Très beau témoignage positif (sclérodermie): alimentation hypotoxique + végétalisme

Bonjour,
La semaine dernière, au Festival végane de Montréal, j’ai eu le plaisir de croiser madame Lagacé et de discuter avec elle pendant un bon moment.
Comme elle me l’a suggéré, je prends quelques minutes pour témoigner de mon expérience avec le régime hypotoxique. Je suis atteinte de sclérodermie, maladie dont les premiers symptômes ont commencé à se manifester il y a plus de 15 ans. Je suis suivie sur une base régulière en rhumatologie depuis ce temps, sans traitement spécifique. On me prescrit des examens à chaque année pour surveiller si la maladie progresse.
J’ai aujourd’hui 47 ans et j’ai commencé à suivre le régime hypotoxique dans les mois qui ont suivi la parution du premier livre de madame Lagacé (livre qui fut une révélation pour moi). Avant de connaitre ce régime, j’avais fait des démarches auprès d’une naturopathe. Manifestement, elle ne connaissait pas les travaux du docteur Seignalet, puisqu’elle ne m’avait pas recommandé d’éliminer le gluten et les produits laitiers, pas plus qu’elle ne m’avait suggéré de cuisiner les viandes à basse température. Lors de mes bilans sanguins, des signes de processus inflammatoires étaient toujours présents, et ce depuis plusieurs années. Trois mois après avoir débuté le régime hypotoxique, j’ai eu une très agréable surprise avec les résultats de mon bilan sanguin annuel: absence de signes de processus inflammatoire actif, notamment une vitesse de sédimentation entièrement normale. C’était un petit miracle, surtout dans le contexte où la médecine traditionnelle ne m’avait apporté aucune amélioration, et surtout aucun espoir et aucune option, pendant tout ce temps. Mon médecin de famille était enchanté des résultats et m’a encouragé à poursuivre ma démarche. Ma rhumatologue demeurait septique.
S’il est vrai que quelques semaines après avoir débuté le régime hypotoxique, j’ai pu observer une augmentation de mon niveau d’énergie, mon bilan sanguin est venu me confirmer que j’étais vraiment sur la bonne voie et m’a grandement encouragé à persévérer et même à aller plus loin. En fait, ces résultats m’ont non seulement donné de l’espoir, mais aussi le sentiment de pouvoir jouer un rôle réel face à ma maladie. Fort de mes résultats, je me suis mise à lire beaucoup sur l’alimentation et son rôle sur la santé, à consulter et à suivre des cours (avec plusieurs personnes, dont Gabrielle Samson, Emilia Sirois, Christiane Lacoste et autres, sans compter les cours offerts par Crudessence). Ces démarches m’ont amenée à opter pour le végétalisme, avec une alimentation composée de 65% (hiver) à 80% (été) d’aliments crus. L’adoption d’un régime végétalien s’est traduite par une augmentation encore plus grande de mon niveau d’énergie, par une augmentation de ma souplesse et par la disparition quasi-complète de mes problèmes de reflux gastro-œsophagien. Les signes d’inflammation sont demeurés absents de mes bilans sanguins et ma rhumatologue commence à s’ouvrir à l’idée que ma diète a peut-être un impact sur ma condition…
J’ai la chance que mes organes vitaux ne soient pas atteints par la maladie et de demeurer entièrement fonctionnelle dans mes activités de la vie quotidienne. Je suis convaincue que le régime hypotoxique et l’élimination complète des protéines animales (incluant la viande) de mon alimentation, contribue à freiner le développement de ma maladie dont j’espère encore une rémission complète…pourquoi pas ? Le seul inconvénient qui persiste est la présence de dépôt de sels calciques au niveau de mes doigts. J’ai espoir que mes démarches finiront par venir à bout de ce problème. Madame Lagacé m’a d’ailleurs donné différents conseils pour tenter de déterminer si certains aliments ont un rôle à jouer à ce niveau.
Après plus ou moins trois ans de régime hypotoxique, je suis aujourd’hui capable de dire merci à ma maladie. En effet, elle aura été le passage obligé pour me permettre de prendre conscience de tant d’aspects qui sont en lien avec la santé et à changer, nettement pour le mieux, mes habitudes de vie. Il est d’ailleurs possible d’effectuer ces changements dans le plaisir, en faisant de ce régime tout simplement un nouveau mode de vie. Cette transformation alimentaire m’a au surplus permis de rencontrer de belles personnes et même de me faire de nouveaux amis! Bien entendu, le plus grand des mercis à madame Lagacé, qui a ouvert le chemin, pour moi et pour tant d’autres personnes.
Martine S.

1 commentaire

Classé dans Témoignage spécial

Une réponse à “Très beau témoignage positif (sclérodermie): alimentation hypotoxique + végétalisme

  1. Magda

    Atteinte également de la sclérodermie depuis 15 ans, je fais le régime hypotoxique, mais je consomme normalement de la viande. Je me porte très bien, je fais du sport, etc. Personne dans mon entourage n’est au courant de ma maladie. En gros, je me pote mieux qu’avant… Et avec de la viande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s