Témoignage émouvant de Nina (polyarthrite juvénile) appuyé par sa mère Yasmina

Bonjour Madame Lagacé et merci pour votre courriel. Votre chaleureux courriel m’invite à vous répondre directement avec tout mon coeur. Oui en effet, ma mère m’a rapporté qu’elle vous a vue au salon du livre et voulait vous remercier en personne pour tout le soutien qu’elle avait reçu de vous en 2011 (j’avais 17 ans) quand j’ai été finalement diagnostiquée avec une polyarthrite juvénile (non la maladie de Crohn) à l’hôpital des enfants de Montréal. Mon médecin généraliste que j’avais consulté deux fois avant que ma mère m’amène finalement aux urgences, ne comprenait pas les symptômes et pensait que ces derniers étaient des douleurs de croissance!!! alors que je ne pouvais plus marcher et enfiler mon pantalon!!!!! Le diagnostique a été pour nous un choc car ma mère a toujours été une mère qui cuisinait maison avec des produits biologiques et cela depuis ma naissance. J’adorais le lait biologique et les pâtes faites maison au gluten!!! Suite à ce diagnostique, ma mère a tout mis en oeuvre pour m’aider car la rhumatologue de l’hôpital voulait que je prenne tout un cocktail de médicaments (sans parler de tous les effets secondaires dont elle nous avait mentionnés et qui nous avait fait très peur). Nous avons pas eu d’autre choix pour commencer que de prendre du méthotréxate et des anti-inflammatoires pour me permettre de fonctionner à nouveau (je ne pouvais plus tenir mon crayon pour écrire, je ne pouvais plus marcher et enfiler mes habits, me retourner dans mon lit). J’ai du interrompre l’école et recevoir mes cours de français et de maths à la maison pendant 4 mois pour ne pas perdre mon année scolaire. Tout cela le temps de changer nos habitudes de vie. J’ai eu la chance d’avoir d’être une adolescente et pouvoir choisir de prendre ou nonne pas la cortisone en plus. La rhumatologue voyait d’un mauvais oeil nos positions. Nous avons dû du jour au lendemain supprimer le gluten et les produits laitiers et travailler ensemble avec notre nathuropathe Maurice Nicole qui a été d’un grand soutien également. Après un an et demi environ, j’ai commencé à diminuer mon médicament – le méthotréxate – pour lequel j’allais toutes les deux semaines faire des prises de sang surtout pour mon foie. Je viens d’avoir 22 ans le 7 novembre 2016 et je n’ai plus de symptômes depuis 2012. J’ai appris à me gérer sur le plan alimentaire, suivre votre régime hypotoxique dans l’ensemble, gérer mon stresse. Je fais de l’exercice plusieurs fois par semaine. J’ai même un entraineur pour me renforcer sur le plan musculaire. C’est sur que je dois ménager mes forces et si je fais plusieurs écarts à répétition (miettes de pain, pointe de pizza, bière, fromage par exemple), je commence à sentir des douleurs des lors de la digestion dans mes doigts et dans mes genoux. J’ai appris à écouter mon corps et mon rhumatologue m’encourage à continuer mes bonnes habitudes puisque mes symptômes sont absents. Je me sens respectée et lors de mes dernières analyses, j’allais bien.
En conclusion, je vous remercie pour avoir accueilli ma mère désespérée à l’époque, de lui avoir donner le courage de se battre et surtout la force de changer notre alimentation. C’est sûr que ça été très difficile pour moi. J’étais au Québec que depuis juillet 2007 dans un processus d’intégration et adolescente. Mes amis ne comprenaient pas ce qui m’arrivait. Finalement, nous avons été très déçues que la société de l’Arthrite ne nous soutienne pas dans le désir de témoigner de notre succès afin d’encourager et donner espoir à d’autres enfants, jeunes et parents. Encore une fois mille mercis et surtout prenez soin de vous. C’est grâce a des personnes comme vous que le monde évolue et nous continuerons à vous soutenir. Avec toute notre affection et notre profonde gratitude.
Nina et Yasmina

Réponse de Jacqueline: je tiens à remercier Nina et sa mère pour leur témoignagesi émouvant. Merci également pour  le  courage qu’elles continuent de manifester  pour que Nina vivre  une vie normale.  Je tiens à m’excuser d’avoir confondu  lors de la rédaction de mon message à Nina (au retour du salon du livre) le nom de la  maladie  de  Nina avec le cas de deux autres adolescentes qui avaient vécu une histoire semblable à celle de Nina mais qui souffraient de la maladie de Crohn.

4 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

4 réponses à “Témoignage émouvant de Nina (polyarthrite juvénile) appuyé par sa mère Yasmina

  1. lili

    Bonjour mde Lagace,
    Je suis une madame Lagace aussi, je vous écris pour trouver solution a mon problème et celui de ma fille.
    Jaie de la diverticulite, peut pas manger légumes verts, ainsi oignons, mais, épicés, sauf sel. Si non flatulence toute la journée, constipation.
    il me reste carottes, betterave, navet, rabiole tomate sans grains, aubergine japonaise sans grains ,champignons, châtaigne d eau, asperge blanc etc. mange des bouts de laitue rouge.Sais pas si je peux manger des lentille ressemble a des grains?
    J aie de l arthrose aussi hanches, dos , cou je dois avoir une forme d arthrite car douleurs poignets, mains, donc nécessité de faire changement alimentaire.
    Jaie de l asthme aussi, pas de crise, quelque fois toux, odeurs, froid sifflement rare, surtout le mucus qui m incommode, voudrais me débarrasser. Aussi allergie au graminées
    Ma fille de 15 ans a problème intestins aussi elle a passe test cœliaque résultat négatif, je suis sure elle est sensible au gluten, symptômes, constipation, diarrhée, gaz, inflammation abdomen, fatigue quand constipée, mange peu, irritable, poids un peu.
    je voudrais faire changement alimentaire le regime hypotoxique pourrais aider?
    ( Désolé orthographe, problème clavier.)
    Merci de me répondre.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je pense que la diète hypotoxique pourrait vous aider ainsi que votre fille. Après environ 3 semaines de diète hypotoxique sévère, si vous constatez que votre santé s’améliore, vous pourriez essayer de réintroduire un légume à la fois parmi ceux que vous évitez. Il est important de bien écouter votre corps et de tenir compte de ses messages.

  2. Lucienne Mercier

    Merci pour votre si beau témoignage. Ça encourage dans la poursuite de cette approche.

  3. Monique Salesse

    Comme il est agréable de vous revoir sur le site.
    J’apprécie beaucoup vos recommandations de lecture,je les lis tous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s