L’exemple de Michèle qui a su écouter son corps malgré une panoplie de maladies chroniques

Submitted on 09/01/2013 at 21:53

Bonjour Mme Lagacé,

Tout ce que vous écrivez est une révélation pour moi qui ait fait un peu tout ça : asthme, psoriasis, rhinite, sinusite, eczéma, glaucome, polypes, douleurs, rougeurs, colon irritable,  maladie coeliaque, les bras engourdis et secousses brèves oculaires incomprises, des étourdissements et faiblesses soudaines inexpliquées, des maux de tête, sans compter que dans ma famille (père, mère, soeurs, enfants) il y a du diabète de type 2, de l’arthrite, de l’arthrose, de la schizophrénie, et qu’un de mes enfants est né justement avec des problèmes de grosses molécules qui passaient à travers son intestin grêle. La maladie de Crohn rode de près aussi. C’est donc dire à quel point, vous tombez pile. Je viens de le terminer et je vais mettre le tout en pratique.

Il faut dire que je suis déjà sensibilisée et que je ne mange déjà plus de gluten depuis deux ans. Des épisodes de douleurs aigus et à peine tolérables m’auront fait comprendre de la toxicité des glutens dans mon cas. Sans aucune surprise, je n’ai trouvé aucun support aidant du corps médical à ce moment-là. Ce n’est pas mon genre d’aller passer une journée à la clinique. Mon médecin ne croyait juste pas que les gluten étaient en cause. Je l’ai supplié d’avoir des tests sanguins. Je les ai eu. Le laboratoire du Royal Victoria les a perdu. J’ai fait des test d’allergie au lait. L’allergologue était d’un tel mépris. Je n’étais pas allergique au lait.  J’ai vu un gastroentérologue qui m’a dit de ne pas manger de fromage et de légumineuses. J’en avais marre. Je ne connaissait pas le Régime du Dr. Seignalet et je me suis alors composé un régime personnel à l’époque très digeste pour baisser mes inflammations qui enlevait tous produits laitiers et toutes céréales sauf le riz, avec un Ph très alcalin: riz, avocat, poires, eau citronnées, zucchinis, poissons, omelettes, champignons, amandes, légumes verts cuits. Avec votre livre, j’ai lu enfin de réelles explications à mes maux. Merci infiniment!

Puis, j’ai fini par réintroduire tous mes autres aliments d’avant sauf les glutens. Mais à vous lire, je comprend l’importance de continuer à éviter ces aliments de nouveau et sur du long terme.

Votre blog est une réelle bouée d’entraide. Toute cette énergie de vos lecteurs. On sent que tout ces gens avaient, tout comme moi, un immense besoin de mieux-être dans leur vie.

Au plaisir,
Michèle

Jacqueline aimerait ajouter qu’il serait important de lire dans « Sujets d’intérêt »,  le huitième article (il faut dérouler de nombreuses pages car il s’agit du  dernier article) qui permet d’expliquer pourquoi il peut y avoir absence d’anticorps lors des tests d’allergie alors qu’il y a une réelle présence d’intolérance à certains aliments.

4 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

4 réponses à “L’exemple de Michèle qui a su écouter son corps malgré une panoplie de maladies chroniques

  1. pierre gingras

    J’ai souffert l’enfer pendant 8 ans, jusqu’à ce que je décide de suivre mon intuition plutôt que l’avis des nombreux médecins consultés au cours des ces années: mon problème de douleurs chroniques relevait bien de troubles alimentaires. Or, n’ayant pas la formation scientifique suffisante pour étayer mon intuition, ce n’est qu’avec la découverte des recherches du Dr Seignelet et surtout du livre de Mme Lagacé que j’ai pu présenter une argumentation rationnelle pour confronter ces gens qui me prenaient de haut. Entre temps, j’avais perdu mon emploi parce que mes employeurs, s’appuyant sur l’avis officiel de leur medecin, refusaient de reconnaître que j’avais une maladie réelle, puisque non diagnostiquée.
    Après plusieurs mois d’application du régime hypotoxique de Mme Lagacé, les douleurs et les idées noires qui m’envahissaient ont presque disparu et je peux enfin réintégrer l’univers des actifs et bien-portants. Comme quoi les chemins prônés par l’autorité des bien pensants, fussent-ils des docteurs certifiés, sont parfois le meilleur moyen d’aboutir dans une impasse…

    Pierre Gingras, Alma

  2. Touchant témoignage sur la toxicité des aliments que nous croyions bons pour nous. Quelle ouverture d’esprit cela demande!

  3. jennyfibro

    Je peux partager sur mon blog ?
    Bonne soirée

    Jenny

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s