Spondylarthrite ankylosante, une végétarienne qui a eu le courage d’éliminer le gluten.

Bonjour Dr Lagacé, j’ai acheté votre livre à sa sortie en mai 2011, alors que j’ai été diagnostiquée avec Spondylarthrite ankylosante à l’âge de 23 ans en février 2011. Alors que j’était déjà végétarienne depuis l’âge de 12 ans et que je ne consommait déjà peu de produits laitiers, cela m’a pris 1 an pour complètement éliminer le gluten de mon alimentation afin de ne pas être dépendante de médicamentation et être en meilleur santé. Je suis très reconnaissante de votre travail puisque je n’ai pas besoin de prendre les anti-inflammatoires puissants préscrits afin d’éliminer la douleur.

Depuis ce temps, j’ai rencontré plusieurs personnes sur mon chemin qui pourrait bénéficier de vos connaissances. C’est à ce moment que je parles de vous. Par contre, j’ai beaucoup de connaissances anglophones qui aurait avantage à lire vos ouvrages mais je ne peux malheureusement leur traduire. Planifiez-vous le faire traduire pour la vente dans le reste du Canada?

Merci mille fois!

Réponse de Jacqueline:  Mon premier livre est traduit en anglais et sortira à la fin de février aux éditions Greystone Books.

5 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

5 réponses à “Spondylarthrite ankylosante, une végétarienne qui a eu le courage d’éliminer le gluten.

  1. Raymonde Laprise

    Si je pouvais honorer trois femmes cette année au Québec, serais sans aucun doute Mme Jacqueline Lagacé pour avoir oser faire Autrement que la médecine traditionnelle. Avoir vulgariser la méthode du chercheur Seignelet et plus encore. Mme la mairesse du lac Mégantic, son courage, loyauté et ténacité et Mme Jeannette Bertand pour continuer d’affirmer ses convictions. Trois héroïnes qui méritent toutes notre respect et sont des exemples. chapeau!
    Raymonde Laprise

    • pierre gingras

      Je voulais juste souligner que le terme médecine traditionnelle est inadéquat: il faudrait plutôt dire médecine moderne, puisque les médecines dites alternatives travaillent sur les causes des maladies à la manière de la médecine traditionnelle chinoise. L’approche contemporaine, issue de la médecine moderne (conception cartésienne du corps), préfère ajouter un intrant pour effacer les symptômes, ce qui fait l’affaire des pharmaciens, mais ne résout pas pour autant le problème de la cause de la maladie.
      Ce contresens est très courant et lourd de contre-sens idéologique, alors restons vigilants.

      Pierre Gingras

    • Jacqueline

      Précision intéressante.

  2. Madeleine Henrie

    Je voudrais savoir si les commentaires ou questions envoys sont automatiquement mis en ligne pour accs pour tous ou si on peut demander une question Madame Lagac sans tre publi…

    Merci

    • Jacqueline

      Si vous me demandez de ne pas publier votre question, cela sera fait tel que demandé et je pourrai à l’aide d’un nom fictif répondre à votre question.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s