Réponse de Jacqueline à Isabelle Huot (Salut Bonjour, 16 octobre 2012)

Madame Huot,

Avant de critiquer un régime alimentaire, il est essentiel de bien connaître et comprendre les tenants et les aboutissants qui le caractérisent.   Après avoir écouté   l’émission Salut Bonjour du 16 octobre dernier,  je suis persuadée  que vous n’avez pas lu mes livres «Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation » et « Cuisiner pour vaincre la douleur et l’inflammation chronique ».  Sinon, comment expliquer que vous donniez une image si déformée et inexacte  des  principes du régime hypotoxique.

1)   Première erreur que mes lecteurs ont relevée:  vous avez classé le régime hypotoxique dans les régimes qui visent à faire perdre du poids.  Ce faisant vous induisez la population en erreur et vous passez sous silence l’objectif du  régime hypotoxique qui est d’éviter les aliments et les pratiques culinaires qui sont les plus susceptibles d’induire de l’intolérance, soit  des réactions immunitaires inappropriées, chez les personnes prédisposées à développer des maladies inflammatoires chroniques.

2)  Vos connaissances concernant la maladies coeliaque sont de toute évidence très limitées.  Depuis 1996, il est reconnu que le gluten peut provoquer des manifestations pathologiques extra-intestinales.  Ce phénomène touche environ de 10 à 22.5% des patients coeliaques qui souffrent d’entéropathies au gluten (problèmes intestinaux) et un pourcentage d’individus coeliaques , difficile à évaluer, qui sans souffrir d’entéropathie au gluten  manifestent des pathologies extra-intestinales dues au gluten.   Ces manifestations pathologiques extra-intestinales dues au gluten  peuvent se manifester par des maladies neurologiques telles l’ataxie  caractérisée par un manque de coordination des mouvements due à une atteinte du système nerveux central sans atteinte de la force musculaire, le cervelet peut  également être atteint ainsi que le labyrinthe de l’oreille interne.   L’âge moyen du début de la maladie neurologique est de 53 ans. La réponse positive au traitement d’une alimentation sans gluten dépend de la durée de la maladie avant le traitement.

Les autres maladies neurologiques possibles dues au gluten sont les suivantes :

Neuropathie périphérique :  atteinte des nerfs périphériques (douleurs neuropathiques).  La neuropathie provoquée par le gluten est une maladie progressive lente (24-77 ans, moyenne 55 ans) Inflammation. Après 1 an de régime, amélioration significative des symptômes.

Encéphalopathie : mal de tête qui mime les migraines. Le régime sans gluten résolve le problème.  Toutefois, les anomalies au niveau de la substance blanche ne disparaissent pas avec le régime qui cependant arrête la progression de la maladie.

Épilepsie

Myopathie, faiblesse musculaire avec inflammation.  Le régime améliore les symptômes.

Sclérose en plaques touchant la matière blanche dans le cerveau  et la moëlle épinière.

Dans le cas des malades coeliaques qui sont exempts d’entéropathie au gluten, le diagnostic de la maladie  est particulièrement difficile à réaliser parce que  plusieurs  professionnels  de la santé  ignorent cette possibilité pathologique.  En second lieu, les tests sérologiques basés sur les anticorps anti-gliadine et autres, ne sont pas spécifiques ou sensibles à 100% et de plus, alors que certains anticorps IgA anti-gliadine sont excellents pour détecter la maladie coeliaque, ces derniers sont souvent non détectables chez les patients avec manifestations neurologiques sans entéropathie.  Donc lorsque vous affirmez  que pour abandonner la consommation de gluten, il faut absolument détecter des anticorps anti-gluten et surtout démontrer  la présence de la maladie coeliaque par une biopsie positive de l’intestin grêle, vous comprendrez , je l’espère que ces exigences condamnent ces malades à obtenir un diagnostic erroné.

Ces  informations proviennent  de  la revue  scientifique internationale très reconnue « Lancet Neurology » : Hadjivassiliou M, et al, « Gluten sensitivity : from gut to brain », Lancet Neurol 2010, 9 :318-30.  Je pense, sans vouloir vous offenser, que cette publication, qui est en fait une revue de question sur la maladie coeliaque, est beaucoup plus crédible venant de scientifiques travaillant dans le domaine et publiant dans une telle revue,  que le simple fait d’affirmer, comme vous le faites, que seules les personnes qui souffrent d’ entéropathie due au gluten ont raison de  se priver  de gluten. Votre affirmation,  « Cela manque de preuves scientifiques » est contraire aux nouvelles données de la science. J’ai l’impression d’entendre les vieilles rengaines des compagnies  de cigarettes et d’amiante,  qui malgré la publication d’études scientifiques convaincantes, continuaient  et  dans certains cas, continuent encore aujourd’hui, malgré des preuves incontestables,  d’affirmer que « cela manque de preuves scientifiques » .

3)  Un autre fait d’importance que vous semblez ignorer :  de 20 à 39% des individus possèdent le gène HLA-DQ2 ou DQ8, même si  seul un petit pourcentage de la population  (environ 1%)  est diagnostiqué  coeliaque.  Il est révélateur  que  de nombreuses personnes qui arrêtent de consommer du gluten cessent de souffrir de maladies d’inflammation chronique.  Il n’est pas impossible  que ce phénomène soit  en relation avec le port des gènes HLA-DQ2 ou DQ8? Les taux de rémissions  exceptionnels obtenus par le Dr Seignalet et les centaines de témoignages positifs  reçus verbalement ou sur mon blogue en une année, confirment que la consommation de gluten (sans oublier les produits laitiers)  joue  un rôle évident dans l’expression des maladies d’inflammation chronique.   Vous démontrez  beaucoup de mépris pour toutes les personnes , et je m’inclus dans ce nombre,  qui affectées par des souffrances souvent intolérables,  ont eu le courage de changer leur alimentation pour tenter de retrouver la santé.  La beauté de l’histoire est que la majorité  d’entre elles ont ainsi réussi à mettre fin à leurs douleurs, à retrouver  leur autonomie et leur joie de vivre.  Qualifier ces résultats d’anecdotiques trahit une fermeture d’esprit et un manque de sensibilité et de respect inacceptables face à l’intégrité et à la souffrance des autres. Je vous rappelle, au cas où vous l’ignoriez, que l’effet placebo, lorsqu’il y en a un, est de très courte durée.  Je me permets également de vous rappeler que le 17 octobre 2011,  vous affirmiez qu’il y a au moins 10 fois plus de gens qui souffrent de la maladie coeliaque par rapport  à  ceux qui sont diagnostiqués. Il semble même, d’après les  auteurs d’un article, qui vient tout juste d’être publié  (Eur. J. Gastroenterol Hepatol, 2012 Sep 29; Epub ahead of print)  que  plus de 90% des patients qui souffrent de maladie coeliaque seraient  non diagnostiqués.  N’est-ce pas une bonne raison,  lorsque  l’on éprouve des problèmes d’inflammation chronique,  de tenter de se priver de gluten pendant quelques semaines ou quelques mois pour tenter de vérifier s’il ne s’agirait pas d’une  solution efficace à notre problème de santé.  J’ajouterai que lors de l’émission d’octobre  2011,  lorsque  l’animateur vous a demandé «  si on est pas intolérant au gluten est-ce qu’on peut se faire un régime sans gluten ou si c’est néfaste? » Vous avez répondu « c’est pas néfaste du tout c’est juste que tu paies plus cher … »  Que vous est-il arrivé depuis ?…. (http://tva.canoe.ca/emissions/salutbonjour/chroniques/sb/nutrition/131081/la-diete-sans-gluten

4) Pourquoi le gluten peut-il être néfaste pour la santé?

Déjà on savait  que  les enzymes digestives des mammifères ont beaucoup de difficulté à bien digérer les protéines du gluten.  Depuis,  il a été démontré scientifiquement qu’aucun mammifère, y compris l’homme ne possède les  enzymes digestives capables  de digérer certaines parties immunogéniques du gluten et plus particulièrement  la gliadine α.  Ce peptide  parce qu’il  n’est pas digéré en molécules suffisamment petites, conserve son antigénicité et son  immunogénicité.  Ainsi, la gliadine α peut se lier de façon anormale aux molécules HLA -DQ2 ou HLA-DQ8 provoquant  une activation désordonnée  des cellules immunitaires  ce  qui va  déclencher la maladie coeliaque.  90% des coeliaques présentent cette caractéristique.

Des études épidémiologiques ont révélé une association maintenant bien établie entre le HLA-DQ2 et de nombreuses maladies auto-immunes incluant le diabète de type -1. Selon cet  article, des épitopes de la gliadine α seraient immunodominants, en fait agiraient comme des superantigènes, ce qui entraînerait des réponses immunitaires inappropriées et exagérées chez les patients qui expriment l’allèle DQ2 favorisant ainsi  la perte de la tolérance au soi et le développement de diverses maladies auto-immunes (J Immunol 2011; 187:2442-2452).  En ce sens, il a été clairement démontré chez des souris et des rats non obèses que la pathogénèse du diabète de type 1 est prévenue de façon importante par une diète sans gluten; l’incidence du diabète avec cette diète sans gluten est passée de 64% à 15% (PLoS One. 2012; 7(3): e33315).   De plus, deux études prospectives chez des bébés humains ont montré un lien entre une diète contenant du gluten lorsqu’ administrée chez le jeune enfant  et le développement d’autoanticorps contre les ilots du pancréas qui secrètent l’insuline (JAMA. 2003;290:1713–1720; JAMA. 2003;290:1721–1728).

5)  Madame Huot, je n’en croyais pas mes oreilles lorsque je vous ai entendu affirmer que les céréales qui remplacent le blé (et autres céréales apparentées) dans le régime hypotoxique mènent  à une carence  en glucides.

Tout d’abord,   je vous informe que les céréales sans gluten  que vous avez montrées (Chex  et Shredded wheat) lors de l’émission, ne sont pas conformes au régime hypotoxique en raison de leur contenu en sucre raffiné, sel raffiné et de leurs faibles qualités nutritives.  Si vous aviez voulu informer correctement le public, vous leur auriez fait part des données concernant les céréales recommandées, présentées dans mon livre  «Cuisiner pour vaincre la douleur… » p. 13-20.  Les céréales recommandées dans le régime hypotoxique  sont  dans la grande majorité des cas  plus nutritives que le blé. Je vous informe en passant que  les céréales recommandées par le régime hypotoxique  sont nombreuses et plus variées que celles consommées par  la population moyenne  qui se limite presqu’uniquement au blé.  En tant que nutritionniste, vous savez certainement que varier son alimentation est très positif.   Je tiens également à vous rappeler que toutes les ceréales contiennent une quantité de glucides au moins aussi importante que ceux contnus dans le blé. En fait, les glucides sont les nutriments les plus présents dans l’alimentation.  Il est donc très facile de manger suffisamment de glucides et même souvent un peu trop.  De plus, les glucides sont  présents dans leslégumineuses, les racines, les fruits, etdans  la plupart des aliments d’origine végétale.

Les céréales recommandées par le régime hypotoxique, sont pour la plupart particulièrement nutritives. Le  riz brun, riche en fibre, antioxydants, vitamines et sels minéraux (p.13).   Le sarrasin qui contient tous les acides aminés essentiels, est riche en fibres solubles et en composés antioxydants.  En comparaison du blé, de l’avoine, de l’orge et du seigle, le grain de sarrasin entier se situe au premier rang quant à sa capacité antioxydante et son contenu en composant phénolique.  Il est de plus très riche en sels minéraux et en vitamines du complexe B.  Les qualités nutritives  du quinoa (p. 15), du millet (p.16), du teff (p.17), de la farine de pois chiche (p.17) et la farine de fèves (p.19) ne sont plus à démontrer.  Ce qui me choque le plus venant d’une nutritionniste, est votre affirmation  que le pain de blé conventionnel, parce qu’il est  enrichi (artificiellement) en fer,  vitamines et acide folique, est meilleur pour la santé que les pains que nous consommons dans le régime hypotoxique. J’en profite au passage pour vous informer que les pains contenant du maïs, contrairement à ce que laissiez entendre, sont non conformes au régime hypotoxique.  Encore une fois, ceci démontre bien que les informations données lors de votre émission étaient  bien mal documentées.  De plus,  une nutritionniste devrait savoir que les vitamines et sels minéraux que l’on retrouve de façon naturelle dans les aliments (comme c’est le cas dans les farines que nous recommandons) présentent une synergie qui amplifie leurs effets positifs ce qui n’est pas le cas, lorsque l’on ajoute artificiellement ces mêmes éléments dans une farine raffinée, telle celle utilisée dans les pains conventionnels.

6) J’aimerais insister sur la qualité d’une alimentation hypotoxique qui comporte une très grande part quotidienne de légumes variés cuits à la vapeur lorsqu’une cuisson s’impose ou est désirée.  Sur le fait de limiter la consommation de viande, particulièrement la viande rouge et de respecter une température de cuisson  qui limite fortement le développement de glycotoxines.  Les glycotoxines dans notre alimentation, tel que démontré par de très nombreux travaux scientifiques récents, participent de façon importante au développement des maladies d’inflammation chronique.

7) Le  manque de rigueur intellectuel et scientifique que vous avez démontré en diabolisant le régime hypotoxique peut avoir des répercussions graves pour les gens qui souffrent de maladies d’inflammation chronique et probablement également pour votre réputation…  C’était  pathétique d’entendre M. Chouinard, l’animateur,  vous remercier de l’avoir mis en garde contre un régime alimentaire si néfaste.

Pour conclure, je dois dire que l’expérience que je vis actuellement, même si parfois je la trouve un peu trop exigente,  est extraordinaire et tellement réconfortante pour les raisons suivantes :  1) l’aide que j’ai pu apporter à un  très grand nombre de personnes qui ont retrouvé la santé grâce à leur courage et leur tenacité dans le suivi du régime hypotoxique;  2) le nombre élevé de médecins à l’esprit ouvert, qui après avoir constaté les bienfaits du régime hypotoxique pour certains de leurs patients, ont communiqué avec moi pour discuter et me faire part de leur émerveillement face à un régime qui s’avère souvent si efficace pour leurs patients. 3) De constater par plusieurs témoignages que des médecins conseillent la lecture de mes livres à leurs patients; 4) l’ouverture d’esprit  d’un certain nombre de nutritionnistes qui sont prêtes à revoir des notions qu’on leur a enseignées pour favoriser le mieux être d’une certaine catégorie de patients affligés de maladies d’inflammation chronique.

88 Commentaires

Classé dans Débats

88 réponses à “Réponse de Jacqueline à Isabelle Huot (Salut Bonjour, 16 octobre 2012)

  1. Caroline

    Bonjour Mme Lagacé,

    Je suis une femme de 40 ans. Depuis 10 mois, j’ai une douleur en arrière du genou gauche surtout lorsque je m’accroupis. Mon médecin de famille m’a référé pour une résonnance magnétique et il y a deux jours, j’ai appris que je souffre d’arthrose au compartiment fémorotibial externe.

    Voilà que mon médecin me parle d’apprendre à vivre avec cette douleur et d’éviter de m’accroupir (pour toujours). Il m’a aussi prescrit une consultation en podiatrie pour évaluer ma démarche et balancer mon poids correctement sur les deux pieds. Je lui ai demandé si des changements dans mon alimentation pourraient m’aider? Il m’a répondu que « non ».

    Ce matin, tout à coup, en prenant ma douche, j’ai pensé à votre livre:
    « comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation », que j’avais acheté par curiosité et intérêt, suite à votre entretien à l’émission Denis Lévesque, à l’été 2011. J’ai accouru aussitôt dans ma bibliothèque de salon. Il était là!

    Aijourd’hui, votre livre, en plus de tous les commentaires ci-hauts que je viens de lire, me redonnent l’espoir!!! Votre rigueur scientifique ainsi que tous ces témoignages unanimes de résultats sont éloquents! Il est certain que je vais entreprendre très bientôt le régime hypotoxique et j’ai toutes les raisons de croire qu’il pourra m’aider à vaincre ma douleur.

    Un énorme MERCI Mme Lagacé pour l’espoir que vous générez quant au rétablissement de ma santé et de tant d’autres personnes!!!!

  2. christian

    Une des plus belle nouvelle que vous pouvez apprendre dans votre vie est que l’on vous dise que vous êtes intolérant au gluten !…

    Parce qu’ainsi vous serez obligé de couper toutes ces saloperies (gâteaux, viennoises, pâte à pizza, panninis, brioches, pâtes alimentaires) qui contiennent que de l’endosperme… et du gluten!… Vous ne saurez plus quoi manger ?… Normal !… lâchez la télé et inscrivez-vous à des cours de cuisine végétalienne et ateliers d’alimentation vivante, inspirez-vous de gens prônant le ‘’raw food’’ sur la toile…!

    Tous mes hommages Madame Lagacé et prix citron à Madame Huot!

  3. Gilles Charette

    Bravo Madame Lagacé!
    Je suis avec bénéfices le régime hypotoxique depuis 3 mois: réduction des raideurs arthrosiques, sommeil amélioré. J’ai constaté une récidive des symptômes quand je me permets de « tricher » plus que deux repas.J’ai pris connaissance de cette intervention de Madame Huot: elle n’a manifestement pas lu votre livre, ou….ne l’a pas compris.
    Gilles Charette m.d.

    • Joëlle Richard

      Bravo! Merci de cette réponse très «complète». J’ ai changé mon alimentation suite au conseil de mon médecin de lire votre livre. Génial jeune médecin ouvert! Depuis le mois d’aout seulement . Je vois de beaux résultats . La douleur de l arthrite diminue de plus en plus. Merci de votre travail …moi je continu…

  4. s.plante

    Merci pour la réponse que vous avez donnée à Mme Huot. Contrairement aux propos de cette dernière, Vos explications étaient claires, étayées et justifiées. Dommage que la population n’est pas accès aux deux côtés de la médaille dans les grands médias. Ce qui me réjouis, c’est de voir de plus en plus de gens s’informer, lire, chercher pour prendre leur santé en main.

  5. Nancy Carney

    Bonjour,

    Je vous mets en lien une rponse de Jean-Yves Dionne propos de la chronique de Isabelle Huot. http://www.jydionne.com/pourquoi-sen-prendre-au-regime-hypotoxique/

    Il est bon de voir qu’il y a des gens de plus en plus ouverts et clairs suite votre travail. Bravo!

    Nancy Carney

  6. Michel T.

    J’ai beaucoup diminué le gluten depuis 1 mois et demi (pas totalement, mais de beaucoup) et je me sens mieux : mon ventre est moins «gonflé», je suis plus en forme le matin et, grande surprise, mon psoriasis (léger) que je traîne depuis 20 ans a disparu!!

  7. Bravo Mme. Lagacé, belle réponse à Mme. Huot. Je suis votre régime depuis juillet 2011 et je n’ai plus de crises d’arthrose aux doigts. Je crois fermement que si je continu mes doigts vont fonctionner comme autrefois. Merci et bonne suite à tout ce que vous faites. Normand

  8. Lucette Gagnon

    Quelle réponse pertinente et scientifique à mon goût.Bravo Mme. Lagacé.

  9. Claudette Leveille

    Bonjour, après seulement 3 semaines d’alimentation hypotoxique, je sens une amélioration marquée de mes problèmes d’épaules et de hanches. Même que mon époux lui m’assure qu’il est heureux de ne plus souffrir de ses genoux. Le message est pour tous ceux qui souffrent , essayez-le vous n’avez rien à perdre mais tout à gagner.

  10. Nicole Turcotte

    Bonjour Mme Lagacé,

    Comme c’est triste toute cette déformation et désinformation face à l’alimentation sans gluten comme par exemple les céréales dont le maïs. C’est très décevant.

    En passant, si jamais vous désirez visionner l’émission Salut Bonjour du 16 octobre dernier, voici l’adresse:

    http://tva.canoe.ca/emissions/salutbonjour/chroniques/sb/nutrition/168636/les-regimes-sans-gluten-et-paleolithiques

  11. Odile Fournier

    Bonjour,
    Dans sa chronique de cette semaine à salut bonjour,
    Mme Huot à fait une légère ouverture sur le régime hypotonique, pour les personnes qui souffrent de certaines maladies sans nécessairement être allergiques au gluten.
    Bien entendu elle à fortement recommandé de consulter sa nutritionniste et son médecin d’ abord.
    Merci Mme Lagacé les ouvertures se font lentement.
    Odile

  12. Charlotte

    Bonjour madame Lagacé. Je n’ai pas écouté cette émission de TVA mais j’ai beaucoup aimé votre réponse à madame Huot. J’ai déjà entendu madame Huot à d’autres émissions et je suis vraiment déçue de son manque de rigueur professionnelle. Ce qu’elle dit a certainement une influence chez les gens qui l’écoutent. C’est vraiment dommage, parce que vos recherches et vos livres nous ont tous aidé, nous vos ‘fans’, et si elle avait bien fait son travail de recherche, elle n’aurait jamais pu affirmer que le gluten est bon pour la santé de tous. J’espère que madame Huot aura, sinon l’humilité, au moins le professionalisme d’admettre qu’elle était ‘dans le champ’ avec ses affirmations. De mon côté, je mange toujours hypotoxique et je n’ai même pas l’intention de tricher parce que je mange beaucoup mieux et varié qu’avant et surtout que toutes les douleurs que je ressentais sont presque complètement disparues, que j’ai plein d’énergie et que mon moral est au beau fixe après seulement 6 mois du régime du Dr. Seignalet (mes douleurs avaient d’ailleurs déjà beaucoup diminué une douzaine de jours après avoir commencé ce régime). J’en parle à autant de gens que je peux autour de moi.

    Merci du fond du coeur d’avoir le courage d’aider tant de gens; ce n’est pas rien, et j’espère que vous voudrez bien continuer à nous informer et nous guider.

    Charlotte (de Saint-Ours)

  13. Félicitations Mme Lagacé, je voulais mentionner que je recommande votre livre à plusieurs de mes patients car ils sont basés sur des études scientifiques solides et les résultats sont plus que extraordinaires.

    Dr. Guillaume Toupin, D.C

  14. fruitmefruityou

    J’ai écrit un commentaire ouvert à Salut Bonjour sur leur page Facebook. Le voici:

    « Bonjour,

    Après avoir pris connaissance des attaques injustifiables d’Isabelle Huot contre le régime fondé de Jacqueline Lagacé, je me sens interpellé de vous écrire directement.

    J’ai par le passé grandement souffert de dépression et d’anxiété sévère pendant quelques années et, depuis avoir adopté un régime végétalien biologique sans gluten, j’ai totalement guéri. J’ai non seulement cessé de souffrir, mais j’ai surtout découvert une partie inespérée de la vie remplie d’amour, de performances physiques, de compassion, de clarté mentale, de créativité artistique, etc.. De plus, j’ai lu et relu des centaines d’articles scientifiques, de témoignages diverses et de vidéos informatifs pendant plus de trois ans portant sur l’alimentation, la santé et les modes de vie jusqu’à comprendre très bien les enjeux actuels de la santé véritable et l’aveuglement médiatique et populaire face à ceux-ci.

    Isabelle Huot fait honte à son métié qui se doit de découvrir et partager les grandes vérités sur ce qu’est un être humain et sur ce que l’on a véritablement mangé depuis des millions d’années pour évoluer et vivre en santé. Les produits laitiers n’ont jamais fait partie de l’alimentation humaine jusqu’à très récemment, il en est de même pour les céréales. Finalement, il est faux de croire que nous étions des « chasseurs/cueilleurs ». Des populations entières ont prospérer dans les régions tropicales et sub-tropicales partout dans le monde non pas en mangeant les animaux, mais plutôt en tant que cueilleurs mangeant pratiquement que des fruits – dates, mangues, bananes, durian, jackfruit, olives, raisin, baies, agrumes, pommes, etc.

    Avec passion et espoir d’un grand futur,
    Jérôme François Falcon »

  15. Nathalie

    Mme Lagace, votre reponse est excellente, il est vrai qu’elle n’a pas rendue justice a ce regime . Par contre, je ne me souviens pas de l<avoir entendu dire que les céréales qui remplacent le blé (et autres céréales apparentées) dans le régime hypotoxique mènent à une carence en glucides. N'a-t-elle pas plutot mentionner que les carences peuvent survenir "si" les gens ne remplace pas les produits defendus par des produits permis? Il ne faut pas lui faire dire des choses qu'elle n'a pas dite quand meme car alors, vous aussi vous perdez de la credibilite. J'avoue que sa chronique etait tres mal faite et qu'elle portait a confusion.

  16. Pauline Piché

    Dans mon cas j’ai seulement enlevé le gluten de mon alimentation après avoir lu le livre de mme Lagacé. Je n’ai pas suivi le régime au complet mais les résultats exceptionnels que j’ai eu m’on convaincu de poursuivre dans ce sens et de le recommander a tous ceux qui soufre d’inflamation.Depuis la trentaine que je souffrais de toute sorte de malaise dans mon corps je ne vous énumère pas tous ces malaises J’ai mantenant 58 ans et je me sens mieux qu’a ma trentaine.Je ne prends plus d’anti-douleur et plus d’anti-acide. Merci pour votre travail sur l’alimentation sans douleur je vous remercie milles fois au nom des personnes soulagés

  17. Louiselle Caron

    Bravo Madame Lagacé pour votre merveilleux travail ! Je suis Naturopathe et je suggère votre livre à toute ma clientèle, ayant moi-même eu de très bon résultat sur la santé avec votre régime hypotoxique… de toute façon j’ai toujours trouvé que Isabelle Huot était dans le champs de patate. J’espère que L’équipe Salut Bonjour vous donnera la possibilité d’aller expliquer votre régime de Santé ! Bonne Continuité !

  18. fruitmefruityou

    Je suis époustouflé. Je n’ai pas entendu la chronique de Salut Bonjour, mais il semblerait véritablement que rien de moins qu’un petit scandale nutritioniste soit passé en onde à la télévision la semaine dernière.

    Je suis impressionné par la qualité de votre réponse Jacqueline Lagacé. En tant que crudivore végétalien passionné de la santé et de la science, j’admire beaucoup votre travail. Je serais honoré de pouvoir vous aider si une telle opportunité se présente.

    Cordialement,
    Jérôme François Falcon

  19. :)!!! Joignez-vous à notre équipe de formation en ligne:)
    De cette façon, le Québec au complet pourrait en apprendre davantage sur votre précieuse expérience et vos nombreuses connaissances!!

    http://www.bougeretgrandir.com

  20. Charles Caron

    Étant moi même très connaissant en matière de nutrition, je suis toujours étonné de voir, lors de mes discussions avec des nutritionnistes, qu’ils/elles se basent toujours sur le guide alimentaire canadien sans aucune forme de remise en question ou de curiosité envers la recherche le critiquant.

    Ce guide est rempli de considérations économiques, politiques et colporte de nombreuses idées erronées sur l’alimentation. De plus, la majorité des chroniques écrites par des nutritionniste au Québec sont financées par les producteurs de lait du Québec. Il n’est alors pas étonnant qu’ils/elles recommandent la consommation de produits laitiers et surtout de lait de façon souvent exagérée afin de prévenir l’ostéoporose, alors que la science nous révèle que cette équation est fausse.

    J’ajouterais que Mme Huot est en processus d’ouvrir un réseau de cliniques d’amaigrissement et que je trouve étrange (euphémisme) qu’elle critique les méthodes et la science édictée dans les ouvrages de Mme Lagacé en déclarant que ce n’est pas une bonne méthode de perte de poids. Le régime hypotoxique ne vise pas spécifiquement la perte de poids et il lui aurait suffit d’ajouter que seule les méthodes développées dans ses cliniques sont efficaces et on ne serait pas loin d’un grave conflit d’intérêt.

    Dr Charles Caron, chiropraticien D.C.

  21. Patrick Gagnon

    Je suis extrêmement heureux de cet article riche en références scientifiques qui combat enfin les préjugés répandus et trop souvent médiatisés de la part de certains acteurs de la scène de l’alimentation qui font preuve d’une trop grande complaisance intellectuelle envers les faits scientifiques.

    J’imagine que des intérêts partisans exacerbent cette complaisance, mais je suis heureux de voir qu’il y a des gens telle madame Lagacé pour faire une revue non-partisane de la littérature scientifique et nous en faire profiter. Merci madame Lagacé pour cet article!

  22. helene diane carle

    Mon mari et moi sommes tombés en bas de notre chaise lorsqu’on a entendu les propos d’Isabelle Huot à propos de Jacqueline Lagacé ! Elle n’a défénitivement pas compris la différence entre un régime pour perdre du poids et un programme alimentaire hypotoxique …en plus, elle laisse supposer que les fibres ne se retrouvent que dans les grains entiers alors qu’il est très facile de les remplacer par ceux dans les fruits, légumes, amandes, légumeuses ect….Il est impératif que vous soyiez invitée à votre tour à Salut Bonjour pour faire valoir la vérité sur le programme alimentaire hypotoxique.
    Merci encore pour votre excellent travail et vos encouragements.

    Hélène Diane

    • Karmen

      C’est brillant votre idée que Mme Jacqueline Lagacé soit invitée à Salut Bonjour ! Ne serait-ce que pour démontrer à quel point la télévision peut désinformer et parfois informer… ❤

    • paul garneau

      madame Lagacé a besoin de temps pour exposer ses théories. La télévision est un médium souvent superficiel genre Isabelle Maréchal.Il faudrait choisir un interviweur intelligent qui cherche vraiment la vérité et l’objectivité.Bonne chance

  23. Mireille Desaulniers

    Bonjour Mme Lagacé!
    je vous remercies pour cette intervention!
    je dois vous dire en premier lieu que depuis près de une année mon médecin m’a demandé de cesser le gluten de mon alimentation, en raison que je souffre de fibromyalgie et tout ce qui vient avec, et par la suite les produits laitiers…au début et ce pendant plusieurs mois j’ai de la difficulté…remise en question etc….présentement je fais des tests à savoir si souffre de la maladie cœliaque.
    Depuis un certains je réalise que mes douleurs myalgiques n’y sont plus.
    combien je m,en porte bien!!!!
    je viens de lire votre réponse à Mme Huot…je n’ai pas entendu sont entrevue….je dois aussi vous dire qu’avant de couper le gluten j’avais acheter ses livres KILO Cardio qui soit dit en passant contient d’excellente recettes que j’ai adapté à ma nouvelle alimentation!
    je suis déçus de lire qu’elle n’a aucune ouverture face au régime hypotoxique, surtout venant d’une nutritionniste.
    Après la lecture de certains commentaire plus haut je pense aussi qu’elle est commandité par certains distributeurs alimentaires et quelle est tenus de faire la publicité ….
    Je vous félicite pour votre réponse et crois qu’elle devrait mettre à jour ses connaissances vis à vis le gluten ainsi que la maladie coeliaque et les maladie connexes…
    Merci encore d’avoir écrit vos volumes qui sont devenu pour moi source de références ainsi que votre site internet!

    MD.

  24. Ginette Tremblay

    Dommage qu’une figure publique comme madame Huot s’avance sur un sujet sans recherche approfondie. Merci pour votre mise a point. J’espère que vous serez invitée à l’émission Salut Bonjour afin question les gens sachent le vrai du faux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s