Effets de la diète hypotoxique: allergies, champignons, etc

Chère Mme Lagacé,

Après un diagnostique de maladie coeliaque suivi d’analyses de sang vivant inquiétantes, j’ai lu vos livres et ai entrepris le régime hypotoxique afin de prendre ma santé en main.

Après seulement 3 semaines de régime, je constate déjà plusieurs résultats positifs! Le plus surprenant, sont mes allergies qui ont beaucoup diminuées: moi qui devait me moucher plusieurs fois par jour depuis 30 ans, voilà que je ne me mouche plus du tout, même en présence d’animaux qui me font normalement plusieurs symptômes, rien! J’avais des champignons aux orteils qui sont parti comme par magie et surtout j’ai gagné de la vitalité, de la libido et je suis moins sur les nerfs, ce qui améliore considérablement ma qualité de vie.

Je ne sais pas si tous ces changements peuvent être attribuables au régime hypotoxique, mais je peux dire que je me sens drôlement mieux. C’est un plaisir de choisir avec soin des aliments sains, de les préparer avec amour et de partager cela avec ma famille. Certains diront que ce régime est compliqué, moi je le trouve passionnant et vivant. Si je ne me retenais pas, j’essayerais de convaincre tout le monde de l’adopter, malade ou pas.

Merci à vous Mme Lagacé pour avoir si généreusement partagé vos connaissances sur le régime Seignalet afin de le rendre plus accessible pour tous.

Ariane

4 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

4 réponses à “Effets de la diète hypotoxique: allergies, champignons, etc

  1. Bonjour Mme Lagacé.

    Je suis un homme de 40 ans et cela fera bientôt deux mois que je suis le régime hypotoxique. Mes sinus et moi avont une longue histoire, maintes complications: fièvre des foins, polypes, sinusites à répétition, congestion nasale suivi d’inflammation, agrémenté de maux de tête, sans parler d’un début d’arthrite dans les mains et genoux, l’anxiété flottante, l’hypoglycémie, ainsi que des troubles intestinaux.

    Travaillant dans le bio depuis des années, j’étais un fan des groupes sanguins du Docteur Dadamo (je suis un groupe O-) populaire à la fin des années 90. Je savais qu’il fallait me méfier du blé, du maïs et des produits laitiers et prioriser les céréales anciennes comme le kamut, l’épeautre, quinoa, le riz, abuser des viandes rouges (très acidifiante…) et chercher des alternatives non-laitières. Hélas, le régime ne fonctionnait pas, l’inflammation s’accentuait. Trop de viandes rouges. Je me suis perdus des années dans l’industrie des régimes pour me décourager et revenir à l’alimentation normale (ou plutôt anormale), pain bon matin, pâtes de blé entier, fromages, yogourt…etc. J’entendais parler de votre livre et cela m’intriguait d’avantage quand des clients venait au magasin et me racontait leur histoire et leur démarche. Dans ma tête je me disait:  »Bon! Encore des névrosés, des victimes de la mode sans gluten ». Je les jugeais! Mais au fond quelque chose me disait que le gluten et les produits laitiers me rendait malade. Le 15 décembre 2013, je me suis dit:  »Ok! Je me lance » . Je pris le livre de ma mère et commença à le feuilleter. J’étais assez anxieux et perdu au début, ma tête me disait:  »Non pas encore un régime contrôle sur ton corps », et surtout quelques jours avant Noël. La période des fêtes ne fut point facile. Je n’ai presque pas triché. Quand même, je dirais qu’après quelques jours, les symptômes ont de beaucoup diminués, toutefois la troisième semaine je me mis à ressentir des douleurs aux genoux, comme s’ils étaient sur le point de se disloquer et dans le bas du dos, phénomène qui s’estompa. Je pensai que c’était probablement une réaction de détoxification d’un système encrassé.

    Je peux dire qu’aujourd’hui je suis plus serein intérieurement, moins stressé de la vie, ma glycémie se stabilise, mes sinus et mon cuir chevelu ont fini de s’enflammer quotidiennement. J’ai perdu un peu de poids, ce qui ne me fait pas de tort, ayant un 10lbs en trop. Certains jours je ressens à nouveau de l’inflammation aux sinus, mais un jour sur 4. Mes sinus sont mon baromètre. Je cuisine d’avantage, j’expérimente, et cela coûte moins cher. Il me reste à augmenter le cru dans mon assiette et à respecter la cuisson des viandes versus la température critique. J’ai une mijoteuse qui se laisse petit à petit apprivoiser et qui saura régler ce petit problème. Je suis plus conscient des alimetns qui entrent dans mon corps, je suis plus à l’écoute. Honnêtement je sais que je dois être patient.

    Merci Mme Lagacé pour cette aventure

    Martin

    • Jacqueline

      Je vous encourage à continuer car votre corps semble bien répondre.

  2. Chantal Martel

    Bonjour Ariane,
    Quel beau témoignage. Je voudrais savoir si c’est possible où vous avez passé vos tests de sang vivant. Je ne savais pas que l’on pouvait avoir un diagnostic par cet intermédiaire. J’ai déjà passé ce genre de test et il était contradictoire avec ceux conventionnels alors j’ai mis un bémol. Par exemple, ma ferritine est plutôt basse (médecine conventionnelle) et avec l’analyse de sang vivant, elle est correct.

    Merci
    Chantal

  3. Cécile Charbonneau

    Je me reconnais en lisant le commentaire positif d’Ariane. J’avais tous les mêmes problèmes de santé, moi aussi j’ai eu des résultats extraordinaires en suivant le régime.

    Grand merci à vous Jacqueline Lagacé pour le bien que vous faîtes par vos recherches et la publication de vos livres. Je vous suis très reconnaissante.
    Cécile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s