Auto immunité: ma réponse à Céline

Témoignage de Céline

Bonjour madame Lagacé,
J’aimerais savoir si vous ou vos lecteurs auraient une solution à mon problème.
J’ai reçu un vaccin pour Hépatite B en juillet 1998 et j’ai eu une mauvaise réaction par la suite. Mon système immunitaire est devenu déficient d’une part (ne combat plus les infections) et d’autre part hyperactif à s’attaquer à des tissus sains (thyroïdite d’Hashimoto). Mon système nerveux aussi semble hypersensible. Que ce soit prendre une marche de plus de cinq minutes, utiliser mes bras plus que quelques minutes, le moindre stress, quoique ce soit qui m’active même émotionnellement comme une joie, de l’irritation ou autre, c’est toujours la même réaction soit douleur dans la région du foie (brulure) et insomnie totale. Je ne vous dis pas le nombre de nuits blanches que j’ai eues depuis toutes ces années. Et je ne vous défile pas non plus la quantité de symptômes que j’ai. Ça n’en finirait plus. Je ne peux plus travailler non plus.
J’ai beaucoup consulté en médecine, en homéopathie, ostéopathie, acupuncture et personne ne peut m’aider.
Les examens (scan et échographie) sont normaux.
Un neurologue m’a dit que son hypothèse était que les adjuvants du vaccin sont généralement neurotoxiques et qu’ils auraient fait du dommage au système nerveux. Pour lui il n’y a rien à faire. Les autres médecins ne reconnaissent même pas que ça puisse être la cause de mes problèmes et veulent me donner toutes sortes de médicaments auxquels je réagi très mal. Alors je n’en prends plus du tout sauf le synthroid qui ne m’aide pas non plus.
Je fais le régime hypotoxique depuis plus de cinq ans, de la méditation (j’ai le temps la nuit), de la relaxation, j’ai essayé l’hypnose etc etc et rien ne m’a aidé à date.
Que pensez-vous de ça? Si vous n’avez pas de réponses, avez-vous une idée vers qui ou vers quoi je pourrais me tourner? Ou est-ce qu’un de vos lecteurs aurait réussi à s’en sortir?
Je comprends que les vaccins aident la majorité mais c’est terrible d’être laissé à soi-même quand ça tourne mal.
Merci beaucoup et félicitation pour votre beau travail.
Céline

Ma réponse à Céline

Bonjour Céline,

Votre désarroi est bien compréhensible et j’aimerais vous aider autant que faire se peut.  Dans ce but, j’ai fouillé la littérature récente concernant l’auto immunité.  Les maladies auto immunes  sont d’origines multifactorielles et comportent des aspects  génétiques, hormonaux, immunologiques et environnementaux qui contribuent à leurs développements sous forme d’une large variété de maladies auto immunitaires.

Dans votre cas, vos caractéristiques génétiques ont probablement joué un rôle important dans votre sensibilité au vaccin contre l’hépatite B ou envers son adjuvant sans oublier les autres aspects mentionnés précédemment.

Dans un cas comme le vôtre, une alimentation ciblée comme par exemple la diète hypotoxique  adaptée à vos sensibilités propres pourrait peut-être vous aider  à diminuer l’impact de vos  réactions auto-immunitaires.  Toutefois, d’après votre commentaire, cette diète ne semble pas vous aider mais peut-être qu’il y aurait lieu d’examiner la façon dont vous suivez cette diète pour tenter de la rendre plus optimale.

Je tiens toutefois à vous rappeler que le corps, si on l’aide du mieux que l’on peut, fait tout ce qu’il peut pour guérir. Dans ce contexte,  personne ne peut décréter qu’il n’y a rien à faire pour tenter au moins d’améliorer la qualité de la vie d’un individu très souffrant.  

Les avancées nouvelles concernant le traitement des maladies auto immunitaires s’intéressent  aux lymphocytes T (Th17) via certaines cytokines  (Il-17 et IL-23) ainsi qu’à des stratégies holistiques  impliquant des changements de diète et/ou la modulation du microbiome intestinal dans le but de diminuer l’action négative des Th17 dans le développement et le maintien des maladies auto immunes.  Par exemple, certaines études suggèrent qu’une diète riche en sel provoquerait une augmentation du  nombre de cellules pathogènes Th17, ce qui semble  corréler avec la destruction des espèces de Lactobacillus,  ce qui induirait  l’exacerbation des maladies auto immunitaires.

Un manque de vitamine D pourrait également jouer un rôle dans le développement et le maintien des maladies auto-immunes. Dans l’article suivant : Vitamin D, Autoimmune Disease and Rheumatoid Arthritis, on souligne l’importance de la vitamine D dans le contrôle des maladies autoimmunes :

« Il a été rapporté que la vitamine D influence les systèmes physiologiques qui vont bien au-delà de ses fonctions établies dans l’homéostasie calcique et osseuse. Les effets immunomodulateurs puissants de la forme active de la vitamine D  ….  influencent le phénotype des lymphocytes T ce qui permet de supprimer les lymphocytes T pro-inflammatoires Th1 et Th17 CD4 + et  de favoriser la régulation tolérogène des Cellules T …….   une carence en vitamine D a été liée à diverses maladies auto-immunes, y compris la polyarthrite rhumatoïde (PR).

Toutefois, ce sont des articles scientifiques récents à propos du Cannabis, soit le système endocannabinoid, plus particulièrement le cannabidiol (CBD) qui pourrait peut-être vous aider à améliorer votre qualité de vie.

Parmi les nombreux articles consultés,  la revue de question de Osnat Almogi-Hazan et Reuven,  intitulée “Cannabis, the Endocannabinoid System and Immunity—the Journey from the Bedside to the Bench and Back”, publiée dans la revue Int J Mol. . 2020 Jun 23;21(12):4448. doi: 10.3390/ijms21124448 comporte un intérêt certain et pourrait constituer une introduction utile à une démarche visant à améliorer la qualité de votre vie en recherchant de l’aide de professionnels de la santé spécialisés dans ce domaine. En tenant compte du fait que vous avez consulté plusieurs médecins dont au moins un neurologue, plusieurs praticiens de médecines complémentaires  sans oublier la pratique de méthodes de relaxation et même d’hypnose et tout cela sans succès, il me semble que cela vaudrait la peine que vous tentiez une démarche basée sur les Cannabinoides (CBD) qui peuvent influencer la balance entre les Th17 pro-inflammatoires et les lymphocytes T régulateurs. 

 La traduction française du résumé français se lit comme suit:

Les cannabinoïdes affectent le système nerveux et jouent un rôle important dans la régulation du système immunitaire. Bien que le cannabis ne soit pas encore enregistré en tant que drogue, le potentiel des médicaments à base de cannabinoïdes pour le traitement de diverses conditions a conduit de nombreux pays à autoriser leur utilisation clinique. … Une variété de conditions pathologiques impliquent une dérégulation du système immunitaire … Dans les maladies auto-immunes, une activité immunitaire accrue provoque des lésions tissulaires. Les thérapies immuno-modulatrices peuvent réguler le système immunitaire et donc les propriétés immuno-régulatrices des cannabinoïdes suggèrent leur utilisation dans le traitement des troubles liés à l’immunité. Dans cette revue contemporaine, nous discutons des rôles du système endocannabinoïde dans l’immunité et explorons les données émergentes sur les effets des cannabinoïdes et sur la réponse immunitaire dans différentes pathologies. De plus, nous discutons de la complexité de l’utilisation de traitements à base de cannabinoïdes dans chacune de ces conditions.

Céline, je vous souhaite de tout cœur de trouver la voie thérapeutique qui vous conviendra le mieux et vous permettra de retrouver une vie la plus normale possible.

Jacqueline Lagacé, Ph.D.

26 Commentaires

Classé dans Divers

26 réponses à “Auto immunité: ma réponse à Céline

  1. Céline

    D’abord merci beaucoup à Lucie pour les infos. J’aimerais lui demander des précisions. J’ai consulté internet et j’ai trouvé des sites qui parlent du malate de magnésium pour détoxiquer l’organisme de l’aluminium mais aucun d’eux n’indiquaient leur source (à savoir à quelle étude ils font référence). Et ils ne s’entendent pas non plus. Certains disent que ça détoxique des métaux lourds, d’autres que de l’aluminium.
    J’ai regardé la liste des études faites par Dr Seelig sur le magnésium et aucune ne porte sur ce sujet. Pourriez-vous me donner vos sources?
    J’aimerais aussi savoir comment on fait pour savoir si on a une carence quand on a pas les symptômes associés. Selon le pharmacien Jean-Luc Dionne, c’est presque impossible à savoir puisque la prise de sang ne donne aucune information sur la réserve de magnésium. Je comprends qu’on en a tous besoin mais jusqu’à quel point? Et comment faire pour ne pas débalancer l’ensemble des minéraux du corps? (calcium/potassium etc) qui eux aussi sont importants pour différentes fonctions dans l’organisme.
    C’est compliqué pour moi car je suis dans un tel état que le moindrement que je fais quelque chose qui ne convient pas, ça me prend des mois à m’en remettre.
    J’ai consulté un naturopathe qui m’a répondu qu’il n’avait pas vraiment d’expertise dans la détoxication des métaux lourds. J’ai téléphoné à un autre qui sur son site en fait une spécialité et il m’a dit que ses infos il les prenait sur internet sans savoir s’il y a des études qui y sont rattachées. Il se fie plutôt au symptôme de ses clients. Ce qui n’est pas du tout rassurant pour moi.
    Alors madame Lucie si vous avez plus d’information à me donner, j’apprécierais beaucoup beaucoup votre aide.
    (je suis de Montréal si vous avez quelqu’un à me recommander)
    Céline

    • Lucie

      En réponse à Céline

      Bonjour Céline,

      Le malate de magnésium est efficace entre autre, parce qu’il contient de l’acide malique, reconnu comme un chélateur de l’aluminium. Le citrate de magnésium, contient pour sa part de l’acide citrique, reconnu également comme un chélateur de l’aluminium.

      Voyez notamment cet article qui indique que l’acide malique et l’acide citrique sont les deux meilleures substances pour chélater l’aluminium :

      https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3391623/

      On peut aussi acheter de l’acide malique seul en suppléments dans un magasin d’aliments naturels. Pour l’acide citrique, je ne sais pas.

      Mais prendre ces acides avec le magnésium est une bonne façon de faire à mon avis puisqu’on a aussi besoin de magnésium.

      Si vous lisez l’anglais, je vous recommande vraiment le livre de Mildred Seelig, The Magnesium Factor. Vous serez rassurée sur le fait de prendre du magnésium en grande quantité.

      En plus de ce livre, je vous suggère cet article très instructif au sujet du magnésium. On y indique que la carence est généralisée dans la population et est sous-diagnostiquée et que le magnésium est essentiel pour le métabolisme du potassium et du calcium:

      Cliquer pour accéder à e000668.full.pdf

      Si vous ne comprenez pas l’anglais, faites l’effort de traduire avec Google traduction qui donne d’assez bons résultats, même si c’est long à traduire car on ne peut mettre qu’une certaine quantité de mots à la fois.

      https://translate.google.ca/?hl=fr&sl=en&tl=fr&op=translate

      De plus, si vous manquez de magnésium, il y a des risques que vous ne puissiez convertir la vitamine D sous la forme active :

      https://jaoa.org/article.aspx?articleid=2673882

      Commencez par une quantité moindre pour voir comment vous réagissez, par exemple, 100 mg le midi et 100 mg au coucher, ou moins encore si vous êtes trop craintive. Mais je suis pas mal confiante que cela va vous aider en en prenant davantage. C’est ce qui s’est passé dans mon cas.

      Il est bon également de prendre du zinc, de la vitamine C sous forme d’acide ascorbique, de la vitamine B6 sous forme P-5-P, pour compléter avec le magnésium, quand vous aurez pris du mieux et comblé la carence en magnésium au moins en partie.

      Donc je suggère de commencer avec le magnésium seulement si vous réagissez aux suppléments, ce qui arrive souvent quand on est très malade.

      Assurez-vous aussi que les suppléments que vous achetez sont sans gluten. Cela doit être écrit sur la bouteille.

      Je prends le magnésium malate de Sisu et le citrate de magnésium de Natural Factors, Les deux sont sans gluten.

      Tous les médecins qui pratiquent la médecine environnementale (qui sont généralement des médecins qui sont eux-mêmes devenus malades et n’ont pas été aidés par la médecine traditionnelle, mais se sont tournés vers la médecine environnementale qui est en fait au moins en partie de la naturopathie pratiquée par des médecins) recommandent à leurs patients de prendre du magnésium parce qu’il est essentiel pour plus de 300 opérations enzymatiques.

      Le magnésium aide à réguler les autres minéraux et surtout le potassium. Si vous manquez de magnésium et je suis pas mal certaine que votre potassium peut -être un problème.

      Voyez cet article :

      https://www.livestrong.com/article/530885-the-effect-of-magnesium-on-sodium-potassium-balance/

      Pour mesurer le magnésium il faut le faire au niveau intracellulaire. Le laboratoire américain Dr Data offre un test qui mesure les minéraux et métaux intracellulaires dans le sang, dont le magnésium. Certains naturopathes du Québec utilisent ce labo. Mais à mon avis, ce n’est pas nécessaire de le faire car nous sommes pas mal tous en carence de magnésium. Comme nos muscles et nos différents tissus qui nous constituent ont également besoin de magnésium, une carence ailleurs que dans le sang ne sera pas mesurée par ce test. Il peut arriver que le sang ne montre pas de carence mais qu’on en manque ailleurs.

      https://www.doctorsdata.com/red-blood-cell-rbc-elements#detailed_information

      J’ai vu quantité de médecins et naturopathes au fil des ans. Certainsm’ont aidée et d’autres ne m’ont été d’aucune aide. Un médecin qui pratique en Ontario m’a diagnostiquée avec les gènes de la maladie coeliaque et cela a fait une différence dans ma vie. À cette époque on ne réalisait pas autant combien le gluten peut affecter les gens et combien sont nombreuses les personnes coeliaques ou sensibles au gluten, à leur insu.

      Puis, les livres de Dres Jacqueline Lagacé et Mildred Seelig, ainsi que mes propres recherches m’ont beaucoup aidée.

      Ce qui m’a aidée :

      Cesser de manger du gluten et des produits laitiers, bien sûr

      Faire des séances de sauna infrarouge – j’en avais acheté un – qui émettait relativement peu d’ondes électromagnétiques – mais je n’en fais plus).

      Éviter les ondes électromagnétiques autant que je peux, soit tout ce qui est sans fil (dont le cellulaire mais aussi le téléphone sans fil de la maison, ni modem « wi-fi »), mais aussi faire vérifier mon habitat par une personne qui s’y connaît et acheter des appareils de mesure de ces ondes pour m’assurer de ne pas trop m’exposer, ce qui est plus facile si on habite une maison détachée, loin des voisins. Plus on s’éloigne de la source moins on est exposé car la valeur diminue avec la distance. Le wi-fi du voisin ou notre compteur intelligent contre notre tête de lit peut nous déranger sans qu’on le réalise

      M’occuper de mes problèmes émotifs, entre autre avec une bonne psychologue qui utilisait l’EMDR et prendre soin de moi en premier au lieu de prendre soin des autres d’abord. Mais ce n’est pas suffisant si on ne s’occupe pas du reste.

      Prendre des suppléments, notamment du magnésium que je prends depuis un an en grande quantité.

      Bonne lecture !
      Je vous souhaite une amélioration de votre santé.

      Lucie

    • Jacqueline

      Merci Lucie de partager votre expérience au sujet de l’importance du magnésium et d’avoir pris la peine de bien documenter votre réponse. Je suis certaine que Céline appréciera votre aide.

    • Céline

      Je vous remercie beaucoup pour toute cette information J’apprécie vraiment beaucoup. J’ai appris de tous ceux qui ont répondu. Un merci spécial pour Lucie qui s’est donné bien du mal.
      Mon corps réagit de façon bien particulière. J’ai essayé le malate de magnésium et après une seule prise mes douleurs ont augmenté en flèche et ont pris trois jours à revenir comme elles étaient. Pour être bien sure que c’était à cause du malate j’ai attendu plus d’une semaine et j’en ai repris même si ça ne me tentait pas trop. Et la même chose s’est produite. Alors c’est pas pour moi.
      Même chose pour les exercices de Mme Donna Eden. Les premières semaines j’avais l’impression que ma vitalité augmentait un peu pour me rendre compte que ça me stimulait trop et que les douleurs et l’insomnie augmentait de plus en plus. Comme ce n’était que quelques minutes par jour, je ne peux pas juste diminuer mais arrêter tout simplement.
      L’inflammation est très importante et je suis contente de connaitre le régime hypotoxique pour ne pas en rajouter. Mais la vraie solution, je ne l’ai pas encore trouvée.
      Merci encore et une très belle année 2021. Que celle-ci vous garde en santé et en paix!
      Céline

  2. Monique

    Bonjour Mme Lagacé,
    Je vous ai écrit récemment ainsi qu’à Céline, au sujet d’un problème immunitaire. Depuis 2 semaines, j’ai des réactions allergiques que j’attribuais au déjeuner. Mais hier, j’ai constaté que ces réactions étaient dues au synthroïde (je n’avais pas déjeuné et j’ai eu une réaction, et ce matin également). Je dois consulter en immunologie dès qu’on va m’appeler.
    Que me conseillez-vous? Quelles questions dois-je poser au spécialiste ?
    Existe-t-il une alternative au synthroïde? Sinon, quelles sont les pistes de solution?
    Ça fait beaucoup de questions… Merci pour votre dernière réponse éclairante.

    • Jacqueline

      Bonjour Monique,
      Lorsque qu’en raison d’intolérance ou d’allergie il faut arrêter la prise d’un ou de médicaments qui ne présentent par ailleurs aucun substitut biochimique pertinent, même ceux offerts en naturopathie, d’autres solutions en médecines complémentaires peuvent exister comme ceux en homéopathie. Ainsi, comme j’étais confrontée à nouveau à mon hypothyroïdie (les analyses biochimiques étaient clairs à ce sujet) parce qu’incapable de me procurer le seul produit qui m’aidait, soit le Pinnacle thyroid complex. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de faire confiance à une homéopathe selon les conseils d’une amie en dépit du fait que j’étais très sceptiques envers l’homéopathie. Je dois vous dire que les résultats obtenus ont été très positifs puisque mes tests annuels sont meilleurs qu’au cours des années précédent les traitements en homéopathie.

  3. Céline

    Bonjour madame Lagacé,

    Je vous reviens avec le coeur gonflé d’espoir pour moi, pour vous et tous vos lecteurs. Je viens de trouver les travaux du Pr Christopher Exley sur l’aluminium et les maladies neurodégénératives et les vaccins. Lui et son équipe étudie l’effet de l’aluminium sur la santé humaine depuis 35 ans. Et ses solutions ne pourraient être plus simple. Je vous laisse le découvrir…

    Je voudrais ajouter pour madame Fiat que si elle est certaine que ses problèmes sont liés aux vaccinations, voici ce que la Santé Publique m’a recommandé. Comme mes symptômes sont arrivés tout de suite après la vaccination, mon médecin a dut le déclarer à la Santé Publique. On m’a appelé 11/2 an plus tard et le médecin a insisté pour me dire de ne plus jamais me faire vacciner.
    Pour ma part je vais suivre ce conseil tant et aussi longtemps que l’on utilisera pas d’autres adjuvants dans les vaccins.

    J’ai hâte de vous relire pour savoir si vous aurez autant d’enthousiasme que moi.

    Un grand merci à tout le monde pour votre support. Ça fait une grosse différence!

    Céline

    • Jacqueline

      Les travaux du Pr Exley et de bien d’autres chercheurs démontrent depuis de nombreuses années que l’aluminium est loin d’être un adjuvant idéal. C’est une étape de franchie mais beaucoup de travail reste à faire pour assurer le développement d’adjuvants beaucoup plus sécuritaires que ceux qui sont actuellement utilisés. S’il est vrai que des effets vraiment néfastes des vaccins-adjuvants n’affectent qu’un très petit pourcentage d’individus, ce n’est pas une raison pour accepter cette situation sans faire tous les efforts possibles d’améliorer de façon tangible les vaccins-adjuvants.

    • Lucie

      Certains recommandent le magnésium sous forme de malate pour chélater sécuritairement l’aluminium.. En cherchant sur internet vous pourrez lire à ce sujet. Pour ma part j’en prends depuis 1 an et ma tachycardie a cessé de même que les fuites urinaires. J’ai commencé par 1000 mg par jour en doses divisées pour combler la carence et maintenant. j’en prends 500 mg dont 300 au coucher.Je prends celui de la cie Sisu.

      Dr Margaret Seelig qui a consacré sa vie à l’étude des effets sur la santé des carences en magnésium et les bienfaits de la supplémentation, a écrit un livre très bien documente, The Magnesium Factor dans lequel elle recommande de supplémenter suffisamment. De plus le magnésium aide à contrer les effets nocifs des ondes électromagnétiques, lesquelles font entrer trop de calcium dans la cellule. C’est un bloqueur naturel des canaux calcium activés par les ondes.. .Il contribue également à réduire l’inflammation, assouplit les tissus (la massothérapeute qui me donne des soins a observé ce changement), calme le système nerveux et plein d’autres choses car il participe à au moins 300 opérations enzymatiques dans le corps.

  4. Monique Fiat

    Bonjour Céline et Mme Lagacé,
    Depuis 10 ans, je suis aux prises, comme vous, avec le même problème de santé, qui s’est déclaré quelques mois après avoir reçu plusieurs vaccins dont un contre l’hépatite A et B. Au début, je ne tolérais aucun aliment, et j’ai perdu 30 livres en un mois. J’avais constamment des réactions allergiques aux aliments et aux médicaments dont les antibiotiques, les antihistaminiques, aspirine, imodium. Je ne savais pas ce que j’avais et mon médecin non plus. Comme vous, j’ai consulté homéopathe, acupuncteur, hypnotiseur, etc, sans succès. Je ressens des brûlures la nuit, qui changent de place sur le corps après quelques temps, et des douleurs articulaires et musculaires. J’ai consulté un allergologue qui m’a dit que je faisais de l’urticaire. Ce diagnostic a été posé après divers examens dont un qui a révélé une inflammation de la thyroïde (je fais aussi de l’hypothyroïdie). Mais même après le diagnostic posé, l’allergologue n’avait ni réponse, ni solutions à me proposer. C’est assez angoissant d’être laissée à nous-mêmes effectivement. Pour faire court, je ne prends plus de médicaments sauf le synthroïde, et je vis prudemment. Je dois dire à Mme Lagacé que la diète hypotoxique m’aide énormément. J’ai pratiquement réintégré tous les aliments, par contre je suis toujours allergique aux médicaments (angoissant).

    Je me demandais si le futur vaccin contre la Covid sera proposé avec et sans adjuvant. Et quel impact l’une ou l’autre option peut avoir sur la santé et sur l’efficacité du vaccin.

    Bon courage Céline et merci Mme Lagacé.

    • Jacqueline

      Bonjour Monique, Les vaccins comportent inévitablement des adjuvants pour qu’une réponse immunologique efficace soit obtenue afin de bien protéger les individus contre l’agent vaccinal visé. Malheureusement, un très petit pourcentage d’individus peut être particulièrement sensible à certains adjuvants en raison entre autres de certaines caractéristiques génétiques. C’est la raison pour laquelle des scientifiques comme le Dr Henri Joyeux insistent pour que les compagnies pharmaceutiques fassent davantage de recherche visant à développer de nouveaux adjuvants plus sécuritaires pour protéger les personnes les plus sensibles. C’est dans ce contexte que l’on a accusé à tort le Dr Henri Joyeux d’être anti-vaccins alors qu’il demande simplement que des recherches soient entreprises pour remplacer les adjuvants vaccinaux qui causent problème.
      Alors que l’on attend avec raison et impatience un vaccin qui pourra enfin protéger la grande majorité de la population mondiale contre la pandémie COVID-19 qui a fait à ce jour plus d’un million de morts, sans oublier tous ceux et celles qui conservent des séquelles importantes de leur infection causée par le SARS-CoV-2, on ne peut nier la nécessité absolue des vaccins tout en continuant à exiger que l’on fasse également un travail de recherche exemplaire en ce qui concerne les adjuvants. À ce propos, il est approprié de lire mon article intitulé Suzy me demande que penser des vaccins?

  5. benoit fiscel

    Bonjour Jacqueline, Je n’ai toujours pas eu de réponse à mon message il y a 2 semaines à savoir pouvez vous me renvoyer le message sur le traitement du psoriasis? D’avance je vous remercie et vous félicite pour votre travail. Benoit ________________________________

  6. Flavie Boucher

    Bonjour Céline,
    Je vous conseille également de vous renseigner au sujet de votre médication pour l’hypothyroïdie. Il existe plusieurs autres types de médicaments pour cette affection. Si vous avez un compte Facebook, je vous invite à vous joindre au groupe Thyroïde Québec . Les membres vous soutiennent pour trouver un endocrinologue compétent, pour mieux comprendre vos bilans sanguins ou encore pour vous informer sur d’autres médications possible. Je vous souhaite bonne chance!

  7. Céline

    Un grand grand merci madame Lagacé d’avoir pris le temps de me répondre. J’apprécie énormément. J’ai essayé sans consulter le CBD pour voir si ça m’aiderait dans le but de consulter ensuite pour avoir une prescription plus appropriée. Après 5 jours comme ni le sommeil ni les douleurs se sont améliorés j’ai laissé tomber mais je vais réévaluer et consulter quelqu’un qui s’y connait vraiment.
    J’ai acheté le livre et commencé assidûment les exercices recommandés par Donna Eden et ça m’aide vraiment au niveau de la vitalité. J’étais sans force et de ce côté je récupère doucement au compte-goutte mais aucun changement au niveau des douleurs et des insomnies. Mais je ne lâche pas.
    J’ai pris connaissance de vos messages aujourd’hui, c’est mon anniversaire et c’est un très beau cadeau. Merci beaucoup!
    Merci à tous!

    • Jacqueline

      Bonjour Céline, tout d’abord je vous remercie de nous avoir donné de vos nouvelle, je l’apprécie grandement. Déjà le fait que le conseil de Suzanne de lire le livre de Donna Eden vous ait déjà permis d’améliorer votre vitalité est un excellent présage des améliorations possibles futures dont vous pouriez bénéficier. De plus, votre décision de consulter un praticien apte à vous aider concernant l’utilisation de CBD est sage car la connaissance dans le domaine de la santé est complexe quel qu’en soit l’enjeu. En terminant, j’apprécierais grandement que vous nous donniez à nouveau de vos nouvelles, que les résultats soient positifs oui non car plus on dispose d’informations plus on est en mesure de prendre les décisiosn les meilleures.

  8. Claude Ségarel

    Bonjour Céline,
    Allez voir du côté du Docteur Nawrocki Tadeusz. Je vous propose de cibler votre alimentation en lisant « 4 groupes sanguins, 4 régimes » du docteur Petrer J. D’Adamo, avec la version augmentée et mise à jour.
    Bon Courage!
    Claude Ségarel

    • Jacqueline

      À propos des « 4 groupes sanguins, 4 régimes » personnellement cela ne fonctionne pas pour moi mais par contre il semble que cela fonctionne pour d’autres.

  9. Bernard

    Bonjour, Peut-être que vous pourriez lire les témoignages de personnes utilisant le CBD ici : https://www.facebook.com/CLUBCBDFRANCE/
    Il y a également des vidéos à regarder pour apprendre comment le CBD fonctionne. C’est bien instructif et pourrait vous aider. Bonne chance à vous

  10. Poinas Jean-Yves

    Tous les matins je me réveillais avec des douleurs aux genoux et aux hanches au point de pousser des petits cris de douleurs et j’ai trouvé un remède de grand mère sur Internet : des raisins bio (dorés) dans du gin et depuis le début du « traitement » (qui est bien bon) je n’ai plus AUCUNE douleur depuis le 3 août 2020 ! J’ai un ami qui vient d’essayer et il m’a confirmé avoir essayé et trouvé le résultat surprenant ! Cordialement

    • Jacqueline

      Il y a bien un site internet sur ce sujet « fantaisiste » … l’effet placebo existe mais ne dure pas.

  11. Christine

    Pour Céline…. aller voir le site Pour que la roue tourne….. elle parle de ça et donne beaucoup de conseils

  12. suzanne malenfant

    Madame Céline,
    J’ai été très touchée par votre récit témoignant de la grande souffrance que vous vivez au quotidien. Le corps humain est très complexe dans sa physiologie et sa physiopathologie et lorsque plusieurs systèmes sont déréglés, on ne sait plus par où commencer pour le rétablir. L’alimentation hypotoxique est certainement une excellente base et madame Lagacé vous prodigue de précieux conseils.
    Je me permets de vous suggérer une lecture qui nous amène à considérer que parfois, les désordre physiologiques résultent de désordres énergétiques qui entretiennent la pathologie et rendent malheureusement inefficaces les bons traitements qu’on nous prescrits.
    Ce livre : « Médecine énergétique » de Donna Eden, éditions Ariane, offre une compréhension autre et complémentaire du système immunitaire, avec des solutions simples et accessibles, si vous avez la discipline d’effectuer quotidiennement les massages de points spécifiques de votre corps correspondant à votre problématique. On en vient à considérer le corps comme un instrument de musique qu’il nous faut accorder pour qu’il rende un son harmonieux. Je vous souhaite bon courage et persévérance.
    Suzanne

    • Jacqueline

      Céline, J’ai confiance que le conseil de Suzanne de vous procurer le livre « Médecine énergétique » de Donna Eden pourrait vraiment vous aider. Merci Suzanne pour votre collaboration.

  13. Rolande Provencal

    Bonjour madame Lagacé, je viens de lire votre réponse à madame Céline, vous êtes vraiment une bonne personne. Effectivement, le CBD est très bien, j’en utilise depuis quelque temps, plus facile depuis la légalisation, on peut s’en procurer à la SQDC. Je peux vous dire, que dans mon cas, ça ne réduit pas trop la douleur, mais ça aide vraiment à mieux dormir. Bonne chance à tous, Rolande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s