Virginie nous informe à propos du test d’intolérance qui l’a aidée

Réponse de Virginie aux personnes désireuses d’en savoir davantage sur le test d’intolérance qu’elle a effectué:

« Je ne sais pas si c’est un test d’intolérance sérique (c’est le cas), mais ils recherchent les anticorps relatifs à 220 aliments, effectivement dans le sang. c’est le test INTO 220 (ou PANEL 220)  On commande un kit d’analyses, on va chez l’infirmière faire la prise de sang et on envoie le tout avec le chèque de 230 E!

Je ne sais pas si tout est vraiment exact, ce que je sais, c’est que tous les écarts jusqu’ici m’ont coûté cher (angine puis sinusite au bout de 24h)! sauf la réintroduction des pommes de terre et de l’huile de tournesol, à des doses relativement faible (un repas par ci par là, quand je suis dehors) au bout d’un an approximativement (avant ça n’était pas possible). Je pense réintroduire des choses une par une au bout de deux ans, en commençant pas le bas de la liste.

et pour le kéfir, c’est surtout que ça coûte beaucoup moins cher. Pour être vraiment précise, je suis surtout convaincue de l’efficacité supérieure du fait de la plus grande variété de bactéries présentes, mais je n’ai pas constaté moi même de différence. Sauf que du fait du prix je n’aurai absolument pas pu prendre des probiotiques de pharmacie tous les jours depuis un an et demi comme je le fais avec le kéfir!

Suite  de la réflexion de Virginie quelques heures plus tard:

C’est sûr que ces tests ne sont pas parfaitement exacts, mais ils fournissent des pistes qui complètent le régime hypotoxique.
D’après ce que j’ai compris et dont je ne voit trace nulle part pour l’instant sur votre site (j’ai lu votre premier livre, il m’a beaucoup aidée mais je ne me rappelle pas y avoir trouvé cette explication)(réponse de Jacqueline: ces informations se trouvent au chapitre 4 de mon premier livre, p. 55-76), c’est que le problème vient d’une trop grand perméabilité de l’intestin (les passages vers le sang sont élargis en quelques sorte) : du coup des aliments PAS ASSEZ FRAGMENTES passent dans le sang et le corps cherche à s’en débarrasser, soit en les faisant sortir par un des nos « émonctoires » : peau (psoriasis, eczéma), poumon (pathologies ORL), intestin (diarrhées…), foie et rein, soit en les stockant comme il peut quand les émonctoires sont débordés (stockage articulaire ou dans le cerveau ou la masse adipeuse… et problème qui en découlent).
Cette perméabilité de l’intestin serait due à l’agression, l’abrasion, par les glutens et les produits laitiers principalement.
Donc de toutes façons ces produits sont à exclure ou au moins à diminuer fortement, même s’ils ne sortent pas positifs aux tests.
Les « faux négatifs » peuvent s’expliquer par l’existence de réactions du corps qui ne font pas intervenir les IGg (n° 8 du tableau).
Je suis tout à fait d’accord avec l’idée de la prééminence du régime hypotoxique sur ces tests, mais ceux ci peuvent bien souvent APPORTER UN PLUS : en effet, quand on exclut gluten et produits laitiers (pour simplifier), on les remplace bien souvent par d’autres choses en grandes quantités : mon expérience fut que cette autre chose a été le riz, et au bout de 6 mois mes symptômes sont revenus sans que j’y comprenne rien. Le test des IGg m’a permis d’identifier les potentiels coupables (entre autres le riz!), de les évincer de mon alimentation, quitte à les réintroduire un par un au bout d’un moment.
Quant aux « faux positifs », ils peuvent s’expliquer par des réactions croisées.
bref ces tests sont un GUIDE pour se tester, ils orientent l’expérimentation personnelle! Je ne sais pas comment j’aurai fait sans eux… »

Derniers ajouts de Virginie:

J’ajouterai que ces tests sanguins (à envisager- je me répète- en plus du régime hypotoxique) m’ont permis aussi de faire prendre au sérieux ma problématique par mon entourage!!! Paradoxalement, si vous avez un papier d’un labo avec des trucs marqué en rouge, les gens sont moins enclins à penser que c’est une lubie de votre part!!!!!

Le réactif utilisé par les laboratoires barbiers pour le test INTO 220 est « réactif Orgentec » si ça peut aider?

Remarques de Jacqueline:

Les explications de Virginie sont claires et pertinentes; il semble bien que ce test sérique  donne des résultats qui me semblent valables.  Entre autres, alors qu’au départ Virginie n’était pas intolérante au riz, elle l’est devenue par la suite en raison d’une forte consommation et alors le test INTO  220 a identifié correctement, lors d’un second test, cette nouvelle intolérance au riz.  De plus, l’ensemble des événements tel que  décrit par Virginie semble appuyer la pertinence du test même s’il n’est pas parfait selon Virginie. Une chose est certaine, ce test a fonctionné pour elle et pourrait aider d’autres personnes qui n’arrivent pas à identifier leurs intolérances à l’aide du test de retrait proposé dans mon article « Le régime hypotoxique ne fonctionne pas pour vous? »

Merci Virginie pour votre réponse prudente et pertinente.

 

6 Commentaires

Classé dans Témoignage spécial

6 réponses à “Virginie nous informe à propos du test d’intolérance qui l’a aidée

  1. Flavie Boucher

    Qu’en est-il du test Fluids IQ? Vous le connaissez? Il est fait en Ontario…
    https://www.fluidsiq.com/?lang=fr

  2. Laurent

    Ce test semble accessible en Europe. Est-ce qu’il y a test semblable au Québec?

  3. Martine Fréchette

    Bonjour Madame Lagacé,
    Savez-vous si ce test est disponible au Québec?
    Merci,

    • Jacqueline

      Personnellement, je n’avais jamais entendu parler de ce test au Québec.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s