Questions

3 novembre 2016

Les commentaires sont de nouveau ouverts sur mon blogue.  Vous pouvez commenter et poser des questions.  Toutefois, j’apprécierais avant de poser une question de vérifier si la réponse se trouve déjà sur mon blogue pour la raison suivante:  mon expérience de bloqueuse  de plus de cinq ans m’a démontré que plus de 90% des réponses aux  questions posées  au cours des deux dernières années sont déjà présentes sur ce blogue.  Donc, avec un peu d’effort, il y a de fortes chances d’obtenir une réponse pertinente en précédant comme suit:  1) allez sur la page d’accueil de mon blogue; 2)  utilisez dans une première étape la fenêtre de recherche « Recherche articles » en utilisant un ou des mots clés (il est préférable d’essayer un ou deux mot clé  à la fois; 3) Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, utilisez la fenêtre de recherche « Recherche dans tout le site », là encore avec un ou deux mots clés.  Pour vous aider,  lire attentivement:  « Conseils pour utiliser efficacement les outils de recherche » vous devriez alors être en mesure de retrouver  sur ce blogue toutes les informations qui s’y trouvent, que ce soit des témoignages sur une maladie en particulier, sur un aliment, une recette, des restaurants, des appareils, etc.

Je vous rappelle qu’il y a  sur mon blogue plus de 15,000 commentaires (questions-réponses), plusieurs centaines de témoignages (surtout si vous déroulez les pages qui suivent chaque témoignage), 23 articles de fond dans « Sujets d’intérêt » que je vous conseille fortement de lire, sans oublier mes quatre  livres dans lesquels vous trouverez de l’information pertinente.

Merci de collaboration.

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

 

 

5 786 réponses à “Questions

  1. le treust

    Bonjour,
    Ayant découvert dès leurs parutions les travaux novateurs de Jacqueline Lagacé, j’ai adapté ma façon de me nourrir en fonction de ces données. ( J’ai eu cette chance à l’occasion d’une visite au Québec.) Je me permets ici un lien vers les travaux de Ian Spreadbury,
    « An important paper by Canadian researcher Ian Spreadbury proposes that high levels of inflammation produced by microbes in the gut may underlie many cases of obesity. Spreadbury’s theory is that this inflammation is fueled by foods that are acellular – that is, so overprocessed that they are almost wholly lacking in intact cells.  »
    http://www.drweil.com/drw/u/ART03415/Using-The-Carbohydrate-Density-Index.html

    Comparison with ancestral diets suggests dense acellular carbohydrates promote an inflammatory microbiota, and may be the primary dietary cause of leptin resistance and obesity
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3402009/
    Un lien avec l’alimentation hypotoxique pourrait-il être scientifiquement établi ?
    Cordialement
    Jean Yves le Treust ( Rennes F)

  2. Réal Boucher

    bonjour mme Lagacé,félécitations pour votre 1 er livre que je viens d’acheter.J’ai 61 ans et ZÉRO en cuisine et célibataire et en arret de travail depuis 14 mois a cause de la polyarthrite rhumatoide.J’ai souffert terriblement depuis ce temps,je prends des médicaments énormément a chaque jour (23 et + le vend.)et j’ai commencé a changer progressivement a changer ma mauvaise alimentation.Je fonde beaucoup d’espoir sur vos conseils.Meme si je sais pas cuisiner,me conseiller vous l’achat de votre 2 eme livre?Si vous sauriez comment je voudrais diminuer la douleur au maxx.En passant c’est une gentille pharmacienne qui m’a recommendée votre livre.Excusez la longeur de mon couriel,je vis d’espoir depuis que j’ai acheté votre livre.Merci d’avance et continuez votre beau travail.

    • Jacqueline

      Oui, ce livre contient des informations qui vont vous aider. Tout s’apprend et cuisiner est facile. Bon courage!

  3. Chantale

    Je suis abonnée à une chronique Française sur la santé et nutrition et on parle de vous.. de votre livre Best -Seller au Québec

  4. Pierre gumy

    Bonjour, je viens de commencer à m’alimenter selon le régime hypotoxique. Depuis longtemps, je prends pour lutter contre la constipation le produit suivant: du plantain des Indes (https://fr.wikipedia.org/wiki/Plantago_ovata).
    Ma question: est-ce que cette plante reste autorisée ou au contraire doit également être proscrite durant le régime hypotoxique?
    Merci pour votre réponse et meilleures salutations.

  5. Patricia Comtois

    Bonjour, j’aimerais obtenir de l’information sur les cours de cuisine hypotoxique et savoir si des sessions sont prévues au mois de juin 2015 dans la région de Montréal ou des alentours.

  6. Sylvie Gagnon

    Bonjour Mme Lagacé, J’espère que votre prochain livre traitera de votre lecture (au sens critique) du livre The Wahls Protocol, plus spécialement du protocole Wahls, particulièrement le fait d’enlever de son aliment tous les grains, et de viser à être dans un état permanent de légère cétose, sans consommer particulèrement beaucoup de protéines mais plutôt des corps gras. J’ai hâte de vous entendre sur ce sujet. J’ai vu ce mouvement d’abord chez les athlètes et par la suite chez les personnes ayant de grands problèmes de maladie autoimmune, particulièrement la sclérose en plaque.
    Bonne écriture et au plaisir,
    Sylvie Gagnon

  7. Lucie

    En réponse à Line Vachon

    mes problèmes sont aussi reliés au gluten, mais également aux ondes, ce que je ne savais pas avant de le découvrir. il est difficile de s’en rendre compte la plupart du temps, à moins de réduire son exposition. Les ondes ont des effets biologiques pour tout le monde. Ce n’est pas le discours officiel car les normes en vigueur protègent contre les effets thermiques (échauffement des tissus) mais pas des effets biologiques. Les personnes sensibles au gluten sont probablement davantage dérangées par les ondes, qui ont une foule d’effets, notamment sur la gaine de myéline des nerfs:

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25205214

    Or la gaine de myéline a besoin de vitamine B12 et en cas de sensibilité au gluten il arrive qu’on absorbe mal les nutriments, dont la vitamine B12,.

    http://jnnp.bmj.com/content/72/5/560.full .

    http://brainblogger.com/2014/07/30/vitamin-b12-deficiency-and-its-neurological-consequences/

    Réduire son exposition aux ondes est de plus en plus difficile. Ne pas posséder de technologies sans fil et fermer les disjoncteurs (breakers) du panneau électrique la nuit, est une des façons de le faire. Mais même là, selon le voisinage, il peut y avoir d’autres sources dérangeantes.

    Lucie

  8. Lucie

    Réponse à Line Vachon:

    vous pourriez réagir aux champs électromagnétiques, comme plusieurs personnes intolérantes au gluten. Comment est votre environnement ? Les antennes de téléphonie cellulaire, routeur sans fil, surtout pour la télé (très puissants), compteurs intelligents ou même simplement à radiofréquences , téléphones cellulaires, téléphones sans fil, tablettes, etc. de plus en plus présents dans notre environnement, dérangent beaucoup de personnes. Les symptômes sont de toutes sortes.

    Lucie

    • Nadine

      Oui, en effet. je peux en temoigner. Il y a plusieurs annees, c’etait mon probleme au quotidien. Insomnie, anxiete’, etc… On m’a mentionne’ que cela pouvait etre de l’electrosensibilite’. Alors, j’ai fait appel a Stéphane Bélainsky de la compagnie em3e. Il est en mesure de verifier l’intensite’ des champs electriques et electromagnetiques dans une maison. Apres verification, il a constate’ qu’il y avait un champs electrique tres eleve’ autour de mon lit. Nous avons apporte’ les corrections necessaires et depuis, je n’ai plus de probleme de sommeil. Nous avons change’ le lit de place, nous fermons le Wi-Fi toutes les nuits. Si nous le laissons allume’, je fais des cauchemars. Ne pas laisser d’appareil electrique branche’ proche du lit. La cadran est a l’autre bout de la chambre.

    • Line Vachon

      Merci mais mon problème est vraiment relié au gluten.

    • Nadine

      Mon probleme est relie’ au gluten aussi… mais egalement aux ondes electromagnetique. La solution a l’insomnie pendant des mois a justement ete de fermer les breakers la nuit. Des la premiere nuit, j’ai vu une enorme difference.

  9. Line Vachon

    Bonjour Madame Lagacé,
    J’ai reçu un diagnostique d’intolérance au gluten. J’ai cessé pendant 3 mois de le consommer plus les produits laitiers, le sucre, le sel, les plats préparés, etc. Plus le temps avançait et plus je devais hyper, hyper nerveuse. Réveil à 2 h du matin, sursautement à la moindre chose. Au bout de 3 mois c’était devenu invivable et j’ai recommencé à manger du gluten. En mangeant du gluten je me sens toujours épuisée. C’est un cercle vicieux. Que pouvez-vous me suggérer? Avez-vous entendu parler de cas comme le mien?

    Je vous remercie

    • Jacqueline

      Je pense que vous avez besoin de l’aide d’une nutritionniste ouverte à l’alimentation hypotoxique qui vous aidera à respecter une alimentation bien équilibrée.

  10. REINERT

    Bonjour Jacqueline
    Je cherche de la documentation et des témoignages sur le régime hypotoxique pour les psychotiques.
    Merci de votre aide

    • Jacqueline

      Le livre du Dr David Perlmutter (neurologue) intitulé « Grain Brain » publié en 2013.

  11. Suzanne Miller

    Bonjour, je voudrais dire que je ne peux plus prendre de gens pour cuisiner pour eux car pour l’instant j,en est beaucoup, un tres grand merci aux gens qui m’ont écris . Je vous réfere ma belle fille comme moi suis ce régime. Elle offre ses services pour ceux qui voudrais avoir des plats preparer. Vous êtes intéressées voici sont email: violaine.beaudin20@hotmail.ca elle se feras un plaisirs de vous répondre

  12. tesseyre

    personnellement j’ai beaucoup d’IgE totaux. est ce que je devrais voir un allergologue ?

  13. Florence Boudreau

    Avant d’abandonner le régime hypotoxique, vous devriez consulter une personne qui s’y connait bien, car il y a sûrement des aliments non identifiés qui ne vous conviennent pas. Vous devez sûrement avoir consulté attentivement les deux livres de Mme Jacqueline Lagaçé???

    • France

      Bonjour j’ai 48 ans ,depuis plus de 5 année les douleurs causé par l’arthrose est de plus en plus difficile.J’ai de l’intolérance au lactose et gluten, allergie sévère aux pistache et noix de cajou.Le régime Hypotoxique pourrais t- elle m’aider malgré c’est interdiction alimentaire.
      Merci de me lire.

  14. Michelle Metivier

    Pouvez vous me dire où on peut trouver de l’extrait de rhubarbe de Sibérie comme le mentionne le Dr. Gaétan Brouillard au Quebec merci

  15. Bonjour, afin d’aider les gens à mieux comprendre un sujet complexe, je voudrais communiquer la traduction d’un livre originalement écris en allemand par une jeune femme médecin de 24 ans… Giulia Enders, née en 1990, a bien souffert (de l’intestin dans son enfance sans le savoir) et voulait faire savoir « au monde », partager ce qu’elle a appris… en quoi l’intestin a un rôle-clé si important dans nos vies ! Son livre « Le Charme discret de l’intestin » s’est vendu à plus de un million d’exemplaires en Allemagne et sera publié dans une trentaine de pays.

    merci, Johanne Côté

    Plus d’info sur mon site : https://nutrisoinssante.wordpress.com/2015/04/29/le-charme-discret-de-lintestin-un-livre-de-vulgarisation-pour-mieux-se-comprendre/

  16. Marielle Bouthyette

    Bonjour,

    Je suis le régime hypotoxique à la lettre depuis deux ans. Je mesure 5 pieds 7 pouces et je pèse 117 livres. J’ai décidé de suivre le régime hypotoxique pour traiter ma gastrite chronique ainsi que mon arthrose au cou et aux hanches, qui me font souffrir énormément. Résultat après deux ans? Aucun. Je n’arrive pas à prendre du poids, je n’ai jamais faim comparativement à avant et j’ai toujours aussi mal. Je ne vais plus manger chez personne et ça fait deux ans que je ne suis pas allée au restaurant. Bref, je n’ai plus de vie sociale, je suis déprimée et je suis toujours fatiguée. Avec ce régime, je vis maintenant un sentiment d’échec. Je crois qu’il serait bon d’aviser les gens que ce régime ne convient pas à tous, surtout aux personnes qui ont besoin, comme moi, de prendre du poids. Depuis deux semaines, j’ai recommencé à manger des produits laitiers et du gluten, et je ne vois aucune détérioration de mon état. Il m’arrive même d’avoir faim! Je vous remercie de m’avoir lue.

  17. Yvonne Marie

    Bonjour,
    Je suis la diete hypotoxique a la ligne. Mais tous les jours je dois rechauffer mon repas au four microondes au travail. Je voudrais savoir si cela peut causer un impact sur la diete et des consequences negatives. J’apprecierait si vous poouviez me donner des suggestions.
    Merci,

    Yvonne Marie

  18. Et ce que il y a des hopital qui peut soigner et financier les personnes qui on la maladie sclerodermie

  19. Annette

    J’aimerait recevoir des recettes au thermomix conforme au régime hypotoxique. Je suis abonnée à s.o.s cuisine hypotoxique j’ai demander et ne peuve comblé à ma demande

  20. Johanne

    Bonjour
    D’abord felicitations pour ce que vous faites mme lagacé.
    Mon sujet : colon irritable.
    Je lis regulierement tout ce qui circule sur votre site afin de m’informer et de voir si des cas comme moi existe. Je viens de terminer vos livres egalement.

    Je suis une femme de 40 ans et j’ai le colon irritable (tres tres irritable. J’ai de severes symptomes)
    Ce probleme majeur a debuté lorsque j’avais 17 ans! Et jamais eu de pause. J’aimerais savoir ce que en pensez et si vous avez deja vu des cas comme un peu comme le mient
    Mes symtomes de colon irritable ont donc commencé jeune. Mes selles etaient assez regulieres. Mais se sont les douleurs intestinales infernales a me reveiller la nuit chez moi. A etre en sueur, mon corps plié dans mon lit ou par terre dans la salle de bain. Des douleurs a en tomber pratiquement sans connaissance. J’en etais venu a m’isoler chez moi vu que ces symptomes revenaient sans cesse. J’avais fait une coloscopie et vu medecins biensur. Mais aucune reponse tout etait normal. J’avais remarqué avec le temps, que des morceaux de nourriture se retrouvaient de facon evidente dans les selles. Et avait pu avec ca et un petit journal faire un lien direct avec le fait que tout fruits et legumes, cru ou meme cuits!, me causaient directement, sans en passer une, ces douleurs. Et se retrouvaient egalement directement dans mes selles. Le gruau d’avoine me causait le meme probleme. J’ai eu beau regaire essai et essai avec tous les fruits et legumes!! Cuits ou crus! Aucun succes. J’ai decidé de les supprimesconpletement de mon alimentation afin de pouvoir sortir de chez moi et reprendre une vie normale! Ca durée au moins 7 ans ainsi. Ce n’etait pas facile, moi qui avait toujours eu bon appetit et qui aimait tout. Mais aucun crise de douleur… A moins de retenter le coup.
    Un jour un medecin m’a convaincu d’essayer de la paroxetine -antidepresseur a 20 mg par jour. Pour voir. Je n’y croyais pas enfin j’ai essaye tout de meme. Quelques mois plus j’ai fait tentative avec un legume. Etc. Bref tout passait normalement sans aucune douleurs! Un miracle oui. J’ai tout reintroduit evidemment.
    J’ai un jour tenté dediminuer ledit antidepreseur a 10 mg par jour et tout allait toujours bien. J’ai tenté un arret complet plus tard. Apres 3 semaines les douleurs intestinales revenaient! Moi qui n’avait pas connu ca depuis plus de 10 ans! J’avais repris et tout c’etait replacé.
    Aujourdhui j’ai 40 ans et je suis allitée pour nausees vomissements severes perte d’appetit complete a tous les jours et qui durent depuis 3 mois Suite a plusieurs tests tous normaux, Les medecins sont sans reponse mais je semble ne plus supporter le seul medicament que je prenais, soit paroxetine. Il a ete arreté. Et Il m’est impossible de tenter autre chose comme medication vu mon present etat. Mon corps n’arrive meme plus a assimiler- digerer le peu de nourriture que je tentes de manger. Et j’ai du arreter tout fruit et legumes car mes problemes intestinaux avec severes douleurs ont recommencé

    Je communique avec vous, au cas ou mon probleme intestinal existant depuis plus de 20 ans vous dirait quelquechose. Je termine vos livres egalement. Je ne peux donc pas reprendre fruit et legume. Ce qui n’est pas facile. J’avais pensé au regime hypotoxique.
    Si vous aviez idée sur mon probleme merci beaucoup

    Et continuez votre beau travail

    • Jacqueline

      Cela vaut la peine d’essayer le régime hypotoxique en écoutant votre corps

  21. Marie-Claire Leblanc

    Pour Marie: Fruits, légumes, céréales permises, graines, légumineuses, noix, tofu vous laissent une abondance de plats plus savoureux les uns que les autres à cuisiner. Personnellement je mange encore des œufs occasionnellement, mais même sans eux, il y a de quoi se régaler vraiment. Bonne chance. Marie-Claire Leblanc

  22. Marie-Claire Leblanc

    Pour Marie: Je suis végétarienne depuis plus de 40 ans et je suis le régime hypotoxique depuis quelques années et il n’y a aucun problème, les recettes abondent croyez-moi
    Marie-Claire Leblanc

  23. Ginette

    Apres avoir lu un commentaire ici (Noella) a propos de la cystite interstitielle

    On parlait du regime biensur, et de l’homeopathie. On indiquait les coordonnés d’une naturopathe-homeopathe a Granby et on mentionnais aussi que les coordonnés de d’autres naturopathe-homeopathe avaient ete cités pour la region de montreal. Je n’ai malheureusement pas trouvé cet article

    Ayant la cystite interstitielle et habitant les laurentides, j’aimerais bien trouvé les coordonnés de naturopathe-homeopathe plus pres de chez moi pour tenter l’homeopathie merci

    • Jacqueline

      Inscrire simplement « cystite interstitielle » dans la fenêtre recherche article

  24. Mireille

    Bonjour,

    Je crains de paraître ridicule, plusieurs médecins me l’ont souvent fait savoir mais comme je ne trouve pas de réponse, voici. J’ai 65 ans et encore aujourd’hui, chaque mois, j’ai de fortes douleurs et autres symptômes se rapprochant des SPM. Durant 3 jours, douleurs au ventre et un partout, irritabilité, problèmes de constipation, etc. Je me demande si je suis la seule à ressentir ces malaises?

  25. Anik

    Bonjour

    J’aimerais remplacer le lait de vache par autre chose pour mon bébé de 1 an. Que me suggérez vous. En ce moment jalterne entre lait de soya bio, lait amande avec des gaines de lin. J’ajoute à tout cela un peu de yaourt. Merci de m’éclairer. Les études sont très contradictoires sur le lait de soya.
    Un médecin dit non, lautre oui un autre mise que sur le lait de vache. Bref j’ai besoin de faire un choix éclairé

  26. Marie

    Bonjour,
    Je ne crois pas que le végétarisme ait été évoqué dans les questions. Ma question est donc : comment suivre un régime hypotoxique lorsqu’on est végétarienne ? Je crois que vos livres s’adressent à des personnes mangeant des protéines animales, ce qui n’est pas mon cas, alors comment faire?
    Merci d’avance

  27. lorraine lapointe

    Bonjour, j’aimerais savoir si Jacqueline ou une autre personne qualifiée donne le cours « pains et pâtes » sur la rive-sud de Montréal? Merci

  28. Laumar

    Quelqu’un peut-il m’informer de la façon dont on reconnait le Stévia purifié à 95% ?? J’ai acheté le Stévia liquide (plutôt qu’en poudre tel que recommandé) mais il n’y a aucune information quant à son degré (+95%) de purification ??
    Merci à l’avance !

  29. Laumar

    Bonjour,
    En tout premier lieu, laissez-moi vous féliciter madame Lagacé pour le travail remarquable que vous avez accompli au cours des dernières années. Livres, articles, blog, tout est intéressant ! Je m’intéresse depuis peu à vos recherches et plus je fouille, plus ce que vous avancez et les nombreux témoignages corroborant, m’étonnent et m’intriguent.
    Voilà, mon conjoint souffre de maux de genoux et de dos depuis longtemps, résultat d’arthrose entre autres. J’ai vraiment le goût de tenter l’expérience d’un régime hypotoxique même si je regretterai, c’est sûr, le yogourt, pain, fromage dont nous étions friands.
    p.s. Merci aux gens de Trois-Rivières d’avoir répondu et indiqué les endroits où se procurer ces produits !

  30. Karine Lebel

    Bonjour ,
    J’ai 37 ans et depuis plus de 5 ans , on m ‘ a dit que j ‘ étais auto immune , suite à une prise de sang . Mon symptôme le plus fréquent est des douleurs cervicales. Parfois , je fais également des uvéites.
    Bref, je m apprête à suivre votre régime.
    Ma question : Devons nous également éviter le gluten dans les épices , sauces ? Ou que je peux m en tenir qu à éviter les Produits céréaliers courants ( pain, pâte, )

  31. petitesourisverte

    bonjour,
    je suis atteinte également depuis 20 ans.J’ai aujd 35 ans…
    Voici ce que j’ai trouvé sur un site:
    Jacqueline
    2013/04/09 à 15:34

    Bonjour,

    Le vinaigre de cidre de pomme est correct en petite quantité dans l’alimentation. Par contre pris quotidiennement comme médicament naturel, ce n’est pas la même chose et je ne le recommande pas tel qu’indiqué précédemment. Oui, il est préférable de consommer les noix crûes.

    Danielle Leclaire
    2013/04/02 à 18:01

    Bonjour,
    Je suis ce régime depuis maintenant 10 mois dans le but de vaincre mon arthrose dans la hanche (éviter une 2ème opération) et j’ai toujours espoir car j’ai moins de douleurs. Je vais voir mon médecin bientôt et li me dira s’il voit une amélioration avec la radio prise il y a 11 mois.
    Mais ma plus grande surprise est de voir progressivement disparaitre mes granulomes annulaires. Y a-t-il un lien à faire avec le régime ou est-ce une coïncidence?
    Merci de tout ce que vous avez partagé avec nous.
    Danielle
    Répondre

    Jacqueline
    2013/04/08 à 19:12

    Bonjour,

    Ce n’est pas le premier témoignage positif que je reçois concernant le suivi de l’alimentation hypotoxique et la disparition des granulomes annulaires.

    Sur la radio, je serais surprise que votre médecin voit une amélioration. La raison en est que lorsque le cartilage s’amincit peu à peu en raison de l’inflammation chronique due à l’arthrose, les chondrocytes, qui secrètent le cartilage, disparaissent en même temps que le cartilage est détruit donc ce dernier ne peut pas s’épaissir. Par contre, les chondrocytes toujours présents dans le cartilage résiduel conservent leur capacité de secréter le cartilage. Lorsque l’on respecte l’alimentation hypotoxique, l’inflammation disparaît peu à peu et les chondrocytes, débarrassés de l’influence d’un excès de cytokines et des cellules inflammatoires , peuvent à nouveau secréter un cartilage de qualité. Il s’agit alors d’un cartilage plus souple et résistant qui même s’il est plus mince qu’au départ, est capable d’assumer sans douleur les mouvements des articulations. Dans les cas où le cartilage a été complètement détruit, il ne reste que les opérations chirurgicales de remplacement.

  32. Lynda Chaurest

    Bonjour, mon mari a eu le diagnostique du syndrome de sjogren, nous sommes complètement perdus avec ce syndrome. Le syndrome a atteint les glandes salivaires et les glandes oculaires de mon mari il prend des médicaments tous les jours afin d’enlever la brulure et lui donner de la salive dans la bouche et des gouttes dans les yeux. Je ne sais pas si vous pourriez nous conseiller sur les choses qu’il pourrait faire ou manger afin d’améliorer sa qualité de vie. Merci a l’avance!

  33. Bonjour, Est-ce que certains d’entre vous sont porteurs du marqueur HLA B27 et n’ont pas de maladies inflammatoires de déclarées mais ont différents symptômes (digestifs, blessure qui tarde à guérir, etc.) et qui ont fait la diète hypotoxique et ont obtenu des résultats positifs? Merci!

  34. Pascale Marcotte

    Mme Lagacée, Bravo pour votre intervention à l’émission de Benoit Dutrizac. Merci d’expliquer ces choses au grand public. Je suis moi-même dans un régime hypotoxique suite à des tests d’intolérances alimentaires. Ça a changé mon corps vers un état que j’avais toujours souhaité. J’ai été très déçue qu’ils interviewent une journaliste désinformée juste après votre entrevue. Merci de persévérer malgré le fait que plusieurs personnes refusent d’entendre.

  35. Marie-Claire Leblanc

    Je sais que c’est peut-être un peu simpliste comme réponse, mais j’ai réalisé avec ma fille que ce n’était pas une obligation de manger du pain. Je suis d’accord que le pain au blé est difficile à égaler côté texture et goût , je ne mange simplement plus de pain et ce n’est pas si difficile que ça. Il y a tellement autre chose à manger et cela nous fait un peu utiliser notre créativité. Marie-Claire Leblanc

  36. Pierre Valois

    Vous pouvez aller voir ma recette de pain. Le pain sans gluten et sans produit laitier de Pierre sur ce blogue.
    Pierre Valois

  37. Yvonne

    Reponse à Marie-José Gagnon
    Bonjour Marie-José
    j’adore les 2 qualités qui sont vendu au Costco. Je les trouve très savoureux.
    Yvonne

  38. Bonjour à vous,
    Ça fait deux ans que je lis et m’Informe sur les effets du gluten. J’ai commencé à suivre le régime hypotoxique, le problème c’est que je ne trouve pas encore LE PAIN qui me fera oublier les pains de blé. Peut-être y en existe-t-il un que je ne connais pas encore. J’habite Montréal. Je vous remercie.
    Marie-José Gagnon

    • Cathy

      Bonjour,
      Je me permets de vous répondre…Je suis le régime depuis plusieurs années et je pense qu’il faut accepter de changer ses habitudes.A mon avis,vous ne trouverez pas de pain sans gluten aussi croustillant que le pain classique.J’étais comme vous et à présent,ne plus manger de pain ne me pose aucun problème! Cordialement à vous! Cathy

  39. Bonjour nolla Pothier je te remercié d’avoir mis les coordonnées de homéopathe Valérie berthellette je lui es parler a propos de ma cystite interstitielle que j’en dure depuis deux ans que monde aussi jais pris du elmiron jais eu des gros problèmes avec se médicaments jais eu le rimso qui ma irrité la vessie .jais beaucoup confiance avec Valérie homéopathe merci mille fois d’avoir mis ces coordonnées Josée

  40. noble laurent

    Bonjour, quelques minutes sur le blé du pain de cucugnan en France… Pas de problème d’allergie. Le Pr henrie joyeux qui fait des conférences pour prévenir les gens sur les danger du gluten et caséine… Va Faure un livre , le boulanger et le chirurgien… Avec le blé ancien… Plus de problèmes…

    « Du grain au Pain  » Reportage sur le blé ancien sur Tous-Ceven.tv : http://youtu.be/PZ4x8CuYuck

  41. Annick Archambault

    Bonjour !

    Dans le livre, Mme Lagacé soulève une étude sur les enfants nourris au lait maternel et lait de soya versus lait maternisé et lait de vache.

    J’aimerais connaître l’âge auquel les enfants ont été au lait de soya lors de cette étude portée sur 15 ans.

    Quelqu’un peut m’éclairer?

  42. Marie-Claire Leblanc

    On ne peut que s’incliner devant ces milliers de témoignages de gens qui ont changé leurs vies ĝrâce à vous Madame Lagacé. Je pratique le régime hypotoxique depuis longtemps et je peux vous dire entre autre, que ma rosacée est disparue comme par enchantement. C’est un des premiers bénéfices que j’en ai retiré. Il m’arrivait parfois d’avoir les joues si rouges, j’avais l’air d’un clown. Je savais intérieurement que c’était causé par de l’inflammation quelque part, mais je n’arrivais pas à trouver.

    De plus aussitôt que j’ai débuté ce virage, les champignons sur mes ongles d’orteil sont totalement disparus sans que je ne fasse autre chose pour les faire disparaitre.

    Je trouve ça choquant moi aussi d’entendre toutes les stupidités qui peuvent se véhiculer, mais bon parfois la vie ne nous donne pas le choix d’essayer

    Je choisis de prêcher par l’exemple et les invités à ma table sont toujours enchantés de mes plats.Je mange bien, tous mes plats sont savoureux et je suis vraiment heureuse d’avoir fait ce choix. J’ai décidé de ne plus manger de pain, puisque drôle à dire, mais ce n’est pas absolument nécessaire dans la vie. Je découvre plein de manières de déjeuner autrement, et je n’ai jamais autant aimé manger que depuis ce virage. Merci à vous

    Marie-Claire Leblanc

  43. Serge

    Bonjour,
    Dans la revue ‘La semaine’ parue le 27 février 2015 mais sortie en magasin le 19 février dernier, la nutritionniste Isabelle Huot y parle du sans-gluten comme étant une simple tendance qu’elle espère voir disparaître bientôt. Elle associe intolérance au gluten avec maladie coeliaque.
    De toute évidence ou plutôt en toute apparence, elle n’a rien compris au dégât que peut causer le gluten chez certaine personne qui n’ont pas la maladie coeliaque. C’est à se demander s’il n’y aurait pas quelqes intérêts à ne pas avoir d’ouverture pour l’alimentation hypotoxique. En sachant tous les bienfaits que cette alimentation procure et avec toutes les études et les témoignages que l’on peut lire, je pense honnêtement que c’est se mettre volontairement la tête dans le sable avec de grosses oeillères. Je ne souhaite à personne de souffrir d’une maladie inflammatoire mais c’est souvent en expérimentant que l’on comprend vraiment les réactions de notre corps. Ça devient du concret.
    Merci Mme Lagacé de permettre au gens du Québec et d’ailleurs de mieux comprendre comment retrouver de plus en plus notre santé.
    Je fais moi-même l’expérience de revivre en santé après plusieurs années de différents symptômes dû à une maladie inflammatoire. Mes symptômes ont disparu.

  44. Yvonne Marie

    Réponse poru Nathalie Leduc
    Bonjour Nathalie

    C’est très facile et c’est pas chère la diète hypotoxique. Les légumes, les verdure, le riz, la quinoa, les lentilles sont pas chère. Aujourd’hui mon épicerie est moins chère qu’avant.
    Et c’est très simple changer la poêle par le four à 230 Fº. Un filet de poisson ou poulet, assiette qui vas au four, l’huile d’olive, sel et poivre, champignon frais e noix de Grenoble. Accompagne du riz e légumes au vapeur ou salade. Délice de repas! Tous les soirs je prépare mon souper, qui vas aussi être mon lunch le lendemain au travail.
    Aujourd’hui toute la famille, mes enfants aussi, mange hypotoxique, puisque on prépare le même repas pour toute la famille.
    À SOS cousine ta pas besoin de payer la suscription, si c’est trop chère, pour prendre des idées. Je prends des idées dans leur site toute les semaine.
    Il ne faut pas décourager, tu vas trouver que c’est moins chère et très facile.

    Bon courage!!!

  45. Nathalie Leduc

    Bonjour,

    Évidemment que je ne sais pas où commencer, je vous écris avec beaucoup d’émotions. Je suis une jeune fille de 24 ans qui vient tout juste d’être diagnostiquer athrite psioriasique, j’ai eu 4 piqure de cortisone en 4 mois dans mon genou, mon arthrite dégénère….elle s’est attaqué à ma machoire, mon pied , mon cou! Rendant mes entrainements difficile voir impossible, en fait toute ma vie est rendu difficile, l’ecole, le travail…le livre est tres interessant je voudrais aller mieux et suivre le regime pour retrouver ma vie mais comment y arriver ? Pour moi, qui paient ses etudes, l’auto, les meds etc peux-t-on y arriver à un petit budget d’etre capable de suivre le regime? J’aimerais savoir s’il y a des trucs et astuces d’epiceries? Ou est-ce que ces habitudes alimentaires sont meme moins cher ? ( parce que je ne suis pas habituer de consommer les autres aliments du regimes…je ne sais meme pas comment faire cuire mon poulet sans huile dans la poele maintenant que je ne dois pas en consommer -.- ) je suis decouragée et dans une impasse je vous remercie d’avance pour votre aide

    • Jacqueline

      Cliquer sur SOSCuisine pour repas hypotoxiques pas chers.

    • Jackie

      Bonjour, j’ai 30 ans et souffre d’arthrite psoriasique. Je vous comprends très bien. Pour vous encourager, ce régime fonctionne très bien pour moi. Je suis maintenant enceinte et arrêté le méthotrexate depuis presque un an! Une grosse victoire pour moi. Regardez dans les magasins grandes surfaces pour l’épicerie, ils ont souvent une très bonne section sans gluten/naturelle/etc pour moins cher. Pas toujours besoin d’aller dans les magasins spécialisés qui sont plus chers. Cuisinez des grosses quantités pour plusieurs repas pour sauver des sous. Poulet entier, soupes, salades de légumineuses. C’est un grand changement mais très réalisable! Bon courage.

    • Lise

      Pour répondre à Nathalie Leduc. Il ne faut pas s’en faire avec le prix de l’épicerie, nous avons toujours écrit combien nous coûtait notre épicerie et ça coûte moins cher depuis que je fais ce régime. Les produits laitiers sont très chers, économie sur ça. Nous mangeons beaucoup moins de pain, que je fais d’ailleurs avec une recette de Mme Lagacé, très bon en passant et facile à faire. Les produits transformés ne sont pas donnés non plus. Plus aucune consommation de médicaments, économie.
      Bonne chance, c’est un changement qui devient un mode de vie très facile.

      Lise

  46. Florence

    Je suis tombée sur cette étude évoquant la découverte d’une substance que l’on retrouve en très grande quantité dans le boeuf, et qui serait à l’origine de réactions inflammatoires immunitaires chez l’humain et potentiel coupable de certains cancers. Cela expliquerait peut-être pourquoi la consommation de viande rouge est souvent reliée à un risque accru de cancers. Les autres viandes que le boeuf contiennent aussi cette substance, mais en bien moindre quantité. http://www.journaldelenvironnement.net/article/viande-rouge-les-cancers-expliques-par-un-sucre,54133

  47. Annie

    Bonjour Jacqueline,

    je tiens à vous remercier du fond du coeur pour votre immense travail. Sans vous, ma vie ne serait pas la même. Et je vous partage mon témoignage, si cela peut encourager d’autres personnes. J’ai 42 ans et je souffre de spondylarthrite ankylosante. Cela a débuté avec des douleurs intenses au niveau des articulations sacro-illiaques (hanches) vers l’âge de 30 ans. Cela a augmenté avec les années, et après environ 10 ans de douleur, j’ai finalement reçu le diagnostique de spondylarthrite ankylosante (en février 2012). Les deux dernières années, la douleur était présente 24 heures sur 24. Il m’était rendu très difficile de marcher, monter les escaliers et m’occuper de mes deux jeunes enfants de 3 et 4 ans. Je pleurais parfois en m’endormant le soir tellement la douleur était insupportable. La médication (anti-inflammatoires) n’avait qu’un effet temporaire, et malgré les doses maximales je n’étais soulagée que partiellement. Je devais changer aux 3 ou 4 mois d’anti-inflammatoire car ils devenaient rapidement inefficaces. La prochaine étape était, je le savais, des médicaments beaucoup plus forts et avec lesquels j’aurais été immunosupprimée. C’est à ce moment que j’ai entendu parler de vos recherches dans un article sur les acrylamides dans la revue Protégez-vous. J’ai commencé à lire sur votre site et je me suis rapidement procuré votre livre.

    Le 25 novembre 2012 je commençais le régime hypotoxique. Il m’a fallu persévérer 5 mois avant de ressentir les bienfaits de cette nouvelle alimentation et pouvoir arrêter complètement mes anti-inflammatoires. Cela a été très difficile au début, et habitant en région éloignée les produits spécialisés étaient quasi inexistants… Je peux vous dire qu’aujourd’hui, deux ans après, je ne reviendrais jamais en arrière. Je peux faire tout ce que je veux, je n’ai pratiquement plus aucune douleur, c’est incroyable. Je me surprend encore à monter les escaliers en courant et de me faire la réflexion « Je n’ai même pas eu mal?!!! ». Cela aurait été impensable avant. Quand il m’arrive de tricher, volontairement ou non, j’en ressens les effets dans mon corps et la douleur revient en 1 ou 2 jours. Ce qui fait que je n’ai plus aucun intérêt pour les aliments interdits, puisque ceux-ci sont maintenant associés à la douleur.

    Mon conjoint a également changé dernièrement pour l’alimentation hypotoxique en raison de problèmes digestifs (reflux gastriques, brûlements d’estomac, lourdeur, etc), et il me dit souvent « C’est le jour et la nuit » depuis qu’il a cessé de consommer gluten et produits laitiers. Les effets dans son cas ont été pratiquement immédiats. Il peut même tricher de temps en temps et se permettre des produits laitiers sans ressentir de difficultés digestives. Mon garçon de 5 ans avait de fréquents maux de ventre, accompagnés de migraines. Il n’en a pratiquement plus depuis qu’il a cessé de manger du gluten (on travaille encore là-dessus, ce n’est pas facile pour un enfant ). Alors à tout ceux qui souffrent, et qui se demandent si le régime fonctionnera pour eux, ne désespérez pas!!! Il y a de la lumière au bout du tunnel…
    Annie

    • Nadine

      Bonjour Annie, votre histoire me touche énormément car je vis présentement les mêmes étapes médicales que vous. J’ai reçu un diagnostique de SA depuis 2 semaines et j’ai débuté le régime hypotoxique malgré tous les médecins qui me conseillent les injections anti-TNF. Toute cette aventure est nouveau pour moi (je ne connais personne qui a cette maladie) et j’ai tellement de questions. Vous seriez tellement gentille d’entrer en contact avec moi pour partager votre expérience (nlaroc@hotmail.com).

  48. Charlaine Gratton

    Bonjour Mme Lagace,

    je souffre de migraine severes depuis l’age de 19 ans (depuis une méningite – j’en ai maintenant 50), avec vomissements et symptômes liés. Dernierement, j’ai commencé votre régime car j’étais affectées de migraines à un rythme de 3-4 jours par semaine environ. Je suis présentement suivie par un médecin pour hypersensibilité chimique multiple (avec une certaine sensibilité pour les ondes électro-magnétiques). Je commence à sortir de ce cycle infernal depuis que j’ai commencé votre régime, c’et à abaisser le seuil de mon hypersensibilité. Un très grand Merci!

    J’ai depuis commencé à faire de multiples recherches sur ma condition, et suis tombée sur un ouvrage assez étonnant, « Why Isn’t My Brain Working? », du Dr Datis Kharrazian. Ce médecin c’est d’abord spécialisé dans le fonctionnement de la glande thyroïde (dont le syndrôme d’Hashimoto) puis s’est tourné vers le cerveau et le système nerveux. J’y ai fait es découvertes assez étonnantes…
    J’aimerais bien avoir votre point de vue sur cet ouvrage et sur les recherches de ce spécialiste.
    Il est présenté sur le site suivant:
    http://brainhealthbook.com/

    La section sous l’onglet « Author / Brain videos » est particulièrement instructive.

    Merci, et bonne continuation.

    C. Gratton

    • Jacqueline

      En fait les théories du Dr Kharrazian, à première vue rejoignent les travaux du Dr Seignalet et du neurologue, Dr David Perlmutter qui a publié « Grain Brain »en 2013 et dont je recommande la lecture.

  49. Danièle Migneaux

    bonjour Jacqueline et bonjour à tous

    Diagnostiquée gougerot depuis quelques semaines après de très longues années d’errance médicale, je me lance avec beaucoup d’espoir dans le régime alimentaire que vous proposez.
    J’ai lu vos livres, vos articles et tous les témoignages bouleversants sur votre site, et d’avance, quels que soient les résultats, je vous remercie pour votre générosité et votre enthousiasme.
    Comme j’aime rendre (très modestement) ce qu’on m’offre, je me permets de vous proposer ici quelques recettes que j’ai testées, qui me paraissent conformes à vos préconisations et que pour ma part j’ai trouvé savoureuses.
    J’espère qu’elle pourront peut-être servir à votre petite communauté de fidèles.

    Pour ma part, je ne mets pas de sel à cause de la cortisone mais vous voyez en fonction de vos obligations.

    TERRINE DE VOLAILLES :
    – 2 cuisses de poulet
    – 2 cuisses de dinde
    – 3 carottes coupées en rondelles
    – 1 poivron coupé en cubes (vous choisissez la couleur qui vous plait)
    – 1 oignon
    – 2 gousses d’ail
    – persil, coriandre (frais), quelques grains de poivre, piment d’espelette (facultatif)
    – noisettes, pistaches, câpres, tartare d’algues.
    Mettre la volaille, les carottes, les poivrons, le poivre et le piment dans un plat allant au four, remplir d’eau. Chauffer à 110 ° pendant 1 h.
    Laisser tiédir, décortiquer dans un grand saladier la volaille et la couper en petits morceaux (la taille qui vous fait plaisir).
    Ajouter les carottes et les poivrons.
    Emincer l’ail, le persil, la coriandre, mélanger.
    Ajouter les pistaches, les noisettes, les capres, le tartare d’algues (facultatif bien sûr),
    Mélanger l’ensemble et bien tasser dans un moule à pâté rectangulaire.
    Filtrer le liquide de cuisson et remplir le moule jusqu’à ras bord.
    Remettre au four pendant 45 mns environ.
    Laisser refroidir au moins une nuit.
    Vous obtenez une délicieuse terrine très colorée.

    ACCOMPAGNEMENT QUE J’AI SERVI AVEC MAGRET DE CANARD
    Cuire al dente dans une cocotte à l’huile d’olive (très petit bouillons pour basse température)
    – 2 échalotes
    – 2 belles courgettes
    – 1 poivron
    – quelques tomates
    le tout coupé en morceaux.
    A côté dans une casserole, faire cuire 1 tasse de riz complet.
    Filtrer le riz et mélanger à l’appareil précédent.
    Emincer finement, persil et ail frais et mélanger au dernier moment avec quelques tours de moulin de poivre rose.

    Bon appétit …. j’ai encore plein d’idées (surtout pour les gâteaux du petit déjeuner)
    Dommage que je ne puisse pas joindre les photos.

    Je retrouve le plaisir de cuisiner que j’avais perdu depuis longtemps, abonnée aux repas préparés, achetés en revenant du travail et pris sans plaisir sur le pouce.
    Pour ça merci aussi Jacqueline.
    Bon courage à tous.
    Danièle de Toulouse (France)

  50. Manon

    Bonjour Mme Lagacé, je vous écrit pour une deuxieme fois mon message précédant ses envoler. Voila ma question penser vous que cela peut etre possible que lorsque je mange des fruits cela me donne des douleurs faciaux et musculaires et me constipe déjà que j’ai beaucoup de probleme avec mes intestins. Je ne consomme pas de gluten et de produit laitier. J’espere bien votre réponse.

    • Jacqueline

      Tout est possible compte tenu des différences individuelles. Il faut écouter son corps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s