Témoignage colon irritable, arthrose, oesophagite, exacerbés à la ménopause

Bonsoir, j’avais le syndrome du colon irritable depuis longtemps et des douleurs de type arthrose dans les genoux et les hanches assez fréquentes. A la ménopause, je me suis mise à ressentir des douleurs fortes au niveau du bas du dos, au niveau de l’oesophage avec une toux bizarre après le repas du midi et des douleurs articulaires plus fortes. Les médecins n’ont absolument rien trouvé : gastro-entérologue… Des amis m’ont conseillé d’arrêter le gluten et le lactose, ce que j’ai fait et que je continue de faire deux ans après et tout s’est arrêté comme par magie. S’il m’arrive de temps en temps lorsque je suis invitée de manger un peu de gluten ou de lactose, les douleurs articulaires reviennent un peu, mais en dehors de cela, tout va très bien. Je tenais à vous faire part de ce témoignage pour aider toutes les personnes qui sont dans mon cas. Bien cordialement, Carolus

Merci pour ce témoignage qui devrait effectivement encourager, particulièrement lors de la ménopause.

13 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

13 réponses à “Témoignage colon irritable, arthrose, oesophagite, exacerbés à la ménopause

  1. Diane lacombe

    Que tous vos commentaires sont encourageants. Merci mille fois de prendre le temps de les écrire. Pour moi, c’est un soleil au bout d’un tunnel obscur !
    Diane L.

    • Jacqueline

      Cela me fait grand plaisir de vous apporter du réconfort. Merci de me l’avoir dit.

  2. Gina Di massimo

    J’ai de l’arthrose inflammatoire sévère aux mains depuis le début du mois de juin. Plus ça va moins je peux utiliser mes mains. Je ne peux plus ouvrir les tiroirs, les armoires de cuisine, parfois tenir un ustensile est trop douloureux. Le rhumatologue a prescrit des antiinflammatoires mais qui ne m’enlèvent pas les douleurs, sinon il dit qu’il n’y a rien à faire. Le soir, chaque articulation, ainsi que tous les os de mes mains m’élancent au point de ne pas dormir. Je commence aussi à avoir de la difficulté avec un pied, ce qui m’empêche de marcher, malgré des orthèses et des chaussures orthopédiques.
    J’ai donc entrepris drastiquement le régime hypotoxique que je suis religieusement. Ça fait plus de quatre mois et je ne ressens encore aucune amélioration au niveau de la douleur. La seule chose qui semble marcher c’est de ne pas utiliser mes mains, ce qui est impossible. Ma question: est-ce que ça vaut la peine de continuer ce régime draconien qui m’oblige parfois à cuisiner deux types de repas. Un pour moi et un pour le reste de la famille… Est-ce que les résultats positifs de ce régime peuvent se manifester plus tard?
    merci

    Gina

    • Jacqueline

      J’ai l’impression de relire en grande partie mon histoire. Si c’est exact que vous suivez à la lettre les consignes de la diète hypotoxique depuis 4 mois, je pense qu’il y a de fortes possibilités que vous soyez sensible à des aliments permis par la diète hypotoxique. Je vous conseille donc fortement de consulter un praticien en kinésiologie appliquée (quelques noms sont conseillés dur mon blogue) qui pourrait probablement identifier le ou les aliments qui bloguent les bienfaits de la diète.

    • Nicole Hanchay

      Moi, je fais de la polyarthrite. Ça m’a pris 5-6 mois avant de commencer à voir une amélioration. L’arthrite ou l’arthrose ou tout problème d’inflammation, ça n’arrive pas du jour au lendemain. Ça prend des années pour créer le problème … donc ça peut prendre plusieurs mois pour corriger la situation. Ne lâchez-pas, surtout! Pour les repas, ce qui est bon pour vous est bon pour le reste de la famille. Au début, moi aussi, je faisais un repas pour moi et un autre pour mon mari. Maintenant, mon mari mange comme moi et il ne s’en porte que mieux. On a changé toutes les épices sèches pour des épices sans gluten et j’essaie de prendre des fines herbes nature.

  3. Nicole Desormeaux

    Moi aussi j’ai laissé le gluten depuis près d’un an et je n’ai plus de bursite et de tendinite depuis ce temps. Depuis l’äge de 25 ans que je souffre et étant allergique à plein de médicaments il était difficile de faire diminuer la douleur. J’ai maintenant 65 ans et je suis très contente de pouvoir faire de l’exercice sans avoir tout le temps mal.

    • Jacqueline

      Merci au nom de mes lecteurs, c’est important tous vos témoignages.

  4. Lise L'Heureux

    J’airais pu écrire ce témoignage , tant il me ressemble . J’ai supprimé le gluten et les produits laitiers depuis 2011 .

    • Jacqueline

      Merci de témoigner pour indiquer qu’il est possible de retrouver une bonne qualité de vie malgré les pronostics souvent très négatifs de la médecine conventionnelle.

  5. Marie

    J’aimerais savoir si le psyllium est autorisé dans le régime sans gluten et si oui pourquoi. MERCI!

    • Jacqueline

      Apparemment, le psyllium ne devrait pas provoquer de sensibilité mais j’ai reçu suffisamment de témoignages qui m’ont amenée à déconseiller ce produit. S’agit-il de contaminations croisées avec d’autres céréales contenant du gluten, je ne sais pas.

  6. Nicole Hanchay

    Moi je fais de la polyarthrite et depuis 3 ans, j’ai arrêté presqu’à 100% le gluten et complètement les produits laitiers et le sucre raffiné. Je n’ai pas touché au Humira et cie depuis ce temps. Je me porte bien. Je fais de l’exercice régulièrement. Moi aussi, quand je touche au gluten, les douleurs reviennent un peu mais disparaissent au bout de 24 hres.

    • Jacqueline

      Merci de venir appuyer le témoignage de Carolus, c’est important.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s