Archives de Tag: gliadine-alpha et caséines

Message à Nina, une toute jeune femme atteinte de la maladie de Crohn

Bonjour Nina

Au Salon du livre de Montréal,  j’ai rencontré votre mère qui m’a informée que la diète hypotoxique vous permet de mener une vie normale mais que d’autre part, si vous saisissiez encore mieux pourquoi le gluten et les produits laitiers sont si néfastes, cela vous encouragerait à suivre le régime avec encore plus de constance.

Voici quelques explications qui devraient vous motiver:  les individus qui souffrent de maladies inflammatoires chroniques doivent éviter le gluten car il contient plus particulièrement un peptide appelé gliadine-alpha que nos enzymes digestives sont incapables d’hydrolyser, c’est-à-dire, qu’ils ne peuvent pas  digérer cette molécule en raison de sa structure cyclique très rigide constituée de plusieurs associations répétées de deux acides aminés, la proline et la glutamine.  Malheureusement, cette molécule possède des caractéristiques qui la rende très nocive chez les gens qui se défendent mal contre elle : 1) cette molécule est très immunogénique et  peut activer de façon anormale le système immunitaire ce qui lui permet de déclencher des maladies inflammatoires chroniques selon les prédispositions génétiques des individus; 2)  il a été démontré que la gliadine-alpha provoque la sécrétions par la muqueuse intestinale de  protéines appelées zonulines qui  rendent la muqueuse intestinale trop perméable ce qui permet de laisser passer dans la circulation sanguine des molécules néfastes qui se trouvent dans l’intestin et qui peuvent induire des réactions immunologiques exacerbées.

Le problème majeur avec les produits laitiers animaux est dû au fait que les protéines du lait, appelées caséines sont très majoritaires dans le lait animal et que leur structure est semblable à celle de la gliadine-alpha : même formation cyclique rigide caractérisée par des associations répétées de deux acides aminés, la proline et la glutamine.  Ces caséines du lait animal sont  apparentées avec la gliadine-alpha, ce qui est démontré par le fait que lorsque des anticorps sont produits contre la gliadine-alpha, ces mêmes anticorps sont capables de réagir également avec les caséines du lait animal.

J’espère Nina que ces explications vous motiveront encore davantage à bien respecter la diète hypotoxique et à mener une vie heureuse qui vous permettra de réaliser vos rêves les plus chers.

Bonne chance!

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

6 Commentaires

Classé dans Messages