Étiquetage des OGMs: démarche de Josée

L’Union des consommateurs a répondu rapidement a un courriel que j’ai envoyé aujourd’hui 30 juillet 2013 (ainsi qu’à Nature Québec) où je demandais où en était pour eux le dossier des OGM et où je demandais conseil pour lutter en faveur de l’étiquetage. Voici leur réponse: DÉBUT DU COURRIEL D’UNION DES CONSOMMATEURS “Il est vrai que le gouvernement Charest a dit non à l’étiquetage des OGM
http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/agro-alimentaire/201203/28/01-4510412-quebec-dit-non-a-letiquetage-des-ogm.php. Mais le dossier n’en est pas clos pour autant. Plusieurs organismes (dont l’Union des consommateurs) font pression sur le gouvernement mais leurs actions sont stratégiques et ciblées. Les actions sont de différentes natures (manif, campagne se sensibilisation, pétition, lobbying, etc.) Pour en apprendre plus sur les actions anti OGM nous vous suggérons
http://www.infoogm.qc.ca
http://www.rqge.qc.ca
http://www.equiterre.org
Bonne chance dans vos démarches
brigit-alexandre bussière
Union des consommateurs
6226, rue Saint-Hubert
Montréal (Québec) H2S 2M2
T: 514 521-6820
SF: 1 888 521-6820
F: 514 521-0736
C: babussiere@uniondesconsommateurs.ca
W: http://uniondesconsommateurs.ca.” FIN DU COURRIEL D’UNION DES CONSOMMATEURS
Je vais donc visiter ces sites Web, et j’invite les lecteurs de Mme Lagacé à en faire autant, pour en apprendre plus sur les actions anti-OGM et voir ce que nous pouvons faire.  Josée Deschênes   (Merci pour ces démarches très pertinentes,  Jacqueline)

2 Commentaires

Classé dans Débats

2 réponses à “Étiquetage des OGMs: démarche de Josée

  1. Manon Corriveau Côté

    J’ai publié, il y a de nombreuses années, un article sur l’étiquetage des aliments irradiés (d’un point de vue constitutionnel). Les mêmes principes s’appliquent aux OGMs. Voici le lien : http://id.erudit.org/iderudit/042869ar

  2. Brigitte

    L’épicier américain Whole Foods, qui se spécialise dans le bio et les pratiques consciencieuses, ne sait pas encore à quel emplacement il ouvrira ses portes à Montréal. Le lancement d’un magasin n’est toutefois qu’une question de temps… et de localisation….. (Le 22 mai 2013 à 15h34 | Michel Munger / Argent) …. et saviez-vous que cette même chaîne alimentaire obligera l’étiquetage OGM sur ses produits sans quoi elle refusera de la mettre sur ses tablettes !!!! Si tous les épiciers se donnaient la main et faisaient de même, notre problème serait réglé !!!! Vive la liberté de choix !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s