Témoignage d’Hélène qui de plus récidive avec une recette de « surprenants brownies »

Submitted on 02/12/2012 at 10:51

Je suis tout à fait d’accord avec l’opinion de Monsieur Vaillancourt. Je suis le régime depuis 7 mois et en effet, les résultats se font sentir subtilement et sur du long terme. Comme d’habitude, la communauté scientifique tarde à se laisser aller à promouvoir ce qui serait normalement une excellente nouvelle… Et oui, on devrait davantage faire connaître l’ouvrage de madame Lagacé car tout est justement appuyé sur des bases scientifiques et c’est ça, dans mon cas, qui a fait penché la balance. Je suis du genre prudente dans ces approches et je ne me garoche pas dans n’importe quoi dont on sent que l’objectif premier est de faire la passe financièrement sur le dos de la misère du monde. Dans ce cas-ci, contrairement à ce qu’on pense, ce n’est pas nouveau et c’est longuement expérimenté et appuyé. Heureusement qu’il y a des exceptions dans la communauté scientifique et médicale… Merci Madame Lagacé. Touit ceci étant dit, je vous partage à nouveau une recette surprenante pour se gâter un peu sans déroger aux principes d’une alimentation saine et nutritive. Voici donc une recette de Surprenants brownies qui sont délicieux. J’ignore la provenance de cette recette cependant.

SURPRENANTS BROWNIES

1 boite (540 ml) haricots noirs, rincés et égouttés
3 c à soupe huile d’olive
3 œufs
1 c à thé vanille
½ tasse sucre naturel (Sucanat)
1/3 tasse cacao
1 c à thé poudre à pâte
½ tasse pépites de chocolat noir
½ tasse pacanes en morceaux
Une pincée de sel

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 350°F.
2. Dans un grand bol, mélangez au bras mélangeur les haricots, l’huile, les œufs, la vanille et le sucre jusqu’à consistance homogène.
3. Dans un autre bol, mélanger le cacao, la poudre à pâte et le sel. Incorporer au mélange précédent.
4. Une fois le tout homogène, mettre dans un moule carré. Étaler les pépites de chocolat et les pacanes sur le mélange.
5. Cuire pendant 35 minutes.

15 Commentaires

Classé dans Recettes

15 réponses à “Témoignage d’Hélène qui de plus récidive avec une recette de « surprenants brownies »

  1. louise gélinas

    j aimerais savoir ou me procurer du sucanat a Montréal et en savoir plus sur ce que c est …… ? merci , Louise de Montréal.

  2. liet

    Ces brownies sont tout simplement D-É-L-I-C-I-E-U-X! Je les ai présenté à ma famille, sans parler de l’ingrédient principal…Ils ont fait fureur. En plus, ils sont vraiment rapides à préparer. Par contre, j’ai mis les pépites de chocolat et les noix DANS la pâte, et non sur le dessus.

  3. Marie

    Même si la cuisson est faite dans un four à 350 degrés, la recette est conforme?

  4. Véronique

    Bonjour,
    Qu’est ce que la poudre à pâte?

    • Jacqueline

      Un mélange d’amidon de maïs, de phosphate monocalcique et de bicarbonate de sodium. Il s’agit d’un agent de levage chimique utilisé au Canada depuis 1897.

  5. lisette st-pierre

    Question pour Hélène au sujet des brownies .
    Ces brownies sont délicieux , mais il s’est formé des petites gouttes d’humidité sur le dessus et cela est resté ..jusqu’au dernier carré (rangés au frigo ) .J’aimerais ,avant d’en refaire , avoir une explication si c’est possible .
    Merci ! Lisette

  6. OdileFournier

    Question pour Hélène au sujet des brownies.
    J’ai fait cette recette et été agréablement surprise du goût.
    Le seul problème est que je ne suis pas arrivé à défaire complètement les fèves noires, ce qui fait qu’ils on un peu moins de corps,mais ça n’a pas empêché mon mari d’en manger a chaque repas.Peut-être n’avais-je pas la bonne sorte de fèves
    Merci! Odile

    • Hélène Bilodeau

      Bonjour Odile,
      Désolée pour les délais à vous répondre. De mon côté, j’ai utilisé le robot culinaire pour défaire les haricots noirs. Donc, cela donne une belle purée. Pour les fèves, j’ai utilisé des haricots noirs du commerce en conserve.

      Bonne reprise!

      Hélène Bilodeau

  7. Paulyne Gagnon

    Bonjour!

    J’aimerais savoir si la cuisson des légumes à la marguerite est considérée comme de la vapeur douce. Merci beaucoup.

    Paulyne

  8. Danielle

    Bonjour madame Lagacé, j aimerais savoir quelle est votre opinion sur l urinothérapie. A lire la documentation sur ce sujet c est wow ou c est nul.
    merci

    • Jacqueline

      Je n’ai pas suffisamment d’information pour juger cette méthode.

  9. Nicole Morin

    Faire face à la tribune scientifique, des gens dans l’histoire y ont laissé leur « peau », leur chemise et même leur vie. Qu’on pense à Christophe Colomb qui a soutenu que la terre était définitivement ronde et sphérique contrairement à ce qu’on avait toujours cru, que la terre était circulaire et plate ! C’est dérangeant pour des scientifiques. Tellement qu’il fut jeté en prison pour le faire taire, où il y mourut pauvre et disgracié. Belle façon de remercier l’homme qui avait découvert l’Amérique en cherchant la route des Indes ! Le même sort a été réservé à Jules Verne qui avait vu très loin vers le futur.

    J’ai moi-même dû cesser de consommer tous les produits laitiers sans exception récemment. À mon insu, ils sont devenus des aliments allergènes me causant des problèmes d’eczéma.
    J’envisage maintenant devoir aller vers l’alimentation hypotoxique en raison de douleurs lombaires et articulaires qui persistent depuis une dizaine d’années malgré les nombreux traitements qui n’arrivent pas à enrayer ces problèmes souffrants, très souffrants.

    Merci Madame Lagacé de nous avoir fait voir la lumière au bout du tunnel. Grâce à votre travail et à celui de M. Seignalet, beaucoup de personnes peuvent maintenant s’offrir une vie plus douce, épanouissante et sereine. C’est une question de choix: souffrance ou mieux-être… Je me dis, dans mon cas, qu’après avoir essayé tant de traitements sans résultat, qu’ai-je à perdre ?… Au contraire, les nombreux témoignages positifs que vous recevez chaque jour me disent que j’ai tout à y gagner !

    L’alimentation hypotoxique dérange beaucoup ces grosses institutions que sont, par exemple, l’industrie agro-alimentaire pour ne nommer que celle-là ! Faut-il, grand dieu !… ajuster les besoins de la société en fonction de ceux de l’industrie ou au contraire, les services des industries ne devraient-ils pas s’adapter aux besoins de la société qu’elles desservent ?…….

    Nicole M., région de Rimouski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s