Josée fait part de son insuccès avec la diète hypotoxique et propose d’autres solutions

Je suis comme vous, Cathy et Madeleine, les personnes qui persévèrent même si ça ne les mets pas en rémission à 100%. Spondylarthrite ankylosante depuis 2008 et le régime hypotoxique n’a pas fonctionné pour moi, je l’ai fait pendant 3 ans… Ça fait maintenant 2 ans que je suis une alimentation paléo avec. en plus, plusieurs restrictions avec le régime autoimune protocol (AIP) (voici un lien pour ceux qui veulent en connaître plus sur le sujet : http://www.thepaleomom.com/the-autoimmune-protocol/) et ça va mieux, mais pas encore à 100%. Je ne prends plus de médicament depuis janvier dernier, mais j’ai toujours des douleurs encore, mais moins intenses.

Dernièrement, j’ai fait un test d’intolérance alimentaire, de carence nutritionnelle et d’analyse des métaux lourds dans mon corps avec mes cheveux que j’ai envoyé au Royaume-Unis (https://www.testyourintolerance.com/). C’est revenu avec une grosse intoxication aux métaux lourds. Je me suis souvenue que j’avais lu qu’un livre était sortit sur le sujet, je l’ai acheté. Ce livre a été une révélation pour moi et devrait l’être pour toutes les personnes qui souffrent de fibromyalgie et plusieurs des maladies évoquées sur ce site. C’est le livre de http://francoise-cambayrac.org/, Maladies émergentes : comment s’en sortir. Je l’ai acheté chez Archambault : http://www.archambault.ca/francoise-cambayrac-maladies-emergentes-comment-sen-sortir-JLI4799530-fr-pr. Ce n’est pas dernière version, mais ça l’explique très bien la situation. Le mercure contenu dans les plombage gris serait à la base de beaucoup de nos problèmes. Il y a 1/3 de la population qui évacue pas très bien le mercure et ça l’expliquerait pourquoi ça cause problème. Par contre, il ne faut pas les faire remplacer sans précaution et il faut le faire chez un dentiste qui connaît ça. Dans le livre, Françoise explique que son médecin lui disait que c’était à cause des intoxications aux métaux lourds que les gens étaient intolérants aux produits laitiers et au gluten. Il conseillait aux gens qui croyait être intoxiqués d’essayé un régime sans produits laitiers et sans gluten et s’ils avaient des résultats positifs, c’était signe qu’ils étaient intoxiqués. Plein de gens ont réussit à se guérir en faisant cela. Beaucoup de témoignages sur internet vont dans ce sens.

Je suis rendue là dans mes démarches, mais je me suis dit en lisant d’autre personne pour qui ça ne fonctionne pas encore à 100%(comme moi que ça fait bientôt 5 ans que je le fais) que ça pourrait être utile de partager cela. Il y a pleins de témoignage de guérison. Je pense que c’est vraiment à essayer quand le régime alimentaire ne fonctionne pas au bout d’un certain temps. J’en redonne des nouvelles si je réussis à me guérir à 100% avec ça! En attendant, ça peut peut-être aider d’autre personne comme moi qui ont essayé beaucoup de choses.

Je cherche des endroits sûr pour faire enlever mes amalgames de façon sécuritaire et aussi un endroit pour faire une chélation par intraveineuse tout de suite après pour enlever le plus possible ce que je vais pouvoir avoir inhalé durant la procédure. Je suis en Abitibi et je voudrais le faire au Québec, mais je pense que la chélation se fait seulement en Ontario. Je poursuit mes recherches et je donne des nouvelles si j’ai des progrès en faisant tout ça!

Bonne chance à toutes les personnes qui persévèrent même en l’absence de résultat satisfaisant à 100%. C’est pas toujours facile, mais je suis tellement convaincue que c’est ce qui a de mieux à faire, que je continue à le faire à tous les jours. J’ai même entraîné ma famille au complet dans le processus (mon chum et mes trois enfants) et tout le monde est en meilleure santé.

J’espère revenir bientôt dire que j’ai finalement trouvé ma solution!!

Josée Fleurent

Réponse de Jacqueline:

Merci Josée de faire part de vos initiatives pour tenter de trouver des solutions à vos problèmes de santé.

En ce qui concerne l’enlèvement des amalgames qui contiennent du mercure, une amie naturopathe en qui j’ai confiance recommande le Dr Michel Demers, un dentiste holistique de Brossard ( 6845 Boulevard Taschereau, Brossard, QC J4Z 1A7; Téléphone : +1 877-420-3368

Je considère également que le régime paléolithique est excellent mais à mon avis encore beaucoup plus restrictif que la diète hypotoxique puisqu’il ne permet aucune céréale même sans gluten et aucune légumineuse.  Comme il existe toutefois des individus  qui sont sensibles à ces aliments, je considère qu’il s’agit d’une solution de secours intéressante pour ces derniers.  Par contre lorsque l’on peut mettre fin à ses douleurs chroniques en continuant de consommer des céréales sans gluten et des légumineuses, c’est avantageux aux points de vue de la valeur nutritives des légumineuses et des céréales de grains entiers sans gluten ainsi qu’en raison du faible coût des légumineuses et de leur richesse en protéines complètes.  Donc Josée, nous suivrons avec intérêt les résultats de vos expériences.

23 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

23 réponses à “Josée fait part de son insuccès avec la diète hypotoxique et propose d’autres solutions

  1. Sabrina

    Bonjour jacqueline mon medcin ma dit que j’ai un debut arthrite et elle ma demande le rigime hypotoxique elle ma demander de manger sans gluten sans sucre sans lait avec quoi je vais remplacer le lait et le sucre pour prepare mes gateau merci j’attend votre reponse

    • Jacqueline

      Vous trouverez une mine d’informations dans mes livres et sur ce blogue si vous cherchez des réponses à vos questions.

  2. Bonjour,

    J’ai un message d’espoir… pour les gens qui souffrent de SPA.

    On sait maintenant qu’il existe un lien entre la Spondylarthrite ankylosante (SPA), le gène HLA B27 et la présence dans l’intestin de la bactérie « Klebsiella Pneumoniae »… Selon l’hypothèse du mimétisme moléculaire, la spondylarthrite est une arthrite réactionnelle faisant suite à une infection à Klebsiella dans l’intestin. Il est donc important de travailler sur la dysbiose tout en modifiant les apports alimentaires pour favoriser un microbiote sain. De plus, une alimentation faible en amidon peut être favorable le temps de réduire le nombre de bactéries indésirables du microbiote intestinal.

    Spondylarthrite ankyolosante (aussi connue sous le nom de la maladie de Bechterew)

    En tant que nutrithérapeute, j’ai obtenu de bons résultats en travaillant à la fois sur l’alimentation et la dysbiose intestinale. De plus, une faible acidité gastrique favorise souvent une dysbiose intestinale ayant de multiples effets négatifs (reflux gastriques, hyperperméabilité intestinale, inflammation chronique).

    Je pense particulièrement à un client (suisse) qui souffrait de spondylarthrite ankylosante depuis plus de 30 ans et qui a également de multiples amalgames gris (mercure). Il souffrait également de dysbiose de longue date conjuguée à des reflux gastriques (liée à l’hypochlorhydrie). Le pain complet et bio (fait maison avec farine de blé ou de seigle sur meule de pierre et levain naturel) était la « base de son alimentation ». Cependant, il était grand amateur de fromages et viandes (rouges, séchées, saucissons,… étant de culture helvétique !). Les légumes était présents en petites quantités et souvent cuits (soupes, purées,..).

    Maintenant âgé de 58 ans, 3 ans après l’introduction des changements alimentaires ET malgré ses amalgames gris en bouche, il en oublie même son « Bechterew » n’ayant PLUS EU DE CRISE et n’a plus besoin de médicaments (anti-douleur et anti-inflammatoire) depuis plus de 2 ans. Il a tout au plus quelques sensibilités à la crête iliaque en cas de surconsommation « d’interdits ». Le tout rentre vite dans l’ordre, un état de bien-être maintenant devenu « NORMAL » qui fait l’envie des plus jeunes ! (en 2 jours la plupart du temps) « simplement » en revenant à des pratiques saines telles que recommandées.

    Il y a donc de l’espoir et il ne faut pas hésiter à demander l’aide d’une personne compétente en la matière. Cependant, il faut de la persévérance et la volonté ferme de changer pour être enfin soulager des douleurs quotidiennes.

    Courage à tous et toutes.

    Johanne Côté
    biochimiste, nutrithérapeute

    Nutri Soins Santé
    http://nutrisoinssante.blogspot.com

    PS Référence utile en cas d’intoxication aux métaux lourds

    Francine Lehner (née en 1956), Genève, Suisse a souffert d’une forte intoxication aux métaux lourds (suite à un grave accident et traitement au Merfen Orange en 1974) depuis son adolescence. Elle a pu identifier la source de ses maux divers (baisse d’immunité, douleurs, insomnies, …) en 1999 seulement. Elle a réussi à se désintoxiquer ses enfants aussi très affectés entre-autres par un trouble du déficit de l’attention (contamination transmise à son insu par elle pendant la grossesse et l’allaitement – nés entre 1987 et 1992). On peut penser que les métaux lourds agiraient comme des « facteurs épigénétiques » … transmissibles sur 2 ou 3 générations…

    Sur son site, on peut lire « Francine Lehner, pionnière en Suisse depuis 1999 dans la recherche sur les métaux lourds, a publié son livre « Maladies liées aux métaux lourds » en 2001″
    http://www.francine-lehner.ch/index.php/conseils-sante

  3. brig

    bonjour
    j’ai trouver très intéressant l article de Josée j ai moi même des amalgames et ma santé n ‘est pas bonne je vais essayer la diète hypotoxique puis faire enlevé mes amalgames , même si les médecins ne pense pas que sa soi cela , difficile de leurs faire admettre sa, mais je cherche ,j habite la France la côte d’ azur, et j en est pas trouver, si quelqu’un en connais? je suis preneuse merci pour vos recherches
    Brigitte

  4. Lise

    Bonjour,
    je me suis fait retirer tous mes amalgames par le Dr Michel Demers il y a plus de 16 ans… et je n’ai ressenti aucune amélioration pour la fibromyalgie, ni l’arthrose, ni l’intestin irritable. Par contre, mes obsturations étant assez volumineuses, le composite se rétracte au courant de l’année suivante. J’ai dû avoir des traitements de canal sur ces mêmes dents, des molaires. .
    Mais depuis plus de 5 ans, je suis le régime hypotoxique et je m’en porte très bien. Je ne consommais plus de produits laitiers depuis plus de 30 ans. L’arthrose et l’intestin irritable sont sous contrôle. Il y a encore la fibromyalgie qui m’indispose. Je ne prends aucun médicament car même les Tylénol me faisaient enfler les genoux…. donc même plus de kystes de Baker au 2 genoux.
    L’acupuncture et des traitements d’ostéopathie régulièrement me font du bien ainsi que du Reiki.
    Bonne santé à tous..

  5. Merci de votre témoignage Josée, il m’incite à continuer de proposer cette analyse de métaux lourds aux nombreuses personnes souffrant de fibromyalgie qui me demandent conseil. En effet, Dr.Michel Demers, sympathique homme, a très bonne réputation, vous pouvez également vous renseigner auprès du Dr. Carl Benoit, dentiste holistique, lequel je consulte depuis plus de 15 ans. Bonne continuation dans votre démarche éclairée et éclairante!
    Lucie Denis, Montréal

  6. Cathy M

    Bonjour
    Votre témoignage ma’ beaucoup intéressée car je me retrouve dans ce que vous décrivez.Je vous réponds de France.Je suis fibromyalgie depuis 2006 et je suis le régime depuis 6 ans . J’ai lu le livre de Françoise Cambayrac et j’ai fait enlever et assainir ma bouche.J’ai fait 13 chelations en 2010 car je suis intoxiquée aux métaux lourds aussi.Pas de mieux malgré tout cela.Depuis 2ans je suis soignée pour la maladie de lyme..révélée par des analyses effectuées en Allemagne..Je prends beaucoup d’antibiotiques.Je suis dans une impasse car je ne vois pas d’amélioration malgré tous ces efforts.Je ne sais plus où j’en suis et finis par me demander si je ne sers pas de cobaye..Si quelqu’un peut m’aider.
    Cordialement à vous Cathy

    • Jacqueline

      Au début d’octobre, j’ai assisté à Paris au congrès de l’Institut pour la protection de la santé naturelle.La qualité des conférenciers était exceptionnelle. La naturopathe Judith Albertat, qui a réussi à se sortir d’une maladie de Lyme chronique et Sophie Benarrosh ont donné une conférence intitulée « Des pistes prometteuses pour soigner la maladie de Lyme ». Leur conférence a reçu une ovation exceptionnelle.Je me suis procuré le livre de mme Albertat : Lyme Les solutions naturelles. Je vous conseille ce livre fortement

  7. Bonjour, est-ce vraiment fiable l’analyse des cheveux?
    merci

    • Jacqueline

      Je n’ai pas approfondi ce sujet donc je ne peux répondre à cette question.

  8. Mahée Cantin

    Bonjour, est-ce vraiment fiable l’analyse des cheveux? Il y a aussi Oligoscan…comment savoir lequel est bon?
    Merci

    • Jacqueline

      Pour ma part, je n’ai pas encore abordé ce sujet en profondeur donc je ne peux répondre.

    • Josée Fleurent

      Bonjour Mahée!

      Je ne suis pas sûre que l’analyse des cheveux est sûre à 100%. D’ailleurs Françoise dans son livre, elle ne recommande pas de faire le tests par les cheveux pour détecter les métaux lourds. Elle recommande de prendre un test d’urine.

      Pour le test d’urine, la procédure est la suivante :

      Un test d’urine doit être fait tout d’abord afin de voir les métaux lourds qui sont évacués par le système. Ensuite, il faut prendre un chélateur oral et uriner encore une fois pour voir combien de métaux lourds nous avons à ce moment. Donc, plus il y a de différence des taux de métaux lourds entre les deux urines, plus il y a présence de métaux lourds dans le corps. Si l’urine avant le chélateur était très basse en métaux lourds et qu’après le chélateur elle est très élevée, c’est signe que le corps au naturel n’élimine pas bien les métaux lourds. C’est pourquoi il faut l’aider en l’accompagnant de métaux lourds.

      Dans son livre, Françoise parle des test de cheveux sur internet qui servent seulement à faire vendre des produits par la suite pour justement éliminer les métaux lourds. Par contre, dans mon cas, je n’ai eu aucune sollicitation de la part de la compagnie avec laquelle j’ai fait affaire, au contraire. Dans le rapport, qu’ils m’ont émis, ils mentionnaient toute des solutions au niveau alimentaire pour palier aux déficiences et à l’intoxication aux métaux lourds. Par exemple, dans l’analyse de métaux lourds, à la dernière page, il mentionnait que pour éliminer de façon naturelle les métaux lourds de notre organisme, il y avait 5 façon de le faire :
      1. La pectine de la pomme et la poire : la fibre contenue dans ses deux fruits attire les métaux lourds dans le colon et aide à les éliminer. Il faut par contre acheter les pommes et les poires bio et les manger crues. Ça l’aide à éliminer surtout l’aluminium, l’arsenic, le mercure, le plomb et le nickel.
      2. L’ail. Ça l’aide à éliminer surtout l’aluminium, cadmium, l’arsenic, le mercure, le plomb et le nickel. Doit être mangé cru et fraîche. Il faut la rajouter à la dernière minute à notre repas ou la couper en petite pièce et avaler deux ou trois gousses comme ça.
      3. Les algues. Le varech, dulse et wakame ont un contenu minéral équilibré et aider à enlever les dépôts de métaux indésirables du corps. Ils apportent au corps les minéraux nécessaires et de l’iode pour aider à l’élimination des métaux toxiques tels que le nickel et le mercure.
      4. La coriandre. Elle absorbe les métaux toxique dans le corps comme le plomb et le mercure.
      5. Les fibres insolubles et l’eau. Le psyllium (n’est pas hypotoxique), la graine de chia et le son de riz aident le corps à éliminer les déchets en agissant comme un balais interne. Les toxines sont balayées et déplacées à travers le côlon à intervalles réguliers et fréquents (au moins un ou deux mouvements de l’intestin par jour). Deux litres d’eau par jour sont nécessaires pour faciliter cette action.

      Donc, c’est les conseils que j’ai reçu avec mon analyse de métaux lourds. Alors, comme on voit, ils ne me vendaient rien.

      J’avais lu dans le livre de Nathalie Champoux que ses garçons autistes étaient aussi intoxiqués aux métaux lourds et de ce que j’ai compris, je pense que c’est avec les cheveux qu’ils l’on découvert.

      À quel point c’est fiable, je ne le sais pas. Mais ça me donne une explication du pourquoi le régime hypotoxique ne fonctionne pas encore pour moi et surtout que j’ai 8 plombages dans la bouche.

      En espérant que ça va vous avoir éclairer un peu!

      Josée Fleurent

  9. Monique Béjat

    Les pommes de terre, riches en saponines, peuvent également générer pas mal de troubles intestinaux (leaky gut). Elles sont en principe exclues du régime paléo. Lire à ce sujet le livre de Julien VENESSON, « Paléonutrition ».

    • Josée Fleurent

      Oui, elles font partie des solanacées, tout comme l’aubergine, les poivrons et piments, les tomates, le poivre… En suivant le régime paléo autoimune protocol , c’est tout ça en plus que nous enlevons de l’alimentation en plus des légumineuses et des produits céréaliers.

  10. Bonjour Josee,
    Il y a une dentiste holistique à Laval qui fait le remplacement de plombage avec charbon activé pour limité l’intoxication. Dre Patricia Skaf, 3625 Boul Cure-Labelle, #201, Laval, H7P 0A5, 450-622-3030, http://www.centre-dentaire-skaf.ca/. Aussi, une alternative à la chelation, est l’usage d’huile essentielle de coriandre et d’homéopathie spécifique aux métaux lourds. Bonne chance! 🙂

    • Josée Fleurent

      Merci beaucoup Madeleine pour l’adresse et l’alternative à la chélation! Je vais rencontrer mon naturopathe bientôt. Il va me faire part de ses alternatives également pour me débarrasser de ces métaux lourds. Je pourrai prendre une décision éclairée par la suite!

  11. Langros

    Bonjour,
    Je n’ai malheureusement pas noté les liens internet sur le sujet de la chélation, mais j’ai lu de nombreuses mises en garde contre la chélation chimique (avec l’EDTA par ex.), car très agressive pour le corps. Il est souvent conseillé d’utiliser du charbon actif, ou de l’argile verte, ou (je crois) de la chlorella (une algue). La chélation serait plus lente, mais serait plus complète dans le sens ou tous les « éléments chimiques étrangers » (= métaux lourds mais aussi molécules phyto-sanitaires) sont piégés. Peut-être ces pistes vous seront elles utiles. Bon courage. Ah oui, j’oubliais une dernière piste : le jeûne, qui serait selon certains l’ « arme ultime » contre n’importe quel dérèglement ou maladie, permettant une exceptionnelle régénération du corps, et de l’âme. Bien à vous. Christophe (coucou du Nord de la France !).

    • Josée Fleurent

      Merci Christophe pour les informations. Dans le livre, Françoise parle de 3 sortes de chélation chimique ( se pratique par intraveineuse et aussi de façon orale). Le traitement revient au même puisque par intraveineuse, tu ne dois pas faire de chélation plus d’une fois au 3 semaines et ça enlève environ 3% des métaux lourds du corps. La chélation par voie orale doit être fait au semaine et enlève environ 1%. Le traitement au bout du compte revient au même. Ça prend tout de même 2 ans environ pour éliminer le tout. Elle semble dire dans son livre que c’est la seule façon efficace de se débarrasser des métaux lourds et elle ne semble pas dire que c’est dangereux. Par contre, elle précise qu’il y a 3 sortes de chélateurs : EDTA, DMPS et DMSA.

      Selon ce qu’elle mentionne dans le livre le EDTA, enlève le zinc, le cuivre, l’étain, le plomb et le mercure. Il ne touche pas au calcium ni au magnésium, mais il enlève un peu de fer. Elle dit qu’il peut y avoir des réactions à ce traitement, mais qu’il existe une autre alternative si c’est le cas et que les médecins formés par l’IBCMT (l’institut de formation à la chélation destinée aux médecins) savent ce qu’il faut faire dans ces cas-là.

      DMSA ou Succicaptal, lui est particulièrement efficace avec le plomb, mais il ne produit pas de carence. Ce traitement peu être utilisé lorsque le EDTA n’a pas fonctionné suffisamment.

      EDTA est celui qui est utilisé en cas de grosse intoxication au plomb (comme ça semble être mon cas : 95% lors de l’analyse de mes cheveux et il semblerait que en au de 30%, le taux est moyen et en haut de 70%, c’est élevé). C’est lui qui, comme vous l’avez mentionné, qui peut être plus agressif et vidée les tissue du calcium, magnésium, etc.

      Donc, les deux premiers sont peut-être plus sûrs à être essayés en premier.

      Pour ce qui est du jeûne, je suis tout à fait d’accord avec vous. Par contre, je viens de terminer d’allaiter ma dernière et ce n’était pas conseillé durant la grossesse et l’allaitement. J’ai déjà essayé, il y a deux ans, une cure de jus d’une semaine. Ça m’avait fait du bien et je pense que j’avais moins de douleurs. C’est sûr que maintenant que j’ai arrêté d’allaiter, je vais me reprendre et ressayer cette option! Merci encore de l’avoir proposé!

      Josée Fleurent

  12. Bernise Sauvageau

    Merci Josée pour toutes ces informations très pertinentes

  13. André Lirzin

    Très intéressant au sujet des amalgames,merci !

  14. Sonia

    Je me suis fait enlever mon premier amalgame il y a quelques semaines par le dentiste Daniel Laramée. 1414 Rue Drummond #423, Montréal, QC H3G 1W1 Téléphone : (514) 288-5824. Il est excellent et il suit le protocole de l’IAMOT. Je n’ai ressenti aucun symptôme suite à la dépose. Il est très consciencieux et passionné par son travail. Vous pouvez regarder sur http://www.ratemd.com

    • Josée Fleurent

      Merci beaucoup Sonia pour l’information! C’est un peu loin de chez nous, mais ça se ferait bien! Merci encore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s