Mélanie: sortie de l’enfer de douleurs atroces après plus de 15 ans

Bonjour Mme Lagacé,
mon nom est Mélanie, j’ai 41 ans.

j’ai des tiges de Harrington soudées à ma colonne depuis l’âge de 14 ans. ma scoliose étant progressive, mon espérance de vie était de 25 ans. ces tiges m’ont littéralement sauvé la vie.

début vingtaine, je faisais régulièrement des lumbagos, des migraines ophtalmiques et j’avais même commencé à avoir de sérieuses douleurs dans les articulations. mon médecin de l’époque a mis la faute sur mes tiges et m’a prescrit du Tylenol douleurs arthritiques. sans succès.

mes problèmes de santé s’aggravant avec les années, je fais une dépression. je m’enferme de plus en plus dans la maladie. je vois de moins en moins de monde. je ne reconnais pas la femme que je suis devenue. j’ai honte d’être malade. j’ai toutes les cartes de tous les hôpitaux de la ville de Montréal et des environs. je vois une tonne de spécialistes. je n’ai rien.
plus personne croit ce que je raconte… sauf mon amoureux. je me bourre de pilules pour faire taire ma tête et mon corps. pour ne plus déranger personne… j’arrive presque à me convaincre que cela est peut-être un problème que j’ai entre mes deux oreilles finalement.

puis, mi-trentaine, rien ne va plus. je ne dors plus tellement mes douleurs sont atroces. je fais des crisses d’arthrite si fortes que l’amoureux doit m’aider à descendre les escaliers le matin. je passe mes journées en douleur. je quitte mon emploi. de plus, je me ramasse à l’hôpital à deux reprises avec des douleurs abdominales insupportables, le ventre tellement gonflé qu’on me passe deux tests de grossesse. diagnostic : rien. je pense sincèrement devenir folle. je commence à faire des crises d’angoisse. je consulte une psychologue. je suis désespérée.

enfin en 2013, tombe trois diagnostiques : fibromyalgie, syndrôme de l’intestin irritable et maladie coeliaque. je pleure de joie. je n’ai pas de cancer.

et c’est ainsi que votre livre apparait dans ma vie. en 10 jours de «régime», j’ai recommencé à descendre les escaliers seule. à dormir. je ne fais plus de crises d’angoisse ou d’arthrite et en bonus, plus d’acné non plus! aujourd’hui à 41 ans, je n’ai aucune douleur. et mes tiges sont toujours là! je m’entraine 5 jours par semaine. je mange vraiment bien. et le plus important : j’ai commencé à imaginer ce que pourrait être le quotidien sans la maladie. bref, j’ai des projets. je ne sais pas la dernière fois où j’ai pensé en avoir car je n’ai jamais cru en fait, que j’allais avoir une vie.

chère Jacqueline, pour votre dévouement et votre générosité envers tous ceux qui, comme moi, ne croyaient plus en rien, merci. du fond du coeur.

Mélanie

Réponse de Jacqueline:  merci Mélanie pour ce témoignage qui me touche au plus profond de mon être.  Votre témoignage me rappelle pourquoi il faut continuer à essayer d’éduquer et de convaincre le milieu médical et tous ceux qui ne veulent pas accepter que de simples changements alimentaires peuvent redonner une belle vie heureuse et sans douleur à des individus qui vivent un véritable enfer parce que leur microbiome intestinal est déséquilibré (dysbiose) comme c’était votre cas.

8 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

8 réponses à “Mélanie: sortie de l’enfer de douleurs atroces après plus de 15 ans

  1. Claude

    Oh misère ! On dirait que ça parle de moi, mais un peu plus intense: les tiges, les migraines, le ventre, les articulations… tout colle !! C’est troublant !

  2. NicoleCholette

    Vraiment très inspirant, je suis ravie de lire votre témoignage, comme quoi il ne faut jamais désespéré.

  3. lise

    Merci Mélanie pour ce beau partage si encourageant, je te souhaite plein de belles journées

  4. Rosemary Tikle

    Bonjour Jacqueline,

    Un témoignage tellement touchant… J’ai eu les larmes aux yeux en le lisant.

    Je l’ai partagé sur ma page Facebook.

    Rosemary

    >

  5. CFabienne

    Bonjour et merci Mélanie pour ce témoignage. Je souffre de polyarthrite, stabilisée pour le moment grâce aux traitements, je peux imaginer votre parcours. Je vous souhaite de tout cœur d’aller bien.

    • Kaissy Charbonneau

      Bonjour CFabienne,
      J’ai aussi la polyarthrite, diagnostiqué depuis décembre 2016. Le régime hypotoxique m’aide à éviter les crises de douleur aiguës, mais je me retrouve tout de même avec des douleurs quotidiennes. Mes pieds et mes mains sont constamment endoloris, variant en intensité d’une journée à l’autre.
      Le traitement dont tu parles est-il le méthotrexate? Si oui, recommanderais-tu de la prendre? Jusqu’à maintenant je me contente du régime car je vais mieux qu’avant,mais je suis souvent découragée et me demande si je ne devrais pas opter pour le traitement.
      Merci de faire un suivi si tu en as avez le temps.
      Kaissy

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Habituellement, lorsque la diète hypotoxique ne fonctionne que partiellement cela peut être dû au fait que vous suivez la diète depuis peu (cette information n’est pas indiquée dans votre commentaire), que vous faites trop d’écarts ou encore que vous êtes intolérante à un ou des aliments autres que ceux interdits par la diète hypotoxique.

  6. Bérard

    Wow! Merci de partager! Inspirant et convainquant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s