Mise en garde de Michel

Depuis un an que je suis le régime. Après un an je me suis mis à dédramatiser le problème.

Malgré les excellent résultats obtenus et le printemps qui arrivait, j’ai commencé à tricher. Tout allait bien et les triches ont augmenté. Tout ce que je savait nuisible j’en mangeait. Pizza, crème glacée, friture , ect

Résultat: un incroyable bas fond. Douleur qui sont revenus de plus belles et plus abondante. Ça c ‘est nouveau, le.nerf sciatique qui m’empêche de dormir. Et des crampes dans l’estomac.

Alors surtout si vous allez bien ne faite pas comme moi.
Moi je recommence dès maintenant et dans hésitation
Respecte le régime ou souffre

Michel

13 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

13 réponses à “Mise en garde de Michel

  1. Nathalie

    Michel , je suis daccord avec vous , aussitôt que je triche , je le sens dans les os de mes mains et genoux en premier et les douleurs réapparaissent vite mais redisparaissent lentement , merçi 😉

  2. Carole Pepin

    Pour ma part, cela fait 1 ans et demi que je suit le régime. Par moment, surtout depuis 3 mois, je n’arrête pas de faire des écarts. Voilà, résultat, tout comme les autres témoignages, toutes les douleurs sont revenues, me revoilà qu’il faut repartir à zéro.
    Même si c’est un style de vie, et que je suis très heureuse d’avoir du pouvoir sur les douleurs, je trouve cela difficile par moment.

  3. Lauvray M-Agnès

    Je vis en France et depuis cette année on trouve tous les produits sans gluten en grandes et moyennes surfaces.et dans les magasins bio. J’habite une petite ville de 7000 habitants et je n’ai aucun problème pour m’approvisionner.
    Je ne fais pas sérieusement le régime car, habitant au bord de l’océan, la maison est souvent pleine!…
    je viens de passer une semaine avec retour au pain et aux fromages, plus glaces etc….et les douleurs sont très fortes: épaules puis ce matin les hanches. La fibromyalgie n’aime pas les tricheurs 🙂

  4. Lise L

    Après plus d’une année et demie à suivre le régime hypotoxique, je persévère car comme un peu tous et chacun, j’ai fait quelques petits écarts sans trop de conséquences, c’est seulement si je déroge plusieurs repas de suite que les inconforts reviennent de plus belle. C’est vrai que la douleur et les réactions inconfortables sont très motivantes.
    Récemment j’ai essayé un produit de Natural Factors: Gluten Relief, pour favoriser la digestion du gluten et des produits laitiers; ce sont des enzymes: protéases I, II, III, protéase de plante, amylase, cellulase, lactase, alpha-galactosidase, lipase. Plus les ingrédients non médicinaux: amidon de riz, capsule végétarienne (gomme de glucide (cellulose), eau purifiée, silice), stéarate de magnésium d’origine végétale (lubrifiant), maltodextrine.
    J’avais un voyage fin mai pour assister à un mariage dans l’ouest canadien pour semaine et j’avais apporté ces capsules au cas ou je n’aurais pas eu de choix approprié dans les restaurants. Je connais les enzimes pour la digestion du lactose depuis plus de 30 ans que j’utilise vraiment qu’à l’occasion lorsque je suis devant un repas sans autre choix possible, ce que je fais aussi avec ces enzymes, et ça fonctionne bien mais je ne déroge pas du régime plus d’un repas de temps-en-temps. Peut-être que d’autres personnes pourraient être intéressées par ces enzymes lorsqu’elles ne peuvent manger adéquatement.
    Par la même occasion Mme Lagacé, je me demande si ça arrive aussi à d’autres personnes: lorsque je prépare moi-même mes recettes avec de la gomme de xanthane, j’ai des réactions: mes intestins réagissent assez violemment, coliques et diarrhées. Si j’achète des préparations disons pour des crêpes et que je n’ai qu’à ajouter du lait végétal, oeufs et huile: pas de problèmes. Cet hiver j’avais fait des pâtés à la viande en mélangeant moi-même la pâte utilisant les farines permises et la gomme de xanthane comme liant et j’avais eu les mêmes réactions, j’avais pensé que la viande n’était plus approprié, mais j’avais donné une tourtière à une amie qui l’a trouvé délicieuse et n’a pas eu d’inconfort, elle l’a très bien digérée. Donc, est-ce que d’autres personnes réagissent aussi comme moi ?
    Merci de m’éclairer Mme Lagacé.

    • Jacqueline

      Il semble bien que vous soyez intolérante à la gomme de xanthane et dans ces conditions, il faudrait l’éviter. Comme la gomme de guar a une origine très différente, il est possible que vous n’y soyez pas intolérante.

  5. Danièle Bahu

    En France , les produits sans gluten se développent de plus en plus en ce moment et on les trouve principalement dans les magasins diététiques-biologiques qui sont , eux aussi , de plus en plus nombreux .Il faut juste savoir les trouver …Je regrette que Dominique soit si catégorique au sujet de la France ; La ou j’habite , Dr Seignalet et Mme Lagacée sont connus et appréciés …Il faut juste bien savoir ce que l’on veut et faire les choix en rapport ! Moi aussi ,je me suis débarrassé de beaucoup de douleurs avec l’alimentation sans gluten et sans produits laitiers … ça marche . Pour moi , ne plus souffrir , c’est un chemin , un travail sur moi mème car je suis une gourmande et …oui , en France , on est bien tentés ! Mais c’est quand mème un beau pays qui vaut le coup !

  6. Dominique Fournel

    Michel a raison! J’ai fait les mêmes écarts, avec les mêmes résultats. J’ai fait un magnifique voyage en France en juin: qui dit France, dit pain et fromages! Je comprends que les travaux du Dr Seignalet aient eu plus d’échos de ce côté-ci de l’Atlantique, car là-bas, le SG est difficile, sinon impossible à trouver dans le commerce!!! Et croyez-moi, j’en ai visité des sites Internet avant de partir et j’avais ma liste des commerces où je pouvais m’approvisionner: désolée, mais une fois là-bas, ça n’existe pas les produits SG!!! Les laits végétaux se retrouvent facilement ds les très grandes épiceries. Mais au resto, ouf! Bien sûr, au début j’ai fait attention, mais l’esprit des vacances et la tentation ont eu le dessus!!! En prime de la douleur: j’ai engraissé d’une quinzaine de livres…

    À ce que dit Michel, j’ajouterais que moins notre corps reçoit de gluten, moins il nous en laisse manger!!! J’aimerais bien pouvoir voyager sans me casser la tête et me priver tout le temps… Faudra peut-être que je change de destination! Et on n’a pas parlé des « tout-inclus » à Cuba, où je me sentirai comme une alcoolique anonyme assise au bar!

    Le positif dans tout ça? (1) Comme Michel et bcp d’autres personnes qui témoignent sur ce blogue, la douleur est une super motivation pour nous remettre à nos bonnes habitudes, (2) on peut témoigner de l’efficacité du régime sur la maladie et (3) nous sommes très chanceux d’avoir eu Mme Lagacé qui a popularisé le régime au Québec, où nous pouvons trouver de nombreux endroits où nous approvisionner et nous restaurer sans compromettre notre qualité de vie!!!

  7. Lynda

    Lolll, j’oserais écrire ! Avec l’été et les vacances, difficile d’échapper à la pizza et à la friture, malgré le fait que l’on sait qu’on va y goûter en double, mais après ! Les crampes d’estomac se sont moi aussi ajoutées récemment aux douleurs diffuses partout après les tricheries (que le fromage me manque, surtout en gratiné). On oublie vite comment on était avant le changement d’alimentation mais nos vieux os nous le rappellent (douleurs aux hanches, etc). Faut pas lâcher, même si j’ai l’impression que c’est un contrat à vie.

  8. Celine

    Je confirme. Moi aussi je me croyais guérie…façon de parler bien sûr. Catastrophe. Je recommence à zéro..

  9. Merci de votre partage et de votre franchise, Michel. Votre message nous apprends à respecter les limites de notre corps et ses messages. Personnellement, je ne puis déroger d’une seule mini-bouchée… ce qui est un avantage en quelque sorte car je ne peux me permettre de « dédramatiser » — comme vous le dites si bien.
    Je vous souhaite de retrouver votre bien-être sous peu

    Amyah

  10. Jean-Pierre Fortin

    Merci pour l’info. Je suis le régime d’une manière partiel et non officiel et je m’apprête à le suivre avec plus de rigueur sous peu. J’avais une inquiétude concernant l’après régime et ce témoignage me donne un aperçu de ce qui m’attend. De ce que je comprend, c’est que l.on peut avoir des écarts de façon modéré ou selon ce que l’on peut tolérer ou même réintégrer. En résumé ça devient un style de vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s