Merci d’encourager Sandra qui témoignait de sa frustration face au régime

Submitted on 16/09/2012 at 11:12 | En réponse à Sandra

Réponse à Sandra

C’est vrai que ce n’est pas facile de regarder les autres membres de la famille s’empiffrer de bon pain de blé et de desserts. Pour me contenter, je mange du beurre d’érable 100% pur, des fruits, et parfois, un dessert glacé fait à partir de lait de coco. Pour ce qui est des repas, tout ce qui est plat principal avec viande, la famille mange la même chose que moi et personne ne s’en plaint. Il y a seulement les jours où la famille décide de manger du fast food qu’apparaît le 2e menu. Moi ça fait 2 ans que je suis le régime, les tentations sont toujours là mais la raison l’emporte. Le prix à payer est trop élevé quand on triche. Bien des gens me disent qu’ils ne seraient jamais capables de suivre un tel régime, moi je leur répond qu’ils ne sont juste pas assez malades; quand on souffre et que l’on devient prisonnier de notre corps, on prend les grands moyens pour guérir. Pour ma part, le régime m’a permis de retourner sur le marché du travail, ce n’est pas rien, j’ai retrouvé le moral, une joie de vivre; quand la santé prend le dessus, tout devient plus facile. Le régime devient un défi, avec le temps on découvre de nouveaux aliments, de nouvelles recettes et le fait de tricher nous intéresse de moins en moins.

Ne lâchez pas Sandra, les frustrations vont diminuer avec le temps jusqu’à disparaître complètement.

Johanne

Submitted on 16/09/2012 at 12:18 | En réponse à Sandra

Une petite suggestion serait d’aller aux outremangeurs annonymes…. elle y trouvera du soutien gratuitement et pleins de bon trucs… trouver des adresses de réunion sur site internet outremangeurs annonyme…bonne chance…
Pierre

Submitted on 16/09/2012 at 12:25 | En réponse à Sandra

Pour ma part, toute la famille suit en général le régime. Donc jamais 2 repas à préparer. Personne ne se rend compte que c’est un régime spécial si on ne le dit pas. Sauf pour le pain… Le début est difficile pcq on n’a pas encore appris à transformer nos recettes préférées. Je suis moi aussi une “bibitte à sucre” et je vous jure qu’il y a de très bons desserts qui respectent le régime. On peut en trouver des centaines de recettes sur internet. Voir aussi celles proposées par Jacqueline dans son livre de recette. Tenter de ne cuisiner qu’un seul repas, ce sera plus facile, adaptez vos recettes tout est possible. Courage, dans qques semaines vous prendrez plaisir à cuisiner et toute la famille appréciera vos repas!! Bonne chance!

Jasmine

Submitted on 16/09/2012 at 13:28

Bonjour Sandra,
Pour ma part, nous nous y sommes tous mis dès le début; ça fait maintenant 9 mois. C’est un de mes fils qui doit suivre ce régime, mais mon médecin généraliste m’a suggéré de ne faire qu’un seul menu pour toute la famille. La tentation de manger autre chose est donc moins forte pour celui qui doit le suivre et c’est en même temps je crois un signe de compassion et d’encouragement pour lui de notre part. Et vous savez quoi? Nous mangeons tous mieux, avons pris de bien meilleures habitudes alimentaires, avons tous par le fait même perdu les livres en trop que nous avions et bien des petits bobs sont mystérieusement disparus! Et après tout, si la nourriture que nous mangions a fait tort à un de nos fils avec les années, peut-être que sans qu’on le sache, c’est à un autre membre de notre famille qu’elle était en train de s’attaquer! Alors, dans cette optique, nous nous encourageons et sommes convaincus que ce que l’on fait est la meilleurs chose à faire. Par contre, les rares fois où nous avons à aller au restaurant, tout le monde prend ce qu’il veut (sauf évidemment celui qui doit suivre le régime), mais je remarque qu’ils sont tous plus sélectifs dans leur choix, même s’ils savent que leur repas ne sera pas comme à la maison (conforme au régime). En tant que maman, j’ai le bien-être de mes enfants à coeur, mais il m’arrive à moi aussi vous savez de ne plus savoir quoi “popoter” pour faire changement et la tentation de tricher était parfois forte au début, mais de moins en moins, car à force de visiter des sites web et les marchés Bio, j’y trouve de nouvelles idées de recettes et de nouveaux produits qui agrémentent nos repas. En résumé, toute la famille (Maman, papa et 4 enfants de 13 à 18 ans) sait que notre façon de cuisiner et de se nourrir est différente des autres, mais ils sont tous conscients que c’est pour leur bien et c’est maintenant bien accepté
J’espère que cela pourra vous aider.

Nicole

Submitted on 16/09/2012 at 20:56

En réponse à Sandra

Bonjour Sandra, nous n’avons pas le choix, nous y passons tous. Pour ma part, ça faisait environs 5 ans que je souffrais et que ma famille en payait le prix. J’ai essayé différentes solutions pour en apaiser les conséquences mais rien n’y est arrivé. Quand j’ai découvert ce régime, mon conjoint était prêt à m’épauler. J’ai commencé par arrêter les produits laitiers et le sucre raffiné. Que de tristesse de dire à dieu à tous ces bons fromages. Mon conjoint n’a pas aimé les alternatives au lait de vache et il y en a encore dans le frigo. Les enfants prennent du lait d’amande au chocolat noir sous forme de popsicle, sinon ils boivent du lait de vache. J’ai mes propres céréales et ils ont les leurs, de même que pour le pain et les patisseries. Nous n’achetons plus ou presque de cochonneries pleins de sucre. La rage de dépendance au sucre s’estompe avec le temps. Il y a pleins de bonnes recettes dans le livre comme le gâteau chocolat banane dont je raffole. J’ai appris à modifier mes propres recettes pour les adapter. La majorité de mes repas sont cuits à basse température et tout le monde en mange. Lorsque je fais des pâtes, je fais plus souvent les miennes et les leurs vu le coût $$$. Mais on mange la même sauce et les même légumes! L’amélioration de mon état de santé compense suffisament pour la frustration de privation. Tout est question d’interprétation. Je ne me prive pas, je mange différemment. Mon grand garçon de 14 ans fais beaucoup plus attention à son alimentation depuis. Pleins de gens se privent autour de nous, ceux qui ont arrêté de fumer, de boire, de manger de la malbouffe… tous vivent ces frustrations. C’est parce qu’on s’aime et qu’on veut une vie meilleure, on ne veut plus s’empoisonner la vie! Le meilleur conseil que je peux te donner c’est de changer la façon de voir les choses, la vie est tellement plus belle :) Bonne chance!
Catherine

Submitted on 17/09/2012 at 10:13 | En réponse à Sandra

De mon cote’, il m’arrive souvent de faire un repas different pour ma fille et mon mari. Mais dans ce cas, je fais des recettes simples a faire. Sinon, comme du spaghetti, je vais faire une sauce que tout le monde peut manger, mais je fais cuire des pates differentes pour moi. Pour les ragouts et mijote’s, tout le monde mange la meme chose. Pour les desserts, ma fille et mon mari en mangent, mais pas moi. Je crois qu’au debut du regime, je ressentais une legere frustration, mais comme cette frustration etait moindre que de vivre avec mon acne’ kystique, je suis passee au travers tres rapidement. Quel bonheur de voir tous ses symptomes de maladie diminuer et de se sentir mieux dans sa peau. Meme la vue de plein de gens qui s’empifrent de patisserie ne saurait gacher cette sensation incroyable de revivre enfin ! Bonne chance et apprenez a aimer cuisiner differemment et deguster de nouvelles saveurs. Votre corps vous en remerciera !

Faites les recettes de muffin de Mme Lagace’….. ils sont tellement bons, vous allez apprecier et etre moins tente’ par ce qui se trouve a cote’ ! : ) Ils font maintenant parti des mes collations quotidiennes !

Nadine

Submitted on 17/09/2012 at 12:47 | En réponse à Sandra

Moi aussi je souffre du colon irritable et autres problèmes digestifs depuis des années, moi aussi j’ai été longtemps frustrée de ne pas pouvoir manger ce que j’aimais et surtout en voyant les autres en manger. Finalement j’ai compris une chose, ces aliments ne sont pas normaux pour l’être humain, ceux qui en mangent engorgent leurs émonctoires et vont inexorablement vers la maladie, ce n’est qu’une question de temps, finalement je les plains de tout mon coeur. Et maintenant lorsque je regarde ces aliments qui avant me faisaient envie, je me dit dans ma tête; bobo, ouche, mal de foie, mal de ventre, je choisi de vivre le bien-être plutôt que la maladie. Cela n’a pas été long que je me suis mise à apprécier le pain de la maison cannelle le grand tendre au quinoa et les pâtes de sarrasin et patates douces de marque King Soba qui ne contiennent que du sarrasin et des patates douces. J’ai changé mon régime un aliment à la fois afin de trouver ce qui pouvait m’apporter du plaisir. Le goût ça se développe aussi et maintenant je préfère nettement mon breuvage chaud accompagné de boisson de riz (j’en met beaucoup) plutôt qu’avec du lait et de stévia au lieu du sucre, ce qui a l’avantage de ne pas me faire mal. J’ai fait plusieurs découvertes intéressantes. Je choisi ce que j’aime dans ce que je peux et je suis contente lorsque je mange. Fini les frustrations. Et si les autres veulent se rendre malade à petit feux; c’est leur choix.
Marie-Louise

Submitted on 18/09/2012 at 21:36 | En réponse à Sandra Jean.

Bonjour Sandra,
Je vous comprends très très bien dans toutes vos frustrations, comme sûrement des centaines de personnes. La réalisation de la nécessité du régime hypotoxique peut être un choque émotif au début. On se sent différent de nos proches et on doit trouver le juste milieux dans la préparation des repas surtout quand on doit cuisiner pour plusieurs. C’est un défi de tous les jours. Je crois que la santé est une valeur qu’on se doit de respecter pour nous-même. Alors, vous avez le droit d’être différente de votre famille et de prendre soin de vous d’abord. Et je suis certaine que vous pouvez adapter des recettes qui feront pour toutes la famille en ne faisant que de petits changements et n’en parler pas. Ils ne sauront pas la différence. Certains changements s’apprivoisent tranquillement. On ne peut pas tout faire d’un coup. Mais si vos proches veulent manger des cornets de crème glacée, ils en ont le droit. Et il faut que vous les laissiez faire et vous dire, “Ce n’est pas pour moi, je pense à moi, je m’occupe de ma santé, je ne veux plus souffrir”. Ils sont libres et vous aussi vous l’êtes, surtout de choisir la santé en premier. Je sais que ce n’est pas un choix facile. Mais ce n’est pas parce que la majorité des gens mangent d’une telle façon que c’est bien. Maintenant j’accompagne ma famille à la crèmerie et je suis capable de m’amuser à les voir manger leurs cornets. Je crois qu’il faut qu’il y ait un grand détachement qui se réalise. Maintenant, une des mes filles doit éviter les produits laitiers, alors j’ai de la compagnie. Elle me comprend maintenant et on peut s’aider dans nos recettes. Et mon mari m’a suivi dans cette nouvelle façon de se nourir et il me comprends mieux maintenant aussi, Alors, après plusieurs années, je récolte des amis qui comprennent et me respectent. Vous allez trouver de très bons alternatifs en cour de route. Vous allez vous régalez avec de très bon repas. Et oui, on met de côté le petit gâteau et on choisie un fruit, mais c’est toujours pour l’amélioration de notre bien-être et la dimunition de nos douleurs. Votre histoire ressemble à la mienne et je vous assure que les sacrifices en valent le coup. Depuis 8 ans, ma vie est complètement changée. Ma santé et mon énergie sont très améliorés. J’admets qu’il y a eu beaucoup de travail pour y arriver, mais les résultats sont très bon. Je vous souhaite tout le courage nécessaire pour y arriver.
Bon chance,
Carol Ann

21 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

21 réponses à “Merci d’encourager Sandra qui témoignait de sa frustration face au régime

  1. anny morin

    Je suis dans une période ou je ne sais plus quoi manger
    (j’ai la fybro depuis 12 ans et j’ai seulement 41 ans)
    j’arrive du dentiste et je décide de me faire une petite soupe rapido presto.
    quinoa, carottes rapées, oignon, ail et finalement soupe tomate en conserve. Bang j’ai une douleur, c’est quoi le rapport…
    Je regarde la liste d’ingrédient de la dite soupe tomate en conserve. Surprise!! farine de blé, ah merde!!
    Plus on mange sans gluten, plus notre systeme n’en demande, plus on doit manger hypo, végé et alouette
    peut-être que s’est un signe de rétablissement???

    • Jacqueline

      C’est le signe que votre organisme peut maintenant vous indiquer ce qui ne vous convient pas car il est moins intoxiqué.

  2. Murielle j.g.

    Y-t-il autant de glycotoxines dans la patate douce comparativement a la pomme de terre traditionnelle? Merci de me répondre.

    • Jacqueline

      Cela dépend des variétés tout comme c’est le cas avec les pommes de terre. Tous ces légumes en contiennent, certains plus que d’autres. Donc, attention de les cuire à moins de 110C.

  3. Bonjour Madame Lagace, j’ai lu dans votre livre que le milet brun entier est tres bon car il contient beaucoup de silice. Mais je ne le trouve pas . Est-ce que ca serait bon pour la perte de cheveux du au methotrexate pour aider a la repousse, et le milet dore ferait-il lui aussi et faut-il le broyer comme la graine de lin.Merci Francine

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Je n’ai pas la réponse à vos questions. Toutefois, je ne pense pas qu’il faille broyer le millet doré.

  4. Claudette

    J’avais aussi des migraines, qui sont pratiquement disparues. De plus, depuis 15 ans j’avais un problème de champignon aux orteils, j’ai du faire enlever 2 fois l’ongle du gros orteil, a part d’être moche c’est très douloureux.. J’ignore si c’est un succès total encore, mais l’ongle avait repoussé en piteuse état, pire qu’avant, et pourtant depuis quelques mois, je vois apparaitre une repousse saine, plus du 1/3. Le régime combiné aux eaux recommandées, komboucha et kéfir, voila mon alimentation. J’ignore ce qui a guérit l’ongle, mais je devais tout faire enlever bientôt. Quelle joie si je peux m’épargner cette petite opération qui défigure totalement le pied.

    Je prenais du Nexium pour l’estomac et j’avais le syndrome du colon irritable, j’avais cessé tous les produits fibreux, et couper de mon alimentation toutes les sortes de noix, amandes, etc et les pâtes blanches ou de blé entier me faisaient le même effet. Maintenant, depuis février dernier, plus aucun soucis et j’ai pu réintégrer les fruits, les noix et autres aliments bannis de mon alimentation précédente.

    Par erreur cette semaine j’ai mangé une céréale qui devait n’être que du riz et du millet et je fus malade pendant 48 heures en ayant tous mes symptômes de colon irrité et de gastrite chronique. Je cherchais ce qui m’avait rendu si malade, en lisant les ingrédients, j’ai vu qu’il y avait de l’orge et du petit lait. Si je n’étais pas convaincue auparavant, j’en ai la preuve maintenant de ce qui me rendait malade. Finis les maux d’estomac, nausées, maux de ventre et diarrhées.

  5. Marie

    Nous faisons le régime depuis 9 mois. Plus de rhinite chronique, plus de sinusites, plus de constipation, plus d’eczéma, fini les allergies saisonnière, une nette augmentation de notre énergie en général, bref, la liste est longue des effets bénéfiques du régime pour notre famille!

    De notre côté ce sont la découvertes de nouvelles recettes qui nous aide incroyablement. Avec une famille de 5 et 3 jeunes enfants, 9 ans, 7 ans et 4 ans, j’ai découvert par exemple les fameux desserts végétalien de Crudessence. Nous avons commencé par goûter aux desserts au comptoir Crudessence de La Moisson à Ste-Thérèse. Ensuite j’ai acheté le livre de recette et je fais les desserts moi-même et mes enfants et invités trouvent maintenant mes desserts meilleurs que ceux d’avant! A leur fête je leur fait leur dessert préféré, la plus jeune le fameux gâteau au faux-mage (de cajou), le meilleur que j’ai goûté de ma vie! La 2e c’est le gâteau noir désir et la 3e c’est le Tiramisu. Bref, c’est tellement encourageant de manger des desserts santé et surtout meilleur que ceux avec du beurre et du sucre à glacé! Et maintenant nous découvrons les fameux smoothies, les mets principaux végétalien que nous intégrons dans notre menu tout simplement, nous ne sommes ni végétalien, ni végétarien, mais ces recettes ajoute beaucoup de plaisir et de vitamines dans notre menu!

    Et nous sommes tellement encouragé, car plus nous lisons sur le sujet, plus nous nous rendons compte aujourd’hui que même si ce n’étais pas de notre plus vieille qui ne fait plus de rhinite chronique (à moins que nous ayons des écarts au niveau du régime) nous sommes convaincue de continuer de manger hypotoxique car c’est tout simplement meilleur pour la santé!

    Bon appétit!

    http://www.crudessence.com/fr/recettes/livre-de-recettes

  6. paul garneau

    J’ai deux questions:
    1- L’hypertrophie de la prostate n’est pas classifiée aux pages 46,47,48 du livre.Dans quelle classe est-elle? C’est pourtant une sorte d’inflammation.Le régime nutritionnel du Dr Seignalet sera-t-il efficace dans ce cas ?
    2- Est ce que l’huile de noix de coco biologique est recommandée?
    P.S. je viens juste d’acheter le livre de Jacqueline Lagacé.
    Merci de répondre.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      1) L’hypertrophie de la prostate n’est pas considérée comme une maladie en tant que telle par Seignalet. Par contre, selon des travaux scientifiques cités dans mon livre, la consommation de produits laitiers favoriserait le développement du cancer de la prostate. De plus, des études épidémiologiques citées dans le livre de Seignalet indiquent que le cancer serait 10 moins répandu chez les gens qui suivent le régime hypotoxique comparativement aux autres personnes appartenant à des groupes semblables mais qui ne suivent pas ce régime.
      2) Oui.

  7. Lavergne Jocelyne

    Connections mentales et nourriture

    Les connections mentales avec la nourriture sont extrêmement importantes, les produits laitiers, le pain de blé, le sucre et les desserts sucrés, chocolat sont vus comme des récompenses, de la nourriture réconfortante et…. en cas de stress, inconsciemment on se tourne vers ces connections dans notre cerveau, cette nourriture qui nous amène un réconfort, qui compense nos frustrations face à des situations qu’on n’a pas toujours le choix de vivre… (famille, travail. etc.)

    Pour aider à couper ces dépendances qui amènent des frustrations à l’occasion…si on parvient à percevoir cette nourriture très inflammatoire comme du POISON qui endommage notre corps
    il sera possible d’avoir plus de recul face à cette nourriture et… le fait de prendre du recul change la donne face à des émotions de frustration, de colère et de manque…
    ….on peut comparer les émotions de sevrage sous différentes formes (drogues, alcool,
    nourriture)…et tranquillement quand on glisse vers cette nouvelle transition de nourriture…des étapes se font graduellement…
    elles sont choisies et non imposées…..et ça se passe beaucoup mieux du point de vue psychologique…moins l’ impression de manque….et les bienfaits sont assez rapides et encourageants habituellement, avec une meilleure clarité mentale et une énergie renouvelée….

    Les émotions sont toujours précédées par les idées et perceptions, et toutes ces connections se font dans des instants de secondes, on pense que l’événement vécu est la cause de notre réaction alors que dans les faits l’événement est un déclencheur, qui a fait réagir nos perceptions et déclenché notre réaction, notre émotion. Et il en va ainsi avec les frustrations face à la nourriture.

  8. cecile de Lacaze

    bonjour, je partage la frustration de Sandra et je peux comprendre combien c’ est difficile de poursuivre malgrès les tentations surtout quand on est seule a devoir se priver et que les produits laitiers et le blé occupaient une bonne partie de mon alimentation, mais il faut y croire…je suis encore dans la phase 1 ( 2 mois de régime) donc les effets se font sentir mais pas totalement, une chose est sûre , j’ ai de nouveau des beaux ongles après des années de problèmes et moins de ballonnements , pour ce qui est des douleurs articulaires, il faudra attendre plus longtemps..bonne continuation et gardez votre motivation le résultat sera payant en terme de santé!

  9. Gisele campion

    J`aimerais bien avoir ces recettes de dessert glacée a partir lait de coco car
    j`aime bien les desserts glacée et je n`ai pas de recettes est-ce possible de les mettres sur votre site merci.

  10. Danielle

    Bonjour Madame Lagacé
    je pense que je souffre de glossidynie(bouche qui brule) ca fait 6 jours que j ai ca,les médecins ont pas l air de connaitre ca. C est arrivé tout d un coup. Bout de langue qui brule,le palais et les levres,sans qu on n y voit rien. Je ne connaissais pas cette affection et les raisons sont multiples…Aussi je voulais savoir ou trouver les vraies réponses pour savoir si un aliment est alcalisant ou acidifiant car les sites se contredisent. Ex: oignon acidifiant et dans l autre alcalisant.
    Merci

    • Jacqueline

      Bonjour,
      Pouvez-vous vous rappeler s’il est arrivé un événement particulier et ce que vous avez mangé au cours de cette période. Personnellement je pense que ce problème peut être en lien avec un ou des aliments que vous consommez. Écrire « neuropathie » dans la fenêtre « recherche » et « recherche dans tout le site »

  11. Nadine

    J’adore votre commentaire Carol Ann. Si je pouvais clicker « J’aime » comme dans Facebook, je le ferais !!

    Et puis, petit truc: des patates pilees, avec du lait de riz ou amandes, personne ne s’en rendra compte ! On commence comme ca, et ensuite on modifie tel ou tel recette et ca passe souvent incognito pour le reste de la famille !

    Bon courage
    Nadine

    • Carol Ann

      Merci Nadine, j’apprécie votre pouce par en haut ! Comme truc, c’est ce que je fais aussi.
      Carol Ann

  12. Rachel Thibault

    Bonjour à tous! j’aimerais vous partager une trouvaille culinaire qui me réconcilie avec le régime sans gluten. jJai commencé le régime depuis plusieurs mois pour la fibro. Je dirais que le régime me réussit assez bien et j’en suis très heureuse. OUI! ça prend beaucoup de courage et de détermination pour ne pas lâcher. Mais je tiens bon car j’ai découvert un site culinaire extraordinaire selon moi qui me fait sentir normal dans ce que je mange. Je n’ai plus cette idée de privation dans ma tête. J’étais tanné de manger des recettes à base de riz , quinoa, sarrazin. J’en mange encore mais j’ai diversifié mes menus avec le site sans gluten d’Elana Amsterdam. Je me fais du pain style gâteau à la farine d’amande en plusieurs variétés super délicieux que je peux mettre au grill-pain. On ne doit pas allergique aux amandes et aux oeufs car c’est la base de ses recettes. La farine d’amande est tellement nutritive et complète.J’ai commencé par essayer différentes recettes à partir de son site et j’ai commandé son livre tellement j’aime ce qu’elle fait. Le site est en anglais mais je me sers de la traduction gogle et je peux ainsi imprimer ce qui m’intéresse. Le livre est aussi en anglais mais tellement facile à comprendre. Ce ne sont pas des recettes compliqués. La base des recettes est toujours la même. Ce midi j’ai fait un pain foccacia à la farine de lin. avec sa recette de burger au dindon….sublime! Enfin j’ai pu manger un vrai hamburger. J’espère que vous y trouverai aussi un grand plaisir. La semaine passée nous avons mangés une superbe quiche sans gluten . Il y a plein de recettes c’est merveilleux et surtout très bon. Le site en question est le:www.elanaspantry.com Bonne Appétit! Rachel

  13. Dominique

    Bonjour Sandra,
    j’ai supprimé produits laitiers et gluten début juillet. Un mois après, mes genoux étaient beaucoup moins douloureux. Sans aucun médicament, je marche mieux qu’avant avec antalgiques et anti-inflammatoires. Puis je me suis aperçue que, sans que j’y pense, je ne sentais plus rien à l’épaule qui était douloureuse auparavant.
    Une amie suit cette diète depuis un an à cause de sa sclérose en plaques: eh bien son cholestérol est devenu normal, ses allergies sont calmées, et le diabète de son mari a quasiment disparu.
    Tout ça pour dire que, ça va tellement mieux après, que l’on ne ressent même pas un sentiment de frustration. On a juste peur que ça recommence si je on laisse aller. C’est plus facile à suivre qu’un régime pour maigrir. Et bien plus amusant. Et tellement profitable!
    Je cuisine pour tout le monde pareil (mes invités s’amusent à me voir changer tous les éléments d’une recette « normale » pour l’adapter.
    Seuls mon pain et mes pâtes sont différents (à cause du prix comme le dit quelqu’un d’autre).
    Pendant plusieurs semaines j’ai souffert devant le fromage, mais c’est passé.
    Courage! Tout va s’arranger
    Dominique

  14. La santé est un choix, une décision prise consciemment. Si je décide de manger santé, je crois que toute la famille peut en profiter, du moins pour les plats principaux, et être en meilleure santé. Nous sommes souvent celles qui faisons la cuisine pour la famille, donc nous avons un pouvoir d’éducation.

    Pouvons-nous voir ces corrections alimentaires, non comme un régime, un sacrifice, mais comme une règle de vie santé à long terme? De plus, le fait de bien manger améliore notre énergie, diminue les douleurs. N’est-ce pas merveilleux?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s