Acrylamide et neurotoxicité

Submitted on 30/07/2012 at 10:46

Je suis portée à croire cette théorie sur les effets neurotoxiques. L’an passé, je me suis fait opéré pour une prothèse au genou gauche. Je fus endormie. À ce moment là je ne faisais pas le régime hypotoxique. Ça m’a pris un an après cette opération pour avoir assez de concentration pour lire un livre, moi qui lisait beaucoup, je ne comprenais pas ce qui m’arrivait.
Il y a un mois j’ai été opéré pour l’autre genou et je fus endormie encore une fois, mais je fais le régime depuis 6 mois. Croyez-le ou non j’ai environ 14 livres de lus en 1 mois, de plus , ma récupération est 100 fois meilleure et toute ma tête est là.

N.B.:  certaines personnes peuvent être beaucoup plus sensibles aux effets de l’acrylamide que d’autres.

Jacqueline

4 Commentaires

Classé dans Divers

4 réponses à “Acrylamide et neurotoxicité

  1. Rép à Jacqueline https://jacquelinelagace.net/2012/08/21/acrylamide-et-neurotoxicite/#comment-40408 :
    Merci – et, oui, en effet, trois semaines, c’est bien peu ! Et je suis bien déterminée à continuer, une détermination et une confiance qui progressent de jour en jour… car la douleur, celle spécifique au genou gauche, semble bel et bien régresser. En effet, entre l’envoi de mon commentaire ci-dessus le 24 dernier (le même jour qu’un long témoignage-histoire, fait sur une autre page de ce bloque et qui est encore en attente de modération), il s’est déjà produit une amélioration. La douleur au genou est nettement moins vive – et ce même si j’ai fait beaucoup de jardinage en climat relativement froid et humide (je vis en Gaspésie). Depuis deux jours, je peux plier ma jambe même si en fin de journée la douleur est forte. Mais elle plie ! Mon conjoint constate une nette amélioration en me voyant marcher spontanément. C’est cette douleur au genou, une agression de douleur brutale (si forte et si soudaine et surtout sans aucune pause pendant des jours et des nuits malgré la prise d’anti-inflammatoires et d’acétaminophènes) qui a déclenché mon processus vers l’alimentation hypotoxique. En désespoir de cause, comme pour plusieurs. Je vis avec la douleur intense depuis des décennies, mais cette dernière-née était tellement confondante et invalidante, par sa soudaineté, sa force et sa constance (non stop), que j’ai même pris RV avec mon md pour m’assurer qu’il n’y avait pas de problème mécanique (luxation ou semblable).

    Je suis donc très encouragée. Merci.

  2. Michel Bergeron

    Voila mon histoire, depuis des années 20 ans et plus un mal de cou mais endurable et depuis quelques moi une mal d’épaule et de genou(le droit). J’en ai essayé des choses, ostéopathie , chiropractie, ortothérapie et je n’oublierai pas Rachel Berry, des crèmes, des médicament naturels, du souffre ect…..Toutes ces choses ont donnée un certain résultats, mais ça revenait toujours. Le pire c’étais le genou droit car j’aime vraiment la marche.. Mon médecin après une radio as diagnostiqué une légère usure ainsi qu’un début d’arthrose. C’est vrai qu’a 59 ans ça doit être normal.

    Puis par hasard, j’avais comme accepté ma condition et j’ai rencontré Jacques un naturopathe et je lui ai raconté mon histoire Il m’as répondu comme moi., c’est tout a fait comme moi! Qu’il m’as répondu ! Il m’as dit ensuite il faut que tu arrête de manger tout ce qui est farine et tout ce qui en contient et aussi touts les produits laitiers. Il Mas dit en riant finit les pizzas, finit la crème glacée en riant.

    Après quelques jours j’ai abdiqué, j’ai commencé de régime…. j’ai trouvé des compléments comme des pâtes sans gluten, du pain sans gluten et j’ai suivie le régime. Après 3 semaines le genou allait beaucoup mieux et pour fêter ça ce soir la c’était mon anniversaire et un copain m’as invité à souper au restaurant ou ils font la meilleur pizza au Québec. Disons que la pâte à pizza plus le mozzarella ont fait leur job, C’est revenu comme avant (la douleur).

    Maintenant je lit le livre de Jacqueline et je suis ce régime fidèlement depuis 1 moi environ. Toutes les douleurs ont diminué 60% et plus je dirait mais…. voila aussi je vois mieux, j’ai moins besoin de mes petites lunettes de lecture et aussi je respire mieux par le nez. Mais ce n’est pas tout j’ai certainement perdu un peut plus que 10 kilos, je marche sans souffrir et je suis très motivé à continué

    • Merci pour votre témoignage M. Bergeron. Un peu comme vous, je suis aux prises avec un problème sévère au genou gauche (arthrose et fibromyalgie) et je suis la méthode hypotoxique le mieux possible depuis environ 3 semaines, mais sans encore de résultats probants. J’ai grande confiance toutefois et votre témoignage m’encourage à continuer. Je suis décidée à ne pas lâcher et à faire le grand saut le temps qu’il faudra, mais lire ce genre de succes story ne peut faire que du bien !

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je vous encourage à continuer car 3 semaines c’est vraiment trop peu de temps pour mettre en rémission des problèmes importants de santé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s