Le témoignage de Pâquerette qui complète bien celui de Vincent

Bonjour Mme Lagacé

L’histoire difficile de Vincent du 18 décembre 2016 me touche particulièrement, et votre mention, Mme Lagacé, de s’abstenir de céréales, m’a décidé à partager mon expérience. Voici quelques réflexions sur cette démarche qui m’a amenée à 73 ans aujourd’hui à trouver enfin la possibilité de vivre normalement. Mes problèmes de santé liés à l’inflammation ont commencé étant très jeune et se sont aggravés au fil du temps. À 30 ans on m’a enlevé la vésicule biliaire, et à 40 ans on a commencé à me prescrire des anti-inflammatoires Voltaren pour des problèmes d’inflammation aux deux épaules et par la suite aux doigts des deux mains. À partir de là j’ai commencé à avoir des effets secondaires, surtout une aggravation des problèmes à l’estomac qui se sont propagés dans tout le système digestif. Trouver une solution pour pouvoir continuer à travailler fut un long cheminement même si je prenais des notes et que j’éliminais les aliments qui me semblaient suspects. Cela m’a fait découvrir le régime du Dr Seignalet et j’ai vraiment compris que mes maux avaient un rapport direct avec l’alimentation. J’ai continué dans cette voie jusqu’à ce que je vous ai écoutée à votre première entrevue à Denis Lévesque. J’ai lu votre premier livre et grâce à vous j’ai éliminé le pain Ezekiel que je croyais conforme et ai fait des changements qui ont encore amélioré ma condition. Je pouvais continuer à travailler, mais j’avais encore des problèmes digestifs. La dernière étape de ce cheminement fut de me retrouver sur le site web de Mme Elaine Gottschall, breakingtheviciouscycle.info . Tout en respectant rigoureusement mon régime Hypotoxique, j’ai entrepris la diète Specific Carbohydrate Diet. J’ai cessé de consommer les aliments de la liste des interdits, dont toutes les céréales, tous les sucres, en ne gardant que le miel. Autrement dit, je ne mange que les aliments permis par les deux diètes, et m’abstiens des aliments interdits par l’une ou l’autre diète, sans oublier de cuire les protéines animales en dessous de 230 degrés F., tout ça sans exception. Après une semaine, j’ai compris que c’était pour la vie. Aujourd’hui, je vais vraiment mieux, je cuisine beaucoup et mon conjoint l’apprécie. Je pratique rigoureusement les deux régimes parce que j’ai la chance, avec regrets au début, de ne jamais être obligée de manger au restaurant, dans la famille ni chez des amis. Je ne dois jamais oublier que si je déroge à cette diète alimentaire «particulière» je vais retrouver petit à petit une condition de vie infernale.
Je vous ai remerciée mille fois en pensée, Mme Lagacé, et je suis heureuse de pouvoir vous le dire en ligne aujourd’hui.
Merci au nom de tous ceux qui vous le disent silencieusement.

Réponse de Jacqueline:  Il y a des gens très sensibles qui doivent en plus de la diète  hypotoxique,  éliminer d’autres aliments pour retrouver la santé.  Pour ma part, je  préconise d’éliminer l’ensemble de toutes les céréales et les légumineuses uniquement lorsqu’une personne ne supporte pas ces aliments comme cela semble être le cas ici.  La santé est notre plus grand bien.

14 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

14 réponses à “Le témoignage de Pâquerette qui complète bien celui de Vincent

  1. Michel Paquette

    J’ai eu la chance de découvrir le régime à glucides spécifiques de Madame Elaine Gotschall en 1997 alors que je souffrais de diverticulites aigüe. À cette époque madame Gottschall (1921-2005) était encore vivante et intervenait quotidiennement sur le fil de discussion du SCD diet (specific carbohydrate diet). Son fil de discussion était suivi par des centaines de personnes. Elle a consacré toute sa vie aux maladies intestinales et elle est retournée à l’université pour décrocher une maîtrise sur le ce qu’on appelle aujourd’hui le « microbiome intestinal ». Je suis très heureux de constater que ses idées ont essaimées (son ouvrage a été traduit en 5 langues et elle a soulagé plus d’un million de personnes; ce n’est pas rien!). Son premier ouvrage s’intitulait « Food and the gut reaction: Intestinal health through diet for Crohn’s disease, ulceratibe colitis, celiac disease, cystic fibrosis, chronic diarrhea. » La seconde édition de son ouvrage s’intitule  » Breaking the vicious cycle : Intestinal Health through Diet ». Il est encore disponible sur Amazon. J’ai eu la chance de bénéficier de son « coaching » personnel. Elle était dévouée et adorable. Son approche ne se réduit pas à une liste d’interdits (pains, pâtes, patates…), C’est beaucoup plus sophistiqué que ça et totalement bien fondé sur des données probantes. Il est vrai qu’elle préconise une diète restrictive et que l’adhérence stricte est essentielle. Cependant, son approche fonctionne. Après deux ans de restrictions, j’ai pu introduire progressivement des aliments qui étaient proscrits : le pain, le riz, les patates, la plupart des sucres sauf le miel etc. Il en est ainsi pour plus d’un million de personnes. Bien évidemment, nos connaissances ont progressé. Je vois beaucoup de similitudes entre les recommandations de madame Lagacé et celles de madame Gottschall. Le concept de « fodmap » et la notion « d’indice glycémique des aliments » doivent être connus et compris par les personnes qui souffrent de dysfonctionnements de leur système digestif au niveau de l’intestin. Je me réjouis de voir la convergence, pour l’essentiel, des approches mentionnées. Je termine par un message d’espoir pour ceux qui souffrent. Ne désespérez pas! Restez curieux! Essayez de comprendre le fonctionnement de votre système digestif en vous appuyant sur les meilleures connaissances disponibles. Nous avons surmonté nos maux, vous le pouvez aussi. Michel Paquette, Ph. D.

    • Jacqueline

      Très beau message qui montre que la diversité des individus nécessite différentes adaptations. Merci!

  2. tiber

    merci pour votre réponse
    tenir un journal ,c’est possible mais en mesurer les effets c’est une autre chose car dans quel délais vais-je savoir qu’il y a un effet?

  3. Tiberghien

    1 les probiotiques et le regime hypotoxique sont ils compatibles?

    2 j’ai commencé il y a 2mois le regime hypatoxique pour tenter de soigner ma neuropathie périphérique et je ne vois rien venir……
    merci pour votre éclairage
    LT

    • Jacqueline

      Les probiotiques de qualité sont un bon complément du régime hypotoxique et davantage au début de la diète. Les aliments qui peuvent causer de la neuropathie, ne sont pas nécessairement et/ou seulement ceux reconnus comme pro-inflammatoires par la diète hypotoxique. Le meilleur moyen de découvrir les aliments responsables et de consigner un journal quotidien des aliments consommés et de votre état de santé.

  4. Florence Boudreau

    Merci! Je pense que j’ai la réponse à ma question dans la réponse de Mme Lagacé dans le commentaire précédent le mien. Réponse de Jacqueline: Il y a des gens très sensibles qui doivent en plus de la diète hypotoxique, éliminer d’autres aliments pour retrouver la santé. Pour ma part, je préconise d’éliminer l’ensemble de toutes les céréales et les légumineuses uniquement lorsqu’une personne ne supporte pas ces aliments comme cela semble être le cas ici. La santé est notre plus grand bien.

  5. Florence Boudreau

    dommage étant donné leur apport en oméga 3 sauf bien sûr si la consommation nous provoque d’une façon évidente une réaction indésirable…Comme cela peut arriver avec n’importe lequel des aliments…Si non, je les garderais dans le régime. Car à ma connaissance, le régime hypotoxique et également le Paléo et même le dr. Kousmine en recommande l’utilisation….J’aimerais un avis bien documenté à ce sujet et une conduite à tenir…Merci!

    • Jacqueline

      À moins d’avoir une intolérance personnelle aux graines de lin, elles sont excellente pour la santé.

  6. TIBERGHIEN

    le miel est il admis dans le regime hypotoxique

    • Jacqueline

      Oui, mais tous les sucres même ceux acceptables par la diète hypotoxique doivent être consommés avec modération.

  7. Carole Pepin

    Pareil pour moi, j’ai été diagnostiquer fibromyalgique il y a 8 ans.

    J’ai pris connaissance que j’avais peut-être des problème lié à mon alimentation grâce à mon chiropraticien qui m’a fait remarquer que j’avais constamment de l’inflammation.

    J’ai acheter votre livre Mme Lagacé et j’ai rigoureusement appliquer le régime hypotoxique et ça m’a grandement aidé au début 90% des douleurs que je ressentais.
    Mais peu à peu, chaque fois que je mangeais du pain de riz ou que je consommais des céréales permises par le régime, j’avais des douleurs juste après.

    J’ai alors comme Pâquerette retirer toute les céréales, même le riz le Quinoa pour me concentrer plus sur une diète Paléo tout en respectant les température de cuisson du régime hypotoxique.
    J’ai aussi éliminer tous les sucres, sauf quelques un qui ne font pas trop monter ma glycémie, et je n’ai plus de douleurs et j’ai pu reprendre une vie active.

  8. Monik Gagnon

    en réponse a Pâquerette, je suis curieuse , vous avez parlé du régime SPECIFIC CARBOHYDRATE DIET.. je pense que je suis rendue là, j’ai fait beaucoup de progrès depuis 2 ans mais là, je stagne en guérison . Mes petits écarts me rappellent comment c est impossible de déroger. ce régime n’est t il pas une version Paléo ? Y a t il version en français ?

    • Pâquerette

      Bonjour, Monik; oui, en français c’est le régime en glucides spécifiques (régime gs) http://www.regimegs.com
      Leur page « liste des aliments » comme sur le site en Anglais est un outil essentiel.
      Le régime spécifique SG est différent du régime Paléo. Par contre je m’inspire souvent des recettes paléo, mais il me faut pratiquement toujours faire des corrections, comme remplacer certains aliments par d’autres pour obtenir un résultat conforme a mes deux diètes, et si possible obtenir un résultat délicieux. Par exemple: la recette PALEO SANDWICH BREAD RECIPE https://www.youtube.com/watch?v=M_j5PKM30ag contient 1/4 de tasse de graines de lin que je remplace par 1/4 de tasse de pacanes moulues en farine grossière, parce que, dans le régime en glucides spécifiques les graines de lin ne sont pas permises, voici la référence: http://www.breakingtheviciouscycle.info/knowledge_base/detail/flax-seed-and-flax-seed-oil-/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s