Témoignage détaillé de la maman de deux jeunes qui souffraient d’autisme

Submitted on 12/12/2012 at 09:58

Je suis la maman des deux jeunes garçons dont Mme Lagacé fait mention dans son blogue. C’est moi qui me suis levée à la fin de sa conférence pour prendre la parole. C’était la première fois que je me manifestais devant autant de gens, mais certainement pas la dernière. Parce qu’après avoir fait renaître mes deux fils, je suis maintenant prête à partager mon « secret » pour venir en aide à toutes les familles désireuses de mener le même combat que moi.

Il y a un an très exactement, après avoir effectué une recherche approfondie sur Internet, j’ai amorcé un grand combat pour mes enfants de 12 mois et demi et 3 ans. Le plus vieux avait reçu deux mois plus tôt un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme avec anxiété, alors que le cadet présentait tous les signes sans toutefois avoir reçu son diagnostic officiel. Suite à mes recherches, j’ai complètement modifié notre alimentation. J’y ai retiré le gluten, la caséine et le soya. Et ce qui s’est passé ensuite relève presque du miracle.

En seulement trois jours, mon plus jeune garçon s’est mis à sourire, alors qu’il ne l’avait pas fait depuis l’âge de 6 mois (moment où il avait reçu un vaccin et où j’avais introduit la nourriture), et son contact visuel est revenu. Cinq jours plus tard, après avoir été constipé pendant 60 jours, il a définitivement cessé de l’être. Une autre journée a passé et il babillait. Encore deux autres semaines se sont écoulées et son développement moteur est passé de sévère à « dans la moyenne »; il ne restait plus simplement en position assise, mais subitement, il s’était mis à ramper, à marcher à quatre pattes, à se lever en prenant appui sur les meubles et à marcher latéralement, avec appui encore une fois. La physiothérapeute qui le suivait, complètement renversée par notre histoire, a mis fin du jour au lendemain aux thérapies qui duraient depuis des mois. Mon fils s’est mis à pointer les parties de son corps, à attirer l’attention, à manifester ses besoins et ses émotions. Il est devenu présent, affectueux, drôle. Le flapping qui le caractérisait a diminué au fil des semaines jusqu’à disparaître complètement, après quatre mois de régime.

Quant à mon aîné qui ne parlait toujours pas à presque trois ans et demi, sa langue s’est déliée quelques semaines à peine après le changement d’alimentation. Un jour, au retour de la garderie, il s’est mis à me raconter sa journée dans les moindres détails, alors qu’avant, on avait de la difficulté à obtenir un seul mot de sa part. La même semaine, j’ai eu droit à un « je t’aime maman » bien senti, le premier et le plus beau! Une foule d’autres progrès – jamais subtils, toujours spectaculaires – se sont produits : mon fils a commencé à s’habiller seul, il est devenu propre du jour au lendemain, il a cessé ses stéréotypies, a perdu ses rigidités et recherchait constamment le contact d’autrui et les échanges sociaux alors qu’auparavant il les fuyait. Rapidement, toutes les thérapies (physiothérapie, orthophonie, ergothérapie) ont pris fin. Au terme de cette année de complète métamorphose, mon fils, qui aurait théoriquement dû recevoir des services de réadaptation avec une éducatrice spécialisée, a passé des « tests » qui démontraient qu’il se situait maintenant dans la moyenne de son groupe d’âge, et ce, dans chacune des sphères de son développement. Son dossier a donc été fermé et ceci nous confirmait que nous n’étions pas fous, que des gens totalement objectifs constataient eux aussi la métamorphose.

Le régime a fait des miracles, rien de moins. Mais je dois préciser une chose : quelques semaines après avoir adopté le régime et avoir constaté ses énormes bienfaits, nous avons adhéré, sous la supervision d’une naturopathe extraordinaire, à une approche biomédicale qui prônait, en plus du retrait de la caséine, du gluten et du soya, le retrait des intolérances alimentaires, la supplémentation en vue de pallier aux carences, le traitement du candida albicans dans les intestins et, enfin, la chélation des métaux lourds (les autistes sont incapables de les éliminer naturellement de leur corps). Afin de les traiter de façon ciblée, nos enfants ont passé quatre tests, dont un test de sang qui démontrait à quel point leur système gastro-intestinal était enflammé et poreux et qu’il laissait passer des macromolécules qui se promenaient librement dans leur sang et qui agissaient négativement sur leur cerveau. Ainsi, nous avons pu constater « scientifiquement » que même si nos enfants étaient jeunes, le gluten et la caséine avaient un impact dévastateur sur leur système fragilisé. Ceci me confirmait également tout ce que mes recherches m’avaient enseigné : l’autisme n’est pas un syndrome psychologique, mais bien gastroentérologique. Oui, oui, vous avez bien lu, l’autisme n’est pas entre les deux oreilles, mais dans le ventre!

Aujourd’hui, maintenant que nous avons fait tout ce que prônait l’approche biomédicale, il ne nous reste plus qu’à suivre le régime. Car mes enfants ne sont pas « guéris ». Si je leur donne du gluten ou de la caséine, ils retomberont. Ceci ne fait aucun doute.

Ce témoignage n’est qu’un bref résumé de notre expérience. Je travaille présentement très fort à la rédaction d’un livre, parce que je tiens à partager cette histoire avec le plus de gens possible. J’ai ramené deux enfants – mes enfants – à la vie, maintenant ma mission consiste à aider ceux qui seront tentés de suivre ma trace.

Je termine avec une statistique qui n’a rien de réjouissant : l’incidence de l’autisme a augmenté de 600 % dans les pays industrialisés au cours des 20 dernières années (David Suzuki, The Nature of Things). Faut-il simplement être horrifié par cette statistique? Non. Il faut faire quelque chose avant qu’il ne soit trop tard. Et vite.

53 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

53 réponses à “Témoignage détaillé de la maman de deux jeunes qui souffraient d’autisme

  1. Amina Hachemi

    Bonsoir svp , vous pouvez me donner les détails sur ce régime ? Mon fils est autiste il a 27 mois ! Je veux bien commencer ce régime avec lui merci

    • Jacqueline

      Bonsoir,

      Je vous conseille fortement de vous procurer le livre de Nathalie Champoux intitulé: « ëtre et ne plus être autiste ou comment notre famille a vaincu l’autisme …naturellement » (Fides). Vous trouverez dans ce livre toutes les informations dont vous avez besoin pour aider efficacement votre enfant.

  2. Claude

    Je pense que le candida albiCan mérite d’être regardé sur ces enfants et même parents du coup.bonne journée.

    • Jacqueline

      Vous avez raison, Candida albicans peut souvent compliquer la situation.

  3. Claude

    Bonjour ma fille autiste suis la diète sans gluten lactose (j’espère que vous voulez dire sans produits laitiers, c.-à-dire sans caséines) maïs depuis un an grosse progression au niveau intellectuel jeux avec les copains arrêt de coups( sur parents) il y a eu quelques erreurs écarts grosse colère assuré deux jours après ..deux trois mamans que j’ai eu en contact ayant sorti leur enfant de leur bulle, elle me disent que seule la chélation met un point final au régime..l’équipe qui suit ma fille ne veut pas..ils disent que cela peut déplacer mais pas éliminer..je suis dubitative..un avis? merci

    • Jacqueline

      Tout d’abord, la diète sans gluten et produits laitiers doit être maintenue à vie, donc la chélation ne mettra pas un point final au régime. Comme l’équipe qui suit votre fille l’aide efficacement, suivez leur conseil et faite leur confiance plutôt qu’aux autres qui discutent souvent sans trop savoir..

  4. offredi

    bonjour à toutes et tous.
    Je suis maman d’une petite fille de 9 ans atteinte d’un TED et épileptique, suivi en IME. Après avoir lu le livre de Natasha Campbell « le syndrome GAPS », et acheté le livre de recettes associé, nous avons décidé en lien avec l’IME (car les repas seront preparés à la maison et plus par SODEXO) de mettre en pratique ce régime à partir des prochaines vacances de Paques 2017.Afin de nous laisser le temps de tout mettre en place progressivement , d’essayer les recettes et trouver des fournisseurs bio.La suite en Avril…

    • Jacqueline

      J’espère que vous nous donnerez des nouvelles de l’évolution de votre enfant.

  5. laura

    Bonjour vous pourriez pas donner d’exemples de plats que vous donniez à vos enfants pour que je puisse faire pareil… par exemple le lait je ne sais pas par quoi le remplacer ? Merci

    • Jacqueline

      Justement, Nathalie Champoux lancera le 11 février prochain son livre intitulé Santé qui saura répondre à votre question.

    • Stéphanie

      Bonjour,
      Mon fils est autiste asperger et nous aussi mettons tout en place pour commencer le régime GAPS du Dr Natascha Cambell Mcbride – Et cela n’est pas aisé mais nous avons bon espoir – Je vous conseille les laits végétaux – Nous avons acheté il y a peu un Chufamix afin de pouvoir faire des laits végétaux de façon efficace et tellement simple. C’est super efficace et absoluement génial et simplicime.

  6. France

    Bonjour et félicitation pour cette belle réussite.
    Je viens de recevoir un diagnostique d’intoxication au métaux lourds et j’aimerais savoir a quel endroit vous pouvez faire traiter vos garçons a la chélation ici au Québec
    Merci beaucoup je dois dire que mon état m’inquiète
    France

    • Jacqueline

      La naturopathe, Céline Arsenault, citée par cette mère pourrait probablement vous aider.

  7. Daoudi faouziz

    Je viens de commencer le régime gaps avec mon fils Tarek âge de 19 ans et ce depuis un mois , je suis médecin de formation , j aimerai avec vos témoignages sur ce régime . Pour l instant la candidose de mon fils ‘muguet buccal semble s améliorer .

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Inscrire dans « recherche », témoignages champignons.

  8. Annette

    C`est très touchant et je suis heureuse d`avoir eu la chance de lire ce beau témoignage,je suis la gardienne d`un enfant atteint d`autisme il a trois ans et demie et je vous dit que ce n`est pas toujours drôle, mais avec des efforts de chaques côtés nous allons y arriver .

  9. Line

    Une amie viens de me transmettre cet article en anglais d’une expérience similaire d’une maman avec sa petite fille. http://www.anchoragepress.com/news/the-gluten-made-her-do-it-how-going-gluten-free/article_39e2478e-4585-11e2-a80c-0019bb2963f4.html?TNNoMobile#.UORsFHsqPPI.facebook

    Ça me fait toujours sourire de lire des commentaires du genre: « Oh attention, ça ne fonctionne pas pour tous, etc. la prudence est de rigueur ».

    Mais qui qui a t’il d’imprudent à nourrir ces enfants (sa famille) selon les principes de l’alimention hypotoxique? Personnes n’aura de carence ou de manque nutritionnel. :/

  10. Starr Kingston

    Bonjour Jacqueline,

    J’ai reçu votre témoignage d’un ami récemment et je suis moi-même maman d’un enfant diagnostiqué sur le spectre de l’autisme. Ce diagnostic fut posé dernièrement et notre fils à maintenant 5 ans depuis décembre. Quelques semaines passées, nous avons entrepris des démarches semblablent aux tiennes. Et voilà, juste avec la diète, nous avons remarqué des beaux changements et la garderie nous confirme la même chose. Ce sont des bonnes nouvelles et c’est une motivation en soi. Même si au début la consultation fut pour nous aider à repprendre notre santé, des changements importants ce font remarquer dans notre fils. Nous sommes aussi reconnaissants pour vos efforts, car le chemin est déjà déblayer et nous pouvons tous nous supporter mutuellement. Bravo pour le travail et votre désir accru de suivre vos intuitions. Au plaisir, Starr*

  11. Marie-Hélène Carrier

    Est-ce que je peux avoir les coordonnées de votre naturopathe svp? Merci! Témoignage inspirant!

    • Jacqueline

      D’ici quelque temps, Nathalie répondra à cette question.

    • veronique

      Bonjour moi aussi je voudrais l ‘info de la naturopathe ;o) J ai 2 enfants autistes qui font cette à peu près cette diète avec de bon résultats depuis 5 ans. Nous avons déjà été dans le biomédical il y a 3-4 ans pour aider pour les intolérances, mais là nous serions dû pour recommencer pour travailler contre le candidat et les métaux lourds ;o)

      Merci Véronique

    • Jacqueline

      Bonjour,

      L’information est maintenant sur ce blogue suite à un message de Nathalie.

  12. Najia

    Bonjour Mme Lagacé,
    J’aimerais partager avec vous les lectures que je continue à faire du côté américain : M. Loren Cordain (thepaleodiet.com), un scientifique renommé dans le domaine; son dernier livre « The paleo answer » et le livre de Robb Wolf (robbwolf.com), son disciple  » the paleo solution » s’appuient sur les derniers résultats de la recherche et en fait vont un peu plus loin en mentionnant que même les légumineuses et le riz posent problème. Peut-être pour les personnes pour qui le régime hypotoxique ne fonctionne pas, faudrait-ils qu’ils envisage l’alimentation dite paléo qui supprime tous les grains incluant riz et quinoa. Ils font d’ailleurs la démonstration que l’alimentation végétarienne n’est pas plus favorable à la santé que l’alimentation régulière.
    J’aimerai connaître votre point de vue sur l’alimentation Paléo et si vous avez analyser les différences avec l’alimentation hypotoxique et si oui, quelle position retenez vous ?

    Merci
    Najia

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Oui, l’alimentation paléolithique peut être excellente pour la santé pour de nombreuses personnes si bien suivie et équilibrée. Cette alimentation élimine toutes les céréales quelles qu’elles soient ainsi que les légumineuses qui n’étaient pas consommées dans l’alimentation des hommes préhistoriques. Si ceux qui prônent l’alimentation paléolithique la suivaient totalement, ils devraient également consommer la viande et les poissons crus. Je ne soutiens pas cette dernière pratique.
      Pour ma part, je préfère l’alimentation hypotoxique parce que je considère que les légumineuses et céréales qui sont permises par l’alimentation hypotoxique sont bien tolérées par la majorité des gens et que ces aliments apportent un plus en nutriments de toutes sortes. Pour preuve, je me base sur les résultats obtenues par le Dr Seignalet et sur les témoignages très nombreux que je reçois verbalement et sur mon blogue quant aux effets très positifs de ce régime. Par contre, j’admets que certaines personnes ont avantage à éliminer soit toutes les céréales ou toutes les légumineuses ou les deux ennfonctions de leur sensibilités personnelles. C’est pourquoi, j’ai écrit l’article intitulé: « Le régime hypotoxique ne fonctionne pas pour vous? » qui permet également de tester d’autres aliments auxquels certains pourraient être sensibles.
      Quant à consommer des poissons et des viandes crus, personnellement je trouve que cette pratique peut être dangereuse (parasites, microbes) surtout chez les personnes qui avancent en âge, car en vieillissant, le système immunitaire est moins performants.

  13. Annie bouchard

    Malheureusement, ça ne fonctionne pas pour tous…Il faut être prudent, les miracles sont rare….

  14. Renée

    Votre histoire est comme celle de bien d’autres. Peu de gens osent en parler, malheureusement. Une maman Québecoise a écrit un livre qui décrit une approche intégrée et suggère différents traitements, incluant ceux du point de vue de la nutrition, et de la biologie de l’enfant (notamment le système gastro-intestinal!) La référence est la suivante: L’autisme, vers une guérison possible. Auteure: Marika Fontaine, éditions: Fontéa, http://www.editionsaf.com
    bon courage à tous les parents ayant un enfant atteint!

  15. Huguette Richard

    Et que diriez-vous de faire au sujet des désordres tels que le déficit de l’attention et surtout l’anxiété chronique….il y en a de plus en plus!!!!

    Huguette

    • Jacqueline

      Il y a des témoignages qui montrent que l’alimentation hypotoxique a amélioré le problème du déficit de l’attention chez des enfants.

  16. Dominique Fournel

    Votre témoignage est renversant… et très inspirant. Avez-vous déjà pensé contacter la comédienne Sophie Prégent, qui, grâce à ses nombreux contacts, pourrait peut-être vous aider à réaliser votre projet de publication ou, du moins, faire connaître votre expérience? Elle se bat depuis plusieurs années pour faire connaître cette maladie et pour trouver des solutions. À l’Union des artistes, on saura sûrement vous mettre en contact avec elle. Bonne chance et félicitations!

  17. Kareen Boissonneault

    Mon doux! J’arrete pas de pleurer et j’ai meme pas d’enfant autiste!! J’imprime tout de suite ton temoignage et le donne en mains propres a des amis qui ne sont pas encore convaincus par mes seules paroles. Merci. Vraiment.

  18. cuisinensante

    Il va falloir faire face à la levée de bouclier du monde médical et pharmaceutique qui ne manquera pas de nous conseiller l’extrême prudence !!! Ils oublieront l’extraordinaire force qu’une mère peut déployer pour sauver ses petits et la très grave responsabilité qu’ils ont dans l’explosion de cette maladie ! Sans compter la plus grande responsabilité encore du monde agro-industriel.
    Merci pour ce bouleversant et si encourageant témoignage. Un très grand bravo. On attend le livre avec impatience !

  19. Claude Frigon

    Bravo pour votre COURAGE
    et remercions notre AMIE Jacqueline … !

    Bonne continuité … !

  20. Nicole P.

    Quel touchant témoignage! Comme je n’habite plus au Québec depuis plusieurs années, j’ai un peu de difficulté à suivre tout ce qui se passe dans le milieu artistique. Toutefois, je me souviens d’avoir vu, il y a quelques années à la télé, la comédienne Sophie Prégent et son mari, Charles Lafortune, rendre public le fait que leur enfant était autiste.Je n’oublierai jamais à quel point ils semblaient désemparés. Ça brisait le coeur! J’ignore où ils en sont dans leurs démarches mais je leur souhaite ardemment, si ce n’est déjà fait, d’entendre parler du régime hypotoxique. Je suis absolument convaincue que ce dernier peut venir à bout d’un nombre impressionnant de maladies. À tous les parents aux prises avec un enfant atteint d’autisme, je dis : Osez mettre le régime hypotoxique en pratique. Relevez ce défi! Je suis certaine que vous ne le regretterez pas.

  21. nancy

    Votre témoignage est très inspirant: vous avez suivi votre instinct et fait preuve de détermination pour le plus grand bien de vos enfants. Bravo mille fois…
    Est-ce possible de connaître le nom de la naturopathe dont vous parlée dans ce témoignage?
    Merci d’avance et bonne continuation.

  22. Denise Courteau

    Merci de ce merveilleux témoignage qui redonnera espoir à tant de parents, c’est très touchant.
    Bravo à la maman et au papa. Je vous souhaite de passer de beaux moments avec eux.
    Bonne chance dans la rédaction de votre livre, car oui, il faut partager les succès et informer les gens.

  23. Diane

    Merci de ce beau témoignage! C’est très encourangeant. J’ai hâte de lire votre livre. Est-ce possible d’avoir les références de la naturopathe que les enfants ont vus? Je vous remercie à l’avance!

  24. Ann

    Quelle belle histoire de vie. Et nul doute que votre livre donnera espoir à beaucoup de parents. Savez-vous si votre naturopathe s’inspire du protocole GAPS (Gut And Psychology Syndrom) pour l’autisme, les troubles d’attention avec hyperactivité et autres, et élaboré par le Dr Natash Campbell-McBride ? Voici un lien en anglais très intéressant, incluant une longue entrevue avec ce dr.

    http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2011/07/31/dr-natasha-campbell-mcbride-on-gaps-nutritional-program.aspx

    • Nathalie

      Je pense qu’elle doit s’en inspirer, puisque c’est bien le système gastro-intestinal que nous avons traité…

  25. Est-ce possible de connaître le nom de votre naturopathe? Je suis très heureuse pour vous et vos enfants de cette guérison!

  26. Danielle

    Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec vos «nouveaux» enfants. Les Fêtes seront certainement très différentes cette année. Oui! Écrivez votre livre! Il faut que le monde sache que l’alimentation est à la base de tout! Vos enfants en sont la preuve vivante. Joyeuses Fêtes à vous et vos enfants!!!!!

  27. Lucette Gagnon

    Merci pour ce témoignage, je viens tout juste d’envoyer cet article à mon neveu qui a un fils autiste.Merci 1000fois.

  28. Patricia

    Merci, merci de partager votre histoire! Ça me donne beaucoup d’espoir.

  29. chantal

    Tellement touchant, bravo!

  30. Nicole Cholette

    Chapeau Madame,

    C’est vraiment merveilleux de lire votre témoignage. Une réussite sur toute la ligne. Bravo pour votre courage et je lira sûrement votre livre. Comme c’est fantastique d’avoir connu Mme Lagacé. C’est le témoignage le plus stimulant à ce jour.

    Un gros merci!

    Nicole

  31. danielle boily

    Ce témoignage est tout simplement renversant. Je salue le courage, la perspicacité et la persévérance de cette mère. Elle a su faire fi des conventions et explorer une nouvelle voie. J’espère que beaucoup de gens l’imiteront!

  32. Merci de ce merveilleux témoignage qui redonnera espoir à tant de parents. Bonne chance dans la rédaction de votre livre, car oui, il faut partager les succès et informer les gens. La santé passe par l’alimentation… je n’en ai jamais douté. Bonne continuité à vous et à vos enfants.

  33. Ghislaine

    Merci pour votre témoignage, c’est très touchant, enfin de l’espoir pour ces enfants.
    Je lirai surement votre livre.
    Ghislaine

  34. Daniel Dion

    Merci Madame pour ce merveilleux partage ! Je vais tout de suite après avoir commenté ici envoyer le lien de cette page Internet à mon ami André dont la fille est autiste.

  35. Normand Gobeil

    Très émouvant votre histoire. Bravo à vous et vos enfants. Je vous souhaite mainteant de passer de beaux moments avec eux.

    Normand

  36. Bravo à vous et Mme. Lagacé pour toutes les recherches qu’elle fait. Bonne chance pour votre livre.

  37. sylvia lessard

    C’est vraiment touchant et impressionnant ce qui vous arrive ! Bravo madame pour avoir tenu bon et pour avoir cru en vous et vos intuitions-instincts. Et merci de partager votre expérience et votre vécu dans un livre pour bientôt. Félicitations.
    sylvia

  38. Bonjour,

    Je suis ébahie par vos résultats et je dois l’avouer j’ai eu des frissons :).
    Merci de faire ce témoignage , ce bel exemple ajoute encore une belle crédibilité à la démarche hypotoxique.
    Je vous souhaite une vie aussi belle que votre ténacité , au plaisir de se rencontrer un jour peut être !

    Karine Verpillot , naturopathe et fiére de l’être .

  39. Caroline

    Merci! Quel témoignage encourageant, et émouvant. Bravo à cette maman. Vivement que les médecins se mettent à tenir compte de telles histoires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s