Un exemple amusant d’une incartade, commentaires reliés à cet article et explication de Jacqueline sur le retour de la douleur

Ca fait maintenant 80 jours.Et ca va super bien .J’ai décider de feter ca Lundi soir!!!!Je me suis payer la traite !… »Junk food »au Resto: »Pizza ,frites épicées,molson dry etc. »..et le lendemain ????j’ai payer pour!!!Je vous le jure, j’avais mal partout: (dos ,jambes ,épaules..)et ce ,toute la journée et c’est juste rendu en soirée que j’ai fait le lien avec mon souper de la veille. Ca fesait si longtemp que je me sentait bien que j’avais oublier comment mes douleurs était insuportables avant ….MERCI MERCI MERC pour toutI!Mme Jacqueline de Jacqueline P,.

Envoyé le 07/11/2011 à 16:03

Bonjour, ça fait déjà plus de 4 mois que je suis le régime hypotoxique et je n’en observe pas les bienfaits. C’est pourquoi un commentaire tel que celui qui apparait ci-haut, me laisse perplexe. Vos lecteurs obtiennent-ils de si bons résultats ? Est-ce qu’une seul incartade produit des effets aussi néfastes ? Il me semble que ça ne cadre absolument pas avec ce que vous décriviez dans votre livre: la paroi de l’intestin grêle se reforme au fil des semaines et des mois, et empêche le passage de grosses molécules vers le sang. Comment est-ce qu’une seule ingestion peut modifier la structure de l’intestin. Ça m’apparait un peu énorme.

Réponse de Jacqueline,

Votre question est pertinente.  En fait, lorsque l’on commence à suivre le régime hypotoxique, l’arrivée de molécules néfastes cesse, notre corps commence à se nettoyer et c’est pourquoi un pourcentage élevé de personnes qui suivent ce régime éprouvent rapidement ses bienfaits.  Cela ne signifie absolument pas que l’intestin grêle s’est déjà réhabilité parfaitement.  Donc, au moindre écart, les molécules nocives passent dans la circulation et vont déclencher des phénomènes inflammatoires  douloureux. La douleur peut même être amplifiée parce que le corps qui est déjà en partie nettoyé est plus à même de nous indiquer par la douleur que tel aliment de nous convient pas.    Lorsque l’intestin grêle se rétablit,  le temps de rétablissement  variant  d’une personne à l’autre en fonction de son état de santé et de son âge,  on devient moins sensible à court terme, au point de vue de la douleur, aux aliments qui sont néfastes pour nous parce que notre intestin grêle n’est plus hyperméable.  Par contre, il est fort possible que la moindre incartade provoque de la diarrhée car c’est un moyen de se débarrasser rapidement de molécules néfastes.  Il ne faut jamais oublier que  le régime hypotoxique ne guérit pas la maladie, il la met seulement en rémission.  C’est pourquoi, selon les individus, des incartades répétées vont entraîner plus ou moins rapidement le retour de la maladie puisque des incartades répétées et fréquentes vont provoquer à nouveau une hyperméabilité du grêle.

Une expérience semblable m’est arrivée avec seulement des pâtes de blé dans une soupe repas orientale par ailleurs très bien pour les autres ingrédients… Catastrophe car digestion pénible et douleurs aux mains dès le lendemain, diminuées dès le 3e jour de bon sens.

Voici un excellente illustration de la loi de causalité: on récolte ce que l’on a semé. C’est tout de même extraordinaire quand on y pense que le corps réagisse si rapidement. C’est que la douleur est le signal utilisé par le corps pour nous indiquer que quelque chose ne va pas. De nos jours, au lieu d’étudier ces douleurs, on cherche à les masquer par les analgésique, ce qui fait que l’on ne reçoit plus correctement les signaux de douleur et on ne peut plus les interpréter et modifier en conséquence nos comportements. Nous récoltons ce que nous semons nous enseigne la Bhagavad Gita, une douleur au dos peut être du à une mauvaise posture ou à l’alimentation, il faut modifier nos habitudes afin de trouver la cause de ces douleurs. En ce sens, la douleur, au lieu d’être notre ennemi est plutôt notre amie, l’amie qui nous prévient que si on continu comme cela, on court au désastre.

16 Commentaires

Classé dans Capsules santé, Témoignage spécial

16 réponses à “Un exemple amusant d’une incartade, commentaires reliés à cet article et explication de Jacqueline sur le retour de la douleur

  1. Amélie

    Bonjour Dre Lagacé. En réponse à votre commentaire, j’achète un fromage de riz. C’est écrit «Rice, cheddar style flavour, sans soya, sans lactose, excellente source de calcium» sur l’emballage. La compagnie est «Galaxy Nutritional Foods». Je viens de lire les ingrédients pour pouvoir vous les transmettre, pour constater que le 2ème ingrédient est de la caséine (protéine de lait). Je suis contente de découvrir ainsi que cet aliment n’est pas conforme au régime, je vais en arrêter l’achat!

  2. Roch Harrisson

    J’ai 2 questions.Premièrement est-ce que la levure alimentaire est correcte dans le régime hypotoxique et le poisson d’élevage qui est nourri avec des céréales ça ne doit pas être bon dans ce régime…?

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Tant qu’il n’y a pas de blé, la levure alimentaire est permise. Au sujet du poisson d’élevage, lire les résultats d’une recherche effectuée par un professeur-chercheur de l’Université Laval: (www.cyberpresse.ca/vivre/sante/nutrition/200810/23/01-32169-saumons-et-truites-delevage-riches-en-omega-3-et-pauvres-en-contaminants.php).

  3. Sylvie Levasseur

    J’ai eu cette nuit la preuve que mes douleurs arthritiques étaient dues à mon alimentation. Je suis votre régime de façon assez stricte depuis près de 3 mois. Et, sans que cela se fasse d’une manière spectaculaire mes douleurs au genou, à la hanche et au bas du dos se sont atténuées et mon sommeil s’est grandement amélioré. Cependant, hier, j’ai reçu des amies et chacune avait apporté de petits plats. J’ai mangé de tout, dont du fromage, du jambon, du gâteau, etc. Or, cette nuit, j’ai très mal dormi, car mes articulations brûlaient et j’avais mal à chaque mouvement. J’ai aussitôt fait le lien entre mes douleurs et mes incartades. Pour moi, il n’y a plus de doute, mon bien-être passe par les changements que vous proposez pour régler mes problèmes d’arthrose. Merci madame Lagacé…

    Sylvie Levasseur

  4. Chantal

    Bonjour Mme Lagacé, j’ai plusieurs questions pour vous, je suis une femme de 46 ans avec des douleurs chroniques au dos, épaule et cou, je suis à la limite de faire du diabète de type 2, je souffre d’une fascite plantaire présentement.J’ai commencé à couper les produits laitiers complètement depuis plusieurs mois et les grains entiers.je mange des pâtes de riz et le pain épeautre et riz.C’est le seul qui contienne un peu de riz à mon épicerie.Vous avez dit à un émission aujourdhui de manger du riz brun entier pour les gens diabétiques.J’ai de la difficulté à comprendre pour les pâtes ce que je dois manger.J’ai été opérée pour la vésicule bilaire depuis plusieurs années et mes selles sont constamment en diarrhée, la bile s’en va directement dans l’intestin et cà l’irrite.Voici mes 2 questions que puis-je manger pour améliorer mes selles et ou peut on prendre du calcium en coupant tous les produits laitiers.Dans les légumineuses en on t-ils assez.Devrait-je prendre des suppléments de calcium vu que j’approche de la ménopause.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Si vous êtes susceptible de développer un diabète de type 2 je vous recommande fortement de lire 8 de mon livre « Cuisiner pour vaincre la douleur et l’inflammation chronique ». Vous y trouverez toute l’information permettant d’éviter le développement de cette maladie. Pour vous, il est évident que vous devez prioriser le riz brun et les pâtes de riz brun et de quinoa. Il y a de fortes chances que la prise de capsules de Bio-K pourrait améliorer vos selles. Dans mon premier livre, aux pages 95-98, vous trouverez des informations concernant les aliments qui contiennent du calcium et autre informations utiles concernant l’ostéoporose. Si vous craignez de ne pas consommer suffisamment les aliments recommandés, vous pouvez toujours consommer des suppléments de calcium naturel en consultant une naturopathe dans un magasin d’aliments naturels.

  5. France

    Bonjour Mme Lagacé, je viens d’écouter l’émission de Denis Lévesque, je suis heureuse d’apprendre qu’il veut vous inviter régulièrement pour faire un suivi. Je suis heureuse aussi de constater que dans mon cas, je n’ai pas eu besoin d’aller aussi loin dans le régime pour améliorer mes douleurs. J’ai coupé produits laitiers, pain brun et céréales du matin et je me porte beaucoup mieux. Excellente idée ce livre de recette pour aider les gens. Dans mon cas ce sont les traces de lait, substances laitières modifiées qui font exploser les douleurs,alors je porte toujours mes lunettes à l’épicerie car il y en a partout, c’est étonnant.
    Une amie me demande si le régime pourrait l’aider dans le cas d’une fissure anale interne et hémoroïdes ? Elle fait attention à tout ce qui est épicé, prend du métamucil, utilise de l’huile, des bains de siège .Elle a vu un medecin et il pense à une dilatation qui aurait des conséquences sur son quotidien sans nécessairement garantir l’intervention . Qu’en pensez-vous ?

    Merci, merci, merci ! Medecine nouveau genre qui donne des résultats surprenants. Je partage à tous ceux qui veulent l’entendre !

    • Jacqueline

      Bonjour,

      En effet, certaines personnes suivent plus facilement le régime avec de bons résultats. Au sujet de votre amie, j’ai connu une personne, qui après plusieurs années de problèmes tels que vous décrivez, s’est complètement guérie en corrigeant ses problèmes de constipation (probiotiques, pruneaux, fibres alimentaires (légumes en grandes quantités), abandon du sucre et en suivant une hygiène drastique, eau et savon doux après chaque selle.

  6. Marie-Lise Trottier

    Bonjour, ça fait déjà plus de 4 mois que je suis le régime hypotoxique et je n’en observe pas les bienfaits. C’est pourquoi un commentaire tel que celui qui apparait ci-haut, me laisse perplexe. Vos lecteurs obtiennent-ils de si bons résultats ? Est-ce qu’une seul incartade produit des effets aussi néfastes ? Il me semble que ça ne cadre absolument pas avec ce que vous décriviez dans votre livre: la paroi de l’intestin grêle se reforme au fil des semaines et des mois, et empêche le passage de grosses molécules vers le sang. Comment est-ce qu’une seule ingestion peut modifier la structure de l’intestin. Ça m’apparait un peu énorme.

    • Jacqueline

      Bonjour,
      Votre question est pertinente. En fait, lorsque l’on commence à suivre le régime hypotoxique, l’arrivée de molécules néfaste cesse et c’est pourquoi une pourcentage élevé de personnes qui suivent ce régime éprouvent rapidement ses bienfaits. Cela ne signifie absolument pas que l’intestin grêle s’est déjà réhabilité parfaitement. Donc, au moindre écart, les molécules nocives passent dans la circulation et vont déclencher les phénomènes inflammatoires si douloureux. Lorsque l’intestin grêle est rétabli, le temps de rétablissement varie d’une personne à l’autre et est influencé par l’âge, on devient moins sensible au point de vue de la douleur. Par contre, il est fort possible que la moindre incartade provoque de la diarrhée car c’est un moyen de se débarrasser rapidement de molécules néfastes. De toute façon, le régime hypotoxique ne guérit pas la maladie, il la met seulement en rémission. C’est pourquoi, selon les individus, des incartades répétées vont entraîner plus ou moins rapidement le retour de la maladie.

  7. Claire Milette

    Une expérience semblable m’est arrivée avec seulement des pâtes de blé dans une soupe repas orientale par ailleurs très bien pour les autres ingrédients… Catastrophe car digestion pénible et douleurs aux mains dès le lendemain, diminuées dès le 3e jour de bon sens.
    J’ai également découvert une eau minérale du Québec qui s’appelle Montellier, en vente chez IGA pour un peu plus d’un dollar. Les bicarbonates sont en concentration moindre, à 850 plutôt que 1300, pas de sulfates, moins de chlorures, plus de sel. Enfin, une fois pour se dépanner c’est pas si mal. Elle est trop salée pour moi, je l’utilise à l’occasion seulement. Elle vient de St-Jean d’Iberville.
    À Québec, l’eau Badoit est trop chère (4.50/litre à certains endroits). J’en ai trouvé à 2,79/litre à la Carotte joyeuse sur la rue St-Jean. Hypo-délices sur Henri-Bourassa à Charlesbourg en tient aussi en bouteille de verre de 750 ml au prix de 3$. Ce qui fait plus cher aussi. Quand on consomme une bouteille par jour, ça fait une différence de coût à la fin de la semaine. Je me sens en bien meilleure forme après seulement deux mois au régime non-toxique. C’est ma digestion qui s’améliore davantage et c’est quasi incroyable de me sentir si bien toute la journée.

  8. Yolande Crépeau

    Bonjour madame lagacé
    J`ai entendu M. Béliveau dire à l`émission Kampaï que le riz sauvage était en fait de l`avoine crue.Fait-il malgré tout parti des aliments recommandés?
    Merci pour votre réponse.
    Yolande

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Le riz sauvage est un cousin du riz asiatique et tout comme lui, il ne comporte pas de gluten. Il n’est pas de l’avoine bien qu’il ait une certaine parenté avec l’avoine. L’avoine pour sa part comporte du gluten. Je ne pense pas que le riz sauvage soit contraire au régime hypotoxique. Par contre, lorsque l’on introduit un aliment nouveau dans son régime, il faut être vigilant.

  9. Jean-Guy Cadotte

    ca fait 60 jours, depuis 14 jours aucune célébrex pas de tylénol.C’est merveilleux de vivre sans douleur,nouvelles énergie, Merci pour tout.
    Jean-Guy cadotte

  10. Voici un excellente illustration de la loi de causalité: on récolte ce que l’on a semé. C’est tout de même extraordinaire quand y pense que le corps réagisse si rapidement. C’est que la douleur est le signal utilisé par le corps pour nous indiquer quelque chose ne va pas. De nos jours, au lieu d’étudier ces douleurs, on cherche à les masquer par les analgésique, ce qui fait que l’on ne reçoit plus correctement les signaux de douleur et on ne peut plus les interpréter et modifier en conséquence nos comportements. Nous récoltons ce que nous semons nous enseigne la Bhagavad Gita, une douleur au dos peut être du à une mauvaise posture ou à l’alimentation, il faut modifier nos habitudes afin de trouver la cause de ces douleurs. En ce sens, la douleur, au lieu d’être notre ennemi est plutôt notre amie, l’amie qui ne prévient que si on continu comme cela, on court au désastre.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Votre commentaire est plein de sagesse et je l’ai placé dans l’article correspondant.. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s