Jean-François réfléchit sur les causes possibles d’une polyarthrite rhumatoïde apparue subitement

Bonjour. Madame Lagacé

Je prends le temps aujourd’hui de vous livrer mon témoignage. À l’automne 2009, j’ai commencé à avoir des douleurs sous les pieds près des orteils. La douleur c’est installée très insidieusement et s’intensifiait de semaine en semaine. Après 10, 15 minute de marche c’était comme si j’avais les deux pieds en feu. L’inflammation s’était bien installée et j’avais quelques orteils très enflées.

Après environ 6 semaines j’ai commencé à avoir des douleur aux deux genoux. Mes genoux sont devenus très enflés et j’avais de la difficulté à plier mes jambes surtout le matin au réveil. Quelques mois plus tard, L’inflammation prenait encore du terrain ce fût au tour de mes main d’être attaquées. Javais un doigt dans chaque main qui ne pliait plus et qui était très enflé.

Encore quelques mois plus tard, ce fût au tour de mes deux chevilles et mes deux poignets de me faire souffrir en plus d’une tendinite près du pouce droit. À l’automne 2011, les raideurs au réveil le matin qui parfois duraient jusqu’à midi se sont installées en plus de douleurs au cou que j’avais de la difficulté à tourner. Je dormais très difficilement, certaines nuits seulement quelques heures avec un sommeil très léger.

Je n’ai pas manqué un jour de travail même si à certains moments, je n’était presque plus capable de marcher. J’ai toujours caché mon problème de santé à mon employeur. Je ne voulais pas me faire arrêter de travailler par mon médecin puisque je n’avais pas terminé mon délais de deux ans pour l’obtention de ma permanence.Je prenait seulement des tylénol 24h/24. Mon médecin m’a donc prescrit de la cortisone et donné un rendez-vous chez le Rhumatologue. Un amie de ma conjointe m’avait parlé de votre livre Comment j’ai vaincu la douleur chronique par l’alimentation. Je me suis empressé de l’acheter et de le lire.

J’ai donc profité du congé de Noël de décembre 2011 pour lire le livre. Étant sous l’effet de la cortisone , la douleur avait disparu presque instantanément. J’ai donc profité de ce regain d’énergie pour tout changer mon alimentation et suivre à la lettre le régime Hypotoxique.

Après 40 jours sous l’effet de la cortisone l’inflammation s’est réinstallée lentement même si j’avais moins de douleur. Six mois plus tard, j’ai rencontré la Rhumatologue elle m’a fait passer une série de tests, et elle n’a rien trouvé mis à part un peu d’érosion à un os du pied. Je lui ai dit que je suivais le régime Hypotoxique du Dr. Jean Seignalet et que mes douleurs avaient diminuée de 75%. Elle continuât à écrire son rapport sans même me regarder ni me poser aucune question à ce sujet.

Mon propre diagnostique c’est la Polyarthrite Rhumatoïde. Tous les symptômes concordaient parfaitement sauf les deux coude où je n’avais pas de douleur.

Aujourd’hui, après deux ans de régime hypotoxique, je peux dire que l’inflammation est disparue, mes deux doigts qui ne pliaient plus sont à 95% normaux. Je dors très bien et je ne prend aucun médicament mis à part le Coumadin. Je fais de la course sur le tapis roulant depuis un an et je vais au Gym 3 fois par semaine, cardio + musculation depuis 3 mois. J’ai environ 23 livres en moins même si je n’en n’avais pas à perdre. Je me sans beaucoup plus en forme qu’avant le début de cette maladie.

Il y a eu des moments où la douleur était insupportable. Et c’est très difficile d’expliquer aux gens qui nous entourent nos problèmes de santé qui nous détruisent carrément l’existence. On n’a plus le goût de rien faire, je me sentais bien seulement lorsque j’étais couché sur le divan.

J’ai essayé de comprendre pourquoi j’en suis arrivé là puisque j’ai toujours eu beaucoup d’énergie et que j’étais très actif physiquement. Je soupçonne que ça puisse être le Coumadin que je prends depuis près de 24 ans qui ait acidifié mes liquides corporels, en plus de ma nourriture; beaucoup de viande, beaucoup de produits laitiers et céréaliers et peu de fruits et légumes.

De plus, mes recherches m’ont conduit à cet actique du Dr. Russell Blaylock sur l’adjuvant nommé squalène (MF-59) que j’ai reçu lors de la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 à la fin du mois d’octobre 2009. Cela concorde parfaitement avec le début de mes douleurs.

Le Dr. Blaylock dit : Il a été montré que ce produit (squalène (MF-59) ) pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus.

Lien : http://expovaccins.over-blog.com/article-vaccin-grippe-a–h1n1—un-neurochirurgien-repute-met-en-garde–37435335.html

Le régime Hypotoxique me permet de continuer à avoir une vie normale, malgré encore un peu de douleur quand je me lève le matin.( raideur ) qui se dissipe rapidement, environ 10, 15 minutes. Si je fait des excès, les douleurs reviennent très rapidement.
Je veux donc vous remercier pour votre grande générosité et votre détermination à vouloir aider des gens comme moi aux prises avec des problèmes de santé où la médecine traditionnelle est impuissante. Votre livre a changé ma vie pour le mieux. Merci et continuez votre beau travail.

Jean-François , 49 ans

15 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

15 réponses à “Jean-François réfléchit sur les causes possibles d’une polyarthrite rhumatoïde apparue subitement

  1. paillet

    bjr a tous comme j’aimerais temoigner du positif mais je ne desepere pas car je souffre du symdrome d’hashimoto depuis 2009 et j’ai decide cette année de suivre le regime de seignalet mais pr le moment ce n’est concluant, s’il y a de personnes qui peuvent m’aider??? cdl paillette

  2. Magda

    Bonjour, il ne s’agit sans doute pas de polyarthrite rhumatoïde qui est facile à définir avec les test au latex et Waaler Rose. La rhumato l’aurait su… Elle ne sait pas ce que c’est en fait.

    Mais tel qui c’est décrit, ça ressemblerait à des crises de goutte, voire à des arthroses multiples.

    En tout état de cause, le régime hypotoxique ne pourra qu’être bénéfique et je souhaite à Jean François un rapide rétablissement.

  3. KELLER

    Bonjour Madame Lagacé,
    Le témoignage de Jean-François me touche particulièrement car je souffre de douleurs et gonflements des mains et suis limitée dans mes activités (notamment musicales) depuis la période de ma vaccination contre la grippe A H1N1. Je m’alimente suivant le régime hypotoxique sérieusement depuis dix mois et il y a eu de réelles améliorations. Mais je sens que je reste très limitée et parfois découragée. Mon homéopathe m’a dit que la seule chose à faire est de continuer mon régime. Il m’a conseillé d’essayer le jus de bouleau. Si vous connaissez encore d’autres moyens de désintoxication, je serai heureuse de les connaître.
    Merci pour tout le courage et les nombreuses et précieuses informations que vous m’avez apportés et merci aussi à Jean-François pour son beau témoignage. Sincères salutations,
    Françoise

    • Jacqueline

      Je vous recommande de lire mon article intitulé: Le régime hypotoxique ne fonctionne pas pour vous?

  4. Pauline Côté

    Votre histoire ressemble beaucoup à la mienne. Moi c’est à la suite du vaccin de la fièvre jaune que j’ai commencé à faire de l’arthrite psoriasique qui s’est, une année plus tard, transformé en polyarthrite rhumatoïde comme vous le décrivez si bien avec des doigts qui ne plient plus, des douleurs inflammatoires à toutes les articulations, beaucoup de difficulté à marcher, à conduire ma voiture, à ouvrir les portes, à soupeser des casseroles pour me faire à manger, etc. Aujourd’hui je suis le régime hypotoxique depuis la sortie du 1er livre de madame Lagacé que je me suis empressée de lire dès sa sortie et de suivre le plus fidèlement possible, Je ne prends plus de cortisone mais j’ai conservé le «produit biologique» prescrit par ma rhumatologue, à raison d’une prise à tous les 15 jours. Je peux dire que mon arthrite est chose du passé mais je crains d’abandonner complètement la prescription de ma rhumatologue pour ne suivre que le régime hypotoxique. J’aimerais connaitre des gens qui sont dans la même situation que moi et qui ont abandonné la médication pour ne suivre que le régime hypotoxique que je contrôle bien dans ma vie de tous les jours depuis deux ans .

  5. Labrecque Gabrielle

    Concernant le vaccin H1 N1,j’ai une amie qui a développé une
    intolérance aux champs magnétiques dans les mois suivant ce vaccin.
    Gabrielle

  6. Marie-Claude Laberge

    Bonjour Madame Lagacé,
    Je viens de lire le message de Jean-François et je suis estomaquée de constater que la description de ses symptômes sont identiques au mien. Je me demandais s’il serait possible que nous nous contactions car je souffre depuis le 24 décembre 2012 . Je suis le régime depuis avril 2013 et en aout 2013 je me suis résignée à prendre de la médication car je souffrais beaucoup trop et malgré la médication je souffre encore beaucoup. Aujourd’hui en lisant ce message de Jean-Pierre je reprends espoir et discuter de vive voix me permettrait surement de voir une lumière au bout du tunnel. Pourriez vous nous mettre en contact ? Si Jean-Pierre le souhaite également bien entendu.
    Marie-Claude

  7. Nora

    moi aussi je suis d’avis que les vaccins y sont pour quelque chose dans l’apparition de toutes ces maladies auto-immunes. même si ma SEP s’est déclarée un mois après avoir eu une thyroïdite virale,n’empêche que je soupçonne quand même le vaccin contre l’hépatite que j’ai eu quelques mois auparavant.
    Nora

  8. Lirzin André

    Nous suspectons aussi que le vaccin contre la grippe ait pu jouer avec le développements du Wegener de ma conjointe,celui ci a été diagnostiqué dans la même année…le fruit du hasard ?

    • Jacqueline

      La Dre Christine Angelard, qui pratique en médecine globale, aide de nombreuses personnes suite à des problèmes de santé apparus suite à une vaccination. Pour connaître son opinion sur les vaccins inscrire son nom dans la fenêtre « Recherche articles ».

  9. Filippo

    Salut Jean-François,

    Pour ma part, mon histoire ressemble beaucoup à la tienne, avec un vaccin contre la fièvre jaune de chez Burroughs, London en 1990. Quelques semaines après l’injection le psoriasis a commencé, se transformant en psoriasis arthritique quelques ans plus tard et ne m’a plus jamais lâché.

    Grâce au régime hypotoxique et une piqûre hebdomadaire avec un « biological », je puis normalement exercer mon métier.

    Mais il faut vraiment se poser la question de ces vaccins, mélangés à notre nourriture occidentale: une vraie bombe pour certains organismes… et pas si peu, à lire tous les témoignages sur ce forum !

    Une sorte de maladie nosocomiale induite sans notre assentiment, nous rendant malade pour longtemps. La médecine ne sait pas répondre à ces questions pour l’heure, mais heureusement il y a des précurseurs.

    Félicitations et mes meilleurs voeux pour l’année 2014.
    Filippo

  10. Roger Morand

    J’au lu le livre. Je n’ai pas beaucoup de changement. J’ai 81 ans, et j,ai cessé la viande rouge et les produits laitier. Q’est ce que vous avez fait de plus que moi. Merci de m’aider
    Roger Morand Longueuil

    • Jacqueline

      Vous ne pouvez obtenir de bons résultats sans enlever toutes les céréales (céréales de blé et apparentées et tous les aliments qui en contiennent) qui contiennent du gluten ainsi que le maïs. La viande rouge, consommée 1 fois par 3 semaines et cuite selon les règles n’est pas à éliminer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s