Témoignage exceptionnel qui démontre que l’on accuse souvent à tort l’âge…(arthrose)

Je reproduis ce témoignage tellement explicite que j’y repense souvent!  Je suis persuadée qu’il aidera à nouveau de nombreuses personnes.
Submitted on 21/06/2012 at 18:45

Chère madame Lagacé, je veux à mon tour vous remercier du fond du coeur et apporter mon témoignage sur les bienfaits inespérés que m’a apporté le régime hypotoxique. J’ai 53 ans. Il y a 12 ans, au moment où j’ai cessé de fumer, j’ai décidé de profiter de ce changement pour améliorer mon hygiène de vie, incluant plus d’exercices et une meilleure alimentation. Modestement, je peux dire que j’ai fait tout ce que je pouvais: piscine 3 fois par semaine, 40 minutes minimum de marche chaque jour , de 1 à 2 séances de yoga par semaine. Pour l’alimentation, même si je mangeais déjà relativement bien, j’ai décidé de devenir complètement végétarienne, bio le plus souvent, et j’ai pratiquement éliminer le sucre ainsi que presque tous les aliments préparés. J’ai donc augmenté un peu les céréales, les grains entiers évidemment, mais surtout les produits laitiers car je voulais m’assurer de conserver une part de produit animal (pour la vitamine B12 ?)

Mais voilà malgré toutes ces bonnes habitudes que j’ai suivies avec discipline, mon état de santé n’a cessé de se dégrader, et ceci de manière encore plus significative ces 3 ou 4 dernières années: ballonnement, rétention d’eau, douleurs articulaires aux hanches et aux genoux, pieds affaissés nécessitant des orthèses plantaires, orteils marteaux, douleurs aux mains et aux épaules, raideurs musculaires. Mon état de fatigue grandissante m’a amené a cessé toute activité après le travail, alors que jusqu’à 45 ans je suivais régulièrement des cours 2 soirs par semaine, en plus de travailler à temps plein. J’en étais rendu à devoir absolument me coucher à 9:00 le soir et trouvais néanmoins pénible de me lever à 6:30, j’étais de plus très irritable. La chaleur m’accablait au point de me rendre totalement léthargique. J’étais à vrai dire assez déprimée de cet état de fait et j’ai cherché ce qui pourrait m’aider. Pour la fatigue mon médecin m’a répondu une première fois “dans 90 % des cas c’est psychologique” et m’a proposé une autre fois d’essayer des suppléments de fer – mais j’ai cessé d’en prendre quand j’ai appris que le fer était associé à la maladie de Parkinson. Quant aux 2 diététistes que j’ai consultées elles ne trouvaient rien à redire sur mon alimentation – bien que malgré l’exercice j’ais pris 15 Kg en 7 ans ! Elles m’ont toutes deux conseillé d’augmenter les protéines et de prendre des collations – surtout protéinées – pour contrer la fatigue et les fringales incontrôlables qui survenaient au moment de l’arrivée à la maison, après le travail. Cela ne m’a pas aidé, mais j’ai poursuivi en espérant que cela ralentisse la détérioration de mon état. Avant de lire votre livre, je m’étais résignée à penser que c’était cela “vieillir”, que c’était à cause de la ménopause et que mon hérédité ne jouait tout simplement pas en ma faveur. Je pensais qu’il n’y avait rien à faire et qu’à moins d’un miracle, je ne pourrais rien pour la douleur articulaire et musculaire, que je ne pourrais jamais maigrir non plus et que je devais me résigner à restreindre mes activités parce que j’avais besoin de beaucoup de sommeil.

Tout cela j’en parle maintenant au passé . Le changement dans mon cas est si radical que si ce n’était des multiples témoignages, je penserais être victime d’une hallucination ! Je n’ai plus aucune douleur articulaire, ni de raideur musculaire, je n’ai plus besoin d’orthèses dans mes chaussures (j’en portais depuis 2003), je dors de 10:30 à 5:30 et jamais je n’ai été aussi alerte et en forme. Cette semaine, je suis allée faire des courses après le travail et j’ai marché 2 heures sous le soleil et une température de près de 30 degrés sans problème ce qui aurait été impensable avant . Je n’ai plus aucun moment de compulsion alimentaire, je me sens très bien avec peut-être la moitié des protéines que je me forçais à avaler et il va sans dire que je n’éprouve que rarement le besoin de collation (j’ai perdu 7 livres à date, en 3 semaines). Tout s’est amélioré très rapidement, en moins d’une semaine, après que j’ai complètement arrêté le lait, le blé et les céréales apparentées au blé. Il est certain que c’était très facile pour moi de m’adapter à ce régime car à 90 % c’était déjà ce que je faisais et je crois aussi que mes autres bonnes habitudes ont contribué à cette transformation spectaculaire. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, on pourrait dire que malgré mon état calamiteux j’avais une santé extraordinaire et je ne le savais pas! Ayant moi-même une formation scientifique, j’ai été impressionnée par la rigueur et la clarté de ce que vous exposez dans votre livre ainsi que par les multiples références aux articles scientifiques, c’est pourquoi je n’ai pas hésité une seconde à “essayer ça”. J’espère que la lecture de mon témoignage encouragera des personnes qui n’ont pas nécessairement de diagnostic médical précis et qui pensent simplement que la fatigue et toutes ces douleurs sont “normales” quand on passe la cinquantaine. Le livre sur les effets néfastes du blé que je viens tout juste de lire démontre également que plusieurs personnes ont, comme moi, connu un résultat qui peut être rapide et complètement époustouflant. Je vous remercie encore et encore !!!
Johanne

13 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

13 réponses à “Témoignage exceptionnel qui démontre que l’on accuse souvent à tort l’âge…(arthrose)

  1. Françoise

    le témoignage de Johanne me conforte dans ma propre histoire .
    Le même chemin alimentaire qu’elle , et malgré une hygiène de vie correcte , la maladie qui s’installe dans une période de stress.
    J’ai 53 ans , je suis médecin retraité en France , et j’ai développé en août 2012 une maladie de basedow qui m’a contrainte à stopper mon activité professionnelle . Sous Néomercazole pendant 20 mois , j’ai attribué des raideurs douloureuses des mains apparues en octobre 2012 , à la prise de ce médicament .
    Mais , à l’arrêt de celui-ci , aucune amélioration . Alors , je me suis dit , ça ne vient pas de là. Entre temps , j’avais vu un rhumatologue , pas de facteur rhumatoïde , il ne savait pas ce que j’avais.
    Alors j’ai fouillé internet et je suis tombée sur le site de Mme Lagacé : et je me suis dit : Bingo , il ne reste plus qu’à essayer , je ne risque pas grand chose .
    Celà fait maintenant quinze jours que je suis le régime , et depuis trois jours , mes doigts sont quasiment libres et ne sont plus douloureux …je n’ose presque y croire . je sais maintenant que ma vie alimentaire vient de prendre un tournant . de nombreuses personnes autour de moi , attendent une réussite de la méthode pour me suivre. Le livre de Mme Lagacé m’a bien aidé à comprendre et appliquer la méthode , même s’il reste
    sans doute des imperfections que je vais m’appliquer à corriger.
    .En tout cas , Jacqueline , je vous remercie de votre démarche, qui permet à tant de personnes de trouver un mieux être .Je vais évidemment en parler à mes collègues médecins , avec beaucoup de « diplomatie » , car en France , le virage sera encore plus dur qu’au Canada , à mon avis . et je vous tiendrai informés de la suite de l’évolution
    avec toute ma gratitude

  2. Je continue de lire toutes vos informations, j’en suis à mes débuts, je commence graduellement à trouver des aliments qui entrent dans l’alimentation pour vaincre la douleur. Ce n’est pas facile. Je fais de l’arthrose. avec le temps J’espère y parvenir.
    Pierrette.

  3. Bonjour,
    Tous ces témoignages m’ont encouragée à commander vos 2 livres car j’ai beaucoup de douleurs dûes à l’arthrose et j’ai une polyarthrite (calme pour le moment) et de multiples allergies, dont les albumines bovines. J’ai 53 ans et en pleine crise d’inflamation qui m’empêche de travailler et de vivre normalement.
    Je n’ai plus de tyroïde, pouvez-vous me dire si je dois être attentive à quelque chose en particulier? Car j’ai déjà quasi éliminer tous les laitages et viande bovine et quasi toutes la charcuterie. Il ne restera plus beaucoup de chose une fois les produits à base de gluten enlevés!
    Merci d’avance, je vous redonnerai des nouvelles d’ici quelques semaines.
    Michèle

    • Jacqueline

      Les légumes et les fruits présentent de très nombreuses variétés et sont très bénéfiques pour la santé.

  4. Bonjour Madame Lagacé, je suis votre régime depuis 6 semaines je n’ai plus de douleurs aux hanches je joue au golfs 4 a 5 fois par semaine et je le marche toujours. mais voici mon problème j’ai un gros problème de constipation que je n’avais pas avant si j’étais constipée je marchais au golf et le problème était réglé, depuis le début je prend des comprimés ca fonctionne ensuite 3 4 jours de constipation je ne trouve pas ca normal il doit me manquer quelque choses dans mon système. aujourd’hui j’ai mangé 2 pêches 1 pommes, des carottes celeri cantaloupe, cerises toujours rien et je suis une grosse mangeuse de fruits et légumes. pourriez vous venir a mon aide!
    Merci
    Andrée

  5. Plein d'énergie

    Johanne,

    Je vous félicite pour votre détermination à chercher la cause de vos problèmes de santé. Bien des gens se résignent à endurer la douleur ou à prendre des médicaments alors que des solutions simples et naturelles pourraient leur venir en aide. Le régime ancestral, qui a été élaboré à l’origine par le Dr Jean Seigalet, peut effectivement améliorer bien des problèmes de santé. Un autre livre intéressant à lire qui vient de paraître récemment est Les intolérances alimentaires écrit par Jean-Pierre Willem, si jamais vous avez le goût de lire encore sur le sujet.

    Cathy Gagnon
    Nutrithérapeute

  6. et bien, beau témoignage !! J’espère que votre médecin ne sera pas sceptique de votre expérience, en prendra enseignement et le recommandera à d’autres de ses patients au besoin.

  7. Guylaine

    Merci pour ce beau témoignage. Ça nous encourage à continuer. J’en étais venu à me demander si ma retraite n’était pas la principale raison de mon bien-être. Sans le savoir, dernièrement j’ai mangé des produits laitiers et de la saucisse contenant du blé. Les méfaits se sont vite fait sentir. Une semaine à m’en remettre. Ce régime m’a redonné une nouvelle vie. Milles mercis à Mme Lagacé.

  8. Sylvie

    C’est extraordinaire de lire cette histoire. Enfin, plusieurs personnes sortiront de leur tunnel, moi-même inclus, en suivant la diète hypotoxique de Mme Lagacé. Moi aussi, depuis 20 ans, j’avais des douleurs au cou, ensuite au bas du dos, milieu du dos, la hanche, genoux. Vécue 2 dépressions. Depuis 3 mois, en suivant la diète, je vais beaucoup mieux. Je ne travaillais plus depuis 6 ans à cause des douleurs chroniques. J’ai recommencé à travailler à temps partiel depuis peu, je n’en reviens pas. Parfois je rechute un peu et je ressens des brûlures aux articulations. Je m’encourage et continue la diète, ça vaut la peine qand on revit à nouveau. Merci madame Lagacé et tous ceux qui écrivent leur histoire.
    Sylvie

  9. Guylaine

    Bonjour à tous,

    L’enthousiasme de Johanne est contagieux, je suis déjà contaminée : je commence cette semaine et je crois fermement pouvoir faire un témoignage tout aussi convaincant d’ici trois mois. Céphalée de tension presque quotidienne, douleurs articulaires, tendinite au bras gauche depuis 6 mois, diarrhées chroniques, thyroïdite de Hashimoto et fatigue à l’avenant. Johanne m’a convaincue d’essayer, je tenterai ensuite de le faire auprès de ma soeur qui a la sclérose en plaques.
    Moi aussi, je croyais bien manger…
    Guylaine

  10. Liliane

    Bravo Johanne pour votre témoignage, je m’identifie à 80% dans votre chemin de vie.
    Question pour Mme Lagacé: J’ai recommencé à avoir qq raideurs musculaires, douleurs aux genoux, à la hanche, etc. C’est la saison des FRAISES, est-ce que cet aliment que j’ai introduit naturellement dans mon alimentation car il est de saison, peut avoir un effet sur le régime hypotoxique?
    Merci encore. Le régime fonctionne, c’est tellement encourageant. Les douleurs que j’ai en ce moment ne sont pas incapacitantes comme avant mais elles m’agacent et j’aimerais savoir comment y remédier. La peau ‘pique’ aussi ‘à l’interne’ parfois. Je cherche.

    • Jacqueline

      Bonjour,

      Effectivement, les fraises parce qu’elles sont un aliment qui peuvent induire le formation d’histamine peuvent provoquer des problèmes chez certaines personnes. Bravo pour votre clairvoyance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s