Chantal : la démagogie du Pharmachien, le silence de son ordre et les applaudissements des médias

Merci Jacqueline d’aider à rendre public la démagogie de certaines personnes comme le Pharmachien. Je me permet de parler de démagogie car plusieurs de ses propos peuvent s’inverser par la science comme l’a bien démontré d’ailleurs la chercheure de l’UQAM. Ces propos ridiculisent aussi la majorité des QuébécoisES utilisateurs d’approches complémentaires. Et oui ! selon le rapport de l’Institut Fraser, l’utilisation des approches complémentaires ou traitements non-pharmaceutiques est la réalité de la très grande majorité des citoyensNES du Québec en complémentarité ou non avec les médicaments et autres traitements biomédicaux. D’ailleurs les approches complémentaires sont une solution à la réduction des surdoses et de la dépendance d’opioïdes dans le cas du traitement de la douleur. Les médecins des États-Unis l’ont compris et en on fait un nouveau guide de pratique…d’abord traiter la douleur avec les approches complémentaires grâce à l’efficacité démontrée de ce type de traitements et par souci de réduire les risques de surdoses et de dépendance.

Je ne peux pas croire que la majorité de la population soit des personnes incapables de prendre des décisions quant aux types de traitements qu’ils souhaitent utiliser. Les pharmaciens n’ont-ils pas un devoir de conseiller et non de ridiculiser les individus. Où est la compréhension du patient comme partenaire de ses soins ? Pourquoi acceptons-nous d’être ridiculisé de cette manière ? N’est-ce pas plutôt le retard du Québec sur les autres provinces canadiennes qui est à dénoncer ou ridiculiser et non pas les individus utilisateurs d’approches complémentaires. Je trouve dommage que son ordre professionnel ne lui donne pas un avis sérieux car c’est aussi à la profession qu’il fait de l’ombre par son discours. Il faut aussi remettre en question notre confiance à l’égard des médias qui véhiculent ses propos avec une assurance déconcertante et toute la sympathie qu’il obtient des journalistes et des chroniqueurs. Une chose est certaine, il a du talent pour les communications. Dommage que le message soit si peu soutenu par la science et les faits scientifiques malgré ce qu’il laisse croire.

Remarque de Jacqueline: Le premier devoir de nos médias et plus particulièrement de notre télévision d’État est d’informer le public avec rigueur et justesse. La situation que vous dénoncez est triste à pleurer.

14 Commentaires

Classé dans Débats

14 réponses à “Chantal : la démagogie du Pharmachien, le silence de son ordre et les applaudissements des médias

  1. Paule Mongeau

    Je peux vous dire que son émission sur l’hypnose faisait partie de cette pitrerie ; malgré la qualité de ses invités, le pharmachien est tombé dans la pire désinformation au goût des préjugés populaires.

  2. Céline Bourget

    Bonjour,
    Les gens ont beaucoup réagi après son passage à TLMEParle d’après G-A Lepage. Pour ma part j’ai écrit à Radio-Canada ,Explora,relations avec l’auditoire pour questionner le jugement et la compétence de ceux qui l’ont engagé. J’ai remis en question la vision naïve et désuète qu’a le pharmachien de la science. En effet, il ne semble pas être au courant de la manipulation des données de recherche par les groupes de pression , lobbies, qui y trouvent un intérêt financier ( alimentaire, pharmaceutique, etc.). Pourtant des scientifiques ont remis en question ces recherches biaisées. Je leur ai fait part de quelques références à ce sujet. Et j’ai mentionné que cette emission ternissait l’image de la qualité (que je croyais) scientifique de Canal Explora .
    Céline Bourget

    • Jacqueline

      Je vous remercie d’avoir fait ces démarches, c’est très important pour une information pertinente et j’ajouterais même pour le maintien de notre démocratie. J’encourage tous mes lecteurs à ne pas garder le silence face à des situations inacceptables comme c’est la cas ici avec ce genre d’émissions qui utilisent les deniers publics pour faire la promotion d’informations biaisées. En ce sens, j’ai écrit à Québec Science au sujet de leur article déconnecté sur le Pharmachien.

  3. schmutz christine

    Je suis bien d’accord avec vous, j’ai été consternée dernièrement de lire, au hasard d’une librairie, certaines remarques stériles et limitées en feuilletant l’un des ouvrages du @pharmachien@, dont j’avais entendu parler, mais que je ne connaissais pas. Je ne peux en dire d’avantage, car j’ai reposé le livre très vite pour ne plus jamais y revenir.

  4. Anne Obry

    Pour faire le lien avec l’article, j’ajouterais que dans ma famille, les médecins sont considérés comme des dieux et je n’exagère pas. Alors, si j’arrive avec mes lectures, j’ai un problème entre les deux oreilles parce que ce n’est pas validé par un médecin. Avant c’était les ecclésiastiques qui gouvernait le Québec maintenant ce sont les médecins. 2e révolution tranquille…à l’horizon.

  5. Anne Obry

    J’ai de la difficulté à être paléo. Un jour, je le suis. Un autre, je décroche et je vais m’acheter du pain comme une droguée. Et le lendemain, je me dis, mais pourquoi j’ai fait ça. C’est certain que je ne suis pas entourée de personnes qui valorisent ce type de régime. Moqueries et dénigrement au menu. En visite dans la famille, c’est « mais pourquoi tu veux pas prendre de la tresse bohémienne, fais plaisir à ta mère, ça lui a pris du temps faire ça, fait pas d’histoire stp, pense à ta mère. » Alors, j’aimerais bien rencontrer des gens paléo si c’est possible pour voir l’autre côté de la médaille.

    • Lorsque notre environnement immédiat nous tire vers le bas, nous devons faire un choix, de continuer à leur faire plaisir ou se choisir….

  6. Carole Bernier

    Enfin,il est temps que quelqu’un professionnel comme vous dise ce qu’il pense de lui. Je suis tout à fait d’accord avec vous
    Je ne comprends pas que les médias le laisse dire n’importe quoi avec autant d’ arrogance
    Merci

  7. Jacques Paradis

    C’est l’argent qui mène le monde et RC n’est guère différent des autres. Rappelez-vous de « Kampai » ou Richard Béliveau dénonçait la mal-bouffe. Cela n’a pas plus à MacDo qui payait RC pour sa publicité et bien l’émission a été retiré des ondes. C’est la même chose pour les autres Médicaments qui se vendent à gros prix, eux ont les moyens de laver le cerveau des auditeurs alors que les producteurs agricoles peinent à vendre leurs produits avec profits. Il reste à nous de comprendre leurs supercheries et de prendre position contre ces charlatans et de dénoncer leurs poisons. On ne doit pas se décourager parce que de plus en plus de gens se joignent à nous. Il faut pas lâcher et continuer à éduquer les septiques. Moi je le fait à tous les jours.

  8. Comme le dicton chinois le dit bien : « Les casseroles vides font toujours plus de bruit. » Un simple coup d’oeil à son site en dit beaucoup. L’extérieur étant le reflet de l’intérieur… ça dit tout! Et ne désespérons surtout pas. Je trouve que la vague de Conscience qui s’éveille partout sur la planète fait de nous des personnes beaucoup plus lucides et moins facile à manipuler avec ce genre de discours. Au niveau de notre ressenti, le message ne passe pas. On sent tout de suite un malaise qui nous fait pratiquer notre discernement et tourner les talons. C’est la même chose pour tous les médias qui, par leurs propos, cultivent le cynisme et essayent de nous mettre en colère contre tout et rien. Eux aussi sont en train de perdre des plumes. Une révolution tranquille prend place, une révolution qui s’appuie sur l’Intelligence, la Vérité, le Respect et la Cohérence. Les mouvements qui ne s’appuieront pas sur ces valeurs fondamentales vont disparaitre les uns après les autres car ils n’auront plus aucun public à manipuler. Continuez votre magnifique travail Jacqueline !!! L’ombre ne pourra jamais chasser la lumière. Mais la lumière, elle, par sa simple présence, fera fondre l’ombre aussi sûrement que fond la neige sous les chauds rayons du soleil printanier.

  9. Louise Cliche

    Bonjour, j’ai 65 ans et je ne prends aucun médicament. Les médecines complémentaires m’ont toujours été d’un grand soutien, d’aussi loin que je me souvienne.

  10. Nicole Renaud

    merci Chantal pour ce témoignage. Je ne peux pas croire qu’un homme comme le pharmachien prenne plaisir à dire et agir comme il le fait. ça me dépasse. Et pire encore: y en a qui le croit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s