Archives de Tag: whey

Linda me demande en fait si « Immunocal » est bon pour elle.

Bonjour Madame Lagacé,

J’aimerais votre avis sur un produit ”Immunocal”

Suite à une longue année de traitements intensifs incluant chimiothérapie et radiothérapie (2011-2012) mon système immunitaire en est ressorti très fragilisé. Maintenant de retour au travail…j’ai dû me rendre à l’évidence que mon système immunitaire avait définitivement besoin d’un petit coup de pouce. J’ai pris la décision de prendre Immunocal. Je le prends depuis 4 mois à raison de deux enveloppe par jour.

Ayant déjà un problème d’arthrose léger, j’ai développé de l’arthrite suite à tout ces traitements et en souffre aux 2 poignets depuis 10 mois env. les douleurs sont très intense. Bref je me suis mise au régime hypotoxique de Dr Seignalet. Ma question est, est-ce qu’immunocal peux être considérer comme un produit ou sous produit laitier?  Linda

Réponse de Jacqueline:  d’après la lettre de Linda, il semble évident que le produit Immunocal  (Whey proteins), durant les 4 derniers mois ne l’a pas aidée et  il pourrait  même avoir amplifié ses douleurs arthritiques (elle dit que ses douleurs sont très intenses).  Ce n’est pas surprenant car Immunocal est très riche en protéines concentrées extraites de produits laitiers.  J’ai expliqué à plusieurs reprises que les protéines de lait de vache et d’autres mammifères possèdent des caractéristiques  pro-inflammatoires pour les personnes prédisposées à développer des maladies d’inflammation chronique.  Je vous recommande de lire ou relire mon article intitulé « L’alimentation hypotoxique peut mettre en rémission une centaine de maladies d’inflammation chronique: pourquoi? »  L’influence négative des protéines de lait animal y est expliquée clairement.  De plus, certaines personnes m’affirment que la science a clairement démontré que le produit Immunocal est très bénéfiques pour le système immunitaire.  Je regrette, je n’ai trouvé aucun article que démontre que  Immunocal a aidé des personnes qui souffrent de maladies d’inflammation chronique.  En fait, des articles indiquent que le stress oxydatif et le manque de glutathione (GSH) pourraient contribuer à la pathogénèse de certaines maladies neurodégénératives.  De là, certains scientifiques suggèrent  que l’augmentation de glutathione dans l’alimentation, grâce à la consommation d’un produit riche en cystine (un acide aminé), tel immunocal, pourrait aider les malades souffrant de maladies neurodégénératives  en permettant la synthèse de novo de gluthatione dans les neurones.  Par contre, une étude récente (Allen j, Bradley RD, 2011), exécutée chez des volontaires (40 adultes) en double aveugle, avec placebo n’a pas démontré de changements significatifs concernant les biomarqueurs de stress oxydatifs, incluant le statut du glutathione,  lors des études cliniques suite à la supplémentation en gluthatione chez les adultes.

3 Commentaires

Classé dans Débats, Suppléments alimentaires