bien irrigué par le sang ) sur les deux genoux.
    J’ai subi une autogreffe de cartilage par mosaïque à 21 ans sur le genou gauche sans succès.
    Depuis, les ostéochondrites ont évolué en Ostéonécrose et Chondropathie avec amincissement du cartilage.
    Étant malgré tout très sportif ( tennis – course à pied ), je souffrais des genoux régulièrement.
    Depuis un an je suis le régime du Dr Seignalet avec des compléments alimentaires ( silice, glucosamine, vit C… ) et les résultats sont là!
    Malgré la reprise du tennis, je n’ai pas de douleur et un eczéma au genou a disparu!

    Depuis, j’ai lu les livres de Mme Lagacé qui confirme le Dr Seignalet, et je tenais tout simplement à vous remercier car vous faites un travail extraordinaire!!

    Oui, le régime est contraignant mais une fois le frigo rempli correctement c’est facile. Le plus dur, c’est le resto et chez les amis, mais si vous le faites à 100% à la maison, un petit écart de temps en temps, si la douleur vous laisse tranquille, profitez!

    Bon courage à tous!
    Julien

  32. Gaëtane Cummings

    Madame Lagacé,

    Merci du fond du coeur. Je dois composer avec la sclérose en plaques depuis vingt ans mais grâce à vous, ma vie est à nouveau très agréable car je vais mieux. Bon, j’en prends aussi un peu de crédit car le 4 octobre ( dans quelques jours) cela fera deux ans que je suis avec rigueur la diète hypotoxique. Mes amis et ma famille me demandent encore si je trouve pas cela trop difficile de suivre cette diète ? Les migraines , la fatigue, les douleurs musculaires, la constipation que je connaissais depuis trop longtemps ont disparu je peux plus regarder les aliments contenant du gluten en me disant que je me prive de quoi que ce soit au contraire je me fais du bien donc tous ces produits n’existent plus pour moi.

    Comme plusieurs personnes heureuses de toutes ces belles améliorations durables, je peux dire haut et fort que le bonheur est sans gluten !

    Gaëtane Cummings,

  33. Louise Desbiens

    Bonjour, Je vis une récidive de fibromyalgie depuis 10 jours. Je prends du neurontin + élavil depuis 3 ans (diagnostic émis) et ça allait bien. Avec la fatigue, des tensions qui me stressent et l’anxiété qui est là puis le changement de température m’affectent grandement. Je vois le médecin aujourd’hui et je discuterai de la médication. Je crois que je suis saturée. J’ai entendu parler de votre livre que je compte me procurer sous peu. J’ai aussi le syndrome du colon irritable alors je crois que changer mon alimentation va m’aider et je compte bien vaincre tout ça. Merci.

  34. loulou

    Bonjour, il y a plus de 2 ans que je suis le régime hypotoxique, j ai réglé plein de problèmes : migraine, fatigue, maux de ventres, acné (70%.). Et un problème d’excéma persistait intensément, j’ai découvert le régime alimentaire par groupe sanguin. J’ai ajouté de nouveau aliments à ma liste  »toxique » et mon excéma à disparue complètement en 1 semaine!

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Ceci démontre bien que nous sommes tous différents et que les restrictions alimentaires basées sur les groupes sanguins peuvent fonctionner pour certaines personnes et pas pour d’autres. Est-ce un hasard ou non, seules des études statistiques basées sur de grands groupes d’individus pourraient répondre au moins partiellement à cette question. Dans mon cas personnel, cela n’a pas fonctionné.

  35. Gaétane Lemieux

    chère Mme Lagacé, Jevous donne des nouvelles de mon test d’allergie. Finalement, j’ai choisi le plus gros test soit l’analyse de 405 substances. Il en résulte que les plus fortes réactions sont du côté de tous les groupes de sucre incluant le sucre de canne, de betteraves, de maïs (sirop de maïs) même le miel,le sirop d’érable, mélasse, le sucanat. Suit le tapioca, le buckwheat/kacha,la gum,carrageenan, xylène, et d’autres choses qui donnent des réactions modérées. Je pense que Joe test à été utile même nécessaire car même si je ne suis pas allergique au lait de vache, je continue le régime comme avant en enlevant en plus le miel, l’érable dont je me servais pour remplacer le sucre dans mon café, et le tapioca dont j’utisais la farine et pour me faire le dessert avec le lait d’amande. Depuis que je ne prends de produits laitiers de vache, très grosse amélioration du côté pulmonaire. Et pour le reste belle baisse d’inflammation dans mon sang. J’ ai repris de l’énergie et plus de raideur dans les hanches. Merci pour tout et j’encourage les gens à faire quand même le test pour les allergies (Elisa/act) par un naturopathe comme le prouve mon expérience.

    • Jacqueline

      J’ai ajouté votre témoignage à ceux déjà présents dans mon article sur les tests concernant les réactions adverses aux aliments. Merci!

  36. Annie Blais

    Bonjour,
    j’ai ajourd’hui 33 ans et j’ai commencé à faire de l’arthrite rhumatoide à l’âge de 12ans (arthrite juvénile). Cela a commencé avec des douleurs et gonflements très importants aux 2 genoux, je devais souvent me rendre à l’urgence pour me faire retirer du liquide + injections de cortisones. Avec le temps, de plus en plus d’articulations se sont ajoutées ( gros orteil, coude droit + 2 doigts de la main droite). J’ai été suivie par un rhumato. pendant plusieurs années avec évidemment un cocktail de médicaments à prendre (Methotrexate, Enbrel, Humira). A l’àge de 27 ans, j’ai commencé à avoir de plus en plus de problèmes digestifs (diarrhées, douleurs abdominales, mucus dans les selles, etc.). Suite à un voyage dans le sud il y a 4 ans, mes problèmes ont empiré et j’ai commencé à perdre du poids de façon vertigineuse….c’est alors que j’ai été vue par un gastro. en urgence et on m’a diagnostiqué une maladie de Crohn. Toute ma vie j’ai eu des problèmes de peau (acné à l’adolescence et encore un peu ajd, et de l’eczéma que j’ai encore du mal à controler). Mes problèmes d’eczéma ressemblent beaucoup à une dermatite herpétiforme mais une batterie de test à cet effet s’est révélée négative ( j’en doute encore….). Humira a tjrs bien controlé ma maladie jusqu’à cet été où j’ai eu la peur de ma vie…Suite à mon deuxieme accouchement et à la fatigue intense due au manque de sommeil depuis 8 mois ( bébé a 8mois) j’ai eu une grippe qui s’est éternisée et j’ai fait une myélite virale….Le neuro. m’a suggéré de ne pas recommencer les injections d’Humira pour le moment, parce que celui-ci peut avoir des effets neurologiques, dont la sclérose en plaque ». C’est alors que je me suis dit « C’EST ASSEZ ». J’avais acheté le 1er livre de madame Lagacé je l’ai lu et depuis le départ je suis convaincue des bienfaits d’une alimentation hypotoxique, mais je voyais ca tellement compliqué…Mais là, j’avais touché le fond, c’est alors que je suis allée à l’épicerie et tout acheté les ingrédients indispensables…Je fais le régime stricte depuis maintenant 7 semaines, extremement motivée par le désir de retrouver la santé sans médication aucune…Pour l’intant, tout va très bien, aucune rechute de Crohn ni arthrite. ( derniere inj. d’humira il y a 2 mois)…Si tout va tjrs bien dans qq mois, je pourrai dire mission accomplie.
    Madame Lagacé, il n’y a pas de mots pour décrire ma reconnaissance envers vous pour tous vos enseignements…Je vous remercie du fond du coeur et vous encourage à poursuivre votre mission.
    Annie Blais, Lévis.

    • Jacqueline

      Un témoignage comme le vôtre est certainement extrêmement motivant. Merci!

  37. Borens

    Témoignage: Il y a quelques années j’étais victime de constipation avec parfois de telles douleurs au colon à la limite du malaise. Je vis un gastro-entérologue ( un mauvais certainement ) qui me bourra de médicaments au point de ressortir de la pharmacie avec peine tellement le sac était lourd. ( Spagulax, laxamalt, spasmensyme, nutrisyme, médoc pas trop toxiques tout de même ) et ça me fonctionnait pas! Puis je fis une découverte, par moment ma constipation disparaissait, je cherche dans mon alimentation ce qui pouvait l’améliorer en fait se sont les figues séchées, j’en ai mangé régulièrement en quantité normales et cela a fonctionné, bien-sûr je suis conscient que les figues irritent un peu l’intestin alors j’ai diminuer la dose progressivement et je me suis dis que mon colon avait peut-être aussi une flore déséquilibré et qu’il avait besoin de probiotiques afin de le rééquilibrer , depuis plusieurs années je prend tous les matin un flacon de type Actimel et mon problème est réglé et je peu remanger des fruits et des légumes avec aucune constipation récurrente mais parfois occasionnelle comme tout le monde, surtout lors de voyages par exemple, mais après quelques jours avec une bonne hydratation tout revient à la normale. Comme quoi l’alimentation a un rôle primordial dans le maintient d’une bonne santé. Attention il faut être patient car c’est long à redevenir à la normale mais ça vaut le coup.

  38. chipaux

    Bonjour,
    A 50 ans je commence à avoir des tendinites qui s’installent et passent difficilement (coude puis épaule), je pense avoir un terrain « acide », est-ce que ce régime peut inverser également ce problème ? merci par avance, bien cordialement

    • Jacqueline

      Oui le régime hypotoxique est généralement efficace pour ces problèmes. Consommer beaucoup de légumes, diminuer les viandes et boire les eaux minérales recommandés sur ce site vous aideront.

  39. Réjean Lévesque

    Le meilleur resto sans gluten et sans lactose LE RESTO PARC à St-Augustin de Desmaures, Québec Je suis impressionné par le menu, les saveurs et la chef s’y connait!. Reg le gourmand

  40. Stéphane RIchard

    Je voulais savoir,
    esce que l’Avoine a grain nue qu’on fait germer soi meme a la maison pour manger avec lait d’amande esce que ces nocif?

    • Stéphane RIchard

      Je sais que l’Avoine nes pas bon mais je me suis dit que l’Avoine a grain nue etais peut-etre différent, le pourquoi de ma question?

    • Jacqueline

      L’avoine n’est pas conforme.

    • Jacqueline

      L’avoine n’est pas conforme.

  41. Geneviève

    Bonjour, je suis atteinte de sclérose en plaques depuis 15 ans et j’ai décidé depuis 2 semaines de commencer ce régime. Est-il normal d’éprouver plus de fatigue au début? Merci, Geneviève

  42. Florian@Naturo-Passion

    Bonjour Jacqueline

    Voici un récit qui pourrait intéresser vos lecteurs, même s’il n’est pas en lien direct avec le régime hypotoxique.

    Je viens de finir la lecture de ce témoignage poignant d’un fils qui lorsqu’il a appris le cancer (avancé et envahissant) de son père, a remué ciel et terre pour le sortir de cet enfer et conjurer le terrible pronostic des médecins : « un an, peut-être deux, si tout va bien ».

    Ce récit confortera ceux qui connaissent déjà les bienfaits sur la santé d’une alimentation saine, à dominante végétale, de préférence biologique, et supplémentée en vitamines, minéraux et anti-oxydants.

    Vraisemblablement, il laissera la plupart sceptiques ou songeurs tant le discours officiel contribue à dénigrer ce genre d’approches.

    Dans l’interview que l’auteur m’a accordée, vous verrez qu’il cherche avant tout à redonner espoir aux patients atteints du cancer. Il ne promeut absolument pas de solution miracle « clé en main ». Il invite au contraire ses lecteurs à se documenter pour se faire une idée par eux-mêmes grâce au partage des différentes sources qu’il a mis des jours et des nuits à compiler et exploiter.

    Lire l’interview de Raphaël Chollet : http://naturo-passion.com/il-a-sorti-son-pere-du-cancer/

    Il faut que cette information soit diffusée le plus largement possible pour que plus personne ne puisse dire : « je ne savais pas que c’était possible ».

    Cordialement,

    Florian KAPLAR

    • Jacqueline

      Personnellement, je fus très impressionnée par le livre de Guy Corneau intitulé « Revivre » qui a réussi a vaincre un cancer de stade très avancé grâce aux traitements modernes de la médecine + une alimentation saine, + la méditation, etc.La femme médecin qui le suivait reconnaissait que compte tenu du stade de son cancer, les traitements médicaux classiques n’auraient pas suffi.

  43. Sophie Bolduc

    Bonjour Jacqueline

    Je souffrais depuis 18 ans de migraines quotidiennes et pendant toutes ces années je mettais la faute sur le stress, la fatigue, les hormones, les disques cervicales. J’ai essayé avec grand désespoir des antidépresseurs et je me suis fâchée auprès du médecin car ce traitement ne me convenait pas. Je prenais des médicaments quotidiennement, Advil, tylenol et codéine. Mais cette prise de médicaments n’avait aucun sens, j’étais consciente que ceci pouvait être néfaste pour mon système digestif. Avec le temps j’ai du prendre du Nexium à cause des reflux gastriques.

    Ce mal qui m’habitait jour après jour drainait toute mon énergie, affectait mon humeur, ma joie de vivre et ma patience. J’essayais de m’accrocher sur des petits bonheurs pour continuer mon chemin et gérer le peu d’énergie qui me restait. Mon médecin m’avait conseiller d’aller voir un Chiro ou un Osthéopathe car 90% des migraines proviennent du cou et elles doivent être corrigées. Il avait raison car les traitements me soulageaient mais la douleur revenait constamment.

    J’ai finalement lu votre livre pendant mes vacances d’été 2012 en espérant trouver des réponses. Mon Osthéopathe me l’avait conseillé. Elle ne comprenait pas qu’elle devait me traiter à toutes les semaines pour de l’inflammation. Alors, je n’avais rien à perdre en suivant vos conseils. J’ai débuté votre régime en septembre 2012 graduellement. Au bout de 3 mois, l’énergie s’est emparée de moi à un tel point que je devais gérer cette énergie. C’était incroyable de vivre cette situation. Vous savez quand on n’est pas habituée, il faut faire attention pour ne pas faire d’abus. Ça faisait longtemps que j’enviais l’énergie des autres personnes de mon entourage.

    Mes maux de tête ont diminué de 70% mais j’ai dû travailler afin de trouver les autres aliments qui me dérangeaient. Donc, même après avoir éliminé le lait et le gluten ce n’était pas assez. J’ai éliminé le café, le thé noir, le sucre raffiné, le foie et tout aliments industrialisés. J’ai changé mon alimentation pour semi-végétarienne et je me suis intéressée à l’alimentation vivante de Crudessence. J’ai aussi pris le soin de privilégier des aliments plus alcalin afin d’obtenir un taux de Ph normal car l’équilibre chimique du corps est crucial. La théorie du Dr Cousens m’a fait comprendre l’importance de bien manger. J’ai introduit des nouveaux aliments comme le chia, le quinoa, les supers aliments tels que la spiruline, le kale, le maca, le chocolat cru, etc….
    Mes migraines ont presque totalement disparues sauf lors de mes menstruations. C’est mon Chiro qui m’a conseiller de l’huile de bourrache, elle permet de stabiliser les hormones féminines.
    Et bien, je peux vous dire qu’enfin je suis heureuse aujourd’hui car je n’ai plus de migraines depuis 2 mois, ma concentration est meilleur et j’ai l’énergie qui me permet de réaliser mes rêves les plus fous et de vivre pleinement.

    Merci infiniment Jacqueline pour ce partage de vos connaissances, car cette souffrance à finalement disparue. Je peux vous dire que si je triche, mes migraines reviennent le lendemain. Je ne peux pas déroger, c’est maintenant un mode de vie que j’appliquerai le restant de mes jours sans problème. Pour ceux qui ont le même problème que moi, persévérez dans votre démarche car bien souvent il y a d’autres aliments qui nous dérangent et il faut être à l’écoute de notre corps.

    La médecine est dans votre assiette.
    Nous sommes ce que nous mangeons…
    Notre futur dépend de ce que nous mangerons…

    Sophie Bolduc de Laval

    • Caroline Desbiens

      Bonjour Sophie, félicitations pour cette impressionnante progression, en espérant que ton bien-être se poursuive.
      J’aimerais savoir comment utilises-tu l’huile de bourrache? Merci

    • Bonjour Sophie,

      Je suis touchée de ton témoignage! je me reconnais beaucoup lorsque tu dis que tu enviais l’énergie des autres et qu’enfin tu peux accomplir des projets. J’ai grand espoir de vivre épanouie en suivant ce régime moi aussi.

      Christine de Gatineau

    • Jacqueline

      Bonjour Christine,

      Merci de rappeler aux autres le merveilleux témoignage de Sophie.

      Pour cette raison, je le republie ici.

      Submitted on 11/07/2013 at 20:06

      Bonjour Jacqueline

      Je souffrais depuis 18 ans de migraines quotidiennes et pendant toutes ces années je mettais la faute sur le stress, la fatigue, les hormones, les disques cervicales. J’ai essayé avec grand désespoir des antidépresseurs et je me suis fâchée auprès du médecin car ce traitement ne me convenait pas. Je prenais des médicaments quotidiennement, Advil, tylenol et codéine. Mais cette prise de médicaments n’avait aucun sens, j’étais consciente que ceci pouvait être néfaste pour mon système digestif. Avec le temps j’ai du prendre du Nexium à cause des reflux gastriques.

      Ce mal qui m’habitait jour après jour drainait toute mon énergie, affectait mon humeur, ma joie de vivre et ma patience. J’essayais de m’accrocher sur des petits bonheurs pour continuer mon chemin et gérer le peu d’énergie qui me restait. Mon médecin m’avait conseiller d’aller voir un Chiro ou un Osthéopathe car 90% des migraines proviennent du cou et elles doivent être corrigées. Il avait raison car les traitements me soulageaient mais la douleur revenait constamment.

      J’ai finalement lu votre livre pendant mes vacances d’été 2012 en espérant trouver des réponses. Mon Osthéopathe me l’avait conseillé. Elle ne comprenait pas qu’elle devait me traiter à toutes les semaines pour de l’inflammation. Alors, je n’avais rien à perdre en suivant vos conseils. J’ai débuté votre régime en septembre 2012 graduellement. Au bout de 3 mois, l’énergie s’est emparée de moi à un tel point que je devais gérer cette énergie. C’était incroyable de vivre cette situation. Vous savez quand on n’est pas habituée, il faut faire attention pour ne pas faire d’abus. Ça faisait longtemps que j’enviais l’énergie des autres personnes de mon entourage.

      Mes maux de tête ont diminué de 70% mais j’ai dû travailler afin de trouver les autres aliments qui me dérangeaient. Donc, même après avoir éliminé le lait et le gluten ce n’était pas assez. J’ai éliminé le café, le thé noir, le sucre raffiné, le foie et tout aliments industrialisés. J’ai changé mon alimentation pour semi-végétarienne et je me suis intéressée à l’alimentation vivante de Crudessence. J’ai aussi pris le soin de privilégier des aliments plus alcalin afin d’obtenir un taux de Ph normal car l’équilibre chimique du corps est crucial. La théorie du Dr Cousens m’a fait comprendre l’importance de bien manger. J’ai introduit des nouveaux aliments comme le chia, le quinoa, les supers aliments tels que la spiruline, le kale, le maca, le chocolat cru, etc….
      Mes migraines ont presque totalement disparues sauf lors de mes menstruations. C’est mon Chiro qui m’a conseiller de l’huile de bourrache, elle permet de stabiliser les hormones féminines.
      Et bien, je peux vous dire qu’enfin je suis heureuse aujourd’hui car je n’ai plus de migraines depuis 2 mois, ma concentration est meilleur et j’ai l’énergie qui me permet de réaliser mes rêves les plus fous et de vivre pleinement.

      Merci infiniment Jacqueline pour ce partage de vos connaissances, car cette souffrance à finalement disparue. Je peux vous dire que si je triche, mes migraines reviennent le lendemain. Je ne peux pas déroger, c’est maintenant un mode de vie que j’appliquerai le restant de mes jours sans problème. Pour ceux qui ont le même problème que moi, persévérez dans votre démarche car bien souvent il y a d’autres aliments qui nous dérangent et il faut être à l’écoute de notre corps.

      La médecine est dans votre assiette.
      Nous sommes ce que nous mangeons…
      Notre futur dépend de ce que nous mangerons…

      Sophie Bolduc de Laval

    • Nicole Brabant

      Bonjour,
      J’ai commence le regime il y a maintenant 2 mois . J’ai commence par retirer le gluten et les produits laitiers. Maintenant je m’attaque davantage a la cuisson. Je ne vois aucune amelioration dans mon etat. J’ai la sclerose en plaques et je vis avec de nombreux engourdissements et spasmes. La seule qui a change est le fait que je ne suis plus constipee. Combien de temps dois je perseverer pour savoir si vraiment ce regime risque de fonctionner ou pas ?
      Merci
      nicole

      Envoyé de mon iPad

      >

    • Jacqueline

      Bonjour,

      La sclérose en plaques est une des maladies chroniques qui demande que l’on suive la diète hypotoxique avec le plus de rigueur. Les bienfaits de la diète prennent souvent plusieurs mois avant de donner des résultats positifs importants. Par contre le fait d’avoir cessé d’être constipée est de bonne augure. Il serait bon d’inscrire sclérose en planques dans « Recherche articles » pour lire des témoignages sur le sujet. Cherchez également dans le blogue en entier incluant les commentaires. Bon courage

  44. Pernot Simoe

    bonjour, je me décide à déposer mon commentaire après m’être inscrite de france sur ce site il y a plusieurs mois; Le rhumatologue a diagnostiqué une SPA (spondylarthrite ankylosante) en décembre 2010. J’allais avoir 60 ans et moi qui souhaitais travailler encore un an j’ai décidé de m’occuper de moi. j’avais des douleurs croissantes et nomades dans les hanches, les articulations, les tendons, des sciatiques, le nez qui coule, les yeux secs, des inflammations de la peau, de l’arthrose, … J’ai eu des gouttes pour le nez, pour les yeux, des ant-iinflammatoires, … Des douleurs intenses sont apparues aux mains, aux orteils. Mon médecin m’a indiqué qu’il n’y avait aucun remède et ce que j’ai lu sur internet sur cette maladie ne me laissait pas présager un avenir très intéressant.
    Puis j’ai décidé qu’il y avait forcément quelque chose pour moi quelque part. En naviguant sur internet, je suis arrivée sur plusieurs sites dont le vôtre, j’ai lu le livre de Jean-Marie Magnien (pas le courage de lire les 800 pages du livre du Professeur Seignalet) pour comprendre, et convaincue, je suis allée voir une naturopathe et j’ai démarré début mars 2013. A ce jour, les douleurs les plus récentes apparues depuis 2 ans ont quasiment disparu (sur une échelle de 10, je suis passée de 8,9 à 1 ou 2), je n’ai plus d’inflammations de la peau, mon nez commence à moins couler, je n’ai plus de crises de sciatique. Reste encore des douleurs très supportables au niveau lombaires qui seraient liées à un coincement au niveau du cou et j’y travaille.
    Quel bonheur de me dire que je peux faire des projets car je serai capable de les mettre en oeuvre.
    Mon fis de 31 ans s’était aperçu qu’il avait du mal à digérer le lait et il est allergique à la lécithine de soja. j’ai pu le convaincre de se mettre au lait d’amande ou de riz. Pour l’instant il n’est pas prêt à se passer du gluten (asthme, migraine, mal au dos) car c’est un peu compliqué quand on est jeune et en couple mais l’idée fera son chemin.
    Merci à vous et à tous les sites d’entraide, heureusement que vous êtes là. Maintenant que je sais tout cela j’en parle autour de moi avec plus ou moins de bonheur. Après à chacun de suivre sa voie.

  45. jbourdeau78

    Bonjour, je voulais partager ce succès avec vous tous et surtout les gens qui on la sclérose en plaques. Voilà! Je fais le régime à la lettre depuis environ 4 mois. Après 3 mois, je peux vous dire que j’ai vraiment vu une grosse différence. Plus de brulure aux jambes ou raideur, moins de fatigue et plus d’énergie. Je vous jure qu’à chaque fois que je triche, je le ressens le lendemain, les symptôme reviennent. Je suis vendu à ce régime en plus qui m’a fait perdre 20 lbs jusqu’à maintenant. Merci Madame Lagacé!!! JE le recommande maintenant à tout ceux qui ont des problèmes de santé. Oui, au début c’est plus difficile, mais quand tu vois les effets positifs! Wow! Tu n’as plus le gout de tricher!!! Bonne chance à tous!!!!

    • Bonjour JBourdeau,
      Je suis curieuse de savoir si vous suivez toujours le régime hypotoxique. Difficile après env. 20 mois ? Et les symptômes de la SEP : toujours jugulés ? Depuis combien de temps souffrez-vous de cette maladie ?
      Je suis curieuse mais espère ne pas être trop intrusive !
      Merci,
      Suzief

  46. andre groulx

    bravo pour votre conference a st-therese le 25 mai dommage que nous n ayons pas pu vous poser des questions apresa dans la salle peut-etre l an prochain se seras mieux merci encore vous sensibiliser beaucoup de personnes a manger mieux bye andre

    • Jacqueline

      Le but de répondre aux questions sous le chapiteau était de disposer d’une période de questions plus longue. J’ai effectivement répondu aux questions pendant une période de deux heures et je pense que la majorité des gens l’ont apprécié.

  47. Eve

    Bonjour,
    Ça fait 3 mois que je suis le régime hypotoxique et mes yeux secs et irrités sont presque de l’histoire passée de même que mon genou. Le week-end dernier, nous étions invités dans la famille. Je n’ai pas dit que je suis ce régime car mon beau-frère travaille pour l’industrie laitière canadienne et il méprise ce qu’il appelle «toutes ces modes». J’ai mangé quelques croûtons de pain de blé entier, du fromage qui était dans tous les plats et un petit morceau de gâteau à la crème glacée. Vraiment pas beaucoup. La bonne nouvelle: le goût m’est pas mal passé de tous ces produits, je n’ai pas trouvé cela si bon que ça, surtout le fromage et la crème glacée. Moi qui rêvait d’un morceau de brie coulant sur du pain croustillant. La mauvaise nouvelles: j’ai passé la journée du dimanche à faire plein de siestes à cause d’un manque total d’énergie et mes yeux piquaient beaucoup. Je suis très à l’aise avec mon choix d’alimentation….je n’en changerai jamais.

  48. Louise Delisle

    Bonjour, une amie souffre de bronchiectasie. Je n’ai rien trouvé sur votre site Web au sujet de cette maladie. Je parle à cette amie de ce que fait pour moi le fait d’éviter le gluten (asthme, rhinite « chronique », allergies), mais j’ai du mal à la convaincre qu’elle se sentirait beaucoup mieux si elle pouvait réduire la quantité de sécrétions que produisent ses bronches. Auriez-vous quelque chose à ajouter?

    • Jacqueline

      Effectivement, de nombreuses personnes ont observé la baisse et même l’arrêt d’un excès de sécrétions bronchiques ou autres en suivant l’alimentation hypotoxique. Il faut simplement essayer…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s