Témoignage très encourageant pour ceux qui souffrent de sclérodermie

Submitted on 23/08/2012 at 21:00

Bonjour Mme Lagacé,

Je suis atteinte de sclérodermie, une maladie inflammatoire auto-immune.  Cette maladie rare se caractérise principalement par un durcissement de la peau et des organes dû à une production excessive de collagène. Ce sont surtout des femmes qui en sont atteintes et ce, généralement après 40 ans. Les symptômes et les atteintes sont variés d’une personne à l’autre. Pour votre information, je suis le régime hypotoxique depuis environ un an maintenant et j’ai vu une nette amélioration de ma condition. Mes douleurs aux mains sont disparues assez rapidement après le début du régime. De plus, j’ai davantage d’énergie et la qualité de mon sommeil s’est améliorée. Ma peau en général s’est assouplie comme l’a remarqué mon esthéticienne sans que je l’aie mis au courant. De plus, j’ai eu le bonheur de retrouver à plus de 80% la mobilité de mes doigts, moi qui travaille en laboratoire et qui devait user de toutes sortes d’astuces pour manipuler les microtubes utlisés en biologie moléculaire.
Pour tout cela et c’est beaucoup pour moi, je tiens à vous remercier d’avoir eu le courage de publier votre témoignage et d’avoir mis tant d’efforts dans la vulgarisation des informations scientifiques afin que ce soit accessible à un large public.

Diane

4 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

4 réponses à “Témoignage très encourageant pour ceux qui souffrent de sclérodermie

  1. Magda

    Bonjour, Je suis une femme de 60 ans. Ma sclérodermie de type systémique a été diagnostiquée voici 9 ans, en 2004. Etant donné la dangerosité de cette forme de maladie j’ai tout de suite démarré le régime ancestral du Dr Seignalet. Depuis 6 mois, je suis le régime hypotoxique du Dr Lagaçé, très proche.

    Depuis je n’ai aucune manifestation de la sclérodermie, hormis une forme assez sévère du syndrome Raynaud et des tendinites à répétition, car mes tendons sont peu souples.

    Je suis suivie par un kiné et pratique plusieurs activités sportives, comme la course à pied, la natation, la danse, etc. C’est ce qui m’aide à garder la souplesse de mes articulation et entretient mon moral au beau fixe.

    Je ne prends aucune médication. Je reste persuadée que c’est mon régime associé au sport qui maintiennent ma maladie à distance.

    J’espère que mon témoignage sera utile à d’autres personnes atteintes de ce genre de maladie.

    • Jacqueline

      À la longue , la diète hypotoxique devrait également vous aider au sujet de vos tendinites si vous respectez parfaitement le régime.

  2. Linda Lapointe

    Je souffre aussi de sclérodermie et j’ai commencé le régime hypotoxique il ya environ 5 mois. J’ai beaucoup moins de douleur articualires et d’inflammation aux mains et au pieds. Mes doigts sont aussi plus souples et ma qualité de sommeil s’est amélioré. J’ai aussi plus d’énergie. Et si je triche je vois le résultats très rapidement. Donc je continue car cela en vaut la peine. Je me joins mes remerciement àceux de Diane.
    Linda , Saguenay

  3. Jessica

    Bonjour,
    J’ai aussi une sclérodermie (type linéaire située au niveau de la jambe droite) et je suis le régime hypotoxique depuis presque 5 mois. Après environ 3 semaines, j’ai retrouvé mon énergie qui avait disparue avec la maladie. Après 2 mois, je n’avais plus de douleur à la jambe (serrement très désagréable à la fin de la journée). La progression des plaques visibles sur la peau a complètement stoppé et la peau de ma jambe s’est assouplie. Ma dermatologue, qui pensait me donner du méthotrexate pour tenter de contrôler la maladie a du se rendre à l’évidence : une approche conservatrice était de mise, donc aucun médicament n’a été prescrit. Pourtant, la phase active de cette maladie dure habituellement entre 3 et 5 ans, et me voilà en phase latente après moins de 12 mois. Selon mon médecin, c’est très inhabituel… Je suis convaincue que le régime à fait son oeuvre (en combinaison avec les suppléments alimentaires d’excellente qualité que je prends quotidiennement et l’exercice physique). J’espère que mon témoignage donnera le goût à d’autres personnes qui vivent une maladie auto-immune de tenter l’expérience du régime hypotoxique!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s