Un très bon article de vulgarisation concernant l’autisme écrit par Dr. Vikki Petersen

Merci à Carol Ann pour l’envoi du lien de l’article intitulé: Children with Spectrum Disorders: Benefit from Special Diets.  Cet article s’appuie sur 16 articles scientifiques récents démontrant le lien entre l’autisme et le gluten.

http://simplyglutenfreemag.com/learn/children-with-spectrum-disorders-benefit-from-special-diets/

3 Commentaires

Classé dans Capsules santé, Divers

3 réponses à “Un très bon article de vulgarisation concernant l’autisme écrit par Dr. Vikki Petersen

  1. Christine

    Voici mon petit témoignage perso en quelques mots
    mon fils de 3 ans a échappé à l’autisme…
    à partir de l’age de 6 mois, pbs de croissance, troubles croissants du comportements, symptomes autistiques, retard moteur, etc…j’ai fait tout le tour des médecins parisiens, sans résultats. Il était juste « un peu » autiste, seul son regard perçant a empêché un diagnostic définitif.
    Evidemment, on le surprotégeait, il était inscrit dans une halte garderie pour enfants à handicap…bref, une méchante spirale.
    Jusqu’à ce qu’on découvre grâce à une ostéopathe qu’il est intolérant à la caséine, et qu’une naturopathe nous prescrive un régime drastique, sans gluten, sans acides et sans caséine.
    Depuis, il n’est plus question d’autisme, ses progrès sont phénoménaux. En fait il souffrait tellement qu’il était centré sur sa douleur, incapable de s’ouvrir au monde extérieur
    Il n’a donc jamais été autiste, mais, s’il n’avait pas eu des parents très têtus, il a failli le devenir.
    Combien d’enfants dans son cas?

  2. sylvia lessard

    Article très intéressant, stupéfiant …
    Ça fait le tour de la question et ça donne froid dans le dos.
    Les nombreuses maladies mentales que ça peut entrainer,
    les tests de sensibilité au gluten qui ont à être améliorés (des testés négatifs ayant suivi la diète sans gluten voient leur condition de santé s’améliorer). Vivement de donner une diète sans gluten afin d’en voir les effets plutôt que de tester, et aussi que ce diagnostique soit inclus officiellement comme cause possible de désordre psychologique.
    C’est vraiment sérieux, notre société ne devrait pas laisser le corps médical passer outre à ces possibilités.
    Sylvia

  3. François

    Fascinant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s