Hélène, rémission sclérose en plaques, nouvelle ouverture d’un neurologue

En rémission de la sclérose en plaques depuis 2013 suite à l application du régime hypotoxique mon neurologue a fini par admettre que cette diète y était probablement pour quelque chose. Lui qui ne préconisait seulement que le régime alimentaire canadien il y a 4 ans.

Oui je crois que les mentalités évoluent.  Hélène

20 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

20 réponses à “Hélène, rémission sclérose en plaques, nouvelle ouverture d’un neurologue

  1. christelle Noirjean

    bonjour
    Diagnostiqué sep depuis 2001, sans gluten depuis, sans lait depuis 2016, j’ai volontairement arrêté mes traitements (lyrika, capaxone, fampyra) en janvier 2017 . Mon neurologue n’étant pas satisfait de mes décisions, m’a fait peur et invité à changer de traitement parce que passait en sep progressive!!! J’ai refusé. J’ai démarré un programme sportif intense puis ajouté la piscine ! J’ai commencé un diète hypotoxique (que j’appellerai plutot cétogène) depuis 10 mois et suis en rémission depuis. Ma fatigue a totalement disparu, mes jambes reviennent lentement…le moral aussi!
    J’ai pour projet de faire une conférence aidée de mon asso , accompagné d’un médecin qui est totalement convaincu du bien fondé de cette diète.
    Je ne laisserai plus le monde médical décider pour moi, me faire peur! Je le respecte mais lui ne m’écoute pas. Alors je continue mon chemin et n’arrêterai jamais mon alimentation . C’est MON corps, Ma vie, pas ceux des neurologues , ni des labo pharmaceutiques. Ma souffrance a cessé, c’est pas grâce à eux !
    Je n’ai que 47 ans, une fille de 5 ans et un mari avec qui j’ai débuté cette hygiène alimentaire et c’est à lui que je dois tout! J’ai trouvé la force grâce à lui, mon Amour Aidant, pas mon neurologue!

    • Jacqueline

      Bonjour Christelle,

      J’apprécierais si vous pouviez prendre le temps d’expliquer exactement en quoi consiste la diète hypotoxique que vous suivez et que vous qualifiez également de cétogène. Actuellement, il y a un engouement pour la diète cétogène. Personnellement, cette diète m’inquiète à moyen et à long terme en raison du peu de fibres consommées, de la limitation dans la variété des aliments et des excès possibles de gras. Je comprends qu’il ne faut pas diaboliser le gras mais toutes les études très sérieuses qui démontrent que les excès de gras peuvent être nocifs à moyen et à long terme en particulier pour le coeur ne peuvent être jetés du revers de la main.

  2. charlotte

    Bonjour,
    Ce régime alimentaire est-il efficace pour toutes les formes de SEP, notamment la secondaire progressive?
    En vous remerciant.
    Charlotte

  3. Suzanne

    Les médecins se laissent plus facilement convaincre de chager leur opinion par les grosses études pharmaceutiques que par les histoires personnelles des patients, mais ne désespérez pas, et avisez les des bénéfices que vous obtenez, avec la répétition je suis convaincue qu’ils porteront de plus en plus intérêt à ce type différent de traitement.

  4. Diane L.

    Bonjour Hélène,
    Je fus diagnostiquée en 2003. J’ai commencé la diète en 2005. C’est certain que sans cette diète je ne pourrais plus marcher. Je le sais car lorsque je me permets des écarts, avec le gluten ou le lait, la douleur revient. Donc, merci beaucoup Jaqueline.Et, oui, c,est tellement triste que l’Association de la SEP ne reconnaît pas tous les bienfaits de cette diète. Mon coeur voudrait que tous ceux qui vivent avec cette condition puissentt en être informée.
    Diane L.

    • Jacqueline

      Je suis d’accord avec vous qu’il est extrêmement triste et dommage pour les personnes atteintes de SEP que leur association refuse de leur faire connaître les bienfaits possibles d’une alimentation anti-inflammatoire. On peut se poser des questions sur une telle fermeture d’esprit alors que tant de personnes obtiennent une rémission…

    • Helene Moreault

      Pourquoi l’association de la SEP ne reconnaît pas les bienfaits de la diète hypotoxique ? Je me suis déjà posé la question après avoir essuyé un refus quand je leur ai demandé d’en parler pour que tous les malades puissent au moins le savoir.

      Dans mon cas, j’ai l’ai appris en lisant une revue ACTUALITÉ à l’été 2013. Ça faisait déjà 3 ans que j’étais diagnostiquée et je voyais mon état se détériorer. Ce régime a heureusement été efficace et je suis contente de partager ce succès.

      Je pense sincèrement que si j’avais su trois ans plus tôt qu’un régime alimentaire pouvait m’aider, je l’aurais au moins essayé.

      L’association de la SEP ne veut pas parler du régime hypotoxique sous prétexte que ça peut heurter des sensibilités. La sensibilité de qui? Des gens qui souffrent? NON!

      La sensibilité des pharmaceutiques qui doivent sûrement les financer pour la publication de leur petit mensuel censuré.

      Vous savez combien je coûte par mois de médicaments pour la SP? 1500$ minimum, si je ne fais pas de poussée.

      Ils font tellement d’argent avec moi qu’ils me paient ma franchise mensuelle pour que je reste avec leur compagnie de médicaments.

      C’est sûr que c’est pas dans leur intérêt que l’organisme qu’ils commanditent parlent de la diète hypotoxique si c’est pour leur faire perdre des clients.
      . Cette année mon neurologue n’a pas voulu que je cesse mes injections. Il m’a fait peur en me disant de ne pas niaiser avec ça.
      Je vais tellement bien que je vais diminuer graduellement mes doses et on verra bien…

      Je vous tiens au courant

  5. Hélène Moreault

    Je voudrais ajouter que je suis très stricte dans le choix de mes aliments mais je ne suis pas une sainte. Il m’arrive de manger du chocolat noir sucré, du vrai beurre, de goûter une bouchée ou deux à certains aliments interdits juste pour me faire plaisir et de boire un peu d’alcool à l’occasion. Je ne dépasse jamais le .8 et je n’ai pas de problème. Je fais très attention à mes écarts et j’évite de les répétitions dans un court laps de temps.

    Je dois quand même préciser que je déroge seulement depuis que je vais mieux.

    Bonne santé à tous
    Hélène

  6. Hélène Moreault

    Concernant ma rémission, je dois dire que ça s’est fait de manière graduelle. Dès la première semaine où j’ai coupé les produits laitiers et le gluten, j’ai constaté une nette diminution de douleurs articulaires qui, en plus de la SP, me faisaient souffrir depuis la quarantaine. C’était en 2013, j’avais 54 ans. C’était très stimulant. La douleur s’estompait, je me sentais plus forte mais pas assez à mon goût. Il m’arrivait parfois de tomber après avoir oublié que j’avais une jambe moins forte que l’autre. Au bout de six mois, j’ai intégré la natation graduellement trois à quatre fois semaine pour renforcer mon côté droit sans avoir de risques de chutes.

    Ça m’a bien pris un autre 6 mois pour me renforcer et retrouver l’usage sécuritaire de ma jambe droite. J’ai recommencé à travailler à temps partiel. Moi qui croyais devoir prendre une retraite prématurée, j’ai vécu une véritable renaissance physique et professionnelle.

    Pour moi, le travail est une source de stimulation. Mais je ne veux plus travailler à temps plein , sauf en cas de rush, car je tiens mordicus à mes trois séances se piscine par semaine qui, avec le régime hypotoxique, maintiennent mon corps en santé .

    Depuis janvier, j’ai retenu les services d’une kinésithérapeute pour développer encore plus ma force et mon équilibre. J’en ressens déjà les résultats.

    Merci la vie
    Hélène

  7. Linda

    Merci pour le partage Hélène. Moi aussi je suis en rémission de la sclérose en plaques depuis que j’ai changé mon alimentation et je m’entraîne aussi pour mon 18ième marathon. J’ai été diagnostiqué 18 ans passé et je ne prend aucun médicament. Oui l’aliment et l’exercise sont mes meilleurs médicaments. Malheureusement mon neurologue n’est pas prête à admette que cette diète a eu une influence positive sur mon état de santé. Elle m’encourage encore à prendre des médicaments. Je trouve ça vraiment vraiment dommage surtout pour ceux qui sont nouvellement diagnostiqué. Merci Linda

  8. Lorraine Rooke

    Merci pour ce partage Hélène. J’ai reçu un diagnostic de Parkinson il y a 7 ans et je viens de débuter la diète hypotoxique il y a quelques mois accompagnée d’une naturopathe. Je suis curieuse concernant votre processus de rémission. Est-ce possible de nous en dire plus? Merci

  9. Guenin

    Bonjour je voudrais savoir ce qu’est un régime hypotoxique.j’ai une SEP.En vous remerciant.

    • Jacqueline

      Sur la page d’accueil, mes livres sont présentés. Je vous conseille le premier « Comment j’ai vaincu la douleur… » pour commencer. Par la suite  » Une alimentation ciblée… » vous apportera une information complémentaire.

  10. Marjorie

    Bonjour,
    Je suis une femme de 46 ans atteinte de sclerose en plaques. Pourriez-vous me dire chère Hélène combien de temps avez-vous suivi ce régime pour avoir une remission? Avez-vous suivi une version tres stricte du regime ou vous vous autorisez des ecarts?
    Merci de l’information
    Marjorie

  11. DIDIER annick

    merci, pour ces témoignages que je lis avec attention.
    je souffre d’arthrose aux deux pouces et au poignet droit, comment commencer et ou trouver de recettes et menus.
    un nouveau souci de santé bien de s’ajouter, je prenais du lévothyrox 150 depuis 35 ans sans aucun problème et depuis 4 mois, je prends le nouveau, mes résultats ont explosés avec diverses douleurs, merci de me conseiller.

    • Jacqueline

      Il y a de nombreux livres de recettes sur la diète hypotoxique dont les miens. Il est possible de trouver des produits naturels qui peuvent remplacer les médicaments tels le lévothyrox. Pour ma part, le produit Pinnacle Thyroid complexe de la Cie LifeGive vendu par l’Institut Hippocrates me convient bien.

  12. daniel

    BONNE NOUVELLE ENFIN UN SPÉCIALISTE ET IL N EST PLUS LE SEUL ADMET QUE CERTAINS RÉGIMES SONT IMPORTANTS POUR STOPPER CETTE TERRIBLE MALADIE.
    MOI AUSSI JE PENSE QUE ENFIN LES MENTALITÉS CHANGENT.LES PERSONNES TOUCHÉES PAR CETTE MALADIE SE BATTENT POUR AVOIR UNE VIE MEILLEUR C EST FORMIDABLE LE COURAGE DE CERTAINE PERSONNE,
    JE SUIS TRÈS FIÈRE DE MA FILLE QUI SE BAT AUSSI AVEC COURAGE<RÉGIME CETOGENE–

    • Mireille

      Avez-vous des infos sur le régime cétogène
      Pourquoi le cétogène,plûtot que l’hypotoxique

  13. Carole

    Wow, bravo et merci de partager de si beau témoignage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s