Témoignage saisissant au sujet du diabète de type 1

Bonjour Mme Lagacé,
Je vous ai rencontré, il y a un mois, lors d’une de vos séances d’informations. Cela fait 2 mois, que moi et mon mari suivont le régime hypotoxique. Mon conjoint fait du diabète de type 1 depuis plus de 30 ans avec une insuffissance rénale avancée. Nous avons reçu les résultats des dernières prises de sang. Aucune baisse de la créatinine mais une diminution de 35 % de l’urée. Mais ce qui me surprend le plus c’est que toutes ses doses d’insuline (avec une pompe) ont diminué de 30 a 50% depuis environ 2 semaines. J’en ai conclu, qu’il se produit la même chose que pour les diabétiques de type 2, car si leur insuline produite par le pancréas travaille mieux, il se produit la même chose avec de l’insuline syntétique. J’apprécierais avoir votre avis à ce sujet et pour ce qui est de la créatinine, nous espérons toujours que dans le futur, il y ait  une baisse et tout simplement pas d’augmentation. Je crois que cela doit prendre plus de 2 mois pour que l’on voit une différence pour ses reins. Encore merci beaucoup.
Lise

Réponse de Jacqueline:  je suis confiante qu’à la longue le taux de créatinine de votre mari se stabilisera et peut-être même s’améliorera s’il respecte bien les règles de l’alimentation hypotoxique.  Je vous recommande de bien lire ou relire l’article très important sur l’influence des sucres , en particulier du fructose sur  le fonctionnement des reins p. 152 dans les dernières éditions de mon premier livre ou à la p. 219 de mon livre de recettes.  Aussi je vous recommande de lire le témoignage suivant  en écrivant simplement diabète type 1 dans la fenêtre  » Recherche articles »

Une expérience marquante avec un patient atteint de diabète de type 1, une maladie classée non répondante au régime hypot.

 

5 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

5 réponses à “Témoignage saisissant au sujet du diabète de type 1

  1. Virginie Duranleau

    Bonjour, je m’appelle virginie je viens d’avoir mais 18 ans et je suis atteinte de diabète de type 1 depuis 7 ans et j’aimerais avoir de vos conseils. Svp

    • Lise Maheux

      Date: Mon, 23 Mar 2015 13:33:30 +0000 To: francislise@hotmail.ca

    • Lise

      Bonjour Virginie,
      Mon conjoint a suivi l’alimention hypotoxique pendant 5 mois. Nous avions adapté les recettes et nous calculions les glucides des nouveaux aliments et des nouvelles sortes de farines. C’est plus de travail au début, mais quand c’est fait, tout va bien. Nous avions vu plusieurs améliorations pour son diabète. Après 2 mois, il y eu une diminution des doses d’insuline, les courbes (après les repas) étaient vraiment plus belles. Après 4 mois, Il avait diminué de 70%, les médicaments pour la pression et il disait qu’il se sentait mieux. Il avait eu aussi une légère perte de poids. Mais la vie en a voulu autrement. Il est décédé, il y a déjà un an. Mais je sais que cela lui a apporté que du bien.
      J’espère que cela pourra te conseiller un peu.
      Lise

  2. Lise

    Bonjour Mme Lagacé,

    Pour faire suite à votre commentaire sur le fructose et l’insuffisance rénale, j’aurais quelques précisions à vous demander à ce sujet.
    Pour le glucose, dextrose, miel et sirop d’érable, je sais qu’ils ne sont pas nocifs pour les personnes en insuffisance rénale. Mais quand est-il du sucre que l’on retrouve dans le ketchup, mayonnaise ou autres. Je crois qu’il est composé lui aussi de glucose et de fructose. Et concernant le jus de canne à sucre, qui se retrouve dans les céréales Koala Crips (ou autres produits) contient-il du fructose aussi?
    Devrait-on éliminer toutes ces sources de sucre pour protéger au maximum les reins?
    De plus, selon certains articles sur internet, ils mentionnent, que le fructose fait de la résistance à l’insuline. Est-ce vrai?
    Merci beaucoup pour ces précisions.

    • Jacqueline

      Même les sucres acceptables pour le régime hypotoxique devraient être évités le plus possible dans les cas d’insuffisance rénale. Donc à plus forte raison, il serait important d’éviter les aliments mentionnés pour protéger le plus possible les reins. Le fructose lorsqu’il n’est pas à l’intérieur d’un fruit peut favoriser une résistance à l’insuline, particulièrement chez les gens prédisposés à ce problème.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s