Recette « Terrine de volaille » de Danielle (Toulouse, France)

bonjour Jacqueline et bonjour à tous

Diagnostiquée gougerot depuis quelques semaines après de très longues années d’errance médicale, je me lance avec beaucoup d’espoir dans le régime alimentaire que vous proposez.
J’ai lu vos livres, vos articles et tous les témoignages bouleversants sur votre site, et d’avance, quels que soient les résultats, je vous remercie pour votre générosité et votre enthousiasme.
Comme j’aime rendre (très modestement) ce qu’on m’offre, je me permets de vous proposer ici quelques recettes que j’ai testées, qui me paraissent conformes à vos préconisations et que pour ma part j’ai trouvé savoureuses.
J’espère qu’elle pourront peut-être servir à votre petite communauté de fidèles.

Pour ma part, je ne mets pas de sel à cause de la cortisone mais vous voyez en fonction de vos obligations.

TERRINE DE VOLAILLES :
– 2 cuisses de poulet
– 2 cuisses de dinde
– 3 carottes coupées en rondelles
– 1 poivron coupé en cubes (vous choisissez la couleur qui vous plait)
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– persil, coriandre (frais), quelques grains de poivre, piment d’espelette (facultatif)
– noisettes, pistaches, câpres, tartare d’algues.
Mettre la volaille, les carottes, les poivrons, le poivre et le piment dans un plat allant au four, remplir d’eau. Chauffer à 110 ° pendant 1 h.
Laisser tiédir, décortiquer dans un grand saladier la volaille et la couper en petits morceaux (la taille qui vous fait plaisir).
Ajouter les carottes et les poivrons.
Emincer l’ail, le persil, la coriandre, mélanger.
Ajouter les pistaches, les noisettes, les capres, le tartare d’algues (facultatif bien sûr),
Mélanger l’ensemble et bien tasser dans un moule à pâté rectangulaire.
Filtrer le liquide de cuisson et remplir le moule jusqu’à ras bord.
Remettre au four pendant 45 mns environ.
Laisser refroidir au moins une nuit.
Vous obtenez une délicieuse terrine très colorée.

ACCOMPAGNEMENT QUE J’AI SERVI AVEC MAGRET DE CANARD
Cuire al dente dans une cocotte à l’huile d’olive (très petit bouillons pour basse température)
– 2 échalotes
– 2 belles courgettes
– 1 poivron
– quelques tomates
le tout coupé en morceaux.
A côté dans une casserole, faire cuire 1 tasse de riz complet.
Filtrer le riz et mélanger à l’appareil précédent.
Emincer finement, persil et ail frais et mélanger au dernier moment avec quelques tours de moulin de poivre rose.

Bon appétit …. j’ai encore plein d’idées (surtout pour les gâteaux du petit déjeuner)
Dommage que je ne puisse pas joindre les photos.

Je retrouve le plaisir de cuisiner que j’avais perdu depuis longtemps, abonnée aux repas préparés, achetés en revenant du travail et pris sans plaisir sur le pouce.
Pour ça merci aussi Jacqueline.
Bon courage à tous.
Danièle de Toulouse (France)Terrine de volaille

Poster un commentaire

Classé dans Recettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s