Message du Dre Christine Angelard concernant les vaccins

La Dre Christine Angelard se préoccupe depuis longtemps  des effets secondaires de certains vaccins et plus particulièrement du fait que plusieurs vaccins puissent être administrés à un enfant en une seule journée.

Cette dernière m’a envoyé les informations suivantes:  « Je suis pour la vaccination quand je cours un risque mortel ou grave et lorsque la vaccination ne me fait pas courir un risque plus grand que la maladie que l on souhaite éviter ».  Elle s’inquiète au sujet des adjuvants utilisés dans les vaccins.  « Ceci est d’autant plus inquiétant que l’expérience nous montre que les adjuvants aux vaccins sont insuffisamment testés. C’est le cas du squalène dont on a récemment montré qu’il augmente le risque de narcolepsie. Il faut aussi mentionner le formaldéhyde (cancérogène), le mercure (neurotoxique), le polysorbate 80 (perturbateur endocrinien), l’aluminium (neurotoxique et peut-être cancérogène). Tous ces produits sont communément utilisés dans les vaccins en dépit de leur toxicité ».

Elle recommande  d’écouter « Silence on vaccine » sur Internet: 

http://www.youtube.com/watch?v=Mt1WJO9JV-4

3 Commentaires

Classé dans Capsules santé

3 réponses à “Message du Dre Christine Angelard concernant les vaccins

  1. Diane

    J’aimerais savoir si il y a une personne qui a la même maladie que moi Polycondrite une maladie très rare.

    Amicalement Diane

    • Christine Lacelle

      Bonjour Diane. J’ai été très surpise de voir votre message car moi aussi je souffre de Polycondrite Chronique Atrophiante et très peu de gens en sont atteint. J’aimerais pouvoir communiquer avec vous par courriel si possible. Je suis en contact avec d’autre personnes atteintes de la maladie mais personne a ma connaissance suit le régime.

      Christine

    • Phelippeau Jean-Pierre

      Bonjour Diane.
      Votre » maladie très rare » est en fait une maladie auto-immune. Elle est très voisine de la mienne, la maladie de Wegener diagnostiquée en 97 et mise en rémission à partir de 99 grâce à l’alimentation hypotoxique du savant Jean Seignalet dont Jacqueline poursuit les travaux pour notre bonheur à tous de façon admirable
      Polychondrite est certes une belle étiquette, mais dans un 1e temps, vous serez soignée exactement de la même façon que tous malades atteints d’une maladie auto-immune : c’est-à-dire cortisone et immunosuppresseurs et c’est indispensable.
      La marche à suivre, la même que celle que j’ai suivie : traitement classique jusqu’à la rémission mais en même temps, appliquer très scrupuleusement le régime et le poursuivre pour une rémission de très longue durée.
      . Bon courage et donnez-moi de vos nouvelles
      . Jean-Pierre Phelippeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s